La langue française

Caveau

Sommaire

  • Définitions du mot caveau
  • Étymologie de « caveau »
  • Phonétique de « caveau »
  • Évolution historique de l’usage du mot « caveau »
  • Citations contenant le mot « caveau »
  • Images d'illustration du mot « caveau »
  • Traductions du mot « caveau »
  • Synonymes de « caveau »
  • Antonymes de « caveau »

Définitions du mot caveau

Trésor de la Langue Française informatisé

CAVEAU, subst. masc.

A.− Petite cave, destinée à conserver les vins fins et les liqueurs :
1. ... la forestière descendit à la cave leur tirer du cidre. (...) c'était un petit caveau voûté qui, pendant la révolution, avait servi de prison et de cachette, disait-on. On y parvenait au moyen d'un étroit escalier tournant fermé par une trappe au fond de la cuisine. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Les Prisonniers, 1884, p. 280.
P. métaph. Lieu obscur, sans lumière :
2. J'ai toujours rêvé de voir du soleil sur la table, sur la nappe, sur les plats et les verres. Et cela ne m'est pas arrivé souvent. Rue de La Condamine, c'est un caveau. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Désert de Bièvres, 1937, p. 16.
P. ext.
1. Cabaret de gens de lettres, de chansonniers. Les caveaux de Montmartre. Synon. café-concert.
2. Lieu de spectacle en sous-sol. Il y avait à Paris une espèce de bouffon physionomane..., qui courait les guinguettes, les caveaux et les petits théâtres (Baudelaire, Curiosités esthétiques,1867, p. 201).
B.− Sépulture souterraine.
1. Pièce construite autrefois sous le sol des églises, des chapelles, et réservée aux sépultures des grands personnages :
3. ... car autrefois les églises avoient des caveaux souterrains où l'on enterroit les personnes de distinction, et l'on recouvroit l'endroit de leur sépulture de ces pierres tumulaires qui servoient de pavé. Balzac, Annette et le criminel,t. 1, 1824, p. 146.
2. Fosse maçonnée, dans le sol d'un cimetière, destinée aux sépultures des membres d'une famille. Caveau funèbre, caveau funéraire; un caveau de famille :
4. ... « conformément à ses dernières volontés, son cercueil avoit été placé dans le caveau de sa famille, entre ceux de sa femme et de son fils ». Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 2, 1801, p. 373.
Prononc. et Orth. : [kavo]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié xiiies. caviau « petite cave » (Rutebeuf, Renart le Bestourné, éd. E. Faral, p. 538), forme du xiiies.; 1358 (?) caveau (Voierie de Paris, A.N. Y3, fo1 rods Gdf. Compl.); 1559 (Amyot, Numa, 18 ds Littré); 2. 1517 caviau « sépulture dans une église » (Arch. Nord, B 3513, no123961 ds IGLF); 3. a) 1729 « café littéraire » (d'apr. Mont.); 1835 (Ac.); b) av. 1867 « sorte de cabaret en sous-sol » (Baudelaire, loc. cit.). Dér. de cave2*; suff. -eau*; la forme caviau est caractéristique du pic. de l'ouest et du sud-ouest, de la Champagne (Rutebeuf) et même de Paris (Gossen, § 12). Fréq. abs. littér. : 504. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 941, b) 897; xxes. : a) 699, b) 438. Bbg. Goug. Mots t. 1 1962, p. 179.

caveau .« Petite cave; construction souterraine servant de sépulture »

