La langue française

Ampleur

Sommaire

  • Définitions du mot ampleur
  • Étymologie de « ampleur »
  • Phonétique de « ampleur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ampleur »
  • Citations contenant le mot « ampleur »
  • Traductions du mot « ampleur »
  • Synonymes de « ampleur »
  • Antonymes de « ampleur »

Définitions du mot ampleur

Trésor de la Langue Française informatisé

AMPLEUR, subst. fém.

A.− [En parlant de choses concr.] Caractère de ce qui est ample.
1. [En parlant d'une chose considérée indépendamment de son relief] Ampleur d'une toile, d'une fleur :
1. ... le Français, s'étant fait livrer toutes les nappes de la maison, les avait suspendues aux fenêtres en façon de rideau, profitant de l'ampleur de ces blanches toiles pour les relever en festons sur les côtés. R. Tœpffer, Nouvelles genevoises,1839, p. 411.
2. Ô robe! l'ampleur de tes lés n'est autre que la multitude de mon peuple : Car de quoi un prince est-il revêtu, que du ruissellement de son peuple, de ses épaules à ses talons? P. Claudel, Le Repos du septième jour,1901, III, p. 853.
3. J'ai vu le cèdre ainsi s'établir parmi la rocaille et sauver de la destruction l'ampleur de ses branchages... A. de Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 534.
2. Plus gén. [En parlant d'une chose qui a ou suggère la forme d'un volume]
a) [D'une partie du corps humain ou du mouvement d'un membre ou d'un organe du corps humain] Ampleur du front; ampleur des gestes; ampleur de la voix :
4. Dès Bassano, la physionomie de la population se modifie. La longue figure italienne peu à peu s'arrondit, les cheveux sont encore roux, mais l'œil devient bleu. L'ampleur des formes laisse aussi bien loin l'idéale maigreur des Vénitiennes. J. Michelet, Sur les chemins de l'Europe,1874, p. 486.
5. La façon d'aller et de venir de ce géant à longues moustaches, la forme de ses chapeaux, la coupe de ses pantalons à la hussarde, l'enflure de sa voix, surtout, et l'ampleur de ses gestes, rappelaient, par une évidente analogie, le je ne sais quoi d'un peu théâtral... P. Bourget, Essais de psychologie contemporaine,1883, p. 99.
6. ... il eut une ampleur innée de foulée, une aisance singulière d'allure qui frappèrent les regards. J. de Pesquidoux, Chez nous,t. 2, 1923, p. 58.
7. Il y a des chanteurs dont on dit : ils ont un filet de voix ... l'ampleur et le volume leur manque. A. Lévinson, La Danse au théâtre,1924, p. 169.
b) [D'un vêtement, d'un lieu] Ampleur d'une robe, d'une ville :
8. [Les sommets] sont presque toujours couronnés de pins dont quelques-uns d'une grosseur telle, qu'en les creusant on en forme des bariques ou fontaines de quatre à cinq pieds de diamètre : j'en ai vu une de cette ampleur dans la cuisine de l'hospice voisin de la grotte de Gèdres. J. Dusaulx, Voyage à Barège et dans les Hautes-Pyrénées,t. 2, 1796, p. 77.
9. Vêtu d'un gros molleton bleu, dont l'ampleur noyait ses membres pareils à des racines, il abandonnait sur ses genoux ses mains contrefaites, lamentables au grand soleil. É. Zola, La Joie de vivre,1884, p. 1108.
Spéc., COUT. Donner (de) l'ampleur :
10. Assez lâche sur les hanches, la jupe à la mode du moment se rattrapait vers les genoux, au bas d'un empiècement à boutons roses descendant de la taille au milieu, par devant. Elle était tout à fait étroite aux chevilles : trois plis creux donnaient l'ampleur pour marcher. L. Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 411.
B.− Au fig. Caractère de ce (ou celui) qui embrasse un domaine étendu.
1. [En parlant de l'information envisagée du point de vue de son étendue] :
11. Mais plus profondément encore s'élabore une pensée inconnue du penseur, qui dépasse par l'ampleur de ses connaissances, par leur sûreté et leur extension dans le temps, toutes les manifestations connues de la pensée... M. Barrès, Mes cahiers,t. 12, juill. 1919-juin 1920, p. 222.
12. Vos carnets sont admirables par le mépris des vains artifices et l'ampleur de votre information. J.-É. Blanche, Mes modèles,1928, p. 199.
2. [En parlant d'une disposition de l'esprit] Ampleur de(s) vues :
13. D'où vient qu'en même temps la réflexion rétrécit l'ampleur de la vie spontanée, puisqu'elle y introduit des limites et des contrastes, tandis qu'elle élargit la puissance des motifs particuliers... M. Blondel, L'Action,1893, p. 113.
