Valeureusement : définition de valeureusement


Valeureusement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

valeureusement \va.lø.ʁø.z(ə).mɑ̃\

  1. Avec valeur, avec courage, d’une manière valeureuse.
    • Il a combattu valeureusement.
    • Les assiégés se défendirent valeureusement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Valeureusement : définition du Littré (1872-1877)

VALEUREUSEMENT (va-leu-reû-ze-man) adv.
  • Avec valeur.

HISTORIQUE

XVe s. Le comte valeureusement fit battre les tours et la muraille en son plus foible, Chastelain, dans le Dict. de DOCHEZ.

XVIe s. Quand le chef d'une armée a valeureusement Desfait ses ennemis estendus sur la plaine, Desportes, Amours d'Hippolyte, XX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Valeureusement : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « valeureusement » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « valeureusement »

Étymologie de valeureusement - Littré

Valeureuse, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de valeureusement - Wiktionnaire

Mot dérivé de valeureuse avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « valeureusement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
valeureusement valœrœsœmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « valeureusement »

  • Ils donnèrent dedans ledict village. Lesdicts Reistres se voyans ainsi surpris, se mirent en devoir de faire de grandes resistances et s'armoient de longs espieux avec la pistolle au poing et les autres l'espee à la main, combattirent tant qu'ils peurent et valeureusement… Mais la charge leur estant si furieuse qu'ils ne savoient pas de quel costé tournez le doz et ils furent bientost assailliz, emportez et mis en pieces et on mist partout le feu…» ladepeche.fr, Semaine de la Presse 2016. Les occasionnels du XVIe siècle - ladepeche.fr
  • Il avait 18 ans. L'âge de tous les possibles. L'âge de se construire un avenir professionnel et une vie sentimentale. L'âge des nuits de fraternité et d'amitié avec copains et copines. L'âge, aussi, en pays de Save, de s'affirmer en tant qu'homme et joueur sur un terrain de rugby. Tout cela, Corentin Dufréchou l'a connu. Trop peu de temps. Le temps que lui a laissé la maladie qui l'a emporté jeudi, dans sa 18e année. Quelle injustice ! Ce 2 juillet 2016 restera un des jours les plus noirs dans l'histoire du Lombez-Samatan Club. Samedi après-midi, à Montadet, une foule innombrable a dit adieu à Corentin, trois-quarts centre de l'équipe juniors Balandrade décédé des suites d'une longue maladie. Comme ses parents, il se destinait au métier d'agriculteur. Corentin était en rémission d'un cancer qui s'était déclaré il y a deux ans. «Il s'est beaucoup battu comme il se battait, valeureusement, sur un terrain de rugby», témoigne, très ému, René Daubriac, coprésident du LSC. Mais face à un adversaire insidieux, le combat était trop inégal et Corentin, malgré le soutien de sa famille, de ses amis et de tout le club, n'a pu le remporter. Une foule immense s'est réunie samedi après-midi à Montadet, berceau de la famille Dufréchou, pour témoigner sa profonde sympathie à Séverine et Jean-Marc, les parents de Corentin, à Lucas, son petit frère qui porte lui aussi les couleurs du LSC au sein de l'équipe minimes et à toute cette famille si douloureusement frappée. Moment poignant lors de ces obsèques lorsque les juniors Balandrade ont formé une haie d'honneur et la foule, après avoir beaucoup pleuré, a applaudi la sortie du cercueil recouvert du maillot n.12 que portait encore en début de saison Corentin. Beaucoup évoquaient le garçon «adorable», l'équipier modèle au sein de ce groupe Balandrade «doté de très grandes qualités humaines», souligne le co-président du club. Une saison sportive va recommencer, en septembre, pour ces jeunes qui sont l'avenir du LSC. Nul doute qu'ils puiseront dans le souvenir de Corentin une force supplémentaire pour se dépasser sur le terrain et faire preuve de solidarité en toutes circonstances. C'est le plus bel hommage sans doute qu'ils peuvent rendre à leur copain trop tôt parti. ladepeche.fr, Lombez. Rugby : le LSC pleure Corentin, fauché par la maladie à 18 ans - ladepeche.fr
  • Vichy avait raison. De chercher et de désigner des responsables de la défaite de juin 1940. Vichy avait raison d'accuser la classe politique de la IIIe République, qui usa toute son énergie dans des luttes picrocholines d'un régime parlementaire dévoyé, et s'avéra incapable à quelques exceptions près, comme un Barthou, malheureusement assassiné en 1934 de définir avec réalisme une politique qui contienne l'appétit de revanche allemand. Raison de remettre en cause le climat d'avant-guerre, et surtout ce pacifisme devenu obsessionnel depuis l'hécatombe de 1914, véhiculé par la littérature, le cinéma, et les instituteurs, relayé par la plupart des politiques, de Briand à Laval. Raison d'accuser l'état-major, incapable d'abolir la primauté de la défense, le souvenir fétichisé de la Marne, l'arrogance naïve de la ligne Maginot ; incapable de comprendre les intuitions du jeune colonel de Gaulle sur l'utilisation massive des chars attaquant en meute avec le soutien de l'aviation. Raison enfin de vouer aux gémonies « l'allié » anglais qui, aidé par les Américains de Wilson, qui ne nous portait pas dans son cœur, avait refusé à Clemenceau toutes les garanties géostratégiques (rive gauche du Rhin) et économiques (réparations et industrie de la Ruhr), nécessaires pour casser les reins de la machine de guerre allemande. La défaite de 1940 était inscrite dans le traité de Versailles, comme l'avait tout de suite compris l'historien Jacques Bainville, mais aussi Foch ou Mangin. C'est que « l'allié » anglais était lui aussi obsédé par le passé, mais pas le même, non pas la guerre de 1914, mais les guerres de l'Empire, celui de Napoléon. L'Angleterre fut soucieuse avant tout d'empêcher le grand retour de la domination française sur le continent. Elle fut