La langue française

Volontiers

Sommaire

  • Définitions du mot volontiers
  • Étymologie de « volontiers »
  • Phonétique de « volontiers »
  • Citations contenant le mot « volontiers »
  • Traductions du mot « volontiers »
  • Synonymes de « volontiers »
  • Antonymes de « volontiers »

Définitions du mot volontiers

Trésor de la Langue Française informatisé

VOLONTIERS, adv.

A. − Avec plaisir, de bon gré. Synon. de bon cœur (v. ce mot II C 2); anton. à contre-cœur.Assez volontiers, bien volontiers, plus volontiers; consentir très volontiers à qqc.; se charger volontiers d'une tâche. Je mangerais volontiers quelque chose, un rien, une volaille, un perdreau (Balzac, E. Grandet, 1834, p. 100).Dans la plupart des villages ils n'étaient pas reçus volontiers (A. France, Clio, 1900, p. 90).
[Dans une réponse] Oui; avec plaisir. Voulez-vous vous promener un peu?Volontiers (Karr, Sous tilleuls, 1832, p. 243).J'ai faim, Gilbert. Est-ce que vous ne me conduirez pas à une pâtisserie?Très volontiers (Arland, Ordre, 1929, p. 229).
B. − Par une tendance naturelle, facilement. Synon. aisément.Il semble en effet t'avoir appris ce que tu ne devrais pas connaître. Je croirais volontiers que tu épies mes actions et mes paroles (Musset, Fantasio, 1834, II, 5, p. 223).On dédaigne volontiers un but qu'on n'a pas réussi à atteindre, ou qu'on a atteint définitivement (Proust, Fugit., 1922, p. 670).
C. − [Modifie un adj. qui se rapporte à un subst. désignant une chose ou un verbe dont le suj. désigne une chose] Souvent. Synon. fréquemment, généralement, habituellement, d'ordinaire; anton. jamais, rarement.Cette richesse, volontiers accablante, décore fréquemment une pauvreté volontiers ignominieuse (Veuillot, Odeurs de Paris, 1866, p. 216).La syphilis frappe volontiers les os (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 538).
Prononc. et Orth.: [vɔlɔ ̃tje]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2emoit. xes. « sans répugnance, de bon gré » (St Léger, éd. J. Linskill, 97: Enviz lo fist, non voluntiers; 130); 2. a) ca 1200 « par un mouvement naturel, spontané » en parlant d'une chose (Guiot de Provins, Bible, 635 ds Œuvres, éd. J. Orr, p. 29: [en parlant d'un aimant] Une piere laide et brunete Ou li fers volentiers se joint); b) ca 1470 « spontanément, facilement » en parlant de personnes (Georges Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 1, p. 17: et vient on volontiers a commettre une faute seconde, quand on a fait la première); 3. ca 1215 « habituellement, ordinairement » (Gervaise, Bestiaire, éd. P. Meyer, 10: Volontierz est oïz qui ment). De l'adv. lat. voluntarie « volontairement, spontanément » (iie-iiies., Arnobe) avec -s adv. ant. aux premiers textes. Volontiers est la réfection étymol. du type a. fr. dissimilé volentiers (o-o > o-e); cf. la var. dial. veluntiers (FEW t. 14, p. 613a), ainsi que la var. velontei de volonté* (ibid., p. 615a). Fréq. abs. littér.: 3 952. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4 734, b) 5 414; xxes.: a) 5 096, b) 6 802. Bbg. Reiner (E.). Les Doublets étymologiques... Wien, 1982, p. 62. − Thomas (A.) Nouv. Essais 1904, p. 62.

Wiktionnaire

Adverbe

volontiers \vɔ.lɔ̃.tje\ invariable

  1. De bonne volonté, de bon gré, de bon cœur.
    • Il écoutera volontiers cette proposition.
    • Ferez-vous cela ? Je le ferai bien volontiers, très volontiers.
  2. Facilement ; naturellement ; ordinairement.
    • L'historien n'a pas à délivrer des prix de vertu, […] ; les questions qui intéressent les chroniqueurs et passionnent les romanciers sont celles qu'il laisse le plus volontiers de côté. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence - Avant-propos de la première publication (1906), 1908)
    • Ces étudiantes national-socialistes cent pour cent affichent volontiers une allure soldatesque qui contraste , étrangement, avec leur pruderie réelle et touchante. — (Xavier de Hauteclocque, La tragédie brune, Nouvelle Revue Critique, 1934, p.57)
    • Céline Thiébault était alors une jeune fille « bienfaisante », une de ces grandes filles brunes qui paraissent vingt ans au lieu de quinze, de celles qu'à la campagne on compare volontiers à une pouliche et que les hommes, vieux et jeunes, détaillent avec une basse envie, un violent désir. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 19)
    • Quant aux spiritualistes de la fin du XIXe siècle, ils fustigent volontiers la bourgeoisie voltairienne qu'ils qualifient de matérialiste, d’hypocrite et qu'ils jugent faussement respectable. — (Gilbert Guislain & ‎Charles Tafanelli, Voltaire, Studyrama, 2005, p. 77)
  3. Se dit aussi, dans ce sens, en parlant des êtres inanimés.
    • Les petites rivières débordent volontiers dans cette saison.
    • Cette plante vient volontiers de bouture.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VOLONTIERS. adv.
De bonne volonté, de bon gré, de bon cœur. Il écoutera volontiers cette proposition. Ferez-vous cela? Je le ferai bien volontiers, très volontiers. Il signifie encore Facilement, naturellement, ordinairement. On croit volontiers ce qu'on désire. En pareil cas, on se sert plus volontiers de cette expression que de telle autre. Il se dit aussi, dans ce sens, en parlant des Êtres inanimés. Les petites rivières débordent volontiers dans cette saison. Cette plante vient volontiers de bouture.

