La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « palinodie »

Palinodie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin palinodie palinodies

Définitions de « palinodie »

Trésor de la Langue Française informatisé

PALINODIE, subst. fém.

A. − ANTIQ. ,,Poème dans lequel on rétractait ce qu'on avait dit dans un poème précédent`` (Littré).
B. − Désaveu de ce que l'on a pu dire ou faire précédemment. J'avais aimé, servi, chanté les anciens rois: la palinodie ne pouvait me convenir (Lamart.,Corresp.,1830, p.100):
1. Ce que j'en dis ici est simplement pour mettre en garde ceux qui prétendraient découvrir dans Les Caves un retour, une palinodie, tracer la courbe de ma carrière, en dénoncer l'évolution... Gide,Caves,Lettre dédicatoire à J. Copeau, 1913, p.679.
Loc. fig. Chanter la palinodie. Ah! comme ils se défilaient, ergotaient, chicanaient, chantaient la palinodie, désavouaient les copains! (Arnoux,Algorithme,1948, p.59).
En partic., le plus souvent au plur. Changement d'opinion et principalement d'opinion politique. Synon. revirement, volte-face.Encore plus que les diplomates, les hommes politiques ne se souviennent pas du point de vue auquel ils se sont placés à un certain moment, et quelques-unes de leurs palinodies tiennent moins à un excès d'ambition qu'à un manque de mémoire (Proust,Prisonn.,1922, p.39).Rien ne l'irritait plus que les palinodies désuètes du vieux maître (Martin du G.,Thib.,Été 14, 1936, p.350):
2. ... à travers ses palinodies, il [l'ascète voluptueux] ne meurt sans cesse que pour ressusciter, et ne ressuscite que pour mourir encore, pour mieux détruire la variété de ses propres émotions d'artiste, et construire plus de mondes différents, pour mieux sentir que tout est irréalisable, que tout est irréel, et pour adorer, dans ces chimères mêmes, l'éternité de ce qui meurt sans cesse en lui et par lui. Blondel,Action,1893, p.8.
Prononc. et Orth.: [palinɔdi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1512 «poème dans lequel l'auteur rétracte ce qu'il avait dit dans un poème antérieur» (J. Lemaire de Belges, Les Illustrations de Gaule, livre II, 24 ds OEuvres, éd. J. Stecher, t.2, p.233); 2. 1555 chanter la palinodie (É. Jodelle, OEuvres complètes, éd. E. Balmas, t.1, p.94); 3. 1758 «rétractation, désaveu plus ou moins honteux de ce qu'on avait dit ou fait précédemment» (Voltaire, Le Pauvre diable ds Littré); 4. 1840 plur. «changement d'opinion» (Balzac, OEuvres div., t.3, p.218: les palinodies du Journal des Débats). Empr. au b. lat. palinodia «refrain, rétractation», gr. π α λ ι ν ω δ ι ́ α «chant différent, sur un autre ton; rétractation», comp. de π α ́ λ ι ν «en sens inverse; à l'opposé, au contraire» et de ω ̓ δ η ́ «chant». Cf., pour 2, le b. lat. palinodiam canere, de même sens que le français. Fréq. abs. littér.: 44.
DÉR. 1.
Palinodier, verbe,rare. a) Empl. trans. ,,Tourner en palinodie`` (Littré Suppl. Add.). Comme le mérite de la création donne le droit de retoucher son oeuvre, au besoin de la palinodier et de la renier (Rev. britannique,sept. 1873,p.135, ds Littré Suppl. Add.).b) Empl. intrans. Revenir sur ce que l'on a fait ou dit; se désavouer. Mais, dès que je vais mieux, je comprends à nouveau qu'il ne faut pas se relâcher de sa sûreté envers soi-même, revenir en arrière, palinodier (Gide,Journal,1907, p.231). [palinɔdje]. 1resattest. 1873 trans. «tourner (une oeuvre) en palinodie» (Rev. britannique, loc. cit.), 1907 intrans. (Gide, loc. cit.); de palinodie, dés. -er.
2.
Palinodique, adj.Qui a le caractère d'une palinodie. (Dict. xixeet xxes.). [palinɔdik]. 1reattest. 1835 (G. Sanut, B. Saint-Edme, Biographie des hommes du jour, I, 109 [Krabe] ds Quem. DDL t.22); de palinodie, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

