La langue française

Méduser

Définitions du mot « méduser »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉDUSER verbe trans.

A. − [En parlant d'un effet physiol. comparable à celui produit par la vue de Méduse] Frapper de saisissement, de paralysie. Synon. pétrifier, stupéfier.La sérieuse MmeBayard, dont le regard médusait les garçons droguistes, chanta l'air connu «Vers les rives de France» (Coppée, Vingt contes nouv., 1883, p.105).Mais une espèce de sifflement dans les joncs, droit devant elle, la médusa subitement (Pergaud, De Goupil, 1910, p.159):
1. ... toutes deux s'arrêtent figées au milieu de leur joie − car la terrible paire d'yeux brasillants de MlleSergent les méduse du fond de la salle. Et la séance s'achève au milieu d'un silence irréprochable. Colette, Cl. école, 1900, p.212.
B. − Au fig. [En parlant d'un effet intellectuel ou moral; souvent au passif] Frapper de stupeur. Synon. interloquer (fam.), sidérer.Toby-chien n'a rien dit, médusé d'admiration et d'étonnement (Colette, Dial. bêtes, 1905, p.141).Je lâche un «merci, mon brave!» tellement juste de ton que l'employé du métropolitain en reste médusé (H. Bazin, Vipère, 1948, p.206):
2. Fils de paysan, doué d'une intelligence volcanique, il [le capitaine Castéran] avait accompli toutes ses humanités en quatre ans, médusé à Polytechnique ses examinateurs qui s'avouèrent des ânes devant lui... Jammes, Mém., 1921, p.18.
REM. 1.
Médusant, -ante, part. prés. et adj.,littér. Qui frappe de stupeur, qui méduse (supra A). Au centre de la trombe (...) une immobilité médusante naît de l'excès même de la vitesse (Gracq, Beau tén., 1945, p.113).Sous ces yeux médusants, il sent ses humeurs se solidifier (Sartre, Sit. I, 1947, p.287).Il regarda ses camarades, son regard périssable rencontra sur eux le regard éternel et médusant de l'histoire (...), ils étaient les soldats fabuleux d'une guerre perdue. Statufiés! (Sartre, Mort ds âme, 1949, p.69).
2.
Médusé, -ée, part. passé et adj.Synon. ébahi, sidéré, stupéfié.Je me sentis médusé, rivé au fauteuil, incapable d'un mouvement (Verlaine, Œuvres posth., t.1, Hist. comme ça, 1896, p.342).Devant l'oncle Adolphe, je suis médusé et grand'mère est en extase (Gyp, Souv. pte fille, 1927, p.42).L'homme médusé, hagard, festonnant, obéit et sortit (Arnoux, Zulma, 1960, p.253).
3.
Méduseur, subst. masc.,hapax. Personne qui méduse (supra B). Elle (...) reprit: «c'est le seul méduseur que je connaisse,» dans ce mot il y avait une admiration si grande, qu'elle faisait taire un dépit d'orgueil (Péladan, Vice supr., 1884, p.166).
Prononc. et Orth.: [medyze], (il) méduse [medy:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1607 (J. de Montlyard, Mythol., p.773 ds Gdf. Compl.), rare jusqu'au xixesiècle. Dér. du nom propre Méduse (v. méduse); dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

méduser \me.dy.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Frapper de stupeur.
    • Ce terme de suzeraineté a le don de méduser nos hommes d’État les plus habiles ; il inspire la terreur. — (Adalbert-Henri Foucault de Mondion, Journal d’un mandarin, Plon, Nourrit et Cie, 1887, page 252)
    • Murat chargeait avec sa cravache et médusait les cosaques d’admiration. — (Gustave Larroumet, Petits portraits et notes d'art, Hachette, 2e série, 1900, page 152)
    • La terrible paire d’yeux brasillants de mademoiselle Sergent les méduse du fond de la salle. Et la séance s’achève au milieu d’un silence irréprochable. — (Willy [Henry Gauthier-Villars] et Sidonie-Gabrielle Colette, Claudine à l’école, Le Livre de Poche, 1900, page 168)
    • Elle avait mandé, télégraphiquement, sa couturière récalcitrante et, en quelques phrases terribles, cinglantes, sans réplique, était arrivée à la mater, à la désarmer, à la méduser. — (Léonce de Larmandie, La Comédie mondaine : Vendémiaire, Mascaro, 1902, page 105)
    • Le visage de la jeune Anglaise exprimait une si farouche résolution que sa victime en demeurait médusée. — (Paul Bourget, L’Écuyère, Plon, 1921, 2e partie, chapitre 3)
    • Ce jour d’été, à 8 heures, sur le quai bondé de la station de métro Stalingrad, un individu masqué grimpe sur le toit de la rame, sous le regard médusé des passagers. — (Antoine Flandrin, Surfe-qui-peut sur les rames du métro parisien, Le Monde. Mis en ligne le 11 octobre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉDUSER. v. tr.
Frapper de stupeur comme le faisait, selon la Fable, la tête de Méduse.