Wiktionnaire

Nom commun

caveau \ka.vo\ masculin

  1. Petite cave.
    • Les deux étages inférieurs sont des caveaux qui ne reçoivent ni air ni lumière, sauf par un soupirail carré percé au troisième étage, … . — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • … , il sembla à Hermann, […], qu’ils étaient dans une région souterraine ; bientôt il n’en douta plus, ils avaient cessé de descendre, et ils marchaient sur un terrain uni, et qu’il était facile de reconnaître pour le sol d’un caveau.(Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  2. (En particulier) Petites caves pratiquées sous les églises, dans les cimetières, etc., pour servir de sépulture.
    • Décédé à Paris le 11 novembre 1872, des suites d’une albuminurie, son corps a été transporté le soir même pour être inhumé dans un caveau de famille, à Sedan. — (Eugène Dupont‎, Notice nécrologique de François Clément Sauvage, dans La vie rémoise, vol.4, 1869-1872)
    • – Plus tard, quand nous aurons de l’argent, nous ferons relever papa et mon frère, et creuser un caveau de famille. »
      Elle joignit les mains.
      « Un caveau, Lucien ! Oh ! une simple grille, une grille avec une plaque de cuivre. C’est propre, tu sais, et puis ça fait moins…
      – Moins quoi ? Non, crois-moi, c’est un caveau qu’il faudrait. Je ne dis pas un caveau avec des grandes choses de marbre dessus, comme la famille de la Grande, mais tout de même un vrai caveau, un caveau à nous.
      — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 187)
    • A côté, des ouvriers dormaient sur une dalle, le litre de vin entre les jambes. Des gazonnières, dociles et rapides, circulaient entre les caveaux. Aucune ombre, aucun refuge. — (Jean Cayrol, Le vent de la mémoire, Éditions de La Baconnìere, 1952, p. 151)
    • Pendant que les intimes restaient au bord du caveau où le cercueil d’André avait été descendu et qu’une dernière absoute avait lieu, j’ai demandé à Annette si elle savait où était enterrée Marguerite. — (Élise Fischer, L’Inaccomplie, 2000)
  3. (Paris) (Vieilli) Nom donné à certains établissements où l'on chante ou joue de la musique.
    • La lumière est tamisée, on se croirait revenu 70 ans en arrière, au temps des vieux caveaux Jazz. Dans le coin de la pièce du rez-de-chaussée, trône un piano d'où sortent des sons d'une autre époque. — (Nolwenn Chaillot, Derrière les paillettes, Librinova, 2017, chap. 2)
  4. (Canada) Petite maison partiellement souterraine.
    • Ils creusèrent un trou d’1 m.2 de profondeur et de 6 mètres de large, érigèrent des murs de rondins d’1 m.2 au-dessus du sol et utilisèrent des mottes de terre pour le toit. Ce concept fut connu sous le nom de caveau. — (« Legal », sur le site Le Parimoine francophone de l'Alberta (www.abheritage.ca/francophone), 2004)
    1. (En particulier) (Mauricie) (Agriculture) Abri creusé dans un sol sablonneux ordinairement à flanc de coteau pour conserver pendant l’hiver certains fruits et légumes.
      • Le caveau à légumes ne doit pas être placé dans un terrain humide. — (Germain Lemieux, La vie paysanne, 1860-1900, Éditions Prise de Parole, 1992, page 33)

Nom commun

caveau \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. (Architecture) Chambre forte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAVEAU. n. m.
Petite cave. Il ne peut tenir dans ce caveau que trois ou quatre tonneaux de vin. Il se dit, dans un sens particulier, des Petites caves pratiquées sous les églises, dans les cimetières, etc., pour servir de sépulture. On descendit le cercueil dans le caveau. Sous cette chapelle était le caveau de telle famille.

Littré (1872-1877)

CAVEAU (ka-vô) s. m.
  • 1Petite cave pratiquée dans une cave ordinaire. Bacchus a vidé son caveau Pour remplir la coupe des Parques, Béranger, Parq.
  • 2Espèce de cabaret, de café où se réunissaient vers 1735 les gens de lettres et les chansonniers connus par leur joyeuse humeur, Piron, Gallet, Collé, Crébillon fils, Saurin, Fuzelier, etc. Les habitués, les chansonniers du caveau.

    Cette société même, ses actes, ses repas, ses chansons. Le caveau ne se dispersa qu'en 1749 ; il se reconstitua bientôt et dura jusqu'en 1796. Renouvelé en 1806, il cessa d'exister en 1817 ; enfin il a repris depuis en 1834 et dure encore. Au caveau je n'osais frapper ; Des méchants m'avaient su tromper, Béranger, Acad. et Cav.

