La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « malaisément »

Malaisément

Définitions de « malaisément »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALAISÉMENT, adv.

D'une manière malaisée.
A. − Avec des difficultés matérielles, financières. Elle [la petite bourgeoise qui a triomphé dans l'affaire Dreyfus] vit médiocrement, parfois malaisément (Sartre,Sit. II,1948, p. 232).
B. − Avec peine, avec des efforts. On gravissait malaisément et une à une les marches étroites, peu éclairées (Boylesve,Leçon d'amour,1902, p. 113).Le récit de Jean Cocteau où, comme dans tous ses récits, l'on entrevoit malaisément le point de départ réel sous l'énorme exagération poétique (Gide,Journal,1914, p. 504).L'obscurité, que la lampe de chevet refoulait malaisément dans les coins de la chambre, était peuplée de terreur (Daniel-Rops,Mort,1934, p. 244).
Prononc. et Orth.: [malεzemɑ ̃] ou [-le-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1350 malaisiement «difficilement, avec peine» (Jean d'Arkel, Li Ars d'Amour, éd. J. Petit, I, 298); 1538 malaisément (Est.). Comp. de mal2* et de aisément*. Fréq. abs. littér.: 110.

Wiktionnaire

Adverbe - français

malaisément \ma.le.ze.mɑ̃\

  1. D’une manière malaisée.
    • Le temps s’était gâté tout à fait, et les dirigeables, gênés par la nécessité de tenir tête au vent, manœuvraient malaisément. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 238 de l’édition de 1921)
    • Il y entre [dans la tragédie] des batailles, des prises de villes, de grands périls, des révolutions d’États, et tout cela va malaisément avec la promptitude que la règle nous oblige de donner à ce qui se passe sur la scène. — (Pierre Corneille, Disc. trag. — cité par Littré)
    • Assez malaisément on sort de mon empire. — (Pierre Corneille, Toison d’or, III, 4. — cité par Littré)
    • Ah ! qu’un front et qu’une âme à la tristesse en proie Feignent malaisément et le rire et la joie ! — (André Chénier, Élég. 22. — cité par Littré)
    • Les rois malaisément souffrent qu’on leur résiste. — (Andrieux, le Meunier Sans-Souci. — cité par Littré)
    • On imagine malaisément comment un ensemble aussi grand et aussi finement structuré de facteurs aurait pu se trouver identiquement réalisé en plusieurs biotopes dispersés. — (Claude Hagège, L'Homme de paroles)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALAISÉMENT. adv.
Difficilement, avec peine. Vous réussirez malaisément à ce que vous entreprenez.

Littré (1872-1877)

MALAISÉMENT (ma-lê-zé-man) adv.
  • D'une manière malaisée. Un grand contentement malaisément se cèle, Régnier, Sat. XI. Un cœur si généreux se rend malaisément, Corneille, Cid, II, 7. Il y entre [dans la tragédie] des batailles, des prises de villes, de grands périls, des révolutions d'États, et tout cela va malaisément avec la promptitude que la règle nous oblige de donner à ce qui se passe sur la scène, Corneille, Disc. trag. Assez malaisément on sort de mon empire, Corneille, Toison d'or, III, 4. Ah ! qu'un front et qu'une âme à la tristesse en proie Feignent malaisément et le rire et la joie ! Chénier, Élég. 22. Les rois malaisément souffrent qu'on leur résiste, Andrieux, le Meunier Sans-Souci.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malaisément »

Malaisé pour malaisée, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de malaisée avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malaisément »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malaisément malɛsemɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « malaisément »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « malaisément »

  • Les hommes nous pardonnent aussi malaisément d'avoir raison que si cela les mettait à chaque fois dans leur tort. De Paul-Jean Toulet / Les Trois Impostures

Traductions du mot « malaisément »

Langue Traduction
Anglais uneasily
Espagnol inquieto
Italien disagio
Allemand unruhig
Chinois 不安地
Arabe بصعوبة
Portugais dificilmente
Russe беспокойно
Japonais 不安に
Basque ezerosoa
Corse ansia
Source : Google Translate API

Synonymes de « malaisément »

Source : synonymes de malaisément sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « malaisément »

Malaisément

Retour au sommaire ➦

Partager