Ahurissant : définition de ahurissant


Ahurissant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AHURISSANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de ahurir*.
II.− Emploi adj., fam.
A.− [Gén. en parlant d'une pers. ou d'une collectivité hum. ou d'un attribut de pers.] Qui ahurit.
1. Absolument
a) Qui surprend par son côté extraordinaire, inattendu :
1. Bade, septembre. « Une ville étonnante, une ville étourdissante, une ville ahurissante, une ville avec des rues, des auberges, du monde, une ville qui a l'air d'une ville et qui n'en est pas une, une ville enchantée par le hasard, une ville impossible, une ville bâtie sur pilotis sur un potose qui change de lit à chaque seconde, une ville remuée comme un sac de loto, une ville sonore comme une foire de la fortune... E. et J. de Goncourt, Charles Demailly,1860, p. 101.
2. Auguste paraît, et son père se met à parler, avec une volubilité extraordinaire, une langue ahurissante qui ne ressemble à rien de ce que j'ai entendu chanter par grand-père en italien. Et, à ma stupéfaction grandissante, grand-père se met, lui aussi, à parler cette langue, non pas aussi vite peut-être, mais avec une grande facilité. Gyp, Souvenirs d'une petite fille,t. 1, 1927, p. 116.
3. À la cour comme à la ville, il n'était question que de ce bougre ahurissant [Rabelais] qui préférait les bouteilles aux femmes... L. Daudet, Les Universaux,1935, p. 133.
Rem. Synon. étonnant, étourdissant, stupéfiant, surprenant.
b) Qui effare, hébète par son côté absurde :
4. Je menais donc la vie de mes hommes, cette vie ahurissante, où l'on mange, où l'on dort quand on peut, où l'on est surmené, où l'on boit beaucoup d'alcool pour ne pas sentir la déperdition de ses forces, où l'on se dépense intégralement, où l'on est tellement abruti que l'on n'arrive pas à penser. B. Cendrars, Les Confessions de Dan Yack,1929, p. 237.
5. ... les quelques pas qu'il [l'ivre-mort] avait pu parcourir en titubant sur le pont avant de retomber assis contre la cuve étaient cauchemaresques, dans un monde monté d'un cran, machiné, où les velléités sont les ficelles du grand-guignol, la barque transportée dans une mise en scène truquée, les voiles battantes, et le grand éclairage nocturne comme celui du théâtre aussi mensonger et trouble que les paroles préméditées que l'ahurissant personnage prononce d'une voix éraillée : − Iebi, iebi, me faisait-il. Viens ici, viens ici que je te tue, iebi... B. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 222.
Rem. 1. Synon. abrutissant, confondant, déconcertant, déroutant, effarant, renversant, troublant. 2. La démarcation entre cet emploi et l'emploi B 1 est parfois délicate.
2. Rare. [Suivi d'un compl.]
a) Ahurissant de + subst. Stupéfiant à force de :
6. Les premières manifestations de l'impassibilité visuelle de Degas, de cet homme dont les plus ardents défenseurs ne peuvent éviter de dire qu'il y voyait avec une acuité d'objectif photographique, paraissent aujourd'hui, ahurissantes de platitude, d'une puérilité tatillonne et illustrative, ressortissant parfaitement à l'esthétique de la carte postale. A. Lhote, Peinture d'abord,1942, p. 146.
