La langue française

Vite

Sommaire

  • Définitions du mot vite
  • Étymologie de « vite »
  • Phonétique de « vite »
  • Citations contenant le mot « vite »
  • Images d'illustration du mot « vite »
  • Traductions du mot « vite »
  • Synonymes de « vite »
  • Antonymes de « vite »

Définitions du mot « vite »

Trésor de la Langue Française informatisé

VITE, adj. et adv.

I. − Adjectif
A. −
1. [En parlant d'une pers. ou de ce qui physiquement ou psychologiquement la caractérise en particulier] Rapide, qui se déplace ou agit avec célérité. D'un bond, elle saute par-dessus moi et se met à courir en nous montrant une paire de jambes! (...) Aussi vites que bien tournées (Mérimée, Carmen,1845, p. 36).La sagesse est le premier acquis de la vitesse. Les sages sont des gens vites (Cendrars, Homme foudr.,1945, p. 329).
SPORTS. [En parlant d'un athlète] ,,Doué pour la vitesse`` (Petiot 1982).
2. [En parlant de certains animaux] En tête, c'est Pandore: un chien vite et solide, et qui prend bien les erres sur la feuille (Vialar, Pt jour,1947, p. 147).HIPP. Old Ireland plus vite que tous ses concurrents (Le Sport,22 mars 1855, ibid.).
B. − [En parlant d'une chose]
1. Qui se déplace à grande vitesse. Avec tous ces engins porteurs de la pensée, Vites comme la foudre à travers cieux lancée Tu dois toucher le but où (...) tu vises et tu tends (Barbier, Satires,1865, p. 90).Les enfants trouvent qu'un navire n'est jamais assez gros, une voiture ou un avion jamais assez vite (Valéry, Variété III,1936, p. 266).
SPORTS. [En parlant d'un engin, d'une piste, d'un parcours] Qui permet des performances de vitesse de haut niveau. Piste très vite. C'est une voiture terriblement vite qui a gagné (L'Auto,2 sept. 1907ds Petiot 1982).
2. MUS. Qui est exécuté sur un rythme rapide. D'autres jouent avec un vibrato extrêmement vite et violent (Panassié, Jazz hot,1934, p. 80).
II. − Adverbe
A. − [Dans une accept. spatio-temp.]
1. [Concernant un déplacement] En se déplaçant avec rapidité, en effectuant un grand parcours en un minimum de temps. Synon. rapidement.Aller, courir, marcher, rouler vite. Nous nous sommes enfuis le jour d'une bataille, Si vite et si tremblants et d'un pas si pressé Que nous ne savons plus où nous l'avons laissé [l'empereur]! (Hugo, Légende,t. 1, 1859, p. 198).Hérodion frappa plus fort, et la trirème marcha plus vite. Parfois, on faisait arrêter un côté ou l'autre des rameurs; la nef virait alors sur place, si vite que les têtes en tournaient; et cet étourdissement causait une espèce d'ivresse, une sensation de plaisir et d'angoisse, comme lorsqu'un chariot descend très vite une pente raide (Mille, Barnavaux,1908, p. 305).
2. [Concernant un rythme] Battre vite (en parlant notamment du rythme cardiaque). Elle s'empourprait peu à peu, les narines battaient vite, les lèvres frémissaient (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 207).Mon cœur bat vite, très vite (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 290).MUS. Jouer vite. Les phrases ou les traits de caractère chromatique et qui devraient être joués vite auraient à la harpe un aspect saccadé par suite des changements rapides et fréquents de pédale (Arts et litt.,1936, p. 38-10).
B. − [Dans une accept. purement temp.]
1. [Concernant l'accomplissement d'une action]
a) [L'accent est mis sur la rapidité de l'action] Dans les délais les plus brefs. Synon. promptement, en hâte.Apprendre, faire, lire, travailler vite. C'est jeudi, je vous réponds bien vite, vous aurez ma lettre samedi (Hugo, Corresp.,1862, p. 408).Melchior s'occupa donc d'organiser au plus vite le concert (Rolland, J.-Chr.,Aube, 1904, p. 99).
À la va vite (fam.). Ils font cuire trop à la va vite, répondit-elle en parlant des grands restaurateurs, et puis pas tout ensemble (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 485).
Aller vite en besogne*.
Loc. fam. Aller plus vite que la musique, que les violons. Mettre trop d'empressement à faire quelque chose. (Dict. xxes.).
b) Interj. [Avec un impér. ou non] Sans délai, sans retard. Partons vite! pas si vite. Oh! n'allons pas si vite, dit le médecin, je ne réponds de rien encore; l'épée a traversé le haut du poumon droit (Gautier, Fracasse,1863, p. 432).Le Contrôleur: C'est des mendiants qui veulent à toute force entrer. Le Régisseur: Comment, des mendiants!... Dites donc, vous, voulez-vous bien filer et plus vite que ça! (Courteline, Conv. Alceste,Cinquantaine, 1895, p. 209).
