Risque : définition de risque

chevron_left
chevron_right

Risque : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RISQUE, subst. masc.

I. − [Le risque est subi]
A. − Danger éventuel, plus ou moins prévisible, inhérent à une situation ou à une activité. Risque objectif, subjectif; comporter des risques; explorer le risque; tenir compte des risques; les risques du métier. Un rebord (...) m'offrit une banquette, d'où je pus à mon aise et sans risque jouir d'un spectacle vraiment neuf (Dusaulx,Voy. Barège, t. 1, 1796, p. 223):
1. Mais la qualification essentielle du risque nucléaire résulte de la distinction qui s'impose entre le camp qui tire le premier et celui qui riposte: celui qui tire le premier a tous les avantages (...): il choisit son moment (...); celui qui riposte au contraire à été surpris (...). Il y a donc une dissymétrie importante entre l'attaque et la riposte. Beaufre,Dissuasion et strat., 1964, p. 35.
Expr., vieilli ou littér. À tout risque. À tout hasard, en s'exposant à tous les accidents possibles. Expérimenter à tout risque, avec sa terre et ses capitaux, comme un médecin essaye des médicaments sur sa santé (Fromentin,Dominique, 1863, p. 21).Pour ne pas se perdre, elle n'imaginait rien d'autre que descendre à tout risque jusqu'au village, pour y reprendre la route déjà parcourue jadis (Bernanos,Mauv. rêve, 1948, p. 1024).
B. − Spécialement
1. DR. ,,Éventualité d'un événement futur, incertain ou d'un terme indéterminé, ne dépendant pas exclusivement de la volonté des parties et pouvant causer la perte d'un objet ou tout autre dommage`` (Cap. 1936). Assurance tous risques. Toutefois n'entrent pas en compte dans le calcul de la rémunération: l'indemnité de résidence, le supplément familial de traitement, les prestations familiales, les indemnités représentatives de frais qui correspondent à des dépenses réelles, les indemnités pour risques corporels (Encyclop. éduc., 1960, p. 304).Le parlement fut saisi, cette année-là, d'un projet sur les assurances sociales contre les risques de maladie, invalidité, vieillesse, décès et charges de familles (Debatisse,Révol. silenc., 1963, p. 166).
Risque de (+ subst. désignant l'événement contre la survenance duquel on s'assure).Risque de décès, de gel, de grêle, d'inondation. L'assurance des navires est dite assurance « sur corps ». Elle couvre les risques de naufrage, d'échouement, d'incendie (M. Benoist, Pettier,Transp. mar., 1961, p. 171).
a) DR. ADMIN. Responsabilité pour risque. ,,Elle est encourue par l'administration en dehors d'une faute de sa part`` (Favr.-Vettr. 1981).
b) DR. CIVIL
Théorie du risque. ,,Système portant la responsabilité civile sur le fait que celui qui tire un avantage matériel ou moral d'une activité doit en supporter les conséquences dommageables pour les tiers`` (Jur. 1981).
Risque catastrophique. ,,Dommage qui, en assurance-vie, résulte de calamités naturelles, tremblement de terre, raz-de-marée`` (Barr. 1967).
Risque locatif. ,,Conséquence pécuniaire de la responsabilité que l'assuré peut encourir en sa qualité de locataire à l'égard de son bailleur`` (Barr. 1967).
Risque politique. ,,Risque susceptible d'être garanti par l'assurance-crédit et résultant d'événements politiques ou sociaux`` (Barr. 1967).
Risque professionnel ou du travail. ,,Fondement de la législation qui met à la charge du patron la réparation des accidents`` (Barr. 1967).
