La langue française

Bonnement

Définitions du mot « bonnement »

Trésor de la Langue Française informatisé

BONNEMENT, adv.

De façon bonne.
A.− De façon exactement appropriée à la nature de telle chose, telle personne, à la vérité de tel fait, etc.
1. Vieilli (gén. à la tournure négative ou interr.). (Quasi-)synon. précisément, réellement, véritablement, vraiment :
1. Je ne sais bonnement pour moi quand je partirai d'ici; mais toujours ce sera pour vous aller joindre. À dire vrai, j'ai cent projets et je n'en ai pas un. Courier, Lettres de France et d'Italie,1809, p. 811.
2. catherine. − Dites donc, ça vous fait-il bien de la peine que madame s'en aille? le père renaud, l'embrassant. − Tu sais bien que non, petite gueuse! Que je t'aime bien mieux qu'elle! catherine, lui prenant la tête par les deux oreilles et le regardant en face. − Bonnement? Vous devriez bien alors me donner ce que vous m'avez promis, hein? Flaubert, La 1reÉducation sentimentale,1845, p. 197.
2. Sans détour ni recherche, d'une manière directe, avec bonne foi, etc. :
3. Je n'aime pas couver les œufs de pierre et pourtant, par humanité, je persiste à croire que le miracle de leur éclosion peut avoir lieu, et je me reprends à y travailler bêtement et bonnement, par un vague instinct. Amiel, Journal intime,1866, p. 492.
4. Michel, l'artiste poëte, est amoureux, heureux ou toujours prêt à l'être, bonnement, simplement, selon la nature; il a le ciel dans le cœur... Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 6, 1863-69, p. 171.
5. ... à la fin du dix-huitième siècle, les fourmis ne sont pas encore affligées des noms barbarement scientifiques qu'elles portent aujourd'hui. On disait bonnement et familièrement : les Sanguines, les Mineures, les Roussâtres... Maeterlinck, La Vie des fourmis,1930, p. 115.
PARAD. a) (Quasi-)synon. bravement, franchement, naïvement, naturellement, ouvertement, rondement, sincèrement. b) (Quasi-)anton. astucieusement, hypocritement, malicieusement.
Rem. Bonnement détermine gén. un verbe, parfois un subst. en constr. appositive : des phrases moins travaillées, plus « bonnement natures... » (E. et J. de Goncourt, Journal, 1887, p. 689).
Loc. adv. Tout bonnement.
Familier :
6. Le lendemain un officier ouvrit tout bonnement la porte, et s'introduisit lui-même, sans plus de façon, ... Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 160.
Fam. et iron. :
7. Dans la Vénus de chair qu'il avait asservie Il trouva sa parure et son rhythme et sa vie, Et s'en enveloppa comme d'un vêtement. Toute félicité nous est trop tôt ravie! Il s'aperçut un soir, oh rien! tout bonnement Que son rhythme et sa vie avait un autre amant. Banville, Les Cariatides,Ceux qui meurent, ceux qui combattent, 1842, p. 120.
B.− De façon spontanément favorable à l'épanouissement d'autrui, par bonté :
8. ... ne jamais faire le bien bonnement, ne le faire que par élégance et avec ce luxe de malices, mettre tant d'esprit à être bon quand il vous arrive de l'être, apporter toujours à la pratique de la vertu la méfiance et la sagacité d'un monsieur qu'on ne prend pas sans vert et qui n'est dupe que parce qu'il le veut bien, − est-ce que cela, à supposer que ce soit possible, ne vous paraît pas lamentable? Lemaitre, Les Contemporains,1885, p. 206.
PARAD. a) (Quasi-)synon. affectueusement, charitablement, généreusement, gentiment, tendrement. b) (Quasi-)anton. durement, perversement.
PRONONC. ET ORTH. : [bɔnmɑ ̃]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. bonement avec un seul n. Le reste des dict. écrit le mot avec 2 n.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Ca 1170 « avec bonté, sans détour » (B. de Ste Maure, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, Lund, 1954, 33911-12), qualifié de ,,familier`` par Ac. 1835, 1878, 1932; 2. av. 1553 « vraiment » (Rabelais, Epistre à J. Bouchet [III, 300] dans Hug.), qualifié de ,,bas`` par Ac. 1694, de ,,familier`` par Ac. 1740, 1762 et 1798, de ,,vieilli`` par Ac. 1835 et 1875. Dér. de bonne (bon1*) adj.; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 545. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 717, b) 1 087; xxes. : a) 1 038, b) 497.
BBG. − Bastin (J.). Nouv. glanures gramm. Riga, 1907, p. 30. − Lew. 1960, p. 258.

