La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « répondant »

Répondant

Définitions de « répondant »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉPONDANT, -ANTE, subst.

A. − Vieilli. Personne qui est sommée de fournir une réponse. Bientôt M. de Brionne revient et adjure pour la troisième fois l'assassin de déclarer sur sa damnation si le couteau est empoisonné. − Sûr Sieu! il ne l'est pas, et je l'ai déjà dit, répète le répondant avec humeur; je n'ai voulu que donner un bon averti (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 542).
En partic., au masc.
Vx. Celui qui soutient une thèse et doit répondre aux objections. L'argumentant et le répondant. (Dict. xixeet xxes.).
RELIG. CATH. Servant qui répond la messe (Dict. xixeet xxes.).
B. −
1. Personne qui se porte garante de quelqu'un ou de quelque chose. Synon. caution, garant.Louis Bonaparte incarnait le coup d'État contre la République, l'étranglement de la liberté dont l'Assemblée demeurait la gardienne; aujourd'hui, en revanche, les libertés publiques n'ont d'autre répondant et d'autre soutien que Charles de Gaulle (Mauriac, Nouv. Bloc-Notes, 1961, p. 134).
Avoir du répondant. Présenter des garanties de ressources, des preuves d'honorabilité. Papa est notaire à Richelieu. Mon oncle est colonel. Une de mes tantes finit sa vie comme bibliothécaire d'un couvent de trappistines, dans le Lot. Vous voyez qu'on a du répondant (Audiberti, Quoat, 1946, 2etabl., p. 65).Fam. Avoir de l'argent. V. décati B 1 ex. de Proust.
2. SOCIOL. Personne qui répond à une enquête ou à un sondage d'opinion. Chaque répondant a été affecté d'un coefficient de pondération (R. fr. sociol., janv. 1977, p. 27 ds Clé Mots).
REM.
Répondance, subst. fém.,hapax. Écho favorable qui traduit une intimité des sentiments. C'est [la parabole de l'enfant égaré] la parole de Jésus qui a porté le plus loin, mon enfant. C'est celle qui a eu la plus haute fortune Temporelle. Éternelle. Elle a éveillé dans le cœur on ne sait quel point de répondance Unique (Péguy, Porche Myst., 1911, p. 262).
Prononc. et Orth.: [ʀepɔ ̃dɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ac. 1694, 1718: respondant; dep. 1740: ré-. Le fém. uniquement ds Ac. 1935. Fréq. abs. littér.: 670. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 842, b) 936; xxes.: a) 1 201, b) 906. Bbg. Barbier (P.). Nouv. ét. de lexicol. fr. Rom. Philol. 1950-51, t. 4, pp. 264-266.

Wiktionnaire

Nom commun - français

répondant \ʁe.pɔ̃.dɑ̃\ masculin (pour une femme, on dit : répondante)

  1. (Didactique) Celui qui répond.
  2. (Spécialement) Celui qui subit un examen public, qui soutient une thèse, qui répond à un sondage ou à une enquête sociologique.
    • Ainsi, 23 % de ceux ayant répondu ont perdu du poids – 2 kg en moyenne – ; les répondants ont été 40 % à passer plus de temps à cuisiner des plats « faits maison » ; 17 % ont cherché à équilibrer leur alimentation pour compenser la perte d’activité physique ; près d’un sur cinq a même pu augmenter celle-ci. — (Mathilde Gérard, Comment le confinement a modifié les comportements alimentaires en France, Le Monde. Mis en ligne le 12 juin 2020)
    • Lundi, un sondage Léger publié dans nos pages soulignait que 63 % des répondants étaient préoccupés par la situation du français au Québec. — (Marie-Lise Mormina, Incapable d’être servi en français, Le journal de Montréal, 13 novembre 2020)
  3. (Religion) Celui qui répond la messe.
  4. (Commerce, Droit) Celui qui se rend caution, garante pour quelqu’un.
    • Se rendre caution et répondant pour quelqu’un.
    • Je vous servirai volontiers de répondant.
    • Je serai votre répondant.
    • Ce domestique a de bons répondants.
    • (Familier) et (Ironique) Voilà un bon répondant !
  5. (Courant) Capacité à répondre aisément et avec virulence à une question, à une attaque, à un embarras.
    • A la justice pour me juger moi, Gavrilovna Krassavina ! Tu déménages ou quoi ! Tu crois que j'ai les jetons ? D'accord, allons-y pour un procès. Tu peux porter plainte contre moi, j'ai du répondant. Tu prends quel tribunal ? — (Alexandre Ostrovski, Les fiançailles de Balzaminov, ou, On trouve toujours chaussure à son pied, adapté par Monique Lachère, L'Âge d’Homme, 1992)
    • Le sultan retrouva son calme. Je m'aperçus qu'il n’aimais rien tant que la joute verbale. Il aimait le répondant. Il aimait aussi que son interlocuteur jouât avec sa vie. — (Olivier Weber, L'Enchantement du monde, Éditions Flammarion, 2015, chapitre 38)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉPONDANT, ANTE. n.
Celui, celle qui répond. Il s'est dit spécialement de Celui qui subit un examen public, qui soutient une thèse. Le président et le répondant. Ce répondant a fort bien soutenu son examen, sa thèse. Il désigne aussi Celui qui répond la messe. Il désigne encore Celui qui se rend caution, garant pour quelqu'un. Se rendre caution et répondant pour quelqu'un. Je vous servirai volontiers de répondant. Je serai votre répondant. Ce domestique a de bons répondants. Fam. et ironiquement, Voilà un bon répondant!