2. En peu de temps, rapidement. Le temps passe vite; les choses évoluent vite. Oh! mon Dieu, ç'a été fini très vite. Il n'a pas râlé plus d'une heure (Zola, E. Rougon,1876, p. 272).La guerre c'était hier car quarante ans ça passe vite sur la carcasse (Aragon, Rom. inach.,1956, p. 52).
3. Au bout d'une durée relativement courte. La retraite sera vite là. Les gamins lui jetaient des pierres [à Margot] qu'elle évitait à grand'peine, et se rapprochaient; il fallait au plus vite battre en retraite vers la sécurité (Pergaud, De Goupil,1910, p. 236).
Locutions
Avoir vite fait de + inf.Avoir tôt fait de, ne pas tarder à. Malheur à qui est seul, mes amis, et il faut croire que l'isolement a vite fait de détruire la raison, puisque vous avez retrouvé ce pauvre être dans un tel état! (Verne, Île myst., 1874, p. 357).
Fam. Vite fait; vite fait, bien fait. Rapidement. Synon. rondement.On va régler ça, vite fait (Le Breton, Razzia,1954, p. 27).Il pense: Je suis pris tous les soirs, mais j'ai terriblement envie de m'envoyer en l'air alors si t'avais pour deux sous d'intuition, tu m'inviterais à prendre un verre vite fait, bien fait (Le Monde,30 juin 1988, p. 36, col. 6).
Prononc. et Orth.: [vit]. Ac. 1694, 1718: viste; 1740, 1762: vîte; dep. 1798: vite. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. ca 1150 « (en parlant d'une personne) vif, rapide, agile » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 8623: vistes est de chevalerie); 1225-30 (Bueve de Hantone, éd. A. Stimming, III, 6768); 2. ca 1165 « rapide, qui parcourt beaucoup d'espace en peu de temps » viste a cheval e viste a pié (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 5476); av. 1577 chevaux vistes (Monluc, l. IV [II, 182] ds Hug.); 1900 spéc. footb. (d'apr. Esn.); 3. 1588 « (d'une action, d'une activité) qui s'accomplit avec promptitude » volupté viste et precipiteuse (Montaigne, Essais, III, 5, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 880). B. Adv. 1. ca 1530 « en se déplaçant rapidement, en parcourant beaucoup d'espace en peu de temps » acourir plus viste que le pas (Sottie nouv. des trompeurs, 16 ds Rec. gén., éd. E. Picot, t. 3, p. 6); 1538 (Est., s.v. pernix, perniciter: Qui va plus viste que le vent); 2. ca 1560 « sans attendre, dans les délais les plus brefs, dans un court espace de temps » (E. Médicis, Chron., I, 475 ds Gdf. Compl.); 1659 spéc. dans l'expr. d'une exhortation pressante, d'un ordre (Molière, Les Précieuses ridicules, XV: Vite, qu'on leur ôte jusqu'à la moindre chose); 1671 avec un impér. allez vite, venez vite (Pomey); 3. id. avec un inf. « en mettant peu de temps à accomplir une action » parler vite (ibid.); 1649 au pu vite (La Gazette des Halles ds Quem. DDL t. 38); 1678 au plus vite (La Fontaine, Fables, VII, 11); spéc. a) 1538 qui va vite en besongne « rusé » (Est., s.v. verto, versutus); 1640 aller vite en besongne « être expéditif » (Oudin Curiositez); b) 1636 « en prenant trop peu de temps, à la légère » estre un peu bien vite à juger; aller vite (Monet, p. 970a); c) 1771 mus. « à un rythme accéléré » (Trév.); 1782 en parlant des battements du cœur (P. de Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 6 ds Œuvres, éd. L. Versini, 1979, p. 22). Orig. obsc. Peut-être d'un rad. onomat. vist- exprimant un mouvement rapide, subit (FEW t. 14, p. 533a). Fréq. abs. littér.: 12 563. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 10 769, b) 17 544; xxes.: a) 19 740, b) 22 969.
DÉR.
Vitement, adv.,vx, rare. a) Avec rapidité, empressement. Synon. rapidement, rondement.En se relevant il vit des canards voler dans la baie. Quoique tout mouillé, vitement il travailla à se faire une petite cache (Guèvremont, Survenant,1945, p. 171).b) Sans délai, sans retard. Je crois que votre amoureux est fou. Allez vitement lui ouvrir la porte de la salle basse qui donne dans le parterre, car il y est entré (Nerval, Filles feu,Angélique, 1854, p. 529). [vit(ə)mɑ ̃]. Ac. 1694, 1718 vistement, 1740, 1762 vîte-, dep. 1798 vite-. 1reattest. 1160-74 « rapidement » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, II, 2729); de vite, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 18.
BBG.Heisig (K.). Zu frz. « vite » (schnell). Germ.-rom. Mon. 1956, t. 37, pp. 291-294. − Quem. DDL t. 30, 32. − Vising (J.). Frz. viste, vite, Neuphilol. Mitt. 1924, t. 25, pp. 24-26.

