La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « mélancolie »

Mélancolie

[melɑ̃kɔli]
Ecouter

Définitions de « mélancolie »

Mélancolie - Nom commun

  • (Hist. méd.) Substance hypothétique dont l'excès était censé induire la tristesse selon l'ancienne théorie des humeurs.

    Dans le sillage de la théorie des humeurs, certains auteurs évoquaient autrefois un excès de 'mélancolie' - substance hypothétique - comme source d'une tristesse débordante et persistante.
    (Citation fictive)
  • (Méd.) Forme sévère de dépression caractérisée par une profonde tristesse et un risque de suicide.

    Alors qu'à l’époque on ne portait ce diagnostic que pour des mélancolies profondes et que le mot « dépression » était tabou, il concernerait aujourd’hui entre 5 et 10 millions de Français.
    — Thomas Mahler, Jérôme Vincent
  • (Psychol.) État d'esprit marqué par une tristesse profonde ou une nostalgie persistante.

    Arrivé la veille au matin en Argentine […], il a la mélancolie rêveuse que provoque parfois le jetlag et, durant les deux jours de vagabondage qu’il nous accordera, cette saudade ne le quittera pas, […].
    — Philippe Azoury, Macadam à deux voix

Expressions liées

  • Accès de mélancolie, être atteint de mélancolie
  • Accès, crise de mélancolie
  • Air, expression de mélancolie
  • Chasser, dissiper la mélancolie
  • Inciter, se laisser aller à la mélancolie
  • Les délices de la mélancolie
  • Mélancolie du regard, de la voix
  • Ne pas engendrer la mélancolie
    Qu'est-ce qu'ils ont à rire, toutes ces bonnes gens-là, on a l'air de ne pas engendrer la mélancolie dans votre petit coin
    — Proust, Swann
  • Synt propension à la mélancolie
  • Une mélancolie, des mélancolies
  • Éprouver de la mélancolie
  • Être en proie à la mélancolie

Étymologie de « mélancolie »

Du latin melancholia, transcrit du grec ancien μελαγχολία, melankholía, composé de μέλας, mélas (« noir ») et de χολή, kholế (« bile »).

Usage du mot « mélancolie »

Évolution historique de l’usage du mot « mélancolie » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « mélancolie » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « mélancolie »

Antonymes de « mélancolie »

Citations contenant le mot « mélancolie »

  • Philosopher n'est qu'une façon de raisonner la mélancolie.
    Louise de Vilmorin — Juliette
  • La gaieté est aux hommes ce que la mélancolie est aux femmes ; mais la mélancolie est une voilette, et la gaieté est un voile plus difficile à soulever.
    Maurice Donnay — Le Geste, Fasquelle
  • La gaieté est aux hommes ce que la mélancolie est aux femmes ; mais la mélancolie est une voilette, et la gaieté est un voile plus difficile à soulever.
    Maurice Donnay — Le Geste
  • Cent livres de mélancolie ne payent pas un sou de dettes.
    Proverbe français
  • La mélancolie est le partage de tous les hommes de génie.
    Cicéron — Première tusculane
  • La mélancolie est une maladie qui consiste à voir les choses comme elles sont.
    Gérard de Nerval
  • Le désespoir n'habite jamais le cœur des mélancoliques.
    Pierre Dumarchais, dit Pierre Mac Orlan — Le Bal du pont du Nord, Gallimard
  • La mélancolie est le petit luxe des âmes pauvres.
    Henry de Montherlant

Traductions du mot « mélancolie »

Langue Traduction
Anglais melancholy
Espagnol melancolía
Italien malinconia
Allemand melancholie
Chinois 忧郁的
Arabe كآبة
Portugais melancólico
Russe меланхолия
Japonais 憂鬱
Basque malenkonia
Corse malincunia
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.