    Clef du caveau, recueil, aujourd'hui très considérable, de tous les airs sur lesquels ont été faites ou chantées les innombrables chansons dues aux membres du caveau, et qui sont connus sous un nom particulier, comme La catacoua, Pour la baronne, La faridondaine, etc.

    Depuis, caveau est devenu le nom de sociétés pareilles au caveau primitif. Je suis d'un caveau.

  • 3Construction souterraine pratiquée dans les églises ou dans les cimetières pour la sépulture. L'autre, aux caveaux des vieilles basiliques, De ses aïeux vient toucher les reliques, Millevoye, Emma et Eginard.
  • 4 Terme de marine. Soute supplémentaire pour les provisions du commandant.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et en cases et en caviaux, Rutebeuf, 196.

XVIe s. Il y a en ce logis dedans un cavereau que j'ay fait murer…, Carloix, III, 12. On creuse un petit caveau, et laisse l'on une ouverture, par laquelle on y peult devaler, Amyot, Numa, 18. Le paisan bat ses gerbes amassées, Et aux caveaux ses bouillans muis roulant…, La Boétie, 333. Mets le cas, o homme, que tu ayes peu remarquer icy quelques traces de ses effects [de Dieu] ; penses-tu qu'il y ayt employé tout ce qu'il a peu… ? Tu ne veois que l'ordre et la police de ce petit caveau où tu es logé, Montaigne, II, 260.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAVEAU, crypta, s. m. (Hist. anc. & mod.) espece de voûte soûterraine, construite principalement sous une église, & destinée à la sépulture de quelques familles ou personnes particulieres. Voyez Tombe.

Ce mot se dit en Latin crypta, qui est formé du Grec κρύπτω, abscondo, je cache ; d’où est venu le mot κρυπτὴ, crypta.

S. Ciampini, dans la description qu’il nous a donnée des dehors du Vatican, parle des caveaux ou catacombes de S. André, de S. Paul. Voyez Catacombe.

Vitruve se sert du mot crypta, pour exprimer la partie d’un bâtiment qui répond à notre cellier : Juvenal s’en sert pour exprimer une cloaque.

De-là est venu crypto-porticus, qui signifie un lieu soûterrain vouté, qui sert comme d’une espece de mine ou de passage dans les vieux murs. Le même mot se dit encore d’une décoration mise à l’entrée d’une grotte. Voyez Grotte.

Crypta, est aussi en usage chez quelques-uns de nos anciens écrivains, pour signifier une chapelle, ou un oratoire sous terre. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « caveau »

De cave.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de cave 1 ; génev. cavot ; bourguig. quevea ; Berry, cavereau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « caveau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caveau kavo

Évolution historique de l’usage du mot « caveau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caveau »

