La langue française

Soulagement

Sommaire

  • Définitions du mot soulagement
  • Étymologie de « soulagement »
  • Phonétique de « soulagement »
  • Citations contenant le mot « soulagement »
  • Images d'illustration du mot « soulagement »
  • Traductions du mot « soulagement »
  • Synonymes de « soulagement »
  • Antonymes de « soulagement »

Définitions du mot soulagement

Trésor de la Langue Française informatisé

SOULAGEMENT, subst. masc.

A. − Action ou manière de soulager.
1. [Le soulagement concerne une pers.] Délivrance totale ou partielle de souffrances physiques ou morales. Apporter, procurer un soulagement; soulagement d'esprit. « (...) Nous appliquâmes cinq cent mille livres au soulagement des pauvres vieillards qui mouraient de faim parce que leurs fils étaient à l'armée, et le reste à l'exécution des réquisitions en retard ». Ce n'était pas assez (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 276).Le docteur était un homme court, à la grosse tête ronde, dont le collier de barbe et les cheveux grisonnaient. Son visage coloré s'était durci, pareil à ceux des paysans, dans sa continuelle vie au grand air, toujours en marche pour le soulagement de quelque souffrance (Zola,Débâcle, 1892, p. 484).
De soulagement.Le capitaine eut un geste de soulagement, comme si beaucoup de bravoure lui était venue enfin (Zola,Débâcle, 1892, p. 307).La Mère Agnès: Vous êtes ma nièce, ma chère fille, et je voudrais vous donner, plus qu'à pas une autre, une parole de soulagement. Mais il n'appartient pas à une créature de donner du soulagement dans une affliction (Montherl.,Port-Royal, 1954, p. 1003).
2. [Le soulagement concerne une chose concr. ou abstr.] Allègement d'une charge. Les contributions mises sur les pays que vous avez conquis ont nourri, entretenu, soldé l'armée pendant toute la campagne; vous avez en outre envoyé trente millions au ministre des finances, pour le soulagement du trésor public (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 415).
Pop. Vol. Il avait deux cordes à son arc (...) un faux et le soulagement de la caisse du banquezingue (...) peut-être cent mille francs (Sue,Myst. Paris, t. 8, 1843, p. 139).
B. − État, sentiment d'une personne qui se trouve soulagée. Regard de soulagement. Sénécal, offensé peut-être de cette approbation silencieuse, s'en alla. Frédéric en ressentit un immense soulagement (Flaub.,Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 252).Si, demain, tous les messieurs disparaissaient, il est bien permis de supposer que rien n'en irait plus mal, et qu'au contraire l'humanité pousserait un immense soupir de soulagement... et pourtant, nous ne désirons la disparition de personne (R. Bazin,Blé, 1907, p. 109).
Empl. exclam. Quel soulagement! Ah! si je pouvais m'en aller de ce monde, quel soulagement! Je vous embrasse avec ce qui me reste de forces (Flaub.,Corresp., 1875, p. 203).
Prononc. et Orth.: [sulaʒmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1384 soubzlegement « allègement d'une souffrance (physique ou morale) » (A. N. JJ 126, f o38 v ods Gdf. Compl.); ca 1485 soullagement (Mystère Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, 4096); 2. 1843 arg. soulagement de la caisse (Sue, loc. cit.). Dér. de soulager*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 962. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 807, b) 1 349; xxes.: a) 1 745, b) 1 629.

Wiktionnaire

Nom commun

soulagement \su.laʒ.mɑ̃\ masculin

  1. Diminution de mal, de douleur, adoucissement d’une peine de corps ou d’esprit.
    • Donner, apporter du soulagement.
    • Un remède formulé pour le soulagement de l'arthrite.
    • Toutes les religions et toutes les morales ont tendu à jeter un voile sur la gesticulation fornicatoire qui est, cependant, à la base de la vie et se définit, en dernière analyse, que comme une opération d'assouvissement et de soulagement. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 118)
    • C'est que l'absence de responsabilité, dans des circonstances difficiles, est un grand soulagement. — (Remy de Gourmont, Pendant l'Orage, Mercure de France, 1915, page 36)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOULAGEMENT. n. m.
Diminution de mal, de douleur, adoucissement d'une peine de corps ou d'esprit. Donner, apporter du soulagement. Sentir, recevoir, demander, attendre, espérer du soulagement. Il a éprouvé beaucoup de soulagement de ce remède. C'est un grand soulagement d'esprit. C'est un soulagement à nos peines.