Wiktionnaire

Adjectif

vite \vit\ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Rapide, qui se meut avec célérité, avec promptitude ; se dit surtout dans le sport, sinon plutôt des animaux et des choses dont le mouvement est rapide.
    • Cheval vite comme le vent.
    • Il a le pouls fort vite.
    • Cet Américain n’était pas l’homme le plus vite du monde. — (Henry de Montherlant, Les Olympiques, 1924, Gallimard, 1954)
    • Je me souviens de Jacqueline Auriol, la femme “la plus vite du monde”. — (Georges Perec, Je me souviens, 1973-1977, éd. Hachette, 1978, fragment n° 173)
    • Il y a pour moi une drogue dans la chasteté. Son effet : les mouvements vites. — (Henri Michaux, Ecuador, 1929, nouv. éd., 1968, Gallimard/L'Imaginaire, 1990)

Adverbe

vite \vit\

  1. Rapidement, avec vitesse.
    • Courez vite.
    • Allez vite.
    • Ne parlez pas si vite.
    • Il a très vite fini.
    • Aller vite dans une affaire, Agir inconsidérément et avec précipitation, ne pas agir avec la circonspection et avec les précautions nécessaires.
    • C’est votre faute : vous êtes allés un peu vite dans cette affaire.
    • Ils sont vite allés chercher du secours.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VITE. adj. des deux genres
. Qui se meut avec célérité, avec promptitude; il ne se dit que des Animaux et de certaines choses dont le mouvement est rapide. Cheval vite, fort vite, vite comme le vent. Il a le pouls fort vite.

