La langue française

Cratère

Sommaire

  • Définitions du mot cratère
  • Étymologie de « cratère »
  • Phonétique de « cratère »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cratère »
  • Citations contenant le mot « cratère »
  • Images d'illustration du mot « cratère »
  • Traductions du mot « cratère »
  • Synonymes de « cratère »

Définitions du mot cratère

Trésor de la Langue Française informatisé

CRATÈRE, subst. masc.

A.− ANTIQ. Grand vase à deux anses, en forme de coupe, dans lequel on mêlait le vin et l'eau :
1. Les premiers [salons] renferment d'admirables vases grecs, des rhytons, des cratères et toutes les merveilles de la céramique antique... Gautier, Guide de l'amateur au Musée du Louvre,1872, p. 187.
Terme de l'anc. université, vx. Les cratères de Sorbonne, de Navarre. Coupes d'argent, en forme d'écuelles sans oreilles.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.
B.− P. anal.
1. [Élément du relief]
a) Évasement de la cheminée, en forme d'entonnoir, au sommet ou sur les flancs d'un cône volcanique. Un ancien cratère; cratères en éruption; les fissures du cratère. Nos quatre pipes fument comme des cratères (Genevoix, Seuil guitounes,1918, p. 40):
2. Nous donnâmes un coup d'œil (...) au Vésuve (...) l'immensité du cratère, vomissant la fumée à pleins bords, ne se mesure de nulle part aussi bien que de Pompéi... Renan, Feuilles détachées,1892, p. 198.
3. ... chaque bosse du sol, chaque mamelon de deux cents mètres, porte au flanc son cratère. Point d'orgueilleux Vésuve : posées à même la plaine, des gueules d'obusiers. Saint-Exupéry, Terre des hommes,1939, p. 172.
SYNT. Cratère adventif, central; cratères emboîtés, jumeaux, simples; cratère éteint, mort, vivant; cratères fumants; cratère hawaïen, péléen, strombolien, vulcanien; nouveau cratère; immense, large, petit, vaste cratère; un cratère dans les parois, au flanc, au pic, au sommet d'un volcan; l'échancrure, l'orifice, l'ouverture du cratère; les déclivités intérieures, le fond, la profondeur d'un cratère; la théorie des cratères de soulèvement; flammes, fumées, fumerolles, gaz, laves, scories s'échappant du cratère.
Cratère d'explosion. Résultant d'une explosion. Cratère d'effondrement ou de subsidence. Dont une partie s'est effondrée le long de cassures concentriques. Synon. caldera*.Cratère égueulé. Dont une partie a été emportée par une explosion ou par une coulée très puissante. Cratères emboîtés. Ensemble comportant un petit cratère logé à l'intérieur d'un cratère préexistant.
P. métaph. :
4. Peut-être un feu creusait votre tête embrasée, Car dans ce siècle ardent toute âme est un cratère Et tout peuple un volcan. Hugo, Les Châtiments,1853, p. 50.
b) P. anal.
Cratère météorique. Dépression fermée, creusée dans la terre par la chute d'une grande météorite.
Dépression à la surface de la lune. Le cratère et le marais du Sommeil; cirques et cratères lunaires. Synon. cirque.Les cratères froids et crayeux de la lune (Colette, Mais. Cl.,1922, p. 56).
P. métaph. Ce milliardaire avait lui aussi connu le secteur maudit de Dompierre fin 1916, avait exploré les mêmes cratères lunaires et couché dans les mêmes trous (Cendrars, Main coupée,1946, p. 317).
5. À dix pas, je me fais de cette femme nue une certaine image; si je m'approche et si je la regarde de tout près je ne la reconnais plus : ces cratères, ces galeries, ces gerçures, ces herbes noires et rêches, ces luisances graisseuses, toute cette orographie lunaire, il ne se peut pas que ce soit la peau lisse et fraîche que j'admirais de loin. Sartre, Situations III,1949, p. 297.
2. Emplois spéc.
a) ANAT. Cratère osseux. ,,Alvéolyse concave interdentaire ou interradiculaire s'étendant entre les tables osseuses vestibulaires et linguales`` (Sins. Paradontol. 1973).
b) ÉLECTR. ,,Dépression produite dans le charbon positif par jaillissement de l'arc électrique`` (Duval 1959).
Rem. Certains dict. gén. attestent cratériforme, adj. Qui est en forme de coupe (cf. cratère A) ou de cratère (cf. cratère B). Enceinte cratériforme; abîme, éminence cratériforme; ulcération arrondie ou cratériforme. La constitution cratériforme de la plupart des régions de la lune a été étudiée avec soin (Arago ds Lar. 19e-20e).
Prononc. et Orth. : [kʀatε:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. Av. 1502 Antiq. (O. de Saint-Gelays, Énéide, fo51 ro, édit. 1540 ds R. Hist. litt. Fr., t. 8, p. 499); 2. 1570 vulcanologie (G. Hervet, Cité de Dieu, I, 108, ibid.); 3. 1832 verriers (Raymond). Empr. au lat. class. crater, eris « vase où l'on mélange le vin et l'eau » et « ouverture de volcan » (gr. κ ρ α τ η ́ ρ). Fréq. abs. littér. : 281. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 453, b) 904; xxes. : a) 268, b) 161.

