La langue française

Rétractation

Sommaire

  • Définitions du mot rétractation
  • Étymologie de « rétractation »
  • Phonétique de « rétractation »
  • Citations contenant le mot « rétractation »
  • Traductions du mot « rétractation »
  • Synonymes de « rétractation »
  • Antonymes de « rétractation »

Définitions du mot « rétractation »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉTRACTATION, subst. fém.

[Corresp. à rétracter2] Action de se rétracter, de se dédire, de revenir sur ce qu'on a dit, fait ou écrit; résultat de cette action. Synon. désaveu.Rétractation formelle, publique; amener qqn à une rétractation; faire sa rétractation; être prêt à toutes les rétractations. Viennent alors les compliments doucereusement hypocrites, les interrogations qui sont des traquenards, les affirmations où, si vous le suivez, tout à coup, il vous arrête par un: « Ah! mon bon ami, je ne vais pas aussi loin que vous! » suivi à peu près d'une rétractation de ce qu'il a avancé. Enfin cet art de parler sans rien dire, que l'homme de Médan possède comme pas un (Goncourt,Journal, 1893, p. 443).
DR. ,,Fait de revenir, en vue de détruire les effets juridiques, sur un acte qu'on avait volontairement accompli`` (Cap. 1936).
Rem. Empl. parfois comme synon. de rétraction (v. ce mot A): Les désavantages [du système tubulaire] sont: (...) rétractation, jusqu'ici impossible à éviter, des peaux, si nombreuses, employées dans les appareils (Schmitt, Simon, Guédon, Nouv. manuel organiste, 1905, p. 153).
Prononc. et Orth.: [ʀetʀaktasjɔ ̃]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. I. Ca 1377 « remaniement, retouche » (Songe du Vergier, éd. M. Schnerb-Lièvre, t. 1, p. 115: saint Augustin fist un livre de Retractacion). II. 1549 « action de rétracter, de se rétracter » (Est.). I empr. au lat. retractatio « remaniement, retouche, correction » (Retractationes, titre d'un ouvrage de Saint Augustin, dans lequel il reprend pour les expliquer mieux les opinions contenues dans ses ouvrages antérieurs); dér. de retractare (rétracter2*). II dér. de rétracter2*; suff. -(a)tion*. Fréq. abs. littér.: 56.

Wiktionnaire

Nom commun

rétractation \ʁe.tʁak.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Acte par lequel on se rétracte, en retirant formellement ce que l'on avait avancé.
    • Rétractation publique, volontaire, forcée.
    • Il a fait sa rétractation.
    • Je l’ai obligé à une rétractation.
    • Il signa une rétractation de ses erreurs.
    • Coup sur coup, deux des plus grandes revues médicales mondiales ont procédé à la rétractation d’articles ayant trait au Covid-19, fondés sur des données fournies par une société américaine, Surgisphere, et à l’origine, désormais, plus que douteuse. — (Hervé Morin, « The Lancet » annonce le retrait de son étude sur l’hydroxychloroquine, 2020 → lire en ligne)
  2. (Droit) Annulation d’un contrat dans des conditions prévues par la loi.
    • Vous disposez d’un droit de rétractation pendant 14 jours.
    • Impossible d’annuler la vente : le délai de rétractation est dépassé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉTRACTATION. n. f.
Acte par lequel on désavoue formellement ce qu'on a fait, dit ou écrit précédemment. Rétractation publique, volontaire, forcée. Il a fait sa rétractation. Je l'ai obligé à une rétractation. Il signa une rétractation de ses erreurs.

Littré (1872-1877)

RÉTRACTATION (ré-tra-kta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Désaveu formel de ce qu'on a fait, dit ou écrit. Je vous supplie de le disposer à recevoir mes rétractations, qui partent d'un cœur véritablement pénitent, Guez de Balzac, liv. V, lett. 17. En signant ces articles [34 articles qui condamnent le quiétisme], elle [Mme Guyon] signait visiblement dans le fond la rétractation de ses erreurs, Bossuet, Ét. d'orais. X, 21. Le roi fut payé du courage qu'il avait eu de se rétracter, et marqua à l'auteur de sa rétractation combien il en était satisfait, Fontenelle, Renau. Ceux qui se plaisent à transcrire le soir dans leur cabinet ce qu'ils ont entendu dans le jour, devraient, comme saint Augustin, faire un livre de rétractations au bout de l'année, Voltaire, Dict. phil. Ana. Les rétractations déshonorent souvent ; mais elles sont rarement utiles, parce qu'elles ne prouvent guère que la faiblesse ou l'intérêt de celui qui se rétracte, Duclos, Œuv. t. II, p. 132.

HISTORIQUE

XIVe s. Sainct Augustin en ung livre de retractation où il rappella plusieurs choses qu'il avoit escript en ses autres livres et volumes, Songe du vergier, I, 59.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉTRACTATION, (Gram.) action par laquelle une personne se dédit, ou désavoue ce qu’elle a écrit ou dit auparavant. Voyez Palinodie.

Galilée fut obligé de rétracter son système du monde, après qu’il eut été censuré & condamné par les inquisiteurs. On oblige souvent les hérétiques de rétracter publiquement les erreurs qu’ils ont avancées, soit dans leurs discours, soit dans leurs écrits. C’est ainsi qu’on en usa à l’égard de Molinos.

