La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « se faire de la bile »

Se faire de la bile

Définitions de « se faire de la bile »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

se faire de la bile \sə fɛʁ də la bil\ (se conjugue → voir la conjugaison de se faire)

  1. (Figuré) (Familier) S’inquiéter ; se faire du souci.
    • S’il fallait se faire de la bile avec les scrutins, littéraires ou politiques, on n’en finirait plus ! — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Au temps de Judas, Grasset, 1920, réédition Le Livre de Poche, page 356)
    • Alors, il faudra que moi j’attende ce jugement aux Cinq-Fontaines, entre ton Oncle, qui me narguera, et Adalbert qui ne se fera pas de bile et dont la placidité me mettra hors de moi. — (Gyp, Le chambard: roman d'aujourd'hui, E. Flammarion éditeur, 1928, page 237)
    • Les bonnes femmes du cortège, ayant leurs mômes ballottés sur le bras ou accrochés à leur jupe, éprouvaient toutes une fierté, au point de se redresser, de ne presque pas bavarder et de ne pas surveiller les gosses. (Il s'en est perdu trois ou quatre en route, mais on ne s'est pas fait de bile, parce qu'on s'est expliqué tout de suite leur disparition : on avait traversé la Seine et il n'y a rien qui attire les gosses comme le bord de l'eau.) — (Léon Frapié, L’orpheline, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 57)
    • 18 avril 44 – Je travaille mal, je dors mal, je dessine mal, je pense mal et je me donne comme excuse que je me fais de la bile pour Blaise. Il est temps de me dire que c’est une très mauvaise excuse. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 320)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « se faire de la bile »

De faire (produire, sécréter) et bile, au sens de bile noire ou atrabile, sécrétion hypothétique de la rate qui, dans l’ancienne théorie des humeurs, correspondait à l’anxiété et la mélancolie → voir biler et bileux, et à ne pas confondre avec la bile, au sens de bile jaune, sécrétion du foie qui, dans la théorie des humeurs, correspondait à la mauvaise humeur, la violence et la colère → voir bilieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « se faire de la bile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
se faire de la bile sœ fɛr dœ la bil

Évolution historique de l’usage du mot « se faire de la bile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « se faire de la bile »

  • Pourquoi dit-on «se faire de la bile» ? LEFIGARO, Pourquoi dit-on «se faire de la bile» ?
  • Dés que l'enfant parait on se fait du souci... et ça ne finit jamais, même grand.... C'est le plus beau cadeau de la vie... S'il a un caractère à se faire de la bile, il n'a pas fini de se faire du mouron !!! Courage Slimane n'hésitez pas à vous faire aider et à demander conseil... Closermag.fr, Slimane, papa aminci : le chanteur ironise sur sa perte de poids depuis la naissance de sa fille - Closer
  • On pourrait d’ailleurs la rapprocher d’autres expressions comme « se faire du mauvais sang » ou « se faire de la bile ». Ici, il s’agit de rassurer celui ou celle à qui on conseille de « ne pas se mettre la rate au court-bouillon ». Une manière de l’aider à relativiser, en quelque sorte. actu.fr, Pourquoi dit-on "se mettre la rate au court-bouillon" ? | Actu
  • Sa philosophie, c’est que pour être heureux il faut éviter de se faire de la bile sinon on tombe malade. Pour que les gens soient heureux de se retrouver le soir, il faut que les devoirs des enfants soient faits à l’école et plus à la maison. On lui parle immigration. Il répond qu’il a dans la tête les appels à la fraternité du pape. Mais lui n’ouvrirait pas aussi grand les vannes que Mélenchon. lejdd.fr, « Le plaisir, c’est de gauche » : rencontre avec le communiste Fabien Roussel, un candidat heureux

Images d'illustration du mot « se faire de la bile »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « se faire de la bile »

Langue Traduction
Anglais to be worried
Espagnol estar preocupado
Italien essere preoccupato
Allemand besorgt sein
Chinois 担心
Arabe لتكون قلقا
Portugais estar preocupado
Russe беспокоиться
Japonais 心配している
Basque kezkatuta egotea
Corse esse preoccupatu
Source : Google Translate API

Se faire de la bile

Retour au sommaire ➦

Partager