La langue française

Retournement

Sommaire

  • Définitions du mot retournement
  • Étymologie de « retournement »
  • Phonétique de « retournement »
  • Citations contenant le mot « retournement »
  • Images d'illustration du mot « retournement »
  • Traductions du mot « retournement »
  • Synonymes de « retournement »

Définitions du mot retournement

Trésor de la Langue Française informatisé

RETOURNEMENT, subst. masc.

A. − [Corresp. à retourner I]
1. Opération qui consiste à retourner quelque chose. Le rail à double champignon (...) présente l'avantage de se prêter au retournement lorsque une des deux têtes est usée (Haton de La Goupillière, Exploitation mines, 1905, p. 685).
ASTRON., GÉOD. ,,Procédé de mesure dans lequel on utilise un instrument d'observation successivement dans deux positions opposées et l'on prend comme résultat la moyenne des résultats obtenus, de manière à éliminer l'erreur systématique due à l'imperfection de l'instrument`` (GDEL).
MATH. Problème du retournement de la sphère. − En déformant de façon continue une sphère Σ et en interdisant toute pliure ou déchirure, peut-on obtenir une autre sphère Σ' dont la face externe soit la face interne de Σ et réciproquement? (Bouvier-GeorgeMath.1979).
SPORTS (catch). [Le catch] admet bien entendu le retournement de bras (Comment parlent les sportifsds Vie lang.1954, p. 374).
2. Au fig. Fait de retourner quelqu'un, de le faire changer de camp. Prévoir une opération dont le but sera le retournement pur et simple de l'intéressé, qui, par ses habitudes compromettantes, semble prêter le flanc à une action offensive de ce genre (Vl. Volkoff, Le Retournement, Paris, Julliard, 1979, p. 60).
B. − [Corresp. à retourner III]
1. Mouvement qui consiste à se retourner sur soi-même. Une figurine charmante: le corps nu d'une petite fille assise sur le rebord d'une corbeille et qui, dans un mouvement de retournement en arrière, s'appuie des deux bras à l'anse (Goncourt, Journal, 1894, p. 696).Le saut avec retournement à l'intérieur, ou style à la « Lewden », est beaucoup plus productif que le ciseau de côté (R. Vuillemin, Éduc. phys., 1941, p. 140).
AVIAT. Figure de voltige aérienne. Le retournement se réalise dans un plan vertical: l'avion effectue un demi-tonneau en montant, pour se trouver sur le dos en haut de la trajectoire, puis il pique et se redresse, afin de revenir en ligne de vol horizontal, à 180ode la direction initiale (GDEL).
2. Au fig.
a) Changement complet d'attitude, d'opinion. Synon. revirement, volte-face.Vraiment, devant la défection littéraire de Zola (...) devant son bas et diplomatique retournement de veste et de cervelle, plus que jamais (...) je me sens poussé à faire une œuvre violente, une œuvre infâme (Goncourt, Journal, 1889, p. 1070).
b) Inversion du sens d'une tendance, d'un rapport de force. Il s'agit des industries où le retournement de conjoncture est le plus brutal. En un mois s'opère le passage de la pénurie à la crise (Univers écon. et soc., 1960, p. 28-7).
Retournement de situation. Je persistais, au contraire [malgré Verdun], à envisager un retournement de la situation en réservant pour l'action de la Somme la plus grande masse possible de nos disponibilités (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 216).
Prononc. et Orth.: [ʀ ətuʀnəmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. Fin xiies. retornement « retour, action de retourner à l'endroit d'où l'on était parti » (Anseïs de Metz, éd. H. J. Green, 5501) − xvies., Hug. B. 1. a) Fin xiies. retornemenz « fait de se détourner de, rébellion, égarement » (Sermons St Grégoire sur Ezechiel, éd. K. Hofmann, p. 124: li retornemenz des petiz les ociret [Proverbes 1, 32]), attest. isolée dans ce sens; b) 1859 « changement brusque d'attitude, d'opinion » (Goncourt, Journal, p. 653: des retournements de conscience); c) 1911 « bouleversement, renversement d'une situation, d'un état de choses » (Péguy, Porche Myst., p. 249: singulier retournement, c'est le monde à l'envers); 1913 (Id., Argent, p. 1154: retournement des situations); 2. a) 1754 « action de retourner quelque chose, de se retourner dans un autre sens » (Ch. Bonnet, Recherches sur l'usage des feuilles dans les plantes, Gottingue-Leide, p. 112: le retournement des feuilles); b) 1812 astron. (Mozin-Biber); c) 1870 math. (Littré); d) 1895 phot. (Guérin Suppl.); e) 1913 aviat. (Vie au grand air, 27 sept. ds Petiot 1982: retournement sur l'aile). Dér. de retourner*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 110.