Wiktionnaire

Adverbe

bonnement \bɔn.mɑ̃\

  1. (Familier) De bonne foi ; naïvement ; avec simplicité.
    • Et tandis que le Roi Pausole demandait bonnement au fermier ses prévisions sur la récolte et les cours du marché au grain, […] — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Le notaire avait tout bonnement reconnu les grandes qualités de mademoiselle Agnès […]. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Eh bien ! monsieur le commissaire, ajoutai-je, je suis tout bonnement un écrivain ; je fais des recherches sur la famille des Bucquoy de Longueval [...]. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Bien que les autorités se soient montrées encore rassurantes, la maladie de Lyme était devenue la plus fréquente des maladies vectorielles aux États-Unis dès les années 1990. Son incidence avait tout bonnement triplé entre 1992 et 2009. — (Chantal Perrin & ‎Roger Lenglet, L'Affaire de la maladie de Lyme: Une enquête, Actes Sud, 2016)
    • Si le mot "alcoolisme" est la définition « usuelle », le terme "œnolisme" est une expression plus médicale et assez élégante, mais à la campagne, on appelle ça tout bonnement "l’ivrognerie".
      Voilà un mot qui dit ce qu'il veut dire !
      — (Michel Petit, Taote Feti'i, un médecin de famille à Tahiti, Editions Publibook, 2012, page 92)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BONNEMENT. adv.
De bonne foi, naïvement, avec simplicité. Il a dit bonnement ce qu'il en pensait. Je vous l'ai dit tout bonnement. J'y vais tout bonnement, sans y entendre finesse. Quoi! vous croyez bonnement ce qu'un vous a dit? Il est familier.

Littré (1872-1877)

BONNEMENT (bo-ne-man) adv.
  • 1De bonne foi, naïvement, avec simplicité. Un honnête homme vous dit une chose bonnement et comme elle est, Sévigné, 86. Il nous en a toujours parlé tout bonnement, Sévigné, 576. Le roi causa une heure avec le bon homme d'Andilly aussi plaisamment, aussi bonnement, aussi agréablement qu'il est possible, Sévigné, 85. Il dit bonnement ce qu'il sentait dans le moment, Bossuet, Oraison, 8. On se pardonne bonnement tous ses défauts de société, Fléchier, Serm. I, 246. Il avait laissé bonnement à Londres la lettre de compliment, Hamilton, Gramm. 8. D'Anthouard nous assemble et nous dit de quoi il s'agissait [le vote pour faire Napoléon 1er empereur], mais bonnement, sans préambule ni péroraison, Courier, Lettr. I, 60.
  • 2Bien, vraiment. En ce sens il ne s'emploie qu'avec la négation. Je ne puis bonnement oublier cette offense. Lorsque je compare Les plaisirs de ce singe à ceux de cet avare, Je ne sais bonnement auquel donner le prix, La Fontaine, Fab. XII, 3.

HISTORIQUE

XIIe s. Ses mains [il] lui croise sur son piz bonement, Ronc. p. 102. Il s'agenoille soef et bonement, ib. p. 152. En vers le roi [elle] s'acline bonement, ib. p. 172.

XIIIe s. La dame [il] ot espousée, puis en fit ses delis ; Bonement sont ensemble come amie et amis, Audefroi le Bastard, Romancero, p. 35. Si me feront aïde, se Deu plait, bonement, Sax. XX.

XIVe s. Ignorance d'aucunes circonstances que l'en ne peut pas bonnement savoir, excuse et est appellée ignorance invincible, Oresme, Eth. 61.

XVe s. Une riviere forte et roide, pleine de cailloux et de grosses pierres, si qu'on ne la pust bonnement en haste passer sans grand meschef, Froissart, I, I, 41. Et si avoient les Escots leurs deux premieres batailles establies sur les deux croupes de montagnes, que l'on entend de la Roche, là où l'on ne peut bonnement monter, ni ramper pour eux assaillir, Froissart, I, I, 41.