Littré (1872-1877)

RÉPONDANT (ré-pon-dan) s. m.
  • 1Celui qui subit un examen, qui soutient une thèse. La prédilection du répondant [pour une certaine opinion] ne s'y fit sentir [dans la thèse] que par la force des raisons qui la justifiaient, Mairan, Éloges, Polignac.
  • 2Celui qui répond la messe.
  • 3Celui qui se rend caution pour quelqu'un. Et je n'aurai que faire de répondant…, Guez de Balzac, liv. VI, lett. 8. Vous aurez un trésor dans ce garçon-là ; je suis son répondant, Lesage, Estev. Gonz. 6. Mon enfant, me dit-elle, j'aperçois une sincérité dans ce que vous me dites, qui doit vous tenir lieu de répondant, Marivaux, Pays. parv. 1re part.

    Ironiquement. Voilà un bon répondant.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il ne le nous vouloit baillier, S'on respondant ne li bailloit, à cui il penre s'en pourroit, Saint Graal, V. 1856.

XIVe s. Vous serez bien assouz, de ce ne sui doutans, Mais de l'argent baillier ne sui point respondans, Guesclin. 7570.

XVIe s. Si respondant voulez, je le veux bien, Mon cœur respond et se met en ostaige, Marot, VI, 267. Ce sont pour moi mauvais respondants que magiciens, Montaigne, I, 102. Ce qui rend un ami asseuré de l'aultre, c'est la cognoissance qu'il a de son integrité ; les respondants qu'il en a, c'est son bon naturel, la fov et la constance, La Boétie, Servit. vol.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉPONDANT, s. m. en termes de droit, est celui qui répond ou s’engage pour un autre. Voyez Caution & Garant.

Le répondant est tenu du dommage causé par celui pour lequel il a répondu. Il y a quatre ordonnances de nos rois qui défendent expressément aux bourgeois de prendre des domestiques qui n’ayent des répondans par écrit. Répondant, dans cette derniere phrase, se prend pour l’acte même, par lequel quelqu’un s’est engagé à répondre de la fidélité d’un domestique. Mais cet usage d’exiger des valets des répondans, est tout-à-fait négligé.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « répondant »

Répondre

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « répondant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
répondant repɔ̃dɑ̃
répondante repɔ̃dɑ̃t

Citations contenant le mot « répondant »

  • Precia Molen conçoit, fabrique et vend, des instruments de pesage et dosage. Fort de son expérience dans le domaine du pesage des produits pulvérulents, l’entreprise a conçu une gamme de bascules de circuit répondant aux besoins de pesage automatique de farines de céréales. Dédiée à la meunerie et à l’industrie agro-industrie, l’ABS-XF Ex est désormais disponible dans une version entièrement inox AISI 304 et 316.  Contrôles Essais Mesures, Des bascules de circuit répondant aux besoins de pesage automatique de farines de céréales - Contrôles Essais Mesures
  • C’est la société amandinoise Wood Floor Partners qui, actuellement, est occupée à poser un parquet neuf répondant aux souhaits des clubs de volley, de basket et de hockey, les principaux utilisateurs de la salle cambrésienne. On se souvient que récemment les tendinites s’étaient multipliées, engendrant des problèmes d’effectif dans les clubs. Ensemble les présidents avaient demandé un parquet plus sûr et moins traumatisant pour leurs joueurs.  , Cambrai : Le nouveau parquet de Vanpoulle est en cours de pose | L'Observateur

Traductions du mot « répondant »

Langue Traduction
Anglais respondent
Espagnol demandado
Italien convenuto
Allemand befragter
Chinois 被访者
Arabe المدعى عليه
Portugais respondente
Russe ответчик
Japonais 被告
Basque erantzun
Corse rispondente
Source : Google Translate API

Synonymes de « répondant »

Source : synonymes de répondant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « répondant »

Répondant

Retour au sommaire ➦

Partager