La langue française

Étroitesse

Définitions du mot « étroitesse »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTROITESSE, subst. fém.

A.− [En parlant de choses concr.]
1. Caractère de ce qui est étroit, qui manque de largeur. Étroitesse des épaules, du front; étroitesse des rues. Carthage avait, en outre, le caractère d'un port de refuge, et l'étroitesse du canal d'entrée répondait sans doute à un souci de défense (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p. 177).
En partic., ANAT. Dimension insuffisante d'un orifice, d'une cavité naturelle :
1. On suppose donc que l'étroitesse de l'orifice des petites cellules et la manière dont la forme de cet orifice oblige la reine de se courber et de s'accroupir exerce sur la spermathèque une certaine pression. Maeterlinck, Vie abeilles,1901, p. 160.
2. Caractère de ce qui (contenant, lieu, etc.) est (trop) petit, exigu; petitesse. Pour souffrir moins de l'étroitesse de la geôle, il n'est que de se tenir bien au milieu (Gide, Journal,1940, p. 53):
2. ... je ne puis aller à Nohant, parce que mon temps, vu l'étroitesse de ma bourse, est calculé... Flaub., Corresp.,1872, p. 352.
B.− P. métaph. ou au fig. [En parlant de choses abstr.] Caractère de ce qui est limité, mesquin. Étroitesse du bigotisme politique, de doctrine, de cœur, de conscience; étroitesse d'/des idées, de vues. Je le soupçonne [Popelin] de se buter, dans le tête-à-tête, à une certaine étroitesse d'esprit têtue (Goncourt, Journal,1871, p. 833).Son étroitesse de jugement et sa violence ne l'empêchaient point d'avoir de la droiture et le cœur généreux (Rolland, J.-Chr.,Maison, 1909, p. 1054).
Absol. Défaut dénotant un esprit étroit, mesquin. Un grandissement redoutable qui lui cachait l'étroitesse et la petitesse de l'homme (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 227).Il devint évident (...) que nous ne nous débarrasserions pas de notre étroitesse dans le travail d'organisation sans nous être affranchis auparavant de l'économisme en général (Lénine, Que faire?1933, p. 505).
Prononc. et Orth. : [etʀwatεs]. Pour [ɑ] à la 2esyll., cf. étroit. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. xiies. estreitece (hapax) « angoisse » (Psalm., Brit. Mus. Ar., 230, fo127 vods Gdf.); av. 1380 estroitesse du lieu (Bersuire, Tite-Live, ms. Ste Gen., fo284c ds Gdf. Compl.); av. 1784 fig. (Diderot, Sur l'hist. du parlem. ds Littré). Dér. de étroit*; suff. -esse*. Fréq. abs. littér. : 166. Bbg. Gohin 1903, p. 314.

étroitesse désigne le caractère étroit d'une chose (l'étroitesse d'une rue) et le défaut (l'étroitesse de ses idées)

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTROITESSE, subst. fém.