pressée de redonner son ancienne vigueur à l'Allemagne, afin qu'elle contienne l'éternel « militarisme français ». Lorsque Hitler remilitarisa la Rhénanie, en 1936, en violation du traité de Versailles, le président du Conseil, Albert Sarraut, tonna qu'il ne laisserait jamais Strasbourg à portée des canons allemands. L'état-major de Hitler savait qu'alors l'armée française était supérieure ; certains complotaient déjà contre Hitler. Un coup de fil du Premier ministre anglais calma les ardeurs guerrières de Sarraut. L'Angleterre ne voulait pas revoir le drapeau tricolore flotter sur le Rhin. Les Français s'inclinèrent. Hitler respira. La France avait perdu la guerre. Une nouvelle guerre de Trente Ans de 1914 à 1945. Une guerre que les Français n'avaient pas su gagner en 1918, en signant l'armistice trop tôt sans pousser leur avantage, envahir l'Allemagne, prendre des gages territoriaux, entrer dans Berlin. L'ennui, pour Vichy, est que le maréchal Pétain incarnait justement cet état-major timoré et pusillanime, qui ne jurait que par la « couverture ». C'est Pétain qui avait arrêté les offensives de Mangin et Nivelle en 1917 (malheureusement très meurtrières, mais pas moins que la défense sur la Marne). C'est ce qui lui valut sa popularité auprès des « anciens combattants ». C'est Pétain qui refusa les innovations stratégiques, après-guerre, et couvrit de son prestige l'immobilisme de l'état-major. C'est enfin Pétain qui attira à Vichy tous les pacifistes, de droite et surtout de gauche, séduits par sa position attentiste et faussement neutraliste. C'est donc par l'intermédiaire de Pétain qu'après l'entrevue de Montoire les pacifistes devinrent collaborateurs. La France se jeta dans les bras de Pétain, comme soulagée, alors même que, durant la campagne de France de mai-juin 1940, et contrairement à la légende répandue depuis, les soldats français s'étaient valeureusement battus. Cent mille morts, pendant trois semaines de combats, c'était le « taux » qu'on avait connu lors de la Première Guerre mondiale. La démographie française, déclinante depuis la fin du XIXe siècle, ne pouvait pas se permettre de poursuivre sur ce rythme. Les Français et les Anglais font toujours les choses en sens contraire. Dans les années 1920 et 1930, quand la France essayait de s'arracher aux tentations du pacifisme et du renoncement, les Anglais se vautrèrent dans le soutien à l'Allemagne, la fascination de son establishment, jusqu'au roi, pour Hitler et le nazisme, puis la politique d'appeasement. Les choses changèrent avec l'arrivée de Churchill. Personnage fantasque, hors du commun, qui descendait à la fois d'ancêtres français et du célèbre Marlborough qui vainquit les armées de Louis XIV, Churchill était un Anglais atypique, qui admirait Jeanne d'Arc (« Parfois, j'entends les voix de Jeanne, disait-il, elle me parle ») et Napoléon (« Rien de plus grand n'a été fait ici-bas », dit-il à de Gaulle, en visitant le tombeau des Invalides). Churchill tenta par un ultime effort de pousser les Français à se battre encore. Il défendit tant qu'il put le général de Gaulle contre le mépris américain. Il engagea une guerre totale contre Hitler qu'il finit par gagner , au prix de la destruction de la machine économique de son pays et de la ruine de sa domination sur le monde. n Éric Zemmour A lire : L'Impardonnable Défaite. 1918-1940, de Claude Quétel, JC Lattès, 410 p., 20 €. Les Coups tordus de Churchill, de Bob Maloubier, Calmann-Lévy, 268 p., 15 €. « 1940 : l'impardonnable défaite ? » C'est la question que Michel Field et Eric Zemmour poseront à leurs invités, Claude Quétel, François Kersaudy et Bob Maloubier, sur la chaîne Histoire, dans « Le Grand Débat », dimanche 17 janvier, à 18 h. Toutes les rediffusions sur www.histoire.fr La défaite de 1940 et l'esprit de Vichy sont aussi la conséque nce du pacifisme obsessionnel de la France de l'entre-deux-guerres, restée traumatisée par l'ép reuve de 1914-1918. 1939-1940, une défaite annoncée Le Figaro.fr, 1939-1940, une défaite annoncée
  • Selon les experts, se cacherait donc sous ce public friand de signes extérieurs de statut le YUM, jeune loup des villes. Âgé de 25-30 ans au maximum, il adore s’acheter vêtements, maroquinerie, montres, gadgets technos, cosmétiques chers et griffés (là où son père et son grand-père s’offraient plutôt des voitures ou des chaînes hi-fi). Cette quête ostensible d’une masculinité dorée sur tranche le différencie d’ailleurs en partie du fameux métrosexuel. Ce dernier, dont l’appellation date déjà de vingt ans, était un précurseur : il s’employait valeureusement à faire accepter que l’homme est une femme comme les autres, passionné par son apparence s’il le souhaitait. Le YUM a intégré tout cela, mais cherche en prime à se faire remarquer. C’est un gagnant, il veut que les habits et les joujoux qu’il s’est offerts témoignent de sa réussite sociale. Madame Figaro, Yummies : les boys qui ont chassé les hipsters - Madame Figaro
  • Une presque victoire en se battant valeureusement après une bonne branlée. On progresse, on progresse !!! Le Rugbynistère, La passe entre les jambes qui a crucifié France 7 au Cap [VIDÉO] - Le Rugbynistère
  • Aicha Laasri Amrani, qui a valeureusement contribué à l’évolution de cette importante organisation patronale, à la mise en place des bureaux régionaux et à la mise en œuvre de son incubateur, a accompagné durant les deux dernières décennies toutes les présidentes qui se sont succédées à la tête de l’AFEM. Pagesafrik.info, Femmes chefs d’entreprises au Maroc: Aicha Amrani Laasri veut réinventer l’AFEM - Pagesafrik.info