b) Il est ahurissant que. Il est très étonnant, quasi impossible que :
7. Quelque cent mètres, et nous sommes sortis d'Italie pour trouver, dans un cirque immense, une série d'escaliers extraordinaires,il est ahurissant que notre cavalerie puisse se tenir debout. M. Barrès, Une Enquête aux pays du Levant,1923, p. 91.
B.− [En parlant de la conduite d'une pers., d'un fait, d'un événement]
1. Extraordinaire, qui défie l'imagination :
8. ... chaque réflexe se verra représenté par le langage, qui les comprend tous, à l'aide d'un qualificatif particulier. Il y aura des termes (...) « sensoriels et nerveux », comme voyant, chantant, hallucinant, vertigineux, affolant, désorientant (...) horripilant, ébouriffant, ahurissant... Griveau, Éléments du beau,1892, p. 42.
9. ... Dans votre dernière lettre si violente où vous ne vous accusez de rien, je remarque particulièrement le reproche de « sottise », reproche absolument confondant, ahurissant et abrutissant de la part d'un artiste incontestable qui, depuis environ dix-huit mois, s'est laissé mettre dedans par le plus bas, le plus puant, le plus imbécile des mufles contemporains. L. Bloy, Journal,1900, p. 387.
10. ... « For in the very torrent, tempest, and as I may say whirlwind of your passion, you must acquire and beget a temperance that may give it smoothness », disait Hamlet. Et quelle ahurissante façon de se tuer en se frappant d'une métaphore... c'est à douter, à présent, si je ne me surfaisais pas d'abord la beauté, qui me parut si grande, de la première partie du drame. Je veux la relire aussitôt. A. Gide, Journal,1942, p. 141.
11. ... La scène se passe au cinéma. Un spectateur se penche vers une dame assise au rang précédent. Chose ahurissante : le fauteuil voisin de la dame est occupé par un ours. Celui-ci s'absente quelques instants, à l'entr'acte. Le spectateur en profite : « excusez-moi, dois-je croire mes yeux? c'est un ours qui vous accompagne? − Mais parfaitement, monsieur, c'est un ours. − Et le film l'intéresse? − Il me le fera savoir tout à l'heure. Tout ce que je peux vous dire, c'est que le roman lui avait beaucoup plu. » A. Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1188.
2. Péj., fam. Absurde, révoltant :
12. ... et non plus, il va sans dire, qu'avec notre vieille chatte, qui pourtant l'excitait autant qu'une chienne, et qui, de son côté, le provoquait et poursuivait tout comme s'il eût été un chat. On n'imagine pas plus absurde et plus ahurissant manège; Toby s'exténuait auprès d'elle, après elle, durant des heures et des journées. A. Gide, Journal,1917, p. 613.
13. En blaguant Dieu, la vertu, l'honneur (...) il [l'homme français] épiait dans nos yeux une certaine flamme. Il n'y voyait trop souvent qu'une tristesse lâche qui déjà consent (...) − et, par-dessus tout, Seigneur! l'affreuse, la puérile, l'ahurissante finasserie des bons journaux − cinq minutes de bonne lecture − ... G. Bernanos, La Grande peur des Bien-Pensants,1931, p. 149.
Prononc. : [ayʀisɑ ̃,] fém. [-ɑ ̃:t].
STAT. − Fréq. abs. litt. : 37.

