Renfoncement : définition de renfoncement


Renfoncement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RENFONCEMENT, subst. masc.

A. −
1. Fam., vx. Forte poussée ou coup donné avec le poing. Synon. bourrade, gnon (pop.), ramponneau (pop.).Attraper, craindre les renfoncements; donner un renfoncement amical; cabossé par un renfoncement. Il avait pas fini [sa raillerie] qu'il avait son renfoncement! Dzim! Boum! (Méténier, Lutte pour amour, 1891, p. 160).[Poil de Carotte] se déshabille, se couche et attend la visite de Madame Lepic. Elle le borde serré, d'un unique renfoncement, et souffle la bougie (Renard, Poil Carotte, 1894, p. 21).
P. métaph. Atteinte morale. Son idéal avait attrapé bien des renfoncements et bien des accrocs (Huysmans, En mén., 1881, p. 73).
2. Au fig., rare. Action de renfoncer un sentiment. Synon. renfrognement; anton; exultation.La fermeture de traits, le renfoncement d'enthousiasme que, devant un rare et curieux bibelot, affiche le froid visage d'un amateur, redoutant le prix qu'on va lui en demander (E. de Goncourt, Zemganno, 1879, p. 213).
B. −
1. État, forme de ce qui est renfoncé. Bec d'oiseau de proie qu'accusaient violemment le nez mince (...) et le renfoncement des lèvres qu'aucune dent ne soutenait plus (Estaunié, Sil. camp., 1925, p. 17).
En partic. Creux de quelque chose, partie renfoncée de quelque chose. Synon. vx. retrait.Faute de siège, elle s'était appuyée à l'alcôve qui avait abrité son lit de jeune fille (...) Que de rêves avaient habité ce renfoncement! (Lacretelle, Hts ponts, t. 3, 1935, p. 254).
2. Spécialement
a) ARCHIT. Évidement de faible profondeur dans l'épaisseur de quelque chose. Le renfoncement d'un caisson (Ac. 1835-1935). Le système des jambages de fenêtres ainsi renforcés, permettrait de laisser entre les baies un renfoncement fort utile (Viollet-Le-Duc, Archit., 1872, p. 316).
b) BEAUX-ARTS. ,,Effet de perspective qui fait apparaître une chose enfoncée et éloignée. Le renfoncement d'un décor de théâtre`` (Ac. 1935).
c) IMPR. ,,Blanc par lequel débute un alinéa`` (Comte-Pern. 1963). Faire des renfoncements (Ac. 1835-1935).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃fɔ ̃smɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1443 renffoncement « remboursement » (doc. ds Gdf.); 2. 1611 renfoncement « action de mettre un nouveau fond à un tonneau » (Cotgr.); 3. a) 1611 « choses qui semblent plus enfoncées, dans une peinture » (ibid.); b) 1679 « creux ménagé dans certaines parties de l'ouvrage » (Rich.); c) 1690 « profondeur que présente la scène d'un théâtre, effet de perspective qui en résulte » (Fur.); 4. a) 1832 « action de renfoncer; effet de cette action » (Raymond); b) 1835 fam. « coup donné sur le chapeau qui l'enfonce profondément » (Balzac, Goriot, p. 65); c) 1835 typogr. (Ac.). Dér. de renfoncer*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér.: 89.

Renfoncement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

renfoncement \ʁɑ̃.fɔ̃s.mɑ̃\ masculin

  1. Action de renfoncer ; ou résultat de cette action.
  2. (Figuré) (Populaire) Violente poussée ou vigoureux coup de poing.
    • Il lui a donné un vigoureux renfoncement.
  3. (Beaux-Arts) Effet de perspective qui fait paraître une chose enfoncée et éloignée.
    • Le renfoncement d’un décor de théâtre.
  4. (Architecture) Creux que forment certaines parties d’un ouvrage.
    • Le renfoncement d’un caisson.
    • J'ai pensé qu'il pleuvrait, et qu'il n'y avait pas de bon Dieu pour empêcher de pleuvoir, et je suis rentré dans la ville pour y trouver le renfoncement d'une porte. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 3 ; 1862)
    • Elle me lance un regard de coin et pointe doucement son petit doigt vers le renfoncement où on met les balais. Et qu’est-ce que je vois là ? Une galoche, un bout de mollet qui dépassent. » — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 144.)
  5. (Imprimerie) Action de renfoncer une ligne.
    • Faire des renfoncements.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Renfoncement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENFONCEMENT. n. m.
Action de renfoncer ou Résultat de cette action. Fig. et pop., Un renfoncement, Une violente poussée ou un coup de poing. Il lui a donné un vigoureux renfoncement. En termes de Beaux-Arts, il désigne un Effet de perspective qui fait paraître une chose enfoncée et éloignée. Le renfoncement d'un décor de théâtre. Il se dit aussi du Creux que forment certaines parties d'un ouvrage. Dans ce sens, on l'emploie surtout en termes d'Architecture. Le renfoncement d'un caisson. En termes d'Imprimerie, il signifie Action de renfoncer une ligne. Faire des renfoncements.