  • Dans ses parutions précédentes, le magazine des littératures africaines, « CLIJEC, le Mag’ » a mis en lumière une sixaine de femmes qui œuvrent valeureusement au quotidien pour la valorisation des lettres et des littératures du continent. Nous nous rappelons de la camerounaise Me Flore Ndaz Zoa, fondatrice de la CENE Littéraire installée en Suisse, qui promeut les écrivains noirs engagés et leurs œuvres et décerne désormais un grand prix littéraire à une œuvre africaine, chaque année. Nous avons également l’algérienne Nawal El Saadawi, la sénégalaise Aminata Sow Fall (Lauréate du Grand Prix littéraire d’Afrique noire, Prix international pour les lettres africaines, Grand prix de la Francophonie de l’Académie française), ou encore l’équato-guinéenne Guillermina Mekuy Mba Obono, femme politique écrivaine et ministre de la culture de son pays la Guinée Équatoriale. Ce mois, nous vous présentons la conquérante et valeureuse Sylvie Ntsame, écrivaine, éditrice, de la république du Gabon. GABONACTU.COM, Sylvie Ntsame : la conquérante promotrice de la littérature gabonaise – GABONACTU.COM
  • Un jeune Canadien prend place devant un piano à queue, face à une trentaine d'initiés, vendredi 6 juin. Dans l'atmosphère intime du luxueux salon Diaghilev, au Théâtre du Châtelet, il s'aventure valeureusement sur les notes vives et colorées de L'Isle joyeuse de Debussy, caresse le clavier avec ivresse tout au long du développement, avant de conclure franchement. Applaudissements nourris du public, visiblement conquis. Le Monde.fr, Au Châtelet, les pianistes amateurs apprennent « à changer les couleurs »
  • Il commence en 1958, lorsque, appelé sous les drapeaux pour son service militaire, le jeune homme de 20 ans devient le soldat de 2e classe Dewarlez. Après ses classes, il est envoyé en Algérie. Il part de Marseille et débarque le 13 mai 1959 à Annaba, au sein de la 3e compagnie du 153e régiment d’infantrie. Daniel Dewarlez y reste jusqu’en 1961, année au cours de laquelle il est libéré de ses obligations militaires en qualité de caporal-chef, deux fois cité au sein de son régiment pour s’être distingué valeureusement et déjà titulaire de la croix de bronze de la valeur militaire. www.paris-normandie.fr, Daniel Dewarlez, habitant d'Épaignes, a reçu ses insignes de chevalier de l'ordre de la Légion d'honneur lors d'une cérémonie à Pont-Audemer
  • Le scénario coche toutes les cases de la fiction pour "Dossiers de l'écran", la réalisation enfonce le clou des effets dramatiques, et Julia Roberts en fait des tonnes (oscar je te veux, oscar je t'aurai !) dans ce personnage de mère courage. Peu partageuse, elle phagocyte tous les acteurs, à l'exception de Lucas Hedges, qui, plutôt fin dans le rôle du fils, lui tient valeureusement tête. L'Obs, "Glass", "Doubles Vies", "Ben is Back"... Les films à voir (ou pas) cette semaine
  • Notre région est pourtant riche de paysages à explorer et de sites remarquables, que la Région soutient d’ailleurs en général : de la grotte Chauvet au palais du facteur Cheval, des itinéraires de randonnée dans les Alpes au petit train à crémaillère qui mène au sommet du puy de Dôme, en passant par Vulcania, valeureusement défendu désormais par M. Giscard d’Estaing fils, ou encore la Viarhona, cette longue voie cyclable de 815 kilomètres qui va du Lac Léman jusqu’au Gard. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Cessons de vouloir attirer les touristes étrangers
  • Sommes-nous dignes des pères de l’Indépendance politique et économique de la Guinée ? Devons-nous encore nous réclamer de ceux qui ont valeureusement combattu l’arbitraire et ont refusé de ployer le genou devant aucun homme, fut-il un blanc au casque de fer ? Sommes-nous encore le peuple du 2 octobre 1958, puisque le 28 septembre nous l’avons dévoyé ? Ma Guinée Infos, Tribune: Le masque est tombé, ‘’Mandela’’ est un autocrate (Par Mohamed Mara) | Ma Guinée Infos
  • Au retour des vestiaires, Perpignan met une grande pression à la défense agenaise, et arrive à quelques mètres de l’en-but adverse. Après un regroupement sur la ligne d’essai où les Sang et Or ne parviennent pas à aplatir, Agen récupère valeureusement le ballon et l’Australien Aidan Toua tente une passe risquée, dans son propre en-but, pour Taylor Paris qui se trouve à l’autre bout de la largeur du terrain. , VIDEO. Perpignan - Agen, c'est le souvenir d'un essai de 105m conclu par Taylor Paris en 2015 | Actu Rugby
  • La bibliothèque a valeureusement rouvert dès le lendemain, essuyant tout de même certaines petites remarques des usagers au sujet l'odeur d'humidité de certains rayonnages. Archimag, Ces bibliothèques parisiennes qui prennent l'eau dès qu'il pleut | Archimag
  • La saga Valkyria Chronicles a commencé sur PS3 en 2008 avec un premier épisode qui arrivera le mois prochain sur Nintendo Switch. Après un passage sur PSP pour les suite, Valkyria Chronicles 4 débarque valeureusement sur notre hybride préférée pour le plus grand plaisir des amateurs de jeux de stratégie. Nintendo Switch Fan, [Review] Valkyria Chronicles 4 - un excellent jeu de stratégie | Nintendo Switch Fan
  • Ce militaire est peut être un fusible mais à mon sens il est bien consentant….! La servilité rapportera encore autant de bénéfice à cet “esclave” que dans la place qui lui avait été confiée et qu’il a sciemment sali.. Ce fidèle serviteur affidé à une caste traitresse n’a pas su tenir sa place ni garder son rang Par son inconséquence fautive, il a galvaudé toutes les valeurs de notre Institution à des fins malhonnêtes. Malgré la compétence qui lui permis j’espère d’accéder valeureusement à ce poste, je ne trouve pas sa sanction injuste et inappropriée On peut lui garder que notre méprisante indifférence L'Essor , Info L'Essor - La réorganisation de la sécurité du président de la République se précise – L'Essor
  • Balma a valeureusement bien défendu pendant la quasi-totalité de la rencontre et a su être réaliste. Jouve et Perez ont bien pesé dans les impacts et ont su profiter des rares ballons. ladepeche.fr, L'Entente Astarac-Bigorre XV fait plier Balma - ladepeche.fr
