La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rempli »

Rempli

Variantes Singulier Pluriel
Masculin rempli remplis
Féminin remplie remplies

Définitions de « rempli »

Trésor de la Langue Française informatisé

REMPLI, subst. masc.

A. − COUT. ,,Ce qui est laissé d'étoffe dans un vêtement quelconque pour faire les coutures`` (Littré). Après avoir posé la toile et fait le rempli circulaire, on engage la boucle dans le bras du tirant remplié (Gendron, Mét. tailleur, 1927, p. 12).Couper la percaline qui dépasse de chaque côté et la faire tenir au point de rabat sur les remplis (Arnou, Mét. tailleur, 1952-53, p. 15).
B. − CHAUSS. ,,Résultat de l'opération de rempliage`` (Rama 1973).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃pli]. Homon. et homogr. rempli (de remplir). Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. a) 1640 « pli rentrant fait à une pièce d'étoffe pour la raccourcir » (Oudin Ital.-Fr., s.v. sessitura); b) 1868 « bord de l'étoffe qu'on laisse dans un vêtement pour faire les coutures » (E. Raymond, Leçons de couture, crochet, tricot, p. 7 ds Quem. DDL t. 16). Déverbal de remplier*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

  1. (Tapisserie) Pli que l’on fait à une tapisserie, pour les rétrécir ou pour les raccourcir, sans en rien couper.
    • On a fait un rempli à cette tapisserie, à cette serviette, à ce rideau.
  2. (Couture) Ce qui est laissé d'étoffe dans un vêtement quelconque pour faire les coutures. (terme d’avant la révolution industrielle)
    • La jupe sera un peu longue, la blouse un peu large, mais avec un rempli et des pinces, le tout ira à merveille. — (Hector Malot, En famille, 1893)

Adjectif - français

rempli \ʁɑ̃.pli\ masculin

  1. Qui est plein, qui abonde en quoi que ce soit.
    • Rô, qui faisait de la chair des pauvres gens qu’elle surprenait chaque jour, de coutumières ripailles, n’était pas seulement une redoutable ennemie, mais, douée par surcroît d’une subtile intelligence et d’une perversion inexplicable, elle savait tendre aux riverains de la côte, pièges et trébuchets, afin qu’y tombassent les imprudents égarés loin du bourg, les indigentes glaneuses de coquilles revenant de la marée, le bissac rempli de palourdes, sourdons, crabes, pétoncles et autres menues proies que leur dispensait à son reflux l’éternelle nourricière des besogneux pour qui le pain est toujours amer. — (Henri Mériot, Les Belles Légendes de Saintonge, La Découvrance éditions, page 72)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

REMPLI. n. m.
T. de Tapissier et de Couturière. Pli que l'on fait à du linge, à de l'étoffe, à une tapisserie, pour les rétrécir ou pour les raccourcir, sans en rien couper. On a fait un rempli à cette tapisserie, à cette serviette, à ce rideau, à cette robe.

Littré (1872-1877)

REMPLI (ram-pli, plie) part. passé de remplir
  • 1Rendu plein. Une pièce de vin remplie par le tonnelier à mesure qu'elle baissait.

    Particulièrement, plein de nourriture. Le soir, lorsqu'en rentrant du pâturage, il [le bœuf] ne se trouve pas assez rempli, Genlis, Maison rust. t. I, p. 249, dans POUGENS.

  • 2Qui a l'apparence de la plénitude, de l'embonpoint. Il [Vaugelas] avait les yeux et les cheveux noirs, le visage bien rempli et bien coloré, Pellisson, Hist. Acad. IV, Vaugelas.
  • 3 Fig. Qui n'offre pas de vide. Qu'en un lieu, qu'en un jour un seul fait accompli Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli, Boileau, Art p. III.

    Occupé. Le temps de cette navigation, celui où il fut occupé ou d'en faire les préparatifs ou de rendre compte du succès, fut une des époques les plus remplies et les plus heureuses de sa vie, Condorcet, Courtanvaux. Voilà une journée bien remplie, Genlis, Théât. d'éduc. les Faux amis, I, 3. Quel dommage que tout mon temps soit si rempli ! Genlis, Veil. du chât. t. II, p. 186, dans POUGENS.