Littré (1872-1877)

VOLONTIERS (vo-lon-tié ; l's ne se lie que dans la prononciation soutenue : vo-lon-tié-z il eût fait…) adv.
  • 1De bon gré, de bon cœur. Je souffrirai la mort plus volontiers qu'un maître, Rotrou, Bélis. II, 17. Je le priai de me l'expliquer [l'expression grâce actuelle]. - Très volontiers, dit-il, car j'aime les gens curieux, Pascal, Prov. IV. Aussitôt Pluton prononça : que Phryné ne se mêlerait que de son métier ; et elle en faisant une grande révérence répondit : très volontiers, Fontenelle, Jug. de Plut.
  • 2Facilement, aisément. Volontiers on fait cas d'une terre étrangère ; Volontiers gens boiteux haïssent le logis, La Fontaine, Fabl. X, 3. Il était passablement prompt et volontiers brutal, Hamilton, Gram. 4.

    Il se dit, dans le même sens, des choses inanimées. Les petites rivières débordent volontiers dans cette saison. … Volontiers vos seules passions Sans suite et sans dessein font ces impressions, Mairet, Soph. II, 3.

REMARQUE

Les puristes du XVIIe siècle avaient voulu ôter le mot volontiers comme vieilli : « Ce mot de volontiers est si ancien que ceux qui suivent le beau style ne s'en servent plus, » MARG. BUFFET, Observ. p. 66.

HISTORIQUE

XIe s. Li boens serganz kil [qui le] serveit volentiers, St Alexis, LXVIII. Qui souloit faire messages volenters, Ch. de Rol. CLXXXIX.

XIIe s. Amors me tient et m'a volontiers pris, Couci, IX.

XIIIe s. Lors revint une nouvele en l'ost, qui moult volentiers fut oïe, Villehardouin, LIV. Tant plus volentiers te rendras, Et plus tost à merci vendras, la Rose, 1897.

XVe s. Mal volontiers y demeuroient les François, Commines, VIII, 9. L'yssue voulentiers [d'ordinaire] n'en est pas breve, Commines, IV, 1.

XVIe s. L'honneur que les vicieux Font aux dieux, Aux dieux volontiers n'aggrée, Du Bellay, J. IV, 33, recto. … Car de peu suffisance A volentiers celuy qui fait peu de despence, Du Bellay, J. VIII, 36, verso. Vous le cherchez volontiers [à bonne intention], puisque vous parlez françois. - Nous le cherchons pour le prendre, ce meschant-là, Carloix, V, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « volontiers »

Du latin voluntāriē (« volontairement, spontanément »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. volontei, volantai ; wallon, volti ; Berry, voulentiers, ordinairement : j'ai volontiers la migraine à la suite d'une grande émotion ; ital. volentieri. Volontiers, volentieri sont des pluriels ; l's du français montre que c'est un cas régime, et volentiers représenterait le latin voluntariis ; il y a la préposition de sous-entendue, laquelle est quelquefois exprimée : di leggieri, aisément, en italien (comparez CERTES, et voy. LÉGER, n° 24).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « volontiers »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
volontiers vɔlɔ̃tje

Citations contenant le mot « volontiers »

