La langue française

Aisement

Sommaire

  • Définitions du mot aisement
  • Étymologie de « aisement »
  • Phonétique de « aisement »
  • Traductions du mot « aisement »
  • Synonymes de « aisement »
  • Antonymes de « aisement »

Définitions du mot aisement

Trésor de la Langue Française informatisé

AISEMENT, subst. masc.

Vx. Aisance, commodité :
Il est vieux et ne se dit plus que dans cette phrase proverbiale, maintenant peu usitée. À son point et aisement, à ses bons points et aisements, à son aise, à son loisir, à sa commodité. Ac.1835.
Rem. Terme recensé ds Littré, DG, Quillet 1965. DG ajoute le sens spéc. de « cabinets d'aisances »; attesté également ds Dupin-Lab. 1846 comme synon. de aisance* C 1.
Prononc. − Dernière transcription ds DG : èz'-man.
Étymol. ET HIST. − 1. Apr. 1160 aissement « commodité » (Wace, Rou, Richel., 375, fo228c rods Gdf. : Por l'aissement des boins osteus Sont une nuit illuec remes); fin xiies. aisement « id. » (Raoul de Cambrai, éd. Meyer et Longnon, 2792 ds T.-L. : encore en ocirai, Ton cors meesmes, se aisement en ai), qualifié de vx à partir d'Ac. 1694 mais encore attesté ds certains dict. contemp. : DG, Quillet; 2. 1393 aisement « lieux d'aisance » (Arch. MM 31, fo191 rods Gdf. : L'espace pour faire uns aisemens a .II. sieges sus la riviere qui court par des soubz icelle maison); début xviies. plur. « id. » (Variétés hist. et litt., Bibl. elzév., Paris, 1855-63, IV, 67 ds Hug. : Il ne falloit que sortir la porte de la chambre pour aller aux aisemens). − 1834 (Land. : vieux mot qui ne se dit plus). Dér. de l'a. fr. aisier (aisé*); suff. -ment1*.
BBG. − Bél. 1957. − Dupin-Lab. 1846 (s.v. aisance). − Gay t. 1 1967. − Lew. 1960, p. 70, 119, 122.

Wiktionnaire

Nom commun

aisement \Prononciation ?\ masculin

  1. Usage, commodité, faculté, possibilité.
  2. Libre usage, disposition.
  3. Chose dont on use, objet dont on se sert.
  4. Affaires, ustensiles.
  5. Dépendance d’une habitation.
  6. Tout ce qui sert à sa commodité.
  7. Lieu d’aisances.
    • faire son aisement, faire ses nécessités.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AISÉMENT. adv.
D'une manière aisée. J'en viendrai aisément à bout. Je veux des chaussures que je puisse mettre aisément. Travailler aisément. Faire aisément des vers. Il change aisément d'avis. Vivre aisément. Ce cheval va aisément.

Littré (1872-1877)

AISEMENT (ê-ze-man) s. m.
  • Commodité. À son point et aisement, à ses bons points et aisements, à son aise, à son loisir.

    Vieux.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si ferai je certainement, Se j'en puis avoir l'aisement, la Rose, 21638. Je ne dis pas qu'en doigne [donne] quan qu'en a requesté, Mais selon l'aisement que Diex t'ara presté, J. de Meung, Test. 370. Aisemens d'hostel, c'est assavoir vaissel où on met vin et tout aisement d'or et d'argent, Du Cange, aisamenta. Une place où ils pourront edifier à lor aisement une mareschaussée, Du Cange, ib. Entre les autres cozes que noz avons dites des aisements communs que cascuns doit avoir es quemins por aler et por venir pesivlement, Beaumanoir, XXV, 25.

XIVe s. Le prisonnier demanda pour Dieu au dit sergent qu'il le defferrast, pour aller faire son aisement [ses besoins], Du Cange, ib. Louis fit fuir le dit sergent tout au hors de son lit, le poursuivit jusques à uns aisemens où il s'estoit retrait, Du Cange, ib.

XVe s. Vous veez tous les aisements de ceans ; veez là mon lit, et là sus gissent mes enfans, Froissart, II, II, 157. La tierce bataille eut le roi pour son corps, et grand foison, selon l'aisement où il estoit, de bons chevaliers et escuiers, Froissart, I, I, 284. Le deable, qui onques ne dort, resveilla ceux de Bruges à faire fossés pour avoir l'aisement de la riviere du Lis, Froissart, II, II, 52.

XVIe s. Heureuse fut d'honneur et d'aisement La chere espouse à un roy tant heureux, Marot, J. V, 88.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AISEMENT, Garde-robe, s. m. (Marine.) L’éperon sert d’aisement aux Matelots ; mais on en fait dans les Galeres & ailleurs pour les Officiers. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aisement »

Mot dérivé de aise avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Anc. franç. aisier, rendre facile (voy. AISÉ).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aisement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aisement ɛsœmɑ̃

Traductions du mot « aisement »

Langue Traduction
Anglais easily
Espagnol fácilmente
Italien facilmente
Allemand leicht
Chinois 容易
Arabe بسهولة
Portugais facilmente
Russe без труда
Japonais 簡単に
Basque erraz
Corse facilmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « aisement »

Source : synonymes de aisement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aisement »

Partager