Risque social. ,,Mise à la charge de la collectivité de la réparation du préjudice subi par une personne`` (Barr. 1967). Il y a risque social lorsque les personnes ne peuvent pas, à moins d'une chance exceptionnelle faire face à des aléas normaux de l'existence, quoi qu'il en soit de leur situation personnelle, du simple fait qu'ils appartiennent à une catégorie sociale dont tous les membres sont dans la même situation (R. de l'action pop., 1957, no106, p. 319).
c) DR. COMM.
Risque de mer ou de transport maritime. ,,Incident ou accident pouvant survenir au cours d'un voyage maritime et affectant les marchandises ou le navire`` (Barr. 1967). Un très puissant organisme spécialisé comme le Lloyd's intervient d'une façon prépondérante pour couvrir l'ensemble des risques inhérents aux transports maritimes (M. Benoist, Pettier,Transp. mar., 1961, p. 12).
Risque bancaire. ,,Risque encouru par le banquier qui consent un crédit à un client`` (Gestion fin. 1979).
Risques de change. ,,Risques financiers liés aux fluctuations monétaires, dévaluations ou flottaisons, et qui peuvent dissuader un industriel d'investir à l'étranger`` (cida 1973).
2. MÉD. Risque dominant. ,,Le risque dominant est celui qui commande par sa nature l'importance des conséquences pour une famille déterminée (détention, alcoolisme, tuberculose, etc.)`` (Informations soc., 1958, n o2, p. 9).
Expr. À risque
Enfant à risque élevé. Enfant né dans de mauvaises conditions et pouvant faire l'objet de soins spéciaux et de surveillance dans une unité médicale spéciale (d'apr. Lafon 1969).
Grossesse à risque. Grossesse dont le déroulement comporte un danger (d'apr. Lafon 1969).
Individu, groupe à risque, à haut risque. Individu ou groupe qui présente une possibilité de maladie, d'accident ou de morbidité statistiquement plus élevé que pour la moyenne de la population, du fait de facteurs congénitaux (d'apr. Méd. Flamm. 1975).
Facteur de risque. ,,Attribut ou caractéristique physiologique ou pathologique entraînant un risque plus élevé, pour l'individu chez lequel on le détecte, d'être frappé par telle ou telle affection`` (Méd. Flamm. 1975). La consommation excessive de cigarettes est un facteur de risques vis-à-vis du cancer du poumon (Méd. Flamm.1975).
Indicateur de risque. Critère ,,utilisé dans le dépistage des sujets ou groupes à risque élevé, et qui n'est pas forcément lié à l'affection par des liens de causalité, du moins dans l'état actuel de nos connaissances`` (Méd. Flamm. 1975).
II. − [Le risque est affronté] Possibilité hasardeuse d'encourir un mal, avec l'espoir d'obtenir un bien. Risque financier; risque du jeu; accepter le risque. Andermatt avait dû lui représenter alors [au père Oriol] que les risques doivent être proportionnels aux gains possibles, et le terroriser par la peur de la perte (Maupass.,Mt-Oriol, 1887, p. 124).Le risque, la lutte avec le hasard, l'appel à la chance (je crois qu'il [Lamartine] aurait dit la sollicitation de Dieu), bref, l'obéissance à son inspiration, voilà le secret profond de son être, voilà son démon intérieur que nul traitement ne peut dompter (Barrès,Maîtres, 1923, p. 226).
Expressions
Avoir le goût du risque. Cédé ma chaire au père Monéry. Il a bien parlé, en anglais, montrant les souffrances des jeunes Français sous l'occupation, mais soulignant ce que les meilleurs d'entre eux y ont gagné: un goût du risque et de l'aventure (...) une volonté plus ferme (Maurois,Journal, 1946, p. 155).
À ses risques et périls. V. péril I A 1 a.