Renfoncement : définition du Littré (1872-1877)

RENFONCEMENT (ran-fon-se-man) s. m.
  • 1Action de renfoncer ; effet de cette action.
  • 2 Populairement. Se dit d'un coup de poing donné dans un chapeau et qui le renfonce, de manière que la tête y entre entièrement. Donner un renfoncement.
  • 3Creux que forment certaines parties d'un ouvrage, particulièrement dans les ouvrages d'architecture. Un renfoncement de caisson.

    Nom qu'on donne à la partie d'un théâtre qui en fait la profondeur. Le renfoncement augmente par la perspective de la décoration.

    Effet de perspective qui fait paraître une chose enfoncée et éloignée. Le renfoncement d'une décoration de théâtre.

  • 4 Terme d'imprimerie. Action de renfoncer une ligne. Faire des renfoncements.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Renfoncement : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

RENFONCEMENT, s. m. (Archit.) c’est un parement au-dedans du nud d’un mur, comme d’une table fouillée, d’une arcade ou d’une niche feinte.

Renfoncement de sofite. C’est la profondeur qui reste entre les poutres d’un grand plancher ; lesquelles étant plus près que ses travées, causent des compartimens quarrés, ornés de corniches, architraves, comme aux sofites des basiliques de S. Jean de Latran, de Sainte-Marie majeure à Rome, &c. ou avec de petites calotes dans ses espaces, comme à une des salles du château de Maisons. C’est ce que Daniel Barbaro entend par ce mot lacus, qui peut signifier, & les renfoncemens quarrés d’une voûte, & ceux de la coupe du Panthéon à Rome.

Renfoncement de théâtre. C’est la profondeur d’un théâtre, augmentée par l’éloignement que fait paroître la perspective de la décoration. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « renfoncement »

Étymologie de renfoncement - Wiktionnaire

 Dérivé de renfoncer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « renfoncement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renfoncement rɑ̃fɔ̃smɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « renfoncement »

  • La SDL se mobilise donc pour un aïd «propre et en sécurité». Au programme: le renfoncement des prestations de collecte et l’optimisation des circuits incluant les points de transfert. Ce plan d’actions inclut également la gestion des ordures durant les 2 jours de l’Aïd (déchets organiques, foin, charbon…) L'Economiste, Aïd Al Adha: Comment Casablanca déploie son dispositif | L'Economiste
  • Nous voilà dans le premier train. Nous nous dirigeons vers la voiture de queue. Celle dans laquelle nous espérons trouver au plafond les crochets pour pendre nos engins. Point de crochets. À la place, un petit renfoncement pour mettre les valises comme on en trouve dans les TGV. Dans les autres voitures, c’est pareil. Comme nous sommes en avance, nous sommes les deux premiers à installer nos vélos. Bien sûr, ils encombrent. Ils obstruent l’accès aux casiers à bagages. Ils contraignent les voyageurs à des contorsions pour gagner leur place. Mais après tout, c’est pour minimiser ces inconvénients que nous nous sommes installés en queue de train. Quelques minutes après nous arrivent deux autres cyclistes. Le premier qui rapporte son vélo cassé à son réparateur et le second qui est, comme nous, un randonneur de la veloroute 6 qui regagne Paris, son périple achevé. Voilà donc 4 vélos à la dernière porte du dernier wagon, dévolu aux vélos. Club de Mediapart, La SNCF et les cyclistes: une grande histoire d'amour | Le Club de Mediapart
  • Leur bête noire est apparue à la fin février, moins de deux semaines avant le confinement. Trapu, solide sur ses appuis, un radar chantier est posé dans un renfoncement au pied d'un pont enjambant l'autoroute A3. Et flashe avec constance les conducteurs qui déboulent au-dessus de 50 km/h, en provenance de Montreuil et Paris. Sur cette très longue bretelle, se croise le flux de véhicules sortant ou entrant, à proximité du gigantesque chantier de démolition de l'A 186. leparisien.fr, Autoroute A3 : un panneau et un radar masqués par des herbes et les PV tombent à la chaîne - Le Parisien
  • Le hangar situé dans un petit renfoncement, rue de Vannes, à Redon, passerait presque inaperçu. Seule une petite enseigne carrée avec un cœur rose encadré de couverts signe la destination du lieu. , Redon. Le jeudi, Les Restos remplissent les cabas avec le cœur - Redon.maville.com
  • Il habite généralement les falaises. A l’abri d’une crevasse, d’une excavation ou d’un simple renfoncement. La femelle pond généralement de deux à quatre œufs en mars et les parents s’alimentent dans un rayon de 3 km autour du nid. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Naissance exceptionnelle de hiboux grands-ducs à la Citadelle de Besançon - La République des Pyrénées.fr

Images d'illustration du mot « renfoncement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « renfoncement »

Langue Traduction
Corse recess
Basque recess
Japonais 休憩
Russe выемка
Portugais recreio
Arabe عطلة البرلمان
Chinois 凹进
Allemand pause
Italien recesso
Espagnol receso
Anglais recess
Source : Google Translate API

Synonymes de « renfoncement »

Source : synonymes de renfoncement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « renfoncement »



mots du mois

Mots similaires