palinodie \pa.li.nɔ.di\ féminin

  1. (Antiquité) Pièce de vers dans laquelle le poète rétractait ce qu’il avait dit contre quelqu’un dans un poème antérieur.
    • Il le déclarait au terme du séjour romain, dans un texte qui sonnait comme la palinodie de l'illustrissime sonnet 31, « Heureux qui comme Ulysse... » — (Georges Cesbron, Du Bellay : actes du Colloque international d'Angers du 26 au 29 mai 1989, Presses de l'Université d'Angers, 1990, p. 53)
  2. (Figuré) Rétractation de ce qu’on a dit.
    • Ce discours, où il a renié toutes ses précédentes déclarations, est une honteuse palinodie.
    • La palinodie de la baisse de la TVA à 5,5% dans la restauration aura été le symbole de cette impuissance nationale. — (Nicolas Dupont-Aignan, Français, reprenez le pouvoir!, 2006)
    • En dépit de ses prudences, voire de ses palinodies, Abélard n’échappa au sort de Bérenger et de Roscelin. Saint Bernard, au concile de Sens, le fit condamner. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique : la Scolastique, 1925, éd. 1966)
  3. Désaveu de ce que l’on a pu dire ou faire précédemment.
    • J’avais aimé, servi, chanté les anciens rois : la palinodie ne pouvait me convenir. — (Alphonse de Lamartine, Correspondance, 1830, page 100)
    • Tous les mêmes : celui qui fait perquisitionner chez mes clients, celui qui me convoque à l’heure où les flics viennent chez moi, afin qu’en mon absence la perquisition puisse se faire en toute illégalité. Les juges rouges, mon cul, même palinodie. Ils ne sont rouges qu’en cour d’assises, et là, ils le sont jusqu’aux mains. — (Éric Losfeld, Endetté comme une mule, 1979, page 254)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PALINODIE. n. f.
Rétractation de ce qu'on a dit. Ce discours, où il a renié toutes ses précédentes déclarations, est une honteuse palinodie. Fig. et fam., Chanter la palinodie, Se rétracter, dire du bien d'une personne ou d'une chose dont on avait dit du mal précédemment.

Littré (1872-1877)

PALINODIE (pa-li-no-die) s. f.
  • 1Chez les anciens, poëme dans lequel on rétractait ce qu'on avait dit dans un poëme précédent. Stésichore ayant perdu la vue en punition des vers mordants et satiriques qu'il avait faits contre Hélène, il ne la retrouva qu'après avoir rétracté ses médisances par une nouvelle pièce contraire à la première, ce qu'on appelle depuis palinodie, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 605, dans POUGENS.
  • 2 Fig. Rétractation de ce qu'on a dit. Gresset dévot, longtemps petit badin, Sanctifié par ses palinodies, Voltaire, Pauvre diable.

    Chanter la palinodie, se rétracter. Chante donc la palinodie, Desmarets, Visionnaires, III, 4. Je sais vos affaires, vous voulez chanter la palinodie, Sévigné, Mercr. des cendres, 1680.

    Particulièrement et surtout au pluriel, changement d'opinion politique. Je suis las de cette vie errante et de ces palinodies, se dit-il un jour, Ch. de Bernard, Un homme sérieux, § 4.

HISTORIQUE

XVIe s. Les condamnez [les jésuites chassés par le parlement] triompherent de leurs juges, firent chanter des palinodies au venerable senat ; mirent l'authorité du parlement, l'honneur de la France et la piramide à bas [celle qui mentionnait leur expulsion], D'Aubigné, Hist. III, 539.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « palinodie »

Παλινωδία, de πάλιν, nouveau, à rebours, et ᾠδὴ, chant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIe siècle) Emprunt savant au latin palinodia emprunté au grec παλινῳδία, pálinôdía (« refrain »), l’ancien français avait palinod.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « palinodie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
palinodie palinɔdi

Fréquence d'apparition du mot « palinodie » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « palinodie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « palinodie »

  • C‘est pourquoi, la palinodie actuelle en faveur du report à octobre me paraît très discutable et une atteinte en catimini à la démocratie locale qui s’est déjà exprimée. Y aurait-il d’obscures raisons à faire revoter à l’automne? Le doute est permis.
    SudOuest.fr — Un candidat prend position sur le report de l’élection municipale : "Le virus anesthésie la démocratie"
  • Le nom. Le nom du navire fut choisi en allusion à la "palinodie", figure de style qui désigne des atermoiements... très présents en politique mais avec un "Y" en référence à Paly de Barbarin, seconde femme de Defferre.
    LaProvence.com — Mer | Sanary : Palynodie II, le voilier de Gaston Defferre a repris la mer | La Provence
  • Dès lors, on peut s’interroger, s’agit-il d’un retournement radical de sa position ou la poursuite de son intérêt ? L’interprétation diffère et permet de débattre du fonds de relance qui devrait être adopté par les pays européens dits « frugaux » – que l’Allemagne soutenait jusqu’alors – et les raisons de la palinodie allemande face aux dettes à venir. Pourquoi l’Allemagne a-t-elle intérêt à ce que l’Europe ne s’effondre pas ?
    France Culture — Pourquoi l'Allemagne a-t-elle intérêt à ce que l'Europe ne s'effrondre pas ?
  • Au vu du résultat, sans surprise, la Warner a rugi comme le lion de la MGM, et interdit toute forme de commercialisation de cette palinodie insultante. Mais grâce à ça le film va devenir introuvable, donc culte – et l’est resté même depuis qu’il est en accès gratuit sur YouTube. Des millions de vues, et plein de groupes de fans pour qui les répliques sont autant de mantras.
    Causeur — Monde de merde! - Causeur

Traductions du mot « palinodie »

Langue Traduction
Anglais palinody
Espagnol palinodia
Italien palinody
Allemand palinody
Chinois 回教
Arabe بالينودي
Portugais palinodia
Russe palinody
Japonais 愚痴
Basque palinody
Corse palinodia
Source : Google Translate API

Combien de points fait le mot palinodie au Scrabble ?

Nombre de points du mot palinodie au scrabble : 12 points

Palinodie

Retour au sommaire ➦