  • Le bonheur s’alimente volontiers de malentendus. De Roland Bacri / Alexandre Breffort
  • Celui qui a échappé à la foudre en parle volontiers. De Proverbe rwanda
  • Le plaisir, volontiers, est de l’amour l’amorce. De Jean de Sponde / Premier recueil de poésie
  • N'est-il pas étrange de voir les hommes combattre si volontiers pour leur religion et vivre si peu volontiers selon ses préceptes ? De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes
  • N'est-il pas étrange que les hommes se battent si volontiers pour la religion et vivent si peu volontiers selon ses règles ? De Georg Christoph Lichtenberg / Aphorismes
  • Ce sont les femmes de feu qui quittent le plus volontiers leurs foyers. De Anonyme
  • Tant de gens échangent volontiers l'honneur contre les honneurs. De Alphonse Karr
  • Les adversaires de la peine de mort guillotineraient volontiers les partisans de la peine de mort. De René Barjavel
  • Les êtres supérieurs oublient volontiers leur supériorité, à condition que les autres s'en souviennent. De Marie Valyère
  • C'est en public que les femmes se déshabillent le plus volontiers. De Paul Morand
  • Les hommes sont ainsi faits qu'ils croient plus volontiers ce qui leur semble obscur. De Tacite / Histoires
  • On pardonne plus volontiers un trou dans le caractère d’un homme que dans ses vêtements. De Proverbe anglais
  • On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou. De Jacques Sternberg
  • Que les citoyens donnent plus volontiers leur vie que leur argent, voilà un paradoxe assez fort. De Alain / Mars ou La guerre jugée
  • Etre bien entre soi, c'est un luxe dont nous payons volontiers le prix. De Andrée Maillet / Le bois-pourri
  • Celui qui s’exprime ainsi au micro d’une radio locale de cette île de glace est un Britannique filiforme de 67 ans à la mèche rebelle, qu’on imagine volontiers prof à Cambridge ou Oxford. Sauf qu’il est milliardaire, n’a rien d’un rêveur et est devenu le plus gros propriétaire foncier d’Islande, pas seulement pour préserver les saumons sauvages qu’il adore pêcher : « Je pense que de tels lieux vaudront de l’argent, car les individus aiment voyager là où les paysages sont restés intacts. » L'Obs, Sir Jim Ratcliffe, pollueur en chef
  • Il a également parlé des prochaines étapes dans sa carrière en expliquant tout d'abord celles au niveau collectif  "J’ai plein d’objectifs. On prend les choses pas à pas. Déjà, la prochaine étape, c’est vendredi, contre Lyon. La saison est encore longue, des objectifs y’en a plein, que ça soit au niveau collectif ou individuel. On va prendre les choses pas à pas, au jour le jour." Et au niveau personnel, il a confié, concernant un possible brassard dans les années à venir "Ce serait beau! Après le brassard, on ne dit pas non, bien évidemment! C’est une fierté pour moi de le porter, c’est quelque chose de grand! Après, on sait que le capitaine, c’est Thiago Silva pour l'instant et après, c’est Marquinhos. Après, si on me donne le brassard, je le prends volontiers. Mais je ne le revendique pas. Porter le brassard de capitaine est un rêve pour tout titi du club." Foot National, Presnel Kimpembe (PSG) : "Si on me donne le brassard, je le prends volontiers"
  • Le couple a eu 4 enfants, 13 petits-enfants et 26 arrière-petits-enfants. Jean accueillait avec grand plaisir chaque année, dans sa cour, une pause gourmande de la rando semi-nocturne du comité des fêtes. Il était d’une grande gentillesse et racontait volontiers, à qui allait le voir, la vie de l’ancien temps. , Saint-Barnabé. Le doyen de Saint-Barnabé est décédé - Saint-Brieuc.maville.com
  • Roses, jasmins, bergamotes, tubéreuses ou fleurs d’orange. Les fleurs, symbole même de la féminité, ont toujours eu de l’importance aux yeux des parfumeurs. Derrière cette apparence volontiers candide, les marques tentent désormais de laisser les femmes libres de s’exprimer au travers. Phénomène de mode ou volonté de changements ? So Soir, Les nouvelles égéries : des femmes inspirantes plutôt qu’une plastique impeccable...
  • « C’est un jour normal », assène un cafetier de la rue Victor Hugo, comme pour se convaincre lui-même. On le croirait volontiers si, dès le matin, la place de la mairie n’était striée de barrières métalliques. Et si, ça et là, on n’apercevait un foulard rouge sur un poignet, ou de discrets hauts blancs disséminés parmi les tenues estivales… La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, A Bayonne, la fête étouffée dans l’œuf - La République des Pyrénées.fr
  • En visite libre ou guidée, le visiteur pourra déambuler au fil de douze salles d’exposition. Les thèmes sont très variés : billets de banque, scènes locales de mariage, départ à Terre-Neuve, école, chambre d’enfant et la toilette au début du XXe siècle, jusqu’à l’ancien coq de clocher de la commune criblé d’impacts de balles. Maryvonne Bourges, donatrice et voisine, raconte volontiers l’histoire de ce coq qui, jusqu’alors, était conservé à la mairie. Quelques maquettes sont exposées dont celle du grand voilier, le mortier Côte d’Émeraude. L’idée de Michel Brut est de « faire profiter au public du patrimoine ancien de la région grâce aux dons ou prêts de nombreux habitants ». Le Telegramme, À Saint-Suliac, la vie sur les bords de Rance à la Maison des collections - Saint-Suliac - Le Télégramme

Traductions du mot « volontiers »

Langue Traduction
Anglais gladly
Espagnol con alegría
Italien volentieri
Allemand gern
Chinois 乐意
Arabe بكل سرور
Portugais de bom grado
Russe с удовольствием
Japonais 喜んで
Basque atsegin handiz
Corse di piacè
Source : Google Translate API

Synonymes de « volontiers »

Source : synonymes de volontiers sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « volontiers »

Partager