  • La scène où Vic se balance accroché à une corde pour aller valeureusement au combat marche vraiment moins bien que sous les pinceaux de Richard Corben, mais c’est vraiment pour pinailler car la mise-en-scène plutôt discrète se révèle tout à fait travaillée, tirant le maximum du potentiel des décors pour instaurer de très belles ambiances, animée véritablement par un souci constant de trouver le plan adéquat qui convient le mieux à la narration – je pense notamment à un passage au moment où la caméra suit l’un des doyens des « Downunder » passer d’une pièce à l’autre se chercher un sandwich, tandis que l’on annonce à Vic qu’il va devoir féconder 35 femmes. Là-dessus toute une trame secondaire vient se greffer en ce qui concerne aussi bien les intentions de Quilla que celles de la communauté, mais cette parenthèse nous vaudra tout de même de beaux moments dystopiques : la dite communauté étant une sorte d’aristocratie agraire, fringués comme de purs cow-boys de films hollywoodiens et fardés comme des aristocrates. , Critique: Apocalypse 2024
  • Et au volant, le châssis TNGA des dernières Toyota, qui abaisse notamment le centre de gravité de la Camry, s'en sort valeureusement à l'issue d'une ribambelle de virages plus ou moins serrés, négociés avec une certaine agilité et une prise limitée au roulis en courbe. Pareil exercice, pratiqué avec le mode Sport de la transmission automatique engagé, ne cadre certes pas vraiment avec l'esprit « hybride », mais démontre que cette grande traction avant au poids raisonnable (entre 1 595 et 1 660 kg selon la version) tient bien le pavé. Et avec du répondant lorsqu'on en a besoin (0-100 km/h en 8,3 secondes), même si la vitesse maxi est techniquement limitée à 180 km/h... quand même ! Le Tout Lyon, Toyota Camry : docile, confortable et hybride
  • Le club est très fier de ses athlètes qui ont représenté valeureusement les couleurs rouge et noir du club lors de ces compétitions. La saison a été intense et pleine de belles surprises. Rendez-vous la saison prochaine à partir du 11 septembre pour de nouvelles et belles aventures. Dimanche 23, à l'Espace Lauragais, grande compétition interclubs, accueil des enfants à 8 heures et les adultes à 13 heures, entrée gratuite. ladepeche.fr, Saint-Orens-de-Gameville. La savate Jsso à l'honneur pour les compétitions - ladepeche.fr
  • Pour se faire une idée de ce qui attend les contribuables-salariés français, précisons que leurs homologues allemands sont en moyenne «sur-prélevés» de 875 euros chaque année, cet excès de prélèvement leur étant seulement restitué l'année suivante et sur demande. Les salariés français seront toutefois loin d'être les seuls à encourir le risque d'être prélevé en excès, celui-ci existant également pour les indépendants, et a fortiori pour ceux cumulant valeureusement les deux «casquettes», à l'instar des salariés exerçant en parallèle une activité d'autoentrepreneur. Ces derniers verront en effet une partie de leur impôt prélevé par l'employeur et l'autre par l'administration fiscale directement sur leur compte en banque… Et la situation pourra encore se complexifier davantage si ces contribuables sont mariés, parents d'enfants, percepteurs d'autres types de revenus (par exemple des revenus locatifs) ou encore bénéficiaires de crédits ou réductions d'impôts… Le Figaro.fr, Comment le prélèvement à la source va appauvrir les Français
  • Répondant à l’appel de détresse d’une mystérieuse force, nous incarnons une Valkyrie novice qui doit faire ses preuves et sauver le royaume des Vikings du chaos. Pour ce faire, nous devons franchir une kyrielle de niveaux, générés aléatoirement, et massacrer des monstres et des créatures de toutes sortes. Ce beat’em all nous offre même une panoplie d’armes différentes : des Vikings, morts après avoir valeureusement combattu et prêts à être possédés par notre Valkyrie. Dans chaque niveau, il est possible à tout moment de renvoyer notre Viking au Valhalla, le « paradis » des braves guerriers tombés au combat, et de ramener un compagnon différent à la vie. Selon le clan choisi (divers clans peuvent être débloqués au fil du jeu), il nous est possible d’alterner entre trois classes de combattants. Par exemple, si notre guerrier se fait liquider ou que nous avons subitement envie d’attaquer à distance, il n’y a pas de quoi s’inquiéter : il suffit de troquer le guerrier pour le chasseur. En tout, sept classes sont accessibles sous diverses combinaisons de trois, ce qui s’avère très pratique lorsqu’on a besoin de varier nos tactiques face à un ennemi plus coriace. Que l’on soit plus habile sous les traits d’un jarl, d’un berserker ou encore d’un volva (une sorte de chamane), notre Valkyrie y trouve son compte. RDS.ca, Die for Valhalla! : mourir et ressusciter pour la gloire | RDS.ca
  • En novembre 1982, lorsqu’il apprend que le président Ahmadou Ahidjo a décidé de quitter le pouvoir et confie les rênes du pays à Paul Biya, Ayissi Mvodo va pleurer à chaudes larmes et va immédiatement constituer une forte délégation pour aller rencontrer Ahmadou Ahidjo et le dissuader de renoncer au pouvoir ; et si même il renonçait, il était préférable selon lui de confier le pouvoir à quelqu’un d’autre que Paul Biya. Samuel Eboua qui fait partie de cette délégation est du même avis, il propose à Ahidjo de s’absenter le temps qu’il faut pour se soigner et revenir. Malgré les insistances et persistances d’Ayissi Mvodo et de Samuel Eboua, Ahidjo ne revint pas sur sa décision. Ayissi Mvodo et Samuel Eboua étaient en réalité les dauphins putatifs d’Ahidjo ; et connaissant Paul Biya, il le trouvait incapable d’assurer la relève et de gouverner valeureusement le Cameroun. Le Bled Parle : Actualité Cameroun info - journal Cameroun en ligne, La mort de Victor Ayissi Mvodo, ami et ancien camarade du chef de l’Etat
  • Mais le barcelonais qui doit le plus s’en mordre les doigts est sans aucun doute Neymar. L’attaquant brésilien a réussi à se retrouver face-à-face avec Kameni qui protégeait valeureusement ses filets (62e). Le gardien de Malaga est finalement battu sur un détail : concentré, il repousse un centre de Suarez. La balle est toujours en jeu, mais ses défenseurs sont en retard. Thomas Vermaelen en profite pour inscrire l’unique but de la partie (1-0, 73e). Et Messi ? L’Argentin retentait sa chance face au Camerounais, mais ça ne passait pas (84e). Camfoot.com, Barca - Malaga : Kameni a écœuré Messi - Camfoot.com