Courir un risque, le risque de + subst. ou inf. S'exposer à un danger pour parvenir à un résultat. Courir le risque d'un échec; courir le risque de perdre. « Il faut huit jours ». Le survivant des massacres admet qu'on s'en tirerait en un jour et ajoute: « Vous verrez bien. C'est un risque à courir » (Barrès,Cahiers, t. 11, 1914, p. 50):
2. Il est vraisemblable qu'un nombre de joueurs plus ou moins important jouent tout en ayant une connaissance objective des probabilités (...). Cela peut s'expliquer d'abord par le goût du vertige: l'intérêt de la partie, l'émotion développée par le jeu représente un moteur psychologique additionnel qui justifie le risque couru... Jeux et sports, 1967, p. 350.
Prendre un risque, le risque de + subst. ou inf. S'exposer volontairement à un danger pour parvenir à un résultat. C'est pourquoi, prenant le risque, j'encourageais le soulèvement, sans rejeter aucune des influences qui étaient propres à le provoquer (De Gaulle,Mém. guerre, 1956, p. 292).En partic. [Dans le domaine de la compétition sportive] Prendre des risques. S'exposer sans hésiter au danger pour obtenir la victoire. Je considère ça comme très dangereux (...). Des risques, je veux bien en prendre pour gagner, pas pour terminer 25e(L'Est Républicain, Sports, 8 janv. 1990, p. 1, col. 1).
Loc. Au risque de + inf. En s'exposant à. Puis ce premier étourdissement, cette première prostration dissipés, elle voulut parler, appeler au secours, s'élancer hors du coupé au risque de se tuer (Ponson du Terr.,Rocambole, t. 1, 1859, p. 463).
Prononc. et Orth.: [ʀisk]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1578 fém. « danger, inconvénient plus ou moins prévisible » (H. Estienne, Deux dialogues du nouveau lang. fr., éd. P.-M. Smith, p. 145); 1663 masc. (Molière, L'Impromptu de Versailles, III, éd. R. Bray, p. 363: Ton argent court grand risque); 1690 jur. (Fur.: Un dépositaire ne court point de risque, il n'est point tenu de la perte de la chose déposée: l'emprunteur est au contraire); 1694 loc. au risque de (Ac.). Empr. à l'a. ital.risco « risque », att. du xiveau xviies. (d'apr. DEI), ital. mod. rischio (dep. ca 1260, Guittone da Bologna ds Cor.-Pasc., s.v. riesgo), issu, comme l'a. prov. resegue « risque encouru par une marchandise sur mer » (dep. 1300, v. Wartburg ds R. Ling. rom. t. 24, pp. 288-289), le cat. reec (dep. xiiies.), l'esp. riesgo (dep. ca 1300), d'un lat. *rĕsĕcum (cf. lat. médiév. resicu dans le Picenum, 1193 ds Cor.-Pasc.; resegum à Marseille, 1200 ds Fagniez t. 1, p. 111; risecum à Bologne, 1250-67 ds Du Cange), dér. de rĕsĕcare « couper ». À partir de *resecum « ce qui coupe » est né le sens « rocher escarpé », conservé dans l'esp. risco, d'où « écueil », puis « risque encouru par une marchandise transportée par bateau » (sens bien att. en lat. médiév., v. Du Cange). Le -i de la forme ital. s'explique prob. par l'infl. du verbe resecare qui a pu donner en Toscane ris(i)care, rischiare (cf. Rohlfs, § 49). Le gr. byz. ρ ̔ ι ζ ι κ ο ́ ν « hasard » (EWFS2; Kahane Byzanz, 378) n'explique pas le -e du lat. médiév., de l'a. prov., du cat., de l'esp. et des dial. de l'Italie du Nord. Voir Cor.-Pasc. et FEW t. 10, pp. 292-293. Fréq. abs. littér.: 2 121. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 734, b) 1 532; xxes.: a) 2 304, b) 5 334. Bbg. Ciureanu (P.). Parole commerciali francesi di origine italiana. Bolletino dell' Istituto di lingue estere. 1951/52, t. 2, pp. 89-92. − Hope 1971, p. 220. − Quem. DDL t. 7, 21.