Littré (1872-1877)

MÉDUSER (mé-du-zé) v. a.
  • Néologisme. Frapper d'une stupéfaction comparable à l'effet que produisait la tête de Méduse. Une jeune femme médusée par un tableau, Mme de Boigne, dans la Rev. des Deux-Mondes, 15 mars 1867, p. 531.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « méduser »

Du nom de la gorgone Méduse qui, selon la mythologie grecque, pétrifiait tous ceux qui croisaient son regard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « méduser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méduser medyse

Citations contenant le mot « méduser »

  • De quoi méduser les habitants de Saint-Amand-les-Eaux qui vivent dans les immeubles situés juste derrière la gendarmerie. Jeudi soir, un automobiliste a été enlevé par les occupants de deux voitures qui lui ont barré la route à la résidence Barbusse. La victime serait parvenue à s’échapper peu après. La Voix du Nord, Saint-Amand: kidnappé par des hommes cagoulés, le conducteur s’échappe peu après
  • Le verbe « méduser » vient du nom d’un personnage de la mythologie : Méduse, qui est l’une des trois Gorgones ! De ces trois sœurs, la seule mortelle. Physiquement, elle est facile à reconnaître avec sa tête entourée de serpents, et son regard insoutenable pour un être humain. Il est si pénétrant qu’il transforme en pierre quiconque le croise. , Région | Être médusé
  • Écrit à quatre mains, ce livre s’adresse à toutes les générations collapsonautes– jeunes et moins jeunes – qui ont mieux à faire que se laisser méduser par la menace des catastrophes à venir. Désespérées mais pas pessimistes, elles s’ingénient à accueillir et cultiver des formes de vie qui échappent par le haut au capitalisme extractiviste. Condamnées à naviguer sur les effondrements en cours, elles génèrent d’ores et déjà des arts inédits du soulèvement et du montage – dont ce bref essai encourage à hisser les voiles. , Y. Citton, J. Rasmi, Générations collapsonautes. Naviguer par temps d'effondrements
  • L’idée va en méduser plus d’un et pourtant, elle est pour le moins… originale ! Pour créer des couches écologiques, la start-up israélienne Cine’al a décidé d’utiliser des méduses. Zoom sur un produit pas comme les autres. ConsoGlobe, Insolite : des méduses pour créer des couches écolo
  • Soma Koffi Severin : « Le Cameroun pays hôte conscient de cette situation à procéder au rapatriement de ses ressortissants en Cote d’ivoire le Mardi 31 Mars 2020 sous les yeux méduser des ivoiriens qui se retrouve dans la même situation.». KOACI, Côte d'Ivoire - Cameroun : Coronavirus, fermeture de frontières, 22 ivoiriens face à l'impossibilité de rentrer au pays appellent à l'aide - KOACI
  • Dans notre expression, le participe passé du verbe « méduser » (très peu employé) n’est apparu qu’au XIXe siècle, pour signifier que l’on reste figé, comme pétrifié (transformé en pierre) à la vue d’une chose effrayante ou l’annonce d’une nouvelle stupéfiante. , Petite parenthèse - Le journal du Gers
  • L’évasion se poursuivra autour d’un canard laqué saucé à l’ail et taros caramélisés (cousins asiatiques de la pomme de terre qui se cultivent en terres humides, NLDR). Si elle veut méduser plus encore les gourmets, la cheffe Huang n’hésite pas à préparer… de la méduse. Chez Han, pour faire simple, on vous sert des produits plus vrais que nature, un retour à la tradition oubliée au nom de la standardisation des goûts. Et on vous garantit du fait-maison surtout, pas du réchauffé ! Le Quotidien, [Gastronomie] A Esch, Han restaure la vraie cuisine chinoise | Le Quotidien
  • Zion Williamson (21 points) a encore fait l'autobus trois ou quatre fois au point d'en réussir à méduser Mark Cuban lui-même. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, NBA : Luka Doncic et Kristaps Porzingis éclipsent Zion Williamson

Traductions du mot « méduser »

Langue Traduction
Anglais dumbfounded
Espagnol estupefacto
Italien interdetto
Allemand sprachlos
Chinois 傻眼了
Arabe مذهول
Portugais estupefato
Russe ошарашенный
Japonais 口あんぐり
Basque dumbfounded
Corse sturdatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « méduser »

Source : synonymes de méduser sur lebonsynonyme.fr

Méduser

Retour au sommaire ➦

Partager