  • C’est devant près de 300 spectateurs qu’a eu lieu le dernier match de championnat de l’équipe première de Port-d’Envaux. Match déjà remporté par Port-d’Envaux lors de la journée du 24 avril, mais qui a dû être rejoué suite à une réclamation portée par le club de Saint-Clément-des-Baleines. Malheureusement, cette fois-ci, la victoire est revenue aux visiteurs qui ont été beaucoup plus constants tout au long du match. Malgré tout, le public avait répondu présent, comme tout au long de la saison, pour supporter cette équipe qui a valeureusement défendu les couleurs port-d’envaloises. SudOuest.fr, 300 supporters des verts
  • Fourchette naît lors de la journée d’initiation à la maternelle de la petite Bonnie, à qui Andy a confié tous ses jouets. La fillette est craintive et se retrouve seule pendant la période de bricolage. Elle fabrique Fourchette à partir d’objets jetés dans la poubelle, valeureusement récupérés par le brave cowboy Woody. La cuichette se considère donc comme un déchet et n’embrasse pas tout de suite son rôle de jouet. La Presse, François Bellefeuille: «Fourchette ressemble à mon personnage de scène»
  • Si le personnage le plus célèbre des ordres des Templiers et des Hospitaliers est immanquablement Jacques de Molay, 23e et dernier grand maître de l'ordre du Temple, qui inspira la série romanesque des « Rois maudits », un autre Français mérite sa place au panthéon des illustres moines soldats. Né en 1494 et originaire du Rouergue (qui couvre aujourd'hui le département de l'Aveyron et une petite partie de celui de Tarn-et-Garonne), Jean Parisot de La Valette fut le 49e grand maître de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. « Un combattant hors pair et érudit, puisque parlant cinq langues, explique Laurence Fric, coordinatrice du Conservatoire du Larzac templier et hospitalier. Après s'être engagé à 20 ans, il est fait prisonnier pendant le siège de l'île de Rhodes, mais le sultan turc Soliman le Magnifique, impressionné par sa bravoure, le libère avec ses camarades chevaliers. » Les deux hommes se retrouvent de nouveau pendant le siège de l'île de Malte. Jean de La Valette tient valeureusement tête en rameutant toute la population pour faire face une armée turque forte de 30 000 hommes. leparisien.fr, Jean Parisot de La Valette - Le Parisien
  • Homme du match: Tarkowski (7): Véritable symbole de cette vaillante équipe de Burnley qui est allé chercher valeureusement le point du match nul ce soir, et qui depuis quelques matchs en Premier League, s'éloigne de la zone rouge. On comprend en visionnant ce match comment un joueur longtemps dans l'anonymat est passé tout proche d'être le sélectionné surprise pour la Coupe du Monde de cet été. Sur ce match, Tarkowski était à la retombée de tous les centres et son sens du placement a soulagé a maintes reprise une défense dont il avait le contrôle, et qui a résisté bien longtemps à l'outrageuse domination des Red Devils. Homme Du Match, Premier League - 24ème j. | Les notes de Man Utd - Burnley (2-2)
  • Séduit par la personnalité et la grandeur du général, l'artiste dresse le portrait d'un héros qui monte vers la gloire, dressé sur un cheval exagérément cabré, en indiquant valeureusement à chacun la direction à suivre. Ce portrait militaire deviendra le symbole même de ses victoires, alors qu'il ne s'agit que d'un épisode de stratégie militaire. D'ailleurs, alors que Napoléon désirait être montré "calme sur un cheval fougueux", c'est en réalité sur un mulet au pied plus sûr qu'il franchira le col enneigé. Il aurait déclaré au peintre : "Personne ne s'informe si les portraits des grands hommes sont ressemblants. Il suffit que leur génie y vive." Site-LeVifFocus-FR, Quand l'art dénonce les atrocités de la guerre à travers les siècles - Art & Scènes - FocusVif
  • La nouvelle a eu tôt fait de circuler dans le village et même sur le marché de La Grand-Combe, samedi matin. "Los" était décédé dans la nuit. Comme tout Pradélien qui se respecte, Georges Mathieu avait évidemment son sobriquet, émanant du bon vieux temps de la mine et du football des années 1950. Difficile pourtant d'en connaître les origines. "Los", peut-être qu'à l'époque, il s'agissait des grandes années du LOSC et Georges en était-il un fan ? D'une famille nombreuse de onze enfants, domiciliée dans le quartier du château, Georges, après le décès des parents, était devenu le chef de famille respectable et respecté. D'ailleurs, dans le village, qui aurait manqué de respect à "Los" ? Mais Georges était surtout connu dans le milieu footballistique régional. Très jeune, à l'image de tous ses frères, il avait endossé la casaque de l'Union Sportive du Pradel, avant celle de l'Olympique-Minier. Il évoluera jusqu'à 45 ans en équipe 1première, qui disputait alors fièrement et valeureusement les championnats de Promotion de District et de Promotion d'Honneur. Et "Los" a été de toujours le capitaine emblématique de cette équipe. Jamais blessé, rarement suspendu, le petit milieu de terrain n'était pourtant pas considéré comme un "tendre" sur les terrains du Bassin minier et d'ailleurs. Il incarnait ce football de clocher, à mille lieux de celui d'aujourd'hui et savait ce que mouiller le maillot, voulait dire. Les soirs de défaite étaient très amers. Il restait dans le dernier carré de supporters du stade Jacky Agniel, où il n'aurait raté un match à domicile pour rien au monde, toujours prêt à encourager les Olympiens. Jouissant d'une retraite paisible après 30 années de mine, et habitant seul au domicile familial, Georges était, au quotidien, au centre de ces petits rassemblements avec quelques collègues dans le quartier du château, où l'on refaisait bien souvent le monde tout en ravivant des souvenirs du bon vieux passé. Georges ou plutôt "Los" s'est éteint subitement dans la nuit de vendredi à l'âge de 83 ans. Son décès plonge le village dans une profonde tristesse. Le Pradel perd un de ses sages, une partie de son patrimoine même. Ses obsèques seront célébrées ce lundi matin à 10 h 30 en l'église. midilibre.fr, Laval-Pradel Une figure locale emblématique s'en est allée avec le décès de "Los" - midilibre.fr