14. De quoi s'agit-il en effet? D'obtenir (...) qu'il y ait accord aussi parfait que possible entre l'élan et le résultat de notre effort, égalité entre l'ampleur des aspirations volontaires et la grandeur des fins voulues. M. Blondel, L'Action,1893, p. 113.
15. ... il est certain que mon esprit n'a pas encore atteint à assez d'élévation et d'ampleur pour saisir complètement ma vie. A. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 99.
3. Crit. littér.
a) [Se dit d'un écrit ou d'un entretien envisagé du point de vue de l'étendue de la matière] Ampleur d'un sujet, d'un débat :
16. Nous continuons, le soir, la lecture des Mémoires de Mmed'Epinay. Parfois nous comparons le texte de Rousseau, qui paraît aussitôt, auprès, d'une plénitude d'une ampleur, d'une onction admirables. A. Gide, Journal,1905, p. 188.
17. ... l'on voit apparaître chez les philosophes chrétiens des entreprises historiques d'une ampleur jusqu'alors inconnue, embrassant la totalité des faits accessibles et les systématisant à la lumière d'un principe unique. É. Gilson, L'Esprit de la philosophie médiévale,t. 2, 1932, p. 190.
b) [Se dit du style, de la phrase, envisagés du point de vue de l'étendue matérielle d'un énoncé et/ou de son contenu] Ampleur de la composition :
18. [Le père Vavassor] avait dénoncé bien avant Joseph de Maistre, les signes auxquels on pouvait infailliblement reconnaître, entre tous, un livre port-royaliste. Un de ces signes, c'étaient d'abord les circuits de périodes, les longueurs de phrases interminables; une étendue, une ampleur, une rotondité qui sentait le barreau, et encore le barreau pompeux, le barreau des jours solennels et non de tous les jours... Ch.-A. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 547-548.
19. ... Delacroix est la dernière expression du progrès dans l'art. Héritier de la grande tradition, c'est-à-dire de l'ampleur, de la noblesse et de la pompe dans la composition, et digne successeur des vieux maîtres, il a de plus qu'eux la maîtrise de la douleur, la passion, le geste! Ch. Baudelaire, Salon de 1846,1846, p. 130.
4. [En parlant d'une action, d'un sentiment, d'une qualité] Étendue, importance. Saisir un événement, une chose dans (toute) son ampleur :
20. Ainsi − n'étaient certaines destinées singulières − j'imagine nos saints ainsi que des géants puissants et doux dont la force surnaturelle se développe avec harmonie, dans une mesure et selon un rythme que notre ignorance ne saurait percevoir, car elle n'est sensible qu'à la hauteur de l'obstacle, et ne juge point de l'ampleur et de la portée de l'élan. G. Bernanos, Sous le soleil de Satan,1926, p. 124.
Rem. 1. Prendre de l'ampleur; prendre toute son ampleur (au fig., plus rare au propre) :
21. La matinée s'écoulait, l'instant arriva où la végétation de juillet sous un soleil enfin chaud prend toute son ampleur et pendant quelques heures trouve des puissances qui dépeuplent la campagne. M. Barrès, L'Appel au soldat,1900, p. 297.
22. « ... c'est au système Taylor qu'ils en ont... » Le système Taylor, dans la bouche d'Adrien, prenait une ampleur, une résonance de religion ou tout au moins, de philosophie supérieure. L. Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 258.
Rem. 2. Avec ampleur (au propre et au fig.). D'une manière ample, amplement :
23. ... quand il prend une idée, il la développe, l'agrandit, la drape; c'est le manteau à longs plis porté avec ampleur et grandeur, c'est la toge. Ch.-A. Sainte-Beuve, Mes poisons,1869, p. 94.
24. Mais voilà un des aspects les plus intéressants de l'œuvre de M. Bouteiller au lycée de Nancy : il fait avec ampleur son geste de semeur et ignore absolument ce que devient la graine. M. Barrès, Les Déracinés,1897, p. 20.
Prononc. : [ãplœ:ʀ].
Étymol. ET HIST. − 1718 (Ac. : Ampleur. Estendüe de ce qui est ample. Il ne se dit qu'en parlant d'habits et de meubles. Un manteau qui a trop d'ampleur, un rideau qui n'a pas assez d'ampleur); 1787 fig. (Marmontel, Élém. de littér. Amplification ds DG : Donner à ses raisonnements de l'ampleur, de la force). Dér. de ample*, remplaçant les anc. subst. amplesse et ampleté attestés jusqu'au xves. (cf. Gdf.), créé par anal. avec largeur et longueur pour qualifier un vêtement; suff. -eur1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 607. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 234, b) 555; xxes. : a) 841, b) 1 578.
BBG. − Bél. 1957. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Nom commun

ampleur \ɑ̃.plœʁ\ féminin (Rarement au pluriel.)