Littré (1872-1877)

SOULAGEMENT (sou-la-je-man) s. m.
  • Diminution d'une douleur du corps, d'une peine de l'esprit. Faibles soulagements d'un malheur sans remède, Corneille, Poly. II, 1. Si elle reçoit quelque soulagement [si elle va mieux], et qu'elle prenne le train de languir, Sévigné, 126. Le soulagement de quelque chose qui vous peine est au premier rang de ce qui me tient le plus au cœur, Sévigné, 7 août 1675. Vous n'avez rien par-dessus nous que le soulagement de soupirer tout haut, Sévigné, 16 août 1675. S'il est vrai que la pitié ou la compassion soit un retour vers nous-mêmes qui nous met en la place des malheureux, pourquoi tirent-ils de nous si peu de soulagement dans leurs misères ? La Bruyère, IV. C'est un prodigieux soulagement pour la mémoire, que tout se réduise à retenir…, Fontenelle, Tournefort. Il [Boufflers] s'offrit de l'aller seconder [Villars], d'oublier tout pour lui obéir, n'être que son soulagement, Saint-Simon, 245, 14. Les soulagements qu'il dépend de lui de leur donner le soulagent lui-même ; car il souffre à les voir souffrir, Marmontel, Mém. VI.

HISTORIQUE

XVe s. Soulaigement, Vigiles de Charles VII, p. 2. Pour le bien et le sollagement de nos bons et loyaulx subjectz, Bibl. des ch. 6e série, t. II, p. 24.

XVIe s. Le bien commun et soulagement publicque, La Boétie, Servit. volont.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « soulagement »

 Dérivé de soulager avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Soulager.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « soulagement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soulagement sulaʒmɑ̃

Citations contenant le mot « soulagement »

  • Quand on a trop craint ce qui arrive, on finit pas éprouver quelque soulagement lorsque cela est arrivé. De Joseph Joubert / Pensées
  • L'écriture d'un journal est un plaisir solitaire. Un soulagement, plutôt. Un déversoir pour la rage. De Francine Noël / Babel, prise deux
  • Echanger une souffrance contre une autre est parfois un aussi grand soulagement que sentir l'arrêt de la souffrance. De Elizabeth Goudge / L'Arche dans la tempête
  • Le sexe, ce pauvre instrument à qui nous demandons tant de plaisir, alors qu'il ne peut donner que le soulagement. De Roger Fournier / Inutile et adorable
  • Une longue maladie semble être placée entre la vie et la mort, afin que la mort même devienne un soulagement et à ceux qui meurent et à ceux qui restent. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • Il est si facile et si naturel de deviner la souffrance de ceux qu'on aimer ! Mais il est pénible de ne pouvoir y apporter le soulagement qu'on voudrait. De Adrienne Sénécal / Le notaire Jofriau
  • Je me demande si la guerre n'éclate pas dans le seul but de permettre à l'adulte de faire l'enfant, de régresser avec soulagement jusqu'à l'âge des panoplies et des soldats de plomb. De Michel Tournier / Le Roi des aulnes
  • Les députés ont adopté en seconde lecture le texte de loi bioéthique qui autorise la PMA à toutes les femmes, dans la nuit du 31 juillet au 1er août. Un soulagement pour Juliette Ledru, présidente de l'association rémoise Ex-aequo à Reims et elle-même maman d'un enfant issu d'une PMA en Belgique. France 3 Grand Est, PMA : "C'est une joie et un soulagement" selon Juliette Ledru, présidente de l'association LGBT+ Ex-aequo à Reims
  • Et puis, il y a aussi la façon dont on fait l’amour, qui peut aider. Les angles salvateurs, les environnements (la douche chaude, par exemple) propices au soulagement... Pour vivre cette période (un peu plus) en douceur ce mois-ci, on a dressé la liste non exhaustive de positions qui, selon les spécialistes, permettent d’atténuer les symptômes menstruels. Explications. Le Huffington Post, 5 positions sexuelles pour soulager ses (fortes) douleurs de règles | Le Huffington Post LIFE
  • » À VOIR AUSSI - Incendie de la cathédrale de Nantes: le bénévole a reconnu les faits, «un soulagement» d'après son avocat Le Figaro.fr, Emmanuel, l'homme de confiance «soulagé» d'avoir avoué l'incendie de la cathédrale de Nantes

Images d'illustration du mot « soulagement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soulagement »

Langue Traduction
Anglais relief
Espagnol alivio
Italien sollievo
Allemand linderung
Chinois 救济
Arabe ارتياح
Portugais alívio
Russe рельеф
Japonais 安心
Basque erliebea
Corse relief
Source : Google Translate API

Synonymes de « soulagement »

Source : synonymes de soulagement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « soulagement »

Partager