Risque : définition du Wiktionnaire

Nom commun

risque \ʁisk\ masculin

  1. Possibilité d’un événement négatif, péril possible, hasard dangereux.
    • Sous prétexte que « qui ne risque rien n’a rien », on dénonce le rôle stérile du bon sens, que l’on représente comme l’ennemi du risque : c’est comme si l’on prétendait que l’ennemi du danseur de corde, c’est son balancier. — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Un rhume, en apparence bénin peut, s’il est négligé, dégénérer en bronchite ou en pneumonie ; le plus sage serait d’éviter de courir ce risque en prenant des précautions nécessaires pour que vous ne vous enrhumiez pas. — (« Mieux vaut prévenir que guérir », dans Almanach de l’Agriculteur français - 1932, éditions La Terre nationale, page 33)
    • Ses dents en or et sa claudication laissaient entendre, avant qu’il ne se fût livré à la moindre confidence, que son ancien métier entraînait certains risques. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • La poussière constitue un risque pour les voies respiratoires, d’autant qu’une majorité de salariés ne porte pas de masque ou porte un masque insuffisamment protecteur ou encombrant […] — (Jocelyne Porcher, Cochons d’or, Éditions Quae, 2010, p. 130)
    • Deux risques majeurs sont visés par cette disposition : le risque de rupture de flexibles hydrauliques passant à proximité du poste de travail et le risque de rupture des éléments tournant à grande vitesse. — (Pierre Clavel & Urbain Arconte, Mise en conformité des machines mobiles agricoles et forestières, Cemagref éditions & Ministère de l'Agriculture et de la Pêche (France), 2000, Editions Quae, 2007, page 39)
  2. (Économie) Probabilité d’un événement négatif combinée avec l’impact chiffré qu’il peut avoir.
    • Ton risque-client est-il suffisamment couvert ?

Forme de verbe

risque \ʁisk\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de risquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de risquer.
    • Évitez de « coincer » un pot dans un cache-pot étroit et profond, car l’eau d’arrosage risque de s’accumuler au fond sans que vous vous en rendiez compte. — (Odile Koenig, Encyclopédie visuelle des plantes d’intérieur, Éditions Artémis, 2005, page 47)
    • Le plaintif roubillonne, rouscaille et râlouille, mais, au contraire du syndicaliste convaincu, il ne se risque pas à ces borborygmes pour une cause annexée à la sienne. — (Luc Baron, Neal Caffrey nous cache quelque chose, 2017, page 27)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de risquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de risquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de risquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Risque : définition du Littré (1872-1877)

RISQUE (ri-sk') s. m.
  • 1Péril dans lequel entre l'idée de hasard. Encore même qu'on ne coure nul risque de la vie, Pascal, Prov. XI. Quand on a la poitrine attaquée… on se met en risque de ne pouvoir plus se rétablir, Sévigné, 31 janv. 1680. Qui sait même s'ils [les esprits forts] n'ont pas déjà mis une sorte de bravoure et d'intrépidité à courir tout le risque de l'avenir ? La Bruyère, XVI. Le risque n'était point égal entre ces deux rivaux, Voltaire, Hist. de Russie, I, 18. C'est un excellent moyen de bien voir les conséquences des choses, que de sentir vivement tous les risques qu'elles nous font courir, Rousseau, Hél. I, 11.

    Fig. Il n'y a plus que le mot prochain qui court risque, Pascal, Prov. I.

    Au risque de, en s'exposant à. Jurons, au risque du trépas, Que pour l'ennemi de la France Nos voix ne résonneront pas, Béranger, Ma dern. chanson.

    Faire une chose à ses risques et périls, à ses risques, périls et fortunes, au hasard de tout ce qui peut en arriver. Ce sera à leurs risques et fortunes, je les en avertis, Diderot, Pensées philos. § 43. Ennuyé d'être spectateur oisif, je me lançais quelquefois dans l'arène à mes périls et risques, et j'y recevais des leçons de modestie un peu sévères, Marmontel, Mém. VI.

    À tout risque, à tout hasard. L'insupportable chaleur, l'espace étroit, l'impossibilité d'y marcher, la vermine me firent préférer le lazaret à tout risque, Rousseau, Conf. VII.

  • 2Se dit, dans les sociétés d'assurance, de chaque édifice, mobilier, navire ou cargaison, que l'on assure.

REMARQUE

Le genre de risque a été longtemps incertain : le XVIe siècle le faisait féminin ; et, jusqu'en 1762, l'Académie, tout en faisant risque masculin, conservait le féminin dans la locution à toute risque.