A.− [En parlant de choses concr.]
1. Caractère de ce qui est étroit, qui manque de largeur. Étroitesse des épaules, du front; étroitesse des rues. Carthage avait, en outre, le caractère d'un port de refuge, et l'étroitesse du canal d'entrée répondait sans doute à un souci de défense (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p. 177).
En partic., ANAT. Dimension insuffisante d'un orifice, d'une cavité naturelle :
1. On suppose donc que l'étroitesse de l'orifice des petites cellules et la manière dont la forme de cet orifice oblige la reine de se courber et de s'accroupir exerce sur la spermathèque une certaine pression. Maeterlinck, Vie abeilles,1901, p. 160.
2. Caractère de ce qui (contenant, lieu, etc.) est (trop) petit, exigu; petitesse. Pour souffrir moins de l'étroitesse de la geôle, il n'est que de se tenir bien au milieu (Gide, Journal,1940, p. 53):
2. ... je ne puis aller à Nohant, parce que mon temps, vu l'étroitesse de ma bourse, est calculé... Flaub., Corresp.,1872, p. 352.
B.− P. métaph. ou au fig. [En parlant de choses abstr.] Caractère de ce qui est limité, mesquin. Étroitesse du bigotisme politique, de doctrine, de cœur, de conscience; étroitesse d'/des idées, de vues. Je le soupçonne [Popelin] de se buter, dans le tête-à-tête, à une certaine étroitesse d'esprit têtue (Goncourt, Journal,1871, p. 833).Son étroitesse de jugement et sa violence ne l'empêchaient point d'avoir de la droiture et le cœur généreux (Rolland, J.-Chr.,Maison, 1909, p. 1054).
Absol. Défaut dénotant un esprit étroit, mesquin. Un grandissement redoutable qui lui cachait l'étroitesse et la petitesse de l'homme (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 227).Il devint évident (...) que nous ne nous débarrasserions pas de notre étroitesse dans le travail d'organisation sans nous être affranchis auparavant de l'économisme en général (Lénine, Que faire?1933, p. 505).
Prononc. et Orth. : [etʀwatεs]. Pour [ɑ] à la 2esyll., cf. étroit. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. xiies. estreitece (hapax) « angoisse » (Psalm., Brit. Mus. Ar., 230, fo127 vods Gdf.); av. 1380 estroitesse du lieu (Bersuire, Tite-Live, ms. Ste Gen., fo284c ds Gdf. Compl.); av. 1784 fig. (Diderot, Sur l'hist. du parlem. ds Littré). Dér. de étroit*; suff. -esse*. Fréq. abs. littér. : 166. Bbg. Gohin 1903, p. 314.

étroitesse désigne le caractère étroit d'une chose (l'étroitesse d'une rue) et le défaut (l'étroitesse de ses idées)

Wiktionnaire

Nom commun

étroitesse \et.ʁwa.tɛs\ féminin

  1. Qualité de ce qui est étroit.
    • […] ou bien, les marées sont nulles spécialement sur ce point du littoral américain, et peut-être pour les mêmes raisons qui les rendent insensibles dans certaines mers resserrées, la Méditerranée entre autres, où le rapprochement des continents riverains et l'étroitesse des pertuis ne donnent pas un accès suffisant aux eaux de l'Atlantique. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • On aurait pu croire que le rabbinat du Nord-Est dénué de toute culture générale, détenait le monopole de l'étroitesse d'esprit. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Dans le quartier étudié dans le centre d'Aix-en-Provence, la circulation est rendue compliquée par le sens obligatoire de la rocade et l’étroitesse des rues ; […]. — (Vincent Kaufmann, ‎Christophe Jemelin & ‎Jean-Marie Guidez, Automobile et modes de vie urbains: quel degré de liberté?, Documentation française, 2001, page 48)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTROITESSE. n. f.
Qualité de ce qui est étroit. L'étroitesse d'une rue, d'un défilé. Fig., Étroitesse d'esprit. L'étroitesse du cœur.

Littré (1872-1877)

ÉTROITESSE (é-troi-tè-s') s. f.
  • Qualité de ce qui est étroit. L'étroitesse d'un logement.

    Fig. Nous l'aurions vu porter dans les fonctions publiques toute l'étroitesse du petit esprit monastique, Diderot, Sur l'hist. du parlem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étroitesse »

(Date à préciser) Dérivé de étroit avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étroit. On trouve dans l'ancienne langue estrece et estroisseur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étroitesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étroitesse etrwatɛs

Évolution historique de l’usage du mot « étroitesse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étroitesse »