  • La victoire acquise avant-hier contre le Botswana aura été difficile à se dessiner tant les camarades du capitaine Sofiane Feghouli ont dû batailler dur pour asseoir leur succès sur un but de l’inévitable Youcef Belaïli en première période. Un avantage que les Verts ont valeureusement défendu jusqu’au bout signant ainsi leur deuxième succès dans ces éliminatoires de la CAN 2021. Pourtant, la préparation de cette rencontre n’aura pas été facile. L’état du terrain, le jeu malsain et viril des Botswanais   ont été des détails que l’entraîneur national Djamel Belmadi devait gérer avant, pendant et même après le match. Chose maitrisée d'une main de maitre par le sélectionneur national, beaucoup plus aguerri à ce genre d’approches de matchs que ses vis-à-vis botswanais. http://www.lebuteur.com, Equipe d'Algérie : Belmadi a gagné la bataille tactique et psychologique!
  • Apparu en 1941, Captain America est né de l'imagination de Joe Simon et du crayon de Jack Kirby pour le compte de Timely Comics qui deviendra plus tard l'entreprise Marvel. Le "Cap", comme l'appellent ses fans, est le porte drapeau de l'Amérique et de ses valeurs biens pensantes contre l'oppression nazie. Mais avant de dresser valeureusement le bouclier de la justice, Captain America n'est que Steve Rogers, un patriote fervent défenseur de l'Oncle Sam qui se voit refuser à maintes reprises les bancs des troufions de l'armée pour cause de physique de poussin juste éclos. Mais sa détermination fait la différence et il est repéré pour participer au programme du professeur Erskine visant à créer le soldat parfait.  LExpress.fr, Captain America, les adaptations de 1990 et 2011 - L'Express
  • _"C’est un sujet qui revient tous les ans au moment de la rentrée littéraire: ce que la littérature française dit de l’état de la France. C’est presque même devenu une catégorie, à en croire nos confrères de la presse écrite: comment la littérature prend le pouls du pays. Raphaëlle Leyris dans Le Monde à la fin du mois d’août s’essaie valeureusement à classer les livres en plusieurs catégories, dont une qui serait: la littérature qui se “collette le réel”, catégorie dans laquelle elle compte les témoignages, celui par exemple de Thierry Vimal qui a perdu sa fille dans l’attentat de Nice, mais aussi certaines fictions, comme le dernier Marie Darrieussecq, La Mer à l’envers, qui traite de la question de la migration. Elisabeth Philippe, autre consœur de La Dispute, publie dans l’Obs un article fort inspirant intitulé “Rentrée littéraire: la revanche de la France périphérique”, qui détaille une tendance chez les jeunes écrivains français, derrière le dernier Goncourt Nicolas Matthieu, à inscrire leurs fictions dans des milieux délaissés par la littérature de leurs aînés, à savoir, les quartiers populaires, la ruralité paupérisée, les petites villes moyennes. Je n’ai évidemment pas lu les quelques trois-cent livres français de cette rentrée, mais cette tendance m’apparaît à moi aussi, en particulier chez les primo-écrivants. Marin Fouqué par exemple, dans 77 paru chez Actes Sud, s’ancre dans une Essonne boueuse qui semble à mille lieux de sa voisine parisienne, la même Essonne que sillonnent les éducateurs du premier roman de Mathieu Palain Salle Gosse. Alexandre Labruffe dans Chroniques d’une station-service paru chez Verticales, déroule le quotidien des autoroutes et des ronds-points, Youssef Abbas dans Bleu Blanc Brahms campe deux jeunes désœuvrés dans une petite ville du centre de la France. Autant de livres qui traitent l'ultra contemporain français, qui affrontent, avec plus ou moins d’aplomb et plus ou moins de réussite, sa complexité politique et sociale. Pour autant, aucun de ces livres ne sont comparables à l’entreprise de Jonathan Coe dans Le Cœur de l’Angleterre. Lui, c’est l’échelle englobante : il prend tout, partout, le pays entier, ses instances sociales, ses évènements majeurs, ses hommes politiques, ses débats parlementaires. Depuis les errements d’une députée jusqu’aux doutes d’une famille immigrée, la fiction ne recule devant aucun écart. Le roman français lui, semble regarder la France par un bout, un abribus paumé, une station-service au milieu de nulle part, le local d’un centre social. On ne lit pas Macron, on ne lit pas Gilets jaunes, on ne lit pas Loi El Khomri, mais on lit chef d’entreprise, gendarmerie, accident de travail. Je ne prononce aucun jugement de valeur sur ce choix, qui encore une fois, est une hypothèse de ma part, le constat d’un travail d’échelle profondément différent. Dernier exemple, peut-être le plus révélateur - à moins qu’il ne soit pratique pour moi : il y a bien un roman qui affiche, en cette rentrée littéraire, le mot “France” en toutes lettres sur sa couverture: un premier roman là encore, signé Joffrine Donnadieu : Histoire de France, paru chez Gallimard. Un titre qui joue avec les attentes du lecteur, puisque dans un premier temps, la France du livre est un personnage, dans un second, probablement la figure métonymique d’un pays paumé. _ France Culture, Littérature : "Clé USB", "Le Coeur de l'Angleterre", "Forêt-Furieuse" et le journal de Lucile Commeaux
  • Parce qu'il est valeureusement monté au créneau pour défendre Warren, jeune déficient mental et frère de Mary, la jeune fille l'invite à se rendre avec elle au bal de fin d'année –elle le trouve gentil, voyez-vous. Plus d'un jeune homme mal informé –restons polis– vous dira que voilà, ça c'est une vraie femme, le genre qui ne fait pas sa pimbêche quand un mec est sympa avec elle. Slate.fr, «Mary à tout prix», le bal des prédateurs | Slate.fr