HISTORIQUE

XVIe s. La risque [coup de main] de Monbrun, Mirabel et autres, avec 400 chevaux, D'Aubigné, Hist. I, 315. Je luy appris encore à dire souvent, maxime d'Estat, maladie d'Estat, courir risque, symboliser…, D'Aubigné, Conf. II, 1. Tenter la risque, Brantôme, Dames gal. t. I, p. 311, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RISQUES. Ajoutez :
1Risques de guerre, dommages qui peuvent résulter de la guerre pour les particuliers. Les compagnies n'assurent pas contre les risques de guerre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Risque : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RISQUE, s. m. (Gramm.) c’est le hazard qu’on court d’une perte, d’un dommage, &c. Voyez Hazard.

Il y a un grand risque à prêter son bien à crédit aux grands seigneurs, aux femmes non-autorisées par leurs maris, & aux enfans mineurs.

Skinner fait venir ce mot du terme espagnol risco, roide ; Covarruvias le dérive de rigeo ; dans le grec barbare on dit ριζικαρω pour periclitor, je hazarde, & ριζικον pour lot ou hazard, Skinner croit que ces mots, aussi-bien que le mot risque, peuvent être déduits de ριπτω, ἀναριπτω τὸν κυϐον, je jette le dé.

Pour prévenir le risque que courent sur mer les marchandises & envois, on a coutume de les faire assurer. Voyez Police d’assurance.

Le risque de ces marchandises commence au tems où on les porte à bord. C’est une maxime constante que l’on ne doit jamais risquer tout sur un seul fond, ou sur le même vaisseau ; cette maxime apprend à ceux qui assurent, qu’ils doivent agir en cela avec beaucoup de prudence, & ne pas trop hazarder sur un vaisseau unique, attendu qu’il y a moins de risque à courir sur plusieurs ensemble que sur un seul.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « risque »

Étymologie de risque - Wiktionnaire

(1578) De l’italien risco, attesté du quatorzième au dix-septième siècles, devenu rischio en italien moderne et issu du latin *resecum (« ce qui coupe », puis « rocher escarpé, écueil » ensuite « risque encouru par une marchandise transportée par bateau ») issu de resecare (« couper »).
L’arabe رزق, rizq (« don fortuit ») est également cité comme étymon possible par Devic[1] , Littré[2], Maalouf[3], entre autres[4][5].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de risque - Littré

Espagn. riesgo ; ital. risico, risco ; lat. du moyen âge, risicus, risigus. Diez le tire de l'espagn. risco, écueil, rocher escarpé, et risco, du lat. resecare, couper, appuyant cette étymologie sur ce que, dans le provençal moderne, rezegue veut dire danger et rezega couper, et que dans le dialecte de Milan resega signifie scie et danger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « risque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
risque risk play_arrow

Citations contenant le mot « risque »