VITE est aussi adverbe et signifie Rapidement, avec vitesse. Courez vite. Allez vite. Ne parlez pas si vite. Il a très vite fini. Aller vite dans une affaire, Agir inconsidément et avec précipitation, ne pas agir avec la circonspection et avec les précautions nécessaires. C'est votre faute : vous êtes allé un peu vite dans cette affaire. Fam., Aller vite en besogne, Être prompt, expéditif.

Littré (1872-1877)

VITE (vi-t') adj.
  • 1Qui se meut avec célérité, avec grande promptitude. Le pouls est plus vite qu'à l'ordinaire, Descartes, Pass. 99. Tu [lièvre] te vantais d'être si vite ; Qu'as-tu fait de tes pieds ? La Fontaine, Fabl. v, 17. Monsieur le Grand et le maréchal de Bellefonds courent lundi dans le bois de Boulogne sur des chevaux vites comme des éclairs ; il y a trois mille pistoles de pari pour cette course, Sévigné, 26 nov. 1670. L'acte de la volonté, si on le veut ranger parmi les pensées, se trouvera le plus vite de tous les actes humains, puisqu'il l'est tellement qu'à peine a-t-on le loisir de le sentir, Bossuet, Ét. d'orais. v, 19. Lorsque David déplora la mort de deux fameux capitaines, il leur donna cet éloge : plus vites que les aigles, plus courageux que les lions, Bossuet, Louis de Bourbon. J'ai vu [dit l'Ecclésiaste] que l'on ne commet pas ordinairement ni la course aux plus vites, ni les affaires aux plus sages, ni la guerre aux plus courageux, Bossuet, 1er sermon pour le jeudi de la 2e sem. de Carême, Provid. I.

    Fig. Il ne se pouvait voir de raisonnement plus vite, ni qui courût plus de pays, ni qui revînt plus difficilement au logis, Guez de Balzac, De la cour, 4e disc.

    Qui se fait promptement. Et que leur avint-il en ce vite départ [une mort prématurée pour des enfants] Que laisser promptement une basse demeure… ? Malherbe, I, 4.

  • 2 Adv. Avec vitesse. La Nuit : Et vos ailes aux pieds sont un don de leurs soins [des dieux]. - Mercure : Oui, mais, pour aller plus vite, Est-ce qu'on s'en lasse moins ? Molière, Amph. Prol. Je t'ai fait cette confidence avec franchise, et cela m'est sorti un peu bien vite de la bouche, Molière, Festin, I, 1. Elle [Thélème] aborda près du palais, Ferma les yeux et passa vite : Mon amant ne sera jamais Dans cet abominable gîte, Voltaire, Thélème et Macar.

    Aller vite en besogne, ou, simplement, aller vite, être expéditif. On rapporte… qu'Ariane fut faite en quarante jours… on peut aller vite quand on se permet des vers prosaïques, et qu'on sacrifie tous les personnages à un seul, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Ariane, Préf.

    Fig. Aller vite en besogne, être imprudent, inconsidéré, dissipateur.

    Fig. Aller vite, être écourté, en parlant de choses. Je ne veux point dissimuler que cette pièce est une de celles pour qui j'ai le plus d'amitié ; aussi n'y remarquerai-je que ce défaut de la fin qui va trop vite, Corneille, Nicom. Exam.

    Fig. Aller vite, bien vite, un peu vite, agir inconsidérément, avec précipitation. C'est aller un peu vite, et bien tôt m'insulter En sœur de souverain qui cherche à me quitter, Corneille, Pulch. I, 5.

    Promptement, en peu de temps. Ce n'est plus ces promptes saillies qu'il savait si vite et si agréablement réparer, Bossuet, Louis de Bourbon. La plupart des princes sont comme les enfants : ils caressent vivement, et oublient vite, D'Alembert, Dial. Christ. et Descart.

    Elliptiquement. Vite, en toute hâte. Vous moquez-vous de rêver en carrosse, ou peut-être de vous y reposer ? vite, prenez votre livre ou vos papiers, La Bruyère, VII. Hé vite, hé tôt, monsieur, dépêchez-vous, Dancourt, Vacances, sc. 5.