  • La maison Vollereaux a ouvert un nouveau caveau de réception juste après le confinement. Journal L'Union abonné, La maison Vollereaux ouvre un nouveau caveau pour recevoir les touristes à Pierry
  • OENOTOURISME. Entre gîtes, vente au caveau, concerts et rando, d’Ors et de gueule cultive aussi le tourisme. midilibre.fr, #Gardois / Vin et tourisme, le bon duo - midilibre.fr
  • Les visiteurs qui se pressaient au vernissage de Kristina Perminger, peintre suédoise, au caveau de la Condamine-l’Evêque, ce vendredi 19 juin, étaient les bienvenus en tenue décontractée ! L’exposition a été pensée et mise en place par Bo, son mari, galeriste de métier. midilibre.fr, Vernissage au caveau de la Condamine-l’Evêque - midilibre.fr
  • Une cohabitation qui a de quoi surprendre mais qui n’a rien d’illégal. En effet, "la loi du pays le tolère pour les personnes propriétaires du caveau familial et celles qui passent un arrangement avec les proches des défunts, explique LCI. Ces dernières constituent la grande majorité des habitants de ce cimetière". D’une superficie de 54 hectares, le cimetière Nord est ainsi devenu "une ville au milieu des morts", poursuivent nos confrères. Au fil de années, les habitants se sont en effet organisés pour y amener un peu de confort et même des loisirs. Au point que l’on parle désormais de "vie de quartier" dans ce cimetière de la capitale. Planet, Des familles qui vivent dans des tombes : le reportage choc de Sept à Huit
  • Du gel hydroalcoolique, une désinfection entre chaque passage des surfaces, des crachoirs individuels ou encore des panneaux en plexiglas… Pour accueillir à nouveau des visiteurs dans leurs caveaux, les vignerons de l’Yonne se sont adaptés aux nouvelles règles sanitaires. www.lyonne.fr, L'activité reprend dans les caveaux des domaines de l'Yonne - Auxerre (89000)
  • « C’est une bonne nouvelle car ma crainte était [que le site] se retrouve à Saint-Paul-Trois-Châteaux » alors que l’appellation porte le nom de Grignan dans sa dénomination. Que vont devenir les anciens locaux du caveau des vignerons, propriété de la commune, derrière l’office de tourisme ? « Rien n’est décidé, a répondu le maire, nous menons une réflexion pour agrandir la bibliothèque et créer une salle de réunion. On soumettra cette idée au conseil municipal ». Voilà ses membres d’ores et déjà en mesure de se pencher sur la question. , Culture - Loisirs | Grignan : l’ex-caveau des vignerons pourrait servir à agrandir la bibliothèque
  • A quasiment la même époque en 2019 je relatais des vols dans les cimetières du village et voilà qu’en ce début d’été cela vient de récidiver. Entre le dimanche 21 juin 16 h et le lundi matin 8 h, sur un caveau, le magnifique olivier offert par la sœur du défunt a disparu. La surprise a été de taille pour la veuve qui au lendemain de la fête des pères, vu la chaleur ambiante, venait pour arroser les coupes déposées sur la sépulture. Le tombeau voisin récemment et abondamment fleuri a aussi été victime des vandales. Concernant l’olivier, selon l’histoire, dans le judaïsme et le christianisme, l’olivier symbolise la paix, la réconciliation, la bénédiction et le sacrifice. Dans le Coran, l’olivier est un arbre béni, emblème de l’homme universel. Sur le drapeau de l’ONU, la couronne de rameaux d’olivier entourant le monde symbolise la paix universelle. Aussi cet arbre n’était pas là par hasard et son vol contrarie énormément toute la famille concernée. En ces lieux si paisibles, lorsque l’on croise des personnes venues rendre hommage à leurs chers disparus les mots qui reviennent le plus souvent sont : "Ils reposent désormais en paix". Cette Paix si bien concrétisée par cet olivier. Souhaitons ou rêvons c’est selon… que ces individus peu scrupuleux épris de remords reviennent déposer cet arbre et les autres végétaux "empruntés" là où ils les ont trouvés. Mais qu’il faut être outrageusement odieux pour s’en prendre aux plantations dans les cimetières ! Honte à celles et ceux qui pratiquent de tels gestes en espérant qu’un jour ils soient pris la main dans le pot de… fleurs… ladepeche.fr, Bazet. Encore des vols au cimetière ! - ladepeche.fr
  • En 2019, VPE (Vignerons du Pays d’Ensérune), a entièrement rénové son caveau de vente à Nissan-Lez-Ensérune pour en faire son site vitrine en matière d’oenotourisme. Déjà labellisé Qualité Sud de France Occitanie, Vignobles & Découvertes, il vient d’être reconnu caveau-étape de l’Oenotour par le Département. Ainsi le nouveau caveau dispose d’un nouvel espace de vente, d’une salle d’exposition permettant également l’accueil de groupes, et d’un aménagement extérieur de qualité pour la réalisation d’événements en soirée. C’est dans la logique de continuité de ces rénovations que les fresques vont voir le jour et vont être réalisées du 22 au 28 juin.  , Cave coopérative. Nissan-Lez- Enserune : l’art s’invite sur les cuves | Métropolitain

Images d'illustration du mot « caveau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « caveau »

Langue Traduction
Anglais vault
Espagnol tumba
Italien cripta
Allemand gruft
Portugais cofre
Source : Google Translate API

Synonymes de « caveau »

Source : synonymes de caveau sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « caveau »

Partager