  • YouTube suspend la chaîne de Trump et supprime une vidéo pour «risque de violence» LEFIGARO, YouTube suspend la chaîne de Trump et supprime une vidéo pour «risque de violence»
  • Divisée, la gauche risque de disparaître à la prochaine présidentielle Le Monde.fr, Lutényl et Lutéran, médicaments pour les troubles gynécologiques, sont à utiliser avec précaution en raison du risque de tumeurs cérébrales bénignes
  • La neige n’en finit plus d’habiller les montagnes. L’occasion pour tous les passionnés de profiter de paysages somptueux, en prenant soin de partir bien équipé et de consulter très régulièrement le BRA, le bulletin d’estimation des risques d’avalanches. Les conseils du Major Sébastien Lucéna, commandant le peloton de gendarmerie de haute montagne de Luchon. ladepeche.fr, Un risque avalanche de 3 sur 5 en montagne - ladepeche.fr
  • Le courtier Bessé publie une étude montrant la faible préparation des entreprises françaises aux attaques informatiques. Or la montée du risque s'accélère avec, pour conséquences, des défaillances, des pertes de valorisation et de réputation. Les Echos, Les cyberattaques doublent le risque de défaillance pour les entreprises | Les Echos
  • La préfecture de l’Isère a mis en garde mardi contre un "risque important d’avalanches" sur les différents massifs du département, de niveau 4 sur une échelle de 5, avant une accentuation attendue en milieu de semaine en raison d’intenses chutes de neige. SudOuest.fr, Chutes de neige : risque d’avalanches en Isère et Haute-Savoie
  • Acheter votre jean, télévision, billet d'avion, outil de bricolage ou autre électroménager sur Internet va vous prendre quelques secondes de plus. Mais la sécurité n'en sera que renforcée. Et le risque de voir votre carte bancaire utilisée à tour de bras par un inconnu, minimisé. L'autorité bancaire européenne impose, en effet, depuis le 1 er janvier, une authentification obligatoire pour tous les achats effectués en ligne. Elle était, jusque-là, « fortement recommandée ». leparisien.fr, Risque de fraude à la carte bancaire : l’achat en ligne mieux sécurisé - Le Parisien
  • Donald Trump a qualifié de « risque zéro » un vote en faveur de sa révocation mardi soir par la Chambre des représentants. « Le 25e amendement ne représente aucun risque pour moi mais je reviendrai hanter Joe Biden et son administration », a déclaré le locataire de la Maison-Blanche depuis Alamo au Texas, au pied du mur qu'il a fait édifier à la frontière mexicaine, après l'émeute au Capitole. Les Echos, Trump face à une nouvelle mise en accusation | Les Echos
  • Et le plan de relance risque d'alourdir la dette colossale de Rome, qui devrait atteindre 158% du PIB, le deuxième ratio plus élevé dans la zone euro derrière Athènes.  LExpress.fr, L'Italie adopte un plan de relance mais le gouvernement risque d'imploser - L'Express
  • L'objectif est de faire vacciner un million de personnes d'ici la fin du mois de janvier, a assuré ce mardi Olivier Véran devant les parlementaires. Le ministre de la Santé défend la stratégie vaccinale du gouvernement, mais pour les personnes à risque, ça ne va pas assez vite. Témoignages. France Bleu, Covid-19 : pour les personnes à risque, "c'est tout un monde qui s'est arrêté depuis un an"
  • Il faut savoir risquer la peur comme on risque la mort, le vrai courage est dans ce risque. De Georges Bernanos / Dialogues des Carmélites
  • Aimer c’est avant tout prendre un risque. De Marc Levy / Où es-tu ?
  • La joie est dans le risque à faire du neuf. De Marilyn Ferguson / Les enfants du verseau
  • Travailler n’a jamais tué personne... Pourquoi prendre le risque ! De Edgar Bergen
  • Qui n'a rien, ne risque rien. De Guy Bedos / Playboy - 1976
  • Qui se nourrit d’attente risque de mourir de faim. De Proverbe français
  • Qui risque un oeil les perd les deux. De Proverbe québécois
  • L'espérance est un risque à courir. De Georges Bernanos
  • Le véritable respect connaît le courage du risque. De Thérèse Tardif / Désespoir de vieille fille
  • Ce qu’on risque révèle ce qu’on vaut. De Jeanette Winterson
  • If I go the turkish bath, I risque, I risque énormément. But if I reste ici, I risque encore plus... So, I risque on the two tableaux ! De Gérard Oury / La Grande Vadrouille (1966)
  • Ne rien risquer est un risque encore plus grand ! De Erica Jong
  • Qui ne risque rien n’a rien. De Proverbe français
  • Qui ne risque rien... ne risque rien ! De Etienne Castanié
  • Dans une vie qui repose sur un perpétuel pari, le risque peut être un perpétuel bonheur. Jean Grenier, Inspirations méditerranéennes, Gallimard

Traductions du mot « risque »

Langue Traduction
Corse risicu
Basque arriskua
Japonais 危険
Russe рисковать
Portugais risco
Arabe خطر
Chinois 风险
Allemand risiko
Italien rischio
Espagnol riesgo
Anglais risk
Source : Google Translate API

Mots similaires