  • Au Théâtre des Lumières, si on goûte, si on prend l’apéro, si on marie plumes d’auteurs et musique, on sait aussi conter l’histoire ! L’année 2017 débutera valeureusement, puisqu’accompagnée des exploits du roi Arthur. SudOuest.fr, Mont-de-Marsan : le Théâtre des Lumières avec le cœur d’Arthur
  • Qualitée en 2014 pour les 1/4 du championnat des clubs, l'équipe 1 de la Boule de la Tour échoue à la porte des 1/8 valeureusement face à la sympathique équipe de Roujan sur le score de 22 à 14.  midilibre.fr, Montady / Pétanque : La Boule de la Tour échoue en 1/8e du championnat des clubs - midilibre.fr
  • Très belle victoire de l'équipe des U15 A du club de foot de Casseneuil, Le Lédat, Pailloles qui, s'étant valeureusement battus, se sont qualifiés pour la finale qui aura lieu en mai, lors du match Toulouse- Marseille. On ne peut que se réjouir et se dire fiers de nos jeunes joueurs ; et une fois de plus, ce bon résultat confirme qu'il faut travailler, travailler encore pour obtenir résultat et/ou titre ! ladepeche.fr, Casseneuil. Football : les U15A joueront la finale en mai prochain - ladepeche.fr
  • Sur le terrain, elle le sait, c’est la « boue et peu d’heures de sommeil » qui l’attendent. Ce n’est en effet pas la première fois que la niçoise participe au Raid. L’an dernier déjà, ce sont les couleurs de L’institut Curie qu’elle portait valeureusement sur l’île. Malheureusement, une entorse ne lui avait pas permis de participer à toutes les épreuves. « Un goût d’inachevé » qui lui a doublement donné envie d’y retourner. Marie Claire, Raid des Alizées 2017 : elle court contre le cancer du sein - Marie Claire
  • Le skieur de Thimister est le grand absent de la délégation belge à PyeongChang. Un peu plus d’un an après sa terrible blessure au genou qui a nécessité deux opérations, il poursuit valeureusement sa rééducation. Et rêve déjà de Pékin 2022. Le Soir Plus, Armand Marchant, le grand absent des JO de PyeongChang - Le Soir Plus
  • Régulièrement, je vois des messages de copains qui annoncent vouloir quitter les réseaux sociaux pour protester alternativement contre l’utilisation de leurs données personnelles, l’abrutissement de la société, la médiocrité abyssale des contenus, la violence des commentaires, l’inutilité crasse de ces plateformes, le sentiment d’être devenu totalement accro… A chaque fois, je me demande s’ils ont raison ou non de le faire. Après l’avoir annoncé à tout le monde – paradoxe teinté de désespoir qui témoigne de leur très grand attachement à ces réseaux au moment de les quitter -, ils disparaissent effectivement de la toile, conscients de valeureusement montrer la voie… Puis ils y reviennent quelques mois plus tard, discrets, penauds, pas très fiers, comme ces gens qui en sont à leur énième tentative d’arrêter de fumer. FrenchWeb.fr, Faut-il quitter les réseaux sociaux? - FrenchWeb.fr
  • Bravo aussi à la paire Marie Mercier, Jack Elasri qui s’était qualifiée brillamment pour la finale nationale en senior mixte promotion où elle a représenté valeureusement notre club en finissant 10e sur 60 paires. Tout récemment lors du Trophée de l’Open de France qui s’est déroulé en Languedoc, la paire féminine Katie Espallergues et Marie Mercier s’est, elle aussi, honorablement comportée face à des joueurs de très haut niveau en se classant 15e sur 43 à Montpellier et 60e sur 2 344 au niveau national. La saison des compétitions se termine mais le club reste toujours ouvert pour accueillir, comme chaque année, nos adhérents et les touristes lors des tournois des lundis et jeudis après-midi. Notre club est fier de participer, à sa mesure, à la richesse du tissu associatif sportif et culturel que compte notre ville en défendant ses couleurs. Journal de Millau, [MILLAU]: Le Bridge Club est vice-champion de France | Journal de Millau
  • Comme des chevaux qui dorment debout veut rendre hommage aux «oubliés» italiens de la Grande Guerre, conscrits qui combattirent dans l’armée d’Autriche-Hongrie, souvent valeureusement. Mais, chemin faisant, comme toujours quand le reporter triestin part enquêter, le discours s’élargit sans fin, à la mesure de l’Histoire de ces terres, de ce grand no man’s land qui commence à Trieste et finit en Ruthénie subcarpatique: «Un archipel de bosquets et de villages qu’indiquent les filets de fumée bleue des cheminées, avec des églises et des synagogues en bois… Un espace de traîneaux et de magiciens… J’entends ses ponts qui résonnent, ses trains de nuit qui brinquebalent entre les villages chrétiens et les shtetls ashkénazes. Cette topographie, je l’ai longtemps imaginée, avant même de la connaître au cours de mes longs voyages, ou peut-être était-ce avant de naître. C’est le cœur de mon Europe.» Le Temps, L’Europe oubliée de Paolo Rumiz - Le Temps
  • Avec l'arrivée de Maurizio Sarri sur le banc de Chelsea, la situation d'Olivier Giroud devrait évoluer. «Target man» désiré par Antonio Conte à l'hiver, il pourrait désormais cirer le banc, malgré un statut de champion du monde valeureusement gagné. France Football, Angleterre - Chelsea - Premier League : ce que va changer l'arrivée de Maurizio Sarri à Chelsea pour Olivier Giroud - France Football
  • Pourtant supérieur techniquement et physiquement, Boca Juniors peine à s'imposer face à un Gimnasia qui se défend valeureusement face à des offensives Xeneize qui manquent d'efficacité. Le premier cri de joie de La Bombonera vient d'ailleurs à la 19e minute, lorsque l'Atlético Tucuman marque, faisant provisoirement passer Boca Juniors en tête du classement, avant l'égalisation de River (35e). Mais Carlos Tevez vient délivrer les supporters grâce à une frappe puissante qui trouve le chemin des filets (1-0, 72e). La fin des deux matches, et leurs 5 minutes de temps additionnel, semble interminable. L'Équipe, Argentine : les larmes de Diego Maradona, de retour à La Bombonera, le titre pour Boca Juniors - Foot - ARG - L'Équipe