Ahurissant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

ahurissant \a.y.ʁi.sɑ̃\

  1. Incroyable.
    • Ahurissant : on la juge pour la complicité dans des crimes abominables, et Monique Olivier se dépeint en ménagère effacée, régalant son tyran de mari de cacasse à cul nu et de tarte au sucre. — (Stéphane Durand-Souffland, Frissons d'assises: L'instant où le procès bascule, Denoël, 2012)
    • Il existe donc une transformation majeure du schéma corporel qui peut parfois atteindre d’incroyables situations dans lesquelles le patient ne reconnaît plus comme sien son bras ou sa jambe gauche, voire la moitié gauche de son corps ! C’est toujours une situation ahurissante pour un jeune interne en neurologie de faire soi-même cette expérience au caractère déréalisant. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 86)

Forme de verbe

ahurissant \a.y.ʁi.sɑ̃\

  1. Participe présent du verbe ahurir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ahurissant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AHURIR. v. tr.
Jeter dans le trouble étonner fortement. Vous l'avez ahuri à force de questions. N'ahurissez pas cet enfant. Il est familier. Le participe passé

AHURI, IE, signifie Qui est interdit, stupéfait. Il s'emploie quelquefois comme nom. C'est un ahuri. Il est familier.

Phonétique du mot « ahurissant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ahurissant ayrisɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ahurissant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ahurissant »

  • Avec 43,90 % obtenus au 1er tour, la liste de Julien Quennesson (union de la gauche) est largement en tête devant celle de Jérôme Matuszewski (26,42 %, divers centre) et celle de Matthieu Marchio (23, 42 %, Rassemblement national). Même si l’abstention a obtenu le chiffre ahurissant de presque 60 % le 15 mars, M. Quennesson peut-il être menacé ? La Voix du Nord, À Somain, Julien Quennesson attend le second tour avec confiance
  • Tribunal correctionnel : l'ahurissant périple de trois... LaProvence.com, Faits divers - Justice | Tribunal correctionnel : l'ahurissant périple de trois Niçois dans le pays d'Aix | La Provence
  • Trente ans après, Liverpool est champion d’Angleterre ! Larges vainqueurs de Crystal Palace (2-1), mercredi, les Reds ont profité du revers de Manchester City à Chelsea (2-1), ce jeudi, lors de la 31e journée de Premier League, pour mettre la main sur un 19e titre dans leur histoire. Les Citizens prenaient le match par le bon bout. Bien en place, très cohérents, les protégés de Pep Guardiola monopolisaient le ballon. A tel point que les locaux n'existaient pas durant de longues minutes. Mais la domination était beaucoup trop stérile, et en dehors d’une tête de Fernandinho, Manchester City ne se montrait pas dangereux. Attentiste, Chelsea attendait le bon moment pour faire mal. Et celui-ci arrivait peu après la demi-heure de jeu.  Après un coup franc mal négocié, Mendy et Gündogan ne se comprenaient pas et laissaient le ballon à Pulisic. Plein de sang-froid, l’ailier américain remontait tout le camp adverse pour ajuster Ederson d’un plat du pied à ras de terre chirurgical (1-0, 36e). En difficulté, Manchester City titubait et ne parvenait pas à réagir. Il fallait se rapprocher de l’heure de jeu pour enfin voir De Bruyne. A 25 mètres, le Belge envoyait un bijou de coup franc dans la lucarne de Kepa pour remettre les pendules à l’heure (1-1, 55e). Une égalisation qui débridait le match. Dans la foulée, Sterling passait tout proche du break, tandis que Pulisic, après avoir effacé Ederson, manquait de peu le doublé, empêché par un sauvetage absolument ahurissant de Walker. Malheureusement pour City, Fernandinho ratait le sien et écopait d’un carton rouge direct pour une main sur sa ligne. Un penalty que transformait Willian (2-1, 78e), permettant ainsi à Liverpool d’être définitivement sacré pour la 19e fois de son histoire rapporte Maxifoot.fr. http://www.lebuteur.com, International : Premier League: City battu, Liverpool champion !
  • Ailes Marines est arrivé second à l’appel d’offres, mais l’a finalement remporté. De 2012 à 2020, Ailes Marines a participé à toutes les festivités organisées dans les Côtes d’Armor. Pourquoi ? En regardant de près le dossier, on s’aperçoit que le raccordement au réseau va être payé par RTE (gestionnaire des lignes à haute tension — ndlr). Le prix de l’électricité sera de de 155 euros le mégawatt sur 20 ou 25 ans, par rapport au projet actuel qui donnait un prix de 44 euros le mégawatt. C’est-à-dire près de quatre fois plus que ce qu’Ailes Marines va recevoir pour réaliser cette opération. C’est complètement ahurissant. Entreprendre.fr, Loïk Le Floch-Prigent : « Le gouvernement et la région Bretagne continuent de réciter le catéchisme de l'éolien »
  • C’est ahurissant la manière dont le monde des dames de la bourgeoisie parvient à tout aplanir et à tout intégrer, à transformer la complexité et le chaos ambiants en quelque chose de charmant, d’inoffensif et d’aseptisé. De Helen Fielding / Bridget Jones, l’âge de raison

Traductions du mot « ahurissant »

Langue Traduction
Portugais espantoso
Allemand erstaunlich
Italien sbalorditivo
Espagnol asombroso
Anglais mind-boggling
Source : Google Translate API

Synonymes de « ahurissant »

Source : synonymes de ahurissant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ahurissant »


Mots similaires