    Au plus vite, le plus promptement qu'il est possible. Un mort s'en allait tristement S'emparer de son dernier gîte ; Un curé s'en allait gaiement Enterrer ce mort au plus vite, La Fontaine, Fabl. VII, 11. Il n'y a d'autre secret pour échapper à cette harpie [l'envie], que de ne jamais faire d'autre ouvrage que son épitaphe, de ne bâtir que son tombeau, et de se mettre dedans au plus vite, Voltaire, Lett. Mme de Deffant, 4 oct. 1772.

HISTORIQUE

XIIIe s. Remuans fu [Deduit] et preus et vistes ; Plus legier homme ne veïstes, la Rose, 819 Et si fu li quens de Comminges Uns cevaliers à guerre vistes, Ph. Mouskes, ms. p. 724, dans LACURNE.

XIVe s. En la maniere que aucuns servans vistes et hastis qui s'encuerent executer avant que il aient oy tout le commandement, Oresme, Éth. 205.

XVe s. Ferez en eulx, soyez vistes et vers : François perdent leur temps à conseiller, Deschamps, Conseils des François.

XVIe s. Ayant tousjours à l'entour de luy de jeunes hommes que l'on appeloit celeres, c'est à dire, vistes, pour la grande promptitude et celerité de laquelle ils executoient ses mandemens, Amyot, Rom. 41. Il [Coriolan] ne peut avoir le cœur si dur que de les attendre [sa mère et sa femme] en son siege, ains, en descendant plus viste que le pas, leur alla au devant, Amyot, Cor. 55. Cette volupté viste et precipiteuse, Montaigne, III, 363.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VITE, adj. (Gram.) léger, prompt, qui se meut avec célérité. Voyez Vîtesse.

Vîte, en Musique, presto, c’est le dernier degré du mouvement pour la promptitude, & qui n’a après lui que son superlatif prestissimo, très vîte. (S)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vite »

En ancien français viste (« vue, visée », « vite »), puis vîte. D’origine discutée :
  1. Littré[1] l’apparente à l’italien visto (« vu »), vista (« vue »), du latin populaire *visitus, visita « vu, vue », l’adverbe correspond à à vue, « rapidement, sans sommation », l’italien avvisto (« avisé, habile ») correspond au sens adjectival « habile, décidé, rapide » ;
  2. D’une onomatopée exprimant un mouvement rapide[2] ;
  3. On l'a tiré du latin vegetus (« alerte ») mais la forme s'y prête peu[1] ;
  4. Nicot le fait provenir du latin versutus (« habile, agile »)[3].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, vitt ; norm. (à Valognes), à la viste, à la vue, cri dans un jeu qui consiste à voir le premier un joueur caché ; ital. visto. On l'a tiré du lat. vegetus, alerte ; mais la forme s'y prête peu. Diez y voit un abréviation de l'adjectif italien avvisto, habile, avisé. Mais visto, viste paraît fait exactement, comme l'esp. l'italien et le provençal vista, vue, et comme le normand viste, vue ; si donc on se laisse diriger par la forme, on arrivera à penser que, comme tôt vient de tostus et proprement veut dire brûlé, de même viste, visto, signifie vu, et veut dire rapide comme la vue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vite vit

Citations contenant le mot « vite »