  • compétences, exportation…), le financement est de 300 millions. Cette communauté pro-industrie mixte s'active valeureusement, elle est parvenue à arrêter la chute. Mais M. Xi ne nous a pas complètement réveillés. On peut regretter une ampleur générale insuffisante, l'absence d'un ministre de l'Industrie qui énonce et porte une doctrine générale, et un fourmillement utile mais trop souterrain. L'industrie française et européenne souffre toujours, l'Europe n'a pas non plus de philosophie claire avant que, peut-être, Thierry Breton en fixe une . On reste loin du compte face à la détermination armée de la Chine. Les Echos, Quand la Chine nous réveillera… nous aurons de bons emplois | Les Echos
  • Le portier portugais a été incertain pendant longtemps cette semaine. Même Diego Martinez n’était pas sûr de pouvoir l’aligner pour cette rencontre hier en avant match. Cependant, c’est bien lui qui a défendu valeureusement la cage des Nazaries pour ce match de gala. Mis à contribution de nombreuses fois notamment en première mi-temps, il a multiplié les parades et les interventions pleines d’autorités. Bien sûr, il a concédé 3 buts mais son importance pour éviter de voir son équipe sombrer a été déterminante. Furia Liga, Les notes / Real Madrid - Granada : Valverde confirme, Soldado déçoit et Rui Silva s'impose - Furia Liga
  • Samedi 14 septembre Hervé Costes, maire de Flavin, les conseillers municipaux, le lieutenant-colonel Jacques Brissart, président de l’Amicale du 80e RI invitaient la population flavinoise à l’inauguration de la stèle commémorative du combat du maquis ORA (Organisation de résistance de l’Armée) de Durenque le 18 août 1944. Ce jour-là, en effet, au lendemain du tragique évènement appelé les "Fusillés de Sainte-Radegonde" une centaine d’hommes sous le commandement du Capitaine Battle du maquis ORA de Durenque attaquent valeureusement les troupes d’occupation allemandes sur leur itinéraire de repli afin de couper leur retraite au niveau de Flavin. "Cet épisode de la résistance fut longtemps oublié… Cette stèle rappelle l’engagement sans faille de ces valeureux combattants auxquels nous devons une reconnaissance éternelle", a souligné Hervé Costes. Participation des enfants des écoles, allocutions, sonnerie aux morts, chant des partisans, Marseillaise, dépôts de gerbes, drapeaux d’associations d’anciens combattants avec la présence de nombreuses autorités et de très nombreux administrés, ce fut un moment solennel, un moment fort pour rappeler la bravoure et l’héroïsme de ces courageux combattants. L’apéritif d’honneur était offert par la municipalité. centrepresseaveyron.fr, Une stèle commémorative inaugurée à Nouvel Vayssac - centrepresseaveyron.fr
  • A la tête de l'équipe réserve de l'AS Brestoise, maintenue sportivement en R3, mais faisant la culbute en D1 par la chute de la A en R3, Maktar Badiane quitte le club brestois pour le projet dirinois. Changement chez les gars mais aussi chez les filles avec l’arrêt de Laurent Bescond aux commandes depuis plusieurs années. L’un des piliers du foot féminin à Dirinon laisse sa place à Tristan Paillard. Ce dernier ne voulait pas quitter le club, après quatre ans aux commandes des équipes seniors gars avec la réussite que l’on connait. Il prendra à charge l'équipe féminine en R2, qui a fait un parcours remarqué en coupe de France en tombant valeureusement face aux pensionnaires de D2F du Mans. Par ailleurs, le club fait savoir sa recherche d’entraineurs pour ses équipes seniors B,accompagnants ou dirigeants pour les équipes seniors. , Maktar Badiane, nouvel entraîneur de l'AS Dirinon - 29 Nord - football | newsouest.fr
  •  La première partie de saison sera capitale. On ne peut pas se permettre un faux pas d’entrée sinon la poule parisienne sera d’autant plus difficile à digérer. Notre ambition est le maintien, c’est notre entrée dans cette compétition après de nombreuses années de purgatoire mais on compte défendre valeureusement notre chance. » , Les ambitions du Guingamp handball, promu en Nationale 3 | L'Écho de l'Argoat
  • Il faut le dire tout net : Édouard Philippe aura été un Premier ministre à la hauteur, et Dieu sait que les enjeux auront été plus lourds qu’on l‘aurait imaginé. Un domaine majeur de l’action publique n’aura pas été considéré comme il devait l’être, le logement. Sans inélégance, sans ingratitude envers l’homme qui aura conduit le pays valeureusement, on ne peut le passer sous silence. Les erreurs sont probablement venues de château, comme on dit, c’est-à-dire de la conception élyséenne de l’immobilier, viciée à la base. Cinq fautes majeures auront été commises : considérer que le logement est une rente et ne contribue pas à la richesse du pays, et par conséquent tenir les aides pour inutiles et n’avoir de cesse que les réduire sans pour autant remettre à plat la fiscalité immobilière, ne pas aller assez vite dans la simplification et la digitalisation des process, dégrader les relations avec les collectivités locales en ne prenant pas la mesure que les maires ont le pouvoir d’urbanisme et qu’ils ne favoriseront pas la construction sans ressources fiscales suffisantes pour accueillir dignement de nouveaux ménages dans leur commune, avoir de l’aménagement du territoire une vision étriquée et ne pas œuvrer assez à une attractivité mieux répartie et la limiter à un plan Action Cœurs de ville manquant de souffle, ne pas estimer enfin la rénovation énergétique comme une priorité et tarder à la doter de moyens financiers simples et puissants. Capital.fr, Nouveau gouvernement : l’urgence de faire du logement une priorité - Capital.fr

Traductions du mot « valeureusement »

Langue Traduction
Corse valentemente
Basque valiantly
Japonais 勇敢に
Russe отважно
Portugais valentemente
Arabe ببسالة
Chinois 英勇地
Allemand tapfer
Italien valorosamente
Espagnol valientemente
Anglais valiantly
Source : Google Translate API

Synonymes de « valeureusement »

Source : synonymes de valeureusement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « valeureusement »


Mots similaires