Wiktionnaire

Nom commun

cratère \kʁa.tɛʁ\ masculin

  1. (Antiquité) (Céramique) Vase à deux anses, plus large que profond, d’une grande capacité, contenant du vin et de l’eau mêlés, dont on remplissait les coupes qu’on passait ensuite à chaque convive.
    • La suite a fini dans les livres d’histoire. Maurice Moisson vient de découvrir le sommet de ce qui est toujours le plus imposant cratère grec connu, un cratère étant un grand vase destiné à mélanger l’eau et le vin. — (Pierre Barthélémy, Des archéologues replongent dans la fabuleuse tombe celte de Vix, Le Monde. Mis en ligne le 19 septembre 2019)
  2. (Géologie) (Par analogie) Partie supérieure d’un volcan, ou l’ouverture par laquelle il vomit sa lave, ses feux, sa fumée et ses cendres.
    • L’anse où nous mouillons est évidemment un ancien cratère dans l’intérieur duquel la mer a fait irruption ; de tous côtés surgissent des cônes de cendres qui dénotent une récente activité volcanique. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 40)
    • Le face aride de l’île et les nombreux cratères éteints en dénonçaient la formation géologique récente […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Astronomie) (Par analogie) Dépression du sol laissée par un impact météoritique.
    • Les cratères d’impacts lunaires suggèrent que les planètes du système solaire furent soumises à un bombardement intense il y a quatre milliards d’années. — (André Brack, Bénédicte Leclercq, La vie est-elle universelle ?, 2003, page 3)
    • Phobos, la plus grosse des deux lunes de Mars, a la forme d’un patatoïde et mesure environ 28 km x 23 km x 20 km. Elle est dominée par le cratère Stickney […]. — (Neil Comins, À la découverte de l'Univers : Les bases de l'astronomie et de l'astrophysique, De Boeck Supérieur, 2016, page 184)
  4. (Verrerie) Ouverture pratiquée à la partie supérieure d’un fourneau de verrier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRATÈRE. n. m.
T. d'Antiquité. Vase à deux anses, plus large que profond, d'une grande capacité, contenant du vin et de l'eau mêlés, dont on remplissait les coupes qu'on passait ensuite à chaque convive. Il désigne, par analogie, la Partie supérieure d'un volcan, ou l'Ouverture par laquelle il vomit sa lave, ses feux, sa fumée et ses cendres. Le cratère du Vésuve, de l'Etna. Par analogie, il se dit aussi de l'Ouverture pratiquée à la partie supérieure d'un fourneau de verrier.

Littré (1872-1877)

CRATÈRE (kra-tê-r') s. m.
  • 1 Terme d'antiquité. Vase à boire, en forme de coupe. Les Grecs et Cariens placent un cratère entre les deux armées, puis, amenant là les enfants de Phanès, les égorgent jusqu'au dernier, Courier, II, 137. Il fut destiné à consacrer au temple de Junon un grand cratère de bronze qui subsiste encore ; les bords en sont ornés de têtes de griffons ; il est soutenu par trois statues colossales à genoux et de la proportion de sept coudées de hauteur, Barthélemy, Anach. ch. 74. Le falerne écumait dans de larges cratères, Hugo, Odes, II, 5.

    Terme de l'ancienne université. Les cratères de Sorbonne, de Navarre, coupes d'argent, en forme d'écuelles sans oreilles.

    Terme d'astronomie. La constellation de la Coupe.

  • 2 Terme de géologie. Ouverture par laquelle un volcan rejette des matières enflammées. Le cratère du Vésuve, de l'Etna. Ne se souvient-il plus que la neige glacée Couronne quelquefois les cratères brûlants ? Millevoye, Élég. liv. II, Eschyle.
  • 3Bouche ou ouverture d'un fourneau de verrerie par le haut.

REMARQUE

1. Cratère n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1762, et encore avec le seul sens de vase à boire.

2. Millevoye, dans sa traduction de la 5e églogue de Virgile, a fait, à tort, cratère du féminin : Le chio jaillissant des profondes cratères.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cratère »

Lat. crater, du grec ϰρατὴρ, coupe où l'on mêle le vin et l'eau, de ϰερᾷν, mélanger (voy. CRASE). Le cratère d'un volcan a été ainsi nommé à cause de sa forme en coupe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin crater (« vase, bouche de volcan »), issu du grec ancien κρατήρ, kratḗr (« mortier » ou « bol à mixer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cratère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cratère kratɛr

Évolution historique de l’usage du mot « cratère »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cratère »

  • Quelle n’a pas été la surprise d’un affouagiste, venu marquer ses stères à son nom pour en faciliter le relevé par la commission des bois, de découvrir, dans sa coupe, un cratère d’un demi-mètre carré, avec, en son centre et éparpillées à la ronde, d’étranges pierres. , Insolite | D’étranges pierres noires au fond d’un cratère
  • Le lac du cratère de Lonar s’est formé quelque 50’000 ans après qu’une météorite s’est écrasée sur Terre. Il se situe à 500 kilomètres de Mumbai, et à environ 100 kilomètres des célèbres cavernes d’Ajantâ. Ce cratère est le plus grand cratère creusé dans des roches de basalte. Partiellement rempli par un lac d’eau salée, il s’agit d’un site connu des touristes et des écologistes. De forme presque circulaire, le cratère possède un diamètre de 1,83 kilomètre et fait 170 mètres de profondeur. Trust My Science, Un lac de cratère de météorite change de couleur du jour au lendemain
  • • 77 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5km de profondeur) sous les cratères sommitaux Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos, Bulletin mensuel de l'observatoire : Piton de la Fournaise : l'inflation continue | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos

Images d'illustration du mot « cratère »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cratère »

Langue Traduction
Anglais crater
Espagnol cráter
Italien cratere
Allemand krater
Chinois 火山口
Arabe فوهة البركان
Portugais cratera
Russe кратер
Japonais クレーター
Basque kraterra
Corse cratere
Source : Google Translate API

Synonymes de « cratère »

Source : synonymes de cratère sur lebonsynonyme.fr
Partager