Wiktionnaire

Nom commun

retournement \ʁə.tuʁ.nə.mɑ̃\ masculin

  1. Action de retourner ou résultat de cette action.
    • Des bâtiments soulevés par le retournement d'un ice-berg ont été rejetés à la mer brisés comme une noix. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Mais on les a surveillés pendant dix ans et s’ils sont aujourd’hui tolérés, c’est grâce à un curieux retournement des choses : on leur sait gré du sacrifice qui leur a fait préférer leurs origines à leurs sentiments. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, pages 64-65)
    • Jean Borie, en accord avec Sartre aussi bien qu'avec Foucault, souligne qu'un retournement s'était, à ce propos, opéré depuis le XVIIIe siècle; le désir et la jouissance, que l'on cesse d'exalter en les associant à la génération, se trouvent relégués au nouveau statut d'instinct génésique; dès lors, le coït conjugal se trouve plus étroitement associé à la notion de devoir. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RETOURNEMENT. n. m.
Action de retourner ou Résultat de cette action. Le retournement d'une situation.

Littré (1872-1877)

RETOURNEMENT
  • 1 Terme d'astronomie. Ajoutez : Il faut faire les positions absolues des étoiles dans le ciel pour en conclure les bases essentielles de la science,… or, on n'y saurait parvenir avec sécurité qu'au moyen d'un instrument susceptible de retournement, vérification que la très grande dimension de notre appareil des petites planètes rend impossible… nos artistes sont en mesure d'établir un instrument muni d'une forte lunette de sept pouces, et susceptible cependant de l'opération du retournement ; instrument permettant, par conséquent, d'aborder et de résoudre les questions les plus délicates de l'astronomie pratique, Le Verrier, Journ. offic. 29 janv. 1875, p. 780, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « retournement »

 Dérivé de retourner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « retournement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
retournement rœturnœmɑ̃

Citations contenant le mot « retournement »

  • Le retournement le plus radical, le plus fou, le plus extravagant, qui va le plus contre tout ce que l’on croit savoir de la vie en société, de la vie humaine, quoi qu’on fasse et deux mille ans après, c’est toujours le christianisme. De Emmanuel Carrère / Interview aux Inrockuptibles, 1er septembre 2014
  • Tous les pays dotés d’une flotte conséquente sont en train de voler au secours de leur(s) compagnie(s), à commencer par l’Italie qui vient de renationaliser Alitalia, menacée de faillite. Quel incroyable retournement de l’histoire ! Nul n’aurait imaginé il y a quelques années, quand les compagnies aériennes n’avaient plus de limites, quand Airbus produisait son super-jumbo A380 pour le transport de masse, qu’un jour reviendrait où l’Etat serait considéré comme le sauveur. C’est que le secteur n’a en rien anticipé l’impact puissant et irréversible du changement climatique qui pousse de plus en plus de passagers (les plus jeunes notamment) à limiter leurs trajets en avion. Et la crise sanitaire a montré que nombre de voyages d’affaires pouvaient être remplacés par des visioconférences. Manque de bol, l’Etat n’a pas anticipé non plus le besoin de développer l’alternative ferroviaire. Après avoir laissé mourir le fret et fermé les trains de nuit, il rétropédale. C’est bien, mais tardif. Libération.fr, Retournement - Libération
  • Les temps sont décidément difficiles du côté des Girondins de Bordeaux. Pas une semaine sans que l'actualité du club soit secouée par une crise, une déclaration tapageuse, un mouvement de supporters ou un retournement de situation. Cette fois, si l'on en croit les informations rapportées par Clément Carpentier, journaliste pour 20 Minutes, c'est un rebondissement dans le dossier Paulo Sousa qui est proposé. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Retournement de situation pour Paulo Sousa à Bordeaux !
  • Ces déclarations, couplées à celle du gouverneur californien qui a annoncé la fermeture des bars, des gymnases et des restaurants (à l’intérieur) à cause d’une nouvelle explosion des nouveaux cas de coronavirus, ont provoqué un vif retournement des indices new-yorkais. Le Nasdaq a notamment lâché plus de 4% intraday, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2008 à l'exception du krach du 20 mars dernier. Conséquence directe: au lendemain d'un gain de 1,73%, notamment sur fond d'avancées en vue d'un traitement contre le Covid-19, le CAC rétrocède 1,61% à 4.974,65 points vers 12h10, dans un volume de transactions peu nourri, 14 juillet oblige, de 730 millions d'euros. BFM Bourse, Cac 40 : Plombé par le retournement de Wall Street et le regain de tensions sino-américaines, le CAC rechute - BFM Bourse

Images d'illustration du mot « retournement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « retournement »

Langue Traduction
Anglais turnaround
Espagnol giro de vuelta
Italien girarsi
Allemand dreh dich um
Chinois 回转
Arabe التف حوله
Portugais inversão de marcha
Russe повернись
Japonais 振り向く
Basque biratu
Corse vultà si
Source : Google Translate API

Synonymes de « retournement »

Source : synonymes de retournement sur lebonsynonyme.fr
Partager