XVIe s. La necessité des guerres porte à tous les coups de faire le gast, ce qui ne se peut faire bonnement en nos biens propres, Montaigne, I, 355. Il entreprit de faire une chose, laquelle n'estoit pas bonnement legitime ny totalement juste, Amyot, Philop. 27.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bonnement »

 Dérivé de bon avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bonne, et le suffixe ment (voy. MENT) ; provenç. bonamen ; catal. bonament ; espagn. buenamente ; portug. boamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bonnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bonnement bɔnmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bonnement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bonnement »

  • Exercer bonnement le métier qu’il sait faire, Voilà, je crois, pour chacun la meilleure affaire. De Horace
  • Quand un homme dit : Je suis heureux, il veut dire bonnement : J'ai des ennuis qui ne m'atteignent pas. De Jules Renard / Journal
  • La déception de celui qui s'est cru une vocation de grand mystique et s'aperçoit finalement qu'il est déjà bien difficile d'être tout bonnement fidèle. De Paule Saint-Onge / Ce qu'il faut de regrets
  • Tout est si simple et si facile quand on rêve. Comment ensuite continuer tout bonnement d'exister comme s'il n'y avait pas eu cette parenthèse brûlante. De Gabrielle Poulin / Cogne la caboche
  • En effet, l’Association-support détient le numéro d’affiliation fédérale, qui permet tout bonnement de participer aux compétitions organisées par la FFF et la LFP… Sans cette convention donc, et ce numéro, la SASP de Sochaux seule ne pourrait jouer en deuxième division. Finissant en 2020, cet accord a été prolongé jusqu’en 2030. MaLigue2, Sochaux - Nouvelle convention entre l'Association et la SASP du FCSM - MaLigue2
  • Le coronavirus est l’une des pires choses qui soient arrivées à la planète cette année, et bien que les morts se content par dizaines de milliers, il n’en demeure pas moins que grâce au COVID-19, on connaît désormais l’importance de se laver les mains. Encore faut-il savoir se les laver sans contaminer le robinet d’où l’eau est écoulée, ou même tout bonnement les environs du lieu où l’on lave ses mains. A seulement 9 ans, un Kényan vient d’inventer un dispositif semi-automatique pour se laver les mains. Vivre Demain, Kenya : à seulement 9 ans, il invente un dispositif semi-automatique pour se laver les mains ! - Vivre Demain
  • L’association 40 millions d’automobilistes dénonce « un pic qui tombe à pic ». Le 25 juin, des restrictions de circulation ont été prises pour lutter contre le pic de pollution en Île-de-France et en Normandie : certains véhicules ont été tout bonnement interdits à la circulation et… la vitesse a été limitée à 110 km/h sur les autoroutes de ces deux zones. « Cette dernière mesure n’est pas inédite, mais elle intervient alors que la Convention citoyenne pour le climat a rendu la semaine dernière ses propositions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre parmi lesquelles l’abaissement généralisé de la vitesse sur l’autoroute », note 40 millions d’automobilistes. Objectif : limiter la pollution de l’ordre de 15 à 25 % tout en réduisant la gravité des accidents de la route. Pour l’association, il s’agit d’une mesure démagogique, si elle devait être retenue par l’exécutif : « Fin mars, un pic plus important avait été mesuré mais n’avait pourtant pas débouché sur une telle mesure. » EcoRéseau Business, EcoRéseau Business | Vers un abaissement de la vitesse sur l’autoroute ?
  • On ne mettra jamais suffisamment en garde les utilisateurs contre les risques inhérents aux Apps Stores même officiels. Ils ont beau intégrer des processus de certification, de signature numérique et de contrôle antimalware, ils ne peuvent pas garantir une « sécurité à 100% », tout bonnement parce que cette dernière n’existe pas. C’est pourquoi régulièrement les chercheurs découvrent de nouvelles apps pourtant officiellement diffusées sur les stores contenant des portes dérobées, des spywares ou des adwares particulièrement curieux et avides de données personnelles. InformatiqueNews.fr, Avast découvre 47 nouvelles apps vérolées dans le Google Play Store
  • Contre toute attente, et sans aviser, le département de Khalid Ait Taleb a tout bonnement raté le rendez-vous de 18H, devenu fixe pour tous les Marocains, pour prendre connaissance du bilan quotidien de l’évolution de la situation épidémiologique dans le Royaume pour les 24 heures écoulées. Comme ils le font depuis trois mois déjà, les journalistes, et plus généralement les citoyens, étaient devant leur écran dans l’attente d’une communication, sèche et brève certes, mais apportant tout au moins des données chiffrées pouvant aider à comprendre ce qui se passe. Mais ce jeudi leur attente a été vaine. Hespress Français, Le ministère de la santé persiste dans sa politique de mépris de l’opinion publique | Hespress Français

Traductions du mot « bonnement »

Langue Traduction
Anglais simply
Espagnol y llanamente
Italien proprio scandalo
Allemand ergreifend
Source : Google Translate API

Synonymes de « bonnement »

Source : synonymes de bonnement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bonnement »

Bonnement

Retour au sommaire ➦

Partager