  • Il ne faut pas dire que la voie est étroite ; c'est l'étroitesse qui est la voie. De Jean Wahl / Etudes kierkegaardiennes
  • Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l'étroitesse d'esprit. De Nelson Mandela / Un long Chemin vers la liberté
  • La France est un vieux pays, mais elle est aussi une Nation jeune, enthousiaste, prête à libérer le meilleur d’elle-même pour peu qu’on lui montre l’horizon, et non l’étroitesse de murs clos. De Jacques Chirac / Investiture à l’Elysée - 17 Mai 1995
  • Trait d’union entre le centre-ville commerçant et les quartiers plus résidentiels, la rue Clemenceau est un lieu de passage incontournable à Auray. Elle présente une jolie diversité d’enseignes avec un accent plus prononcé sur la restauration. On grogne parfois sur l’étroitesse de ses trottoirs, les commerçants déplorent à d’autres moments son relatif éloignement des points d’attractivité touristique d’Auray… Mais la rue Clemenceau et sa sœur la rue Barré, plus empressée pour sa part à se projeter vers le centre-ville, vivent toute l’année, et vivent même bien… « C’est un quartier qui bouge, il y a un passage permanent », confirme Anita Dagorn, du bar-restaurant L’Olympic. Anita et son mari Olivier savent de quoi ils parlent : depuis douze ans, ils proposent leurs petits plats aux salariés affamés et aux gourmands qui s’échangent la bonne adresse. Le restaurant marche bien, aujourd’hui encore, après le confinement. « C’était un peu long au redémarrage, mais là, ils sont de retour. On a fait le plein samedi ». Seulement, Anita et Olivier auraient bien voulu se relancer dans une nouvelle aventure. Tout était prêt pour passer le relais. Et le coronavirus est passé par là. « On avait trouvé un acheteur, mais il a simplement annulé pendant le confinement, pour « cause Covid », c’est dommage… ». Pas d’affolement, L’Olympic garde son attrait et reste en vente. Anita et Olivier sont toujours là, mais n’ont plus le même voisinage. Le Telegramme, À Auray, la rue Clemenceau a changé de visage pendant le confinement - Auray - Le Télégramme
  • Cela fait déjà plusieurs années que l’étroitesse de la route allant du grand marché de Ngaoundéré pour l’Hôpital Régional de la ville, suscitait une attention particulière des populations locales. ChateauNews, Ngaoundéré : Que prévoit Bobbo Saliou pour le pont de l'Hôpital Régional ?
  • Cette cérémonie permettra au Royaume-Uni et à la France de témoigner de l'étroitesse de leurs liens au moment où les discussions sur le Brexit entre Londres et l'Union européenne n'avancent guère. Investir, Emmanuel Macron va célébrer l'appel du 18 juin à Londres, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse
  • Les Hounfò fonctionnait tous les jours sans rassemblement, les gens consultaient les voyants pour pratiquer l’illumination. Elle recommande, lors d’une interview accordée à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI), aux vaudouisants de respecter les gestes barrières car l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a informé que le coronavirus est devenu beaucoup plus présent selon les derniers bilans. La vaudouisante avoue que l’application des mesures d’hygiènes est difficile si l’on considère certaines pratiques comme la passation de bouteille de main en main, l’étroitesse des espaces…. On doit changer ces habitudes, a-t-elle prévenu. Vant Bèf Info, Vant Bèf Info Haïti / Coronavirus : Les vaudouisants haïtiens sont appelés à la vigilance lors de la reprise des activités vaudouesques -
  • Pour le confort des électeurs et éviter la promiscuité due à l’étroitesse des lieux : les bureaux de votes situés à la mairie Hôtel de ville 1 et Hôtel de ville 2 seront déplacés dans le hall du Palais des Congrès. Pour respecter dans les meilleures conditions le protocole sanitaire de l’Education nationale, les bureaux de vote de certaines écoles seront déplacés : bureaux de vote de l’école Honoré Auzon 1 et 2 déplacés dans le gymnase de la Coustète ; bureaux de vote de l’école maternelle de Lannedaré déplacés à la maison de quartier de Lannedarré ; bureaux de vote de l’école du Lapacca 1 et 2 déplacés au gymnase du Lapacca. ladepeche.fr, Lourdes. Changement de bureaux de vote - ladepeche.fr

Traductions du mot « étroitesse »

Langue Traduction
Anglais narrowness
Espagnol estrechez
Italien limitatezza
Allemand enge
Chinois 狭窄
Arabe ضيق
Portugais estreiteza
Russe узость
Japonais 狭さ
Basque estutasunak
Corse estrechezza
Source : Google Translate API

Synonymes de « étroitesse »

Source : synonymes de étroitesse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étroitesse »

Étroitesse

Retour au sommaire ➦

Partager