  1. Caractère de ce qui est ample.
    • La Girafe […] ne soutient point longtemps cet effort, qu’elle ressent comme une fatigue : c’est que ses poumons n’ont pas assez d’ampleur ; défaut que révèle la petitesse du coffre qui les contient. — (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • L’adoption de ce châle a rendu leur costume plus décent en voilant, dans son ampleur, le nu et les formes un peu trop fortement dessinées. — (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Parfois, l’ampleur des travaux est telle que la route doit être provisoirement fermée et interdite à toute circulation. Un itinéraire de déviation est alors provisoirement mis en place. — (Réussissez votre code de la route, Activ Permis/MA éditions, 2008, page 78)
    • (Figuré)Lentement, irrésistiblement, avec ampleur, Bert se rendit compte de l’immense tragédie qui ébranlait l’humanité, et au milieu de laquelle s’écoulait sa petite existence ; […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 392 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMPLEUR. n. f.
Caractère de ce qui est ample. Un manteau qui a trop d'ampleur. Un rideau qui n'a pas assez d'ampleur. Fig., Son dessin a de l'ampleur. Son style a de l'ampleur. Sa méthode a de l'ampleur. Son geste a de l'ampleur. Le débat parlementaire a pris de l'ampleur.

Littré (1872-1877)

AMPLEUR (an-pleur) s. f.
  • 1Étendue de ce qui est long et large. Ce manteau a de l'ampleur.
  • 2 Fig. Ce style a de l'ampleur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ampleur »

Ample ; provenç. amplessa.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ampleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ampleur ɑ̃plœr

Évolution historique de l’usage du mot « ampleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ampleur »

  • Plus d’une chose insignifiante a pris de l’ampleur grâce à une bonne publicité. De Mark Twain
  • Un événement de l'ampleur de la Révolution Française n'est jamais terminé. De Max Gallo / Février 2009
  • Peu importe l'ampleur du sacrifice ; ce qui compte, c'est la grandeur du but que l'on s'assigne. De Anonyme
  • Le sentiment amoureux se mesure à l'ampleur du manque, à l'état fiévreux dans lequel l'absence de l'autre nous plonge. De Francine Noël / Babel, prise deux
  • Ce qui distingue l'autodidacte de celui qui a fait des études, ce n'est pas l'ampleur des connaissances, mais des degrés différents de vitalité et de confiance en soi. De Milan Kundera / L’insoutenable légèreté de l’être
  • Mon statut rend le premier coup de téléphone plus simple, mais ensuite, c’est plus difficile de convaincre les gens de vous voir différemment, de vous imaginer à la tête d’un projet de grande ampleur. De Angelina Jolie / Le Figaro et vous, 7 janvier 2015
  • Il y a des moments dans la vie des nations et des peuples où des personnes qui ont sagesse et ampleur de vue doivent regarder au-delà du passé avec toutes ses complications et ses séquelles, et oser se lancer vers de nouveaux horizons.
  • Une campagne de tests virologiques « de très grande ampleur » va être lancée pour « identifier les éventuels clusters dormants », notamment dans trente communes d’Ile-de-France, a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran, au quotidien Le Monde. Journal L'Union, Coronavirus: une campagne de tests «de très grande ampleur» pour identifier des «clusters dormants»
  • C’est son auditeur historique, EY, qui a révélé jeudi dernier la fraude. Depuis, le management a été remplacé, le PDG a été arrêté mais rien n’y fait : Wirecard n’est plus. Ci-dessous, nous avons listé dans l’ordre décroissant 10 chiffres qui illustrent l’ampleur du scandale. Presse-citron, Wirecard : 10 chiffres qui illustrent l'ampleur des dégâts
  • Une opération de grande ampleur a été menée par la gendarmerie nationale d’Annecy lundi 22 juin dans le cadre de deux enquêtes distinctes : une enquête préliminaire diligentée par les militaires de la Brigade autonome d'Annecy-Seynod pour des faits de vols à la roulotte et de vol d'accessoires sur véhicule et une commission rogatoire co-dirigée par le Brigade de Recherches et par la communauté de brigade d'Annecy-le-Vieux. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Haute-Savoie : la gendarmerie mène une opération de grande ampleur après des séries de vols d'outillage électroportatif
  • À l’issue de cette réunion, le maire a fait le point sur le sujet : « Ce rapport montre l’urgence de travaux importants à entreprendre sur le réseau collectif. Il a mis en avant les aspects techniques et financiers de ce chantier de grande ampleur. Le développement de la construction à Camaret est lié à ces travaux. La commune doit lutter rapidement contre les eaux parasites pluviales et maritimes qui envahissent les réseaux, ce qui a une incidence sur le fonctionnement de la station d’épuration. Ces travaux sont en attente de longue date », a-t-il encore précisé, visiblement soucieux de l’ampleur du chantier à entreprendre dans les mois à venir. Le Telegramme, Assainissement : un chantier de grande ampleur à entreprendre rapidement - Camaret-sur-Mer - Le Télégramme

Traductions du mot « ampleur »

Langue Traduction
Anglais extent
Espagnol magnitud
Italien portata
Allemand ausmaß
Portugais dimensão
Source : Google Translate API

Synonymes de « ampleur »

Source : synonymes de ampleur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ampleur »

Partager