  • Etre avec quelqu’un qui va vite, ça donne envie d’aller vite. De Vincent Cassel / Studio magazine - avril 2004
  • Nombreux sont les sérievores à avoir adopté le visionnage accéléré, pour ingurgiter toujours plus vite leurs contenus préférés. Mais si YouTube propose depuis longtemps de moduler la vitesse de visionnage de ses vidéos, c'est une option que les plateformes de SVOD n'ont pas encore déployée. Netflix est donc la première à s'y mettre, mais pas partout, et pas sur tous les écosystèmes. , Netflix ajoute de nouvelles options de lecture, pour regarder ses séries plus vite (ou plus lentement) - Les Numériques
  • Aller vite lentement. Jean Cocteau, Journal d'un inconnu, Grasset
  • La reconnaissance vieillit vite. De Aristote
  • Les évènements sèchent très vite. De V. S. Naipaul / Une journée dans le sud
  • Qui donne vite donne deux fois. De Sénèque
  • Ce qui est beau devient vite triste.
  • Plus fort, plus haut, plus vite. De Pierre de Coubertin
  • Casser va plus vite que raccommoder. De Proverbe suisse-allemand
  • Le bonheur parfait s'use vite. De Robert Choquette / Moi, Pétrouchka
  • La gloire soudaine se fane très vite. De Proverbe grec moderne
  • Les français parlent vite et agissent lentement. De Voltaire / Lettre au Comte d'Argental
  • Attendons un peu pour finir plus vite. De Francis Bacon / Essais
  • La cloche du sot est vite sonnée. De Anonyme / Le roman de la rose
  • Dès lundi, c’est reparti pour Foix terre d’Histoire. Pas de confusion : le spectacle sons et lumières n’aura pas lieu cet été. "Ça nous a crevé le cœur mais vu les conditions et les capacités d’accueil avec les nouvelles règles, on ne pouvait pas faire autrement", rappelle le président de l’association, Arnaud da Cunha. Cela dit, ce n’était pas concevable qu’on reste sans rien faire. Il fallait qu’on maintienne un lien avec la ville, les bénévoles, les habitants, les touristes…" Et, en dépit d’une annulation tardive du spectacle, FTH a "vite trouvé d’autres solutions." Et des solutions nombreuses et variées… "Il faut dire qu’on a un conseil d’administration très dynamique, des services civiques très impliqués, et un duo de choc Franck Farez-Agathe Roumieu. Sans oublier des bénévoles toujours présents", se félicite le président. ladepeche.fr, Foix terre d’Histoire a "vite trouvé d’autres solutions" - ladepeche.fr
  • Prête ?… On va rencontrer Agen en match amical, le 14 août, après cinq mois sans faire de match. Disons que nous sommes prêts dans la tête. On a énormément d’enthousiasme depuis qu’on a repris progressivement le chemin de l’entraînement. Tout le monde est très investi dans le projet, et on constate une très bonne intégration des recrues. Les coachs ont mis en place le projet de jeu qui leur correspond vraiment, dans la continuité des 3 derniers matchs de la saison dernière. Donc on est bien, mais bon, il va falloir trouver le rythme, le plus vite possible parce que les premiers matchs de championnat seront là rapidement. ladepeche.fr, Castres. Mauricio Reggiardo : "Il va falloir très vite trouver le rythme" - ladepeche.fr
  • EN DIRECT - Castex appelle "chaque Français à rester vigilant afin d'éviter un reconfinement généralisé" LCI, "Mieux vaut être masqués que confinés" : 69 communes de Mayenne imposent le masque dans la rue | LCI
  • "Nous ne devons pas baisser la garde, le virus n’est pas en vacances, nous non plus", a insisté le locataire de Matignon. "Dans les rues de Lille, le port du masque se généralise, et c’est très bien ainsi. Il faut que nous comprenions toutes et tous que l’objectif est de se protéger pour éviter la perspective d’un reconfinement généralisé." LCI, EN DIRECT - Castex appelle "chaque Français à rester vigilant afin d'éviter un reconfinement généralisé" | LCI

Images d'illustration du mot « vite »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vite »

Langue Traduction
Anglais quick
Espagnol rápido
Italien presto
Allemand schnell
Chinois
Arabe بسرعة
Portugais rápido
Russe быстрый
Japonais すばやい
Basque azkar
Corse prestu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vite »

Source : synonymes de vite sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vite »

Partager