Il y a parmi les ouvrages de S. Augustin un livre des rétractations, liber retractationum ; mais il paroit qu’il ne faut pas entendre par ce titre que ce saint docteur désavoue dans cet ouvrage ce qu’il avoit enseigné dans les autres, mais seulement qu’il y retouche, & qu’il y approfondit des matieres qu’il avoit déja traitées ; & en effet c’est une des significations du mot latin retractare.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rétractation »

Du latin retractatio (« remaniement »), de retractare (« remanier, retirer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. retractatio ; espagn. retractacion ; ital. retrattazione ; du lat. retractationem, de retractare, rétracter. On trouve retractement : retractement de conventions, Oresme, Thèse de MEUNIER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rétractation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rétractation retraktasjɔ̃

Citations contenant le mot « rétractation »

  • Si vous avez fait votre achat sur Internet, qu'il soit soldé ou non, vous bénéficiez d'un droit de rétractation. Vous devez manifester votre décision dans les 14 jours à compter du lendemain de sa réception, notamment avec le formulaire de rétractation remis avec votre commande ou disponible sur le site Internet du vendeur. , Soldes 2020 -Soldes : quels sont les droits des consommateurs ? | service-public.fr
  • Lorsque les parties concluent un contrat en prévoyant une faculté de rétractation contractuelle, elles peuvent toutefois y renoncer. L’un des moyens d’y parvenir est la poursuite de l’exécution, incompatible avec une quelconque utilisation de la faculté de repentir. Mais des doutes persistent sur l’originalité de cette situation. , Faculté de rétractation et poursuite de l’exécution contractuelle - Contrat et obligations | Dalloz Actualité
  • La Cour de Cassation précise dans un arrêt que le consommateur qui exerce son droit de rétractation après une commande doit s’y tenir et ne pas accepter que l’entreprise poursuive ses travaux. Mieux Vivre Votre Argent, Le consommateur qui se rétracte après une commande doit s’y tenir et ne plus rien accepter - Mieux Vivre Votre Argent
  • 💡 Bon à savoir : vous avez le droit de vous rétracterPour tout achat passé sur internet, si le produit ne vous convient pas ou plus, vous pouvez le renvoyer sous 15 jours, grâce au droit de rétractation. Dossier Familial, Quels recours en cas de litige après un achat réalisé sur Internet ? | Dossier Familial
  • Si le crédit affecté est signé, l’établissement de crédit doit envoyer un courrier récapitulatif dans les 7 jours. Il est alors toujours possible de s’y opposer. Un délai de rétractation de 14 jours se met en place à ce moment s’il est stipulé sur le bon de commande. Matthieu Robin précise : « Si aucune faculté de rétractation n’est précisée, le client peut se rétracter à tout moment. » , Devis, labels, crédits... Les conseils pour éviter les pièges de la rénovation énergétique
  • Avec l'application des mesures sanitaires dans les magasins - port du masque obligatoire, gel hydroalcoolique systématique….- les soldes d’été ne se prêtent pas vraiment au shopping. Les achats en ligne devraient connaître plus de succès. Contrairement aux achats en magasin, les clients ont un délai de rétractation de 14 jours à partir de la réception de l’article. Celui-ci pourra être échangé ou remboursé, sans avoir à se justifier. MoneyVox Actu, Soldes d'été : prix, remboursement, échange… Les pièges à éviter
  • Pour revenir sur sa décision, l’acheteur doit le notifier par lettre recommandée avec avis de réception. Confinement oblige, il était légitime de penser que le délai de rétractation allait être étendu pour tenir compte des difficultés d’acheminement du courrier. Finalement, il n’en est rien, explique Nathalie Couzigou-Suhas : “On a eu une confirmation par l'ordonnance du 15 avril 2020 que le délai de 10 jours n’a pas été impacté par ces mesures sanitaires.” En d’autres termes, cette durée n’est pas modifiée et notre lectrice ne peut probablement plus faire machine arrière. Capital.fr, Achat immobilier : puis-je bénéficier d’un délai de rétractation plus long ? - Capital.fr
  • Mais attention, il faut attendre d’avoir reçu le produit pour exercer votre droit et le retourner au commerçant au moyen du formulaire fourni. Mieux vaut en outre envoyer cette lettre de rétractation en recommandé avec accusé de réception afin de pouvoir prouver, en cas de besoin, que vous avez fait le nécessaire dans le délai imparti. , Délai, formalités… Comment se rétracter après un achat effectué en ligne ?
  • Avant le confinement, l’acheteur immobilier avait dix jours pour se rétracter après avoir signé un avant-contrat avec un vendeur. Il s’agit d’un premier document, qui peut être une promesse de vente ou un compromis de vente. Il engage vendeur et acheteur à réaliser la transaction convenue entre eux et la vente est ensuite officialisée chez le notaire. Le délai de rétractation doit être passé pour finaliser l’acte. Mieux Vivre Votre Argent, Promesse de vente : rétractation possible jusqu'au 3 juillet 2020

Traductions du mot « rétractation »

Langue Traduction
Anglais retraction
Espagnol retracción
Italien ritrazione
Allemand rückzug
Chinois 缩回
Arabe تراجع
Portugais retração
Russe втягивание
Japonais 撤回
Basque atzera
Corse ritruvamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rétractation »

Source : synonymes de rétractation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rétractation »

Partager