  • 4Qui abonde en quoi que ce soit. Le temple, qui était rempli auparavant de frayeur et de tumulte, le fut ensuite d'allégresse et de cris de joie, Sacy, Bible, Machab. II, III, 30. Phèdre est d'un sang, seigneur, vous le savez trop bien, De toutes ces horreurs plus rempli que le mien, Racine, Phèdre, IV, 2. Il revoit tous ces temps si remplis de sa gloire, Depuis le fameux jour qu'au trône de Cyrus Le choix du sort plaça l'heureux Assuérus, Racine, Esth. II, 1. Il n'y a point de rues ni de galeries si embarrassées et si remplies de monde, où il ne trouve moyen de passer sans effort, La Bruyère, VI. Le fils [de Saurin], aussi rempli de probité et de mérite, que dénué de fortune, La Bruyère, Mél. litt. Réfut. d'un écrit anonyme. Démocrite revint dans sa patrie rempli de la sagesse de toutes les nations, Diderot, Opin. des anc. philos. (secte éléatique).
  • 5Qui ne songe qu'à, qui est tout entier occupé par. Rempli de cette idée, il te sera facile De juger l'instabilité Qu'a le monde et sa vanité, Corneille, Imit. III, 16. Je suis si remplie de vous que je tâche d'être votre singe, et de vous contrefaire en tout, Molière, Critique, 3. Oui, j'étais toute remplie du conte, et je brûlais de le redire, Molière, Fourber. III, 4. Il faudrait présentement vous redonner quelque amour… pour vous-même ; vous en êtes trop vide, et trop remplie des autres, Sévigné, à Mme de Grignan, 19 fév. 1690. Plus rempli des pressentiments de sa mort que des images de son triomphe, Fléchier, Hist. de Théodose, IV, 76. Le poëte, rempli de grandes et sublimes idées, estime peu le discours de l'orateur, qui ne s'exerce souvent que sur de simples faits, La Bruyère, XII. De ces soins innocents l'âme heureuse et remplie Ne doute pas du Dieu qu'elle porte avec soi, Lamartine, Harm. I, 5.

    Un homme rempli de lui-même, homme qui a une trop haute opinion de son mérite. Loin de nous à jamais ces mortels endurcis… Ou toujours remplis d'eux, ou toujours hors d'eux-mêmes… Et qui n'ont point connu la douceur de pleurer ! Voltaire, Ép. XXVII.

  • 6Accompli. Ma prophétie a été bien remplie, Maintenon, Lett. à Mme de Ventadour, 23 nov. 1714. Hé bien ! je meurs content, et mon sort est rempli, Racine, Andr. V, 5. Tout a été fini, dès que votre nombre [le nombre d'élus déterminé par le Seigneur] a été rempli, Massillon, Avent, Jugement univ. Ses jours étaient remplis ; il est mort à mes yeux, Voltaire, Œdipe, V, 2.
  • 7Être rempli, se disait d'un indultaire ou d'un gradué, lorsqu'il était pourvu d'un bénéfice assez considérable pour n'être pas en droit d'en requérir un autre en vertu de son indult ou de ses grades.
  • 8 Terme de blason. Se dit d'une pièce de l'écu dont le milieu est d'autre émail que les bords.
  • 9 S. m. Terme de point d'Alençon. Travail dans l'intérieur des fleurs, cordons et feuilles pour la dentelle réseau. Les différents points dont se compose le rempli sont gaze ordinaire, gaze serrée, gaze claire, gaze mouchetée, gaze ombrée, point mignon, point à trou, point d'Argentan.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rempli »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rempli rɑ̃pli

Fréquence d'apparition du mot « rempli » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « rempli »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « rempli »

  • Le corps de l’homme est un grenier à blé. Il est rempli d’innombrables réponses.
    Christian Jacq — Le juge d’Egypte
  • De quelque fol amour qu’on ait rempli son coeur Le désir est parfois moins grand que le bonheur.
    Alfred de Musset — Portia
  • L'ordinaire est un bas-relief circulaire rempli de motifs inavouables.
    Nicole Brossard — Picture theory
  • Le chaos est rempli d’espoir parce qu’il annonce une renaissance.
    Coline Serreau — avec Isabelle Alonso - Octobre 2001
  • Le monde est rempli de faux témoins.
    Louis Aragon
  • Je suis rempli de joie lorsque le jour se lève doucement par dessus le toit du ciel.
    Anonyme — Chant esquimau
  • L'univers est rempli de magie et il attend patiemment que notre intelligence s'affine.
    Eden Phillpotts
  • Le tambour, avec tout le bruit qu'il fait, n'est rempli que de vent.
    Anonyme
  • Quand le ventre est vide, le corps devient esprit ; quand il est rempli, l'esprit devient corps.
    Proverbe persan
  • Je suis mathématicien. Les mathématiques ont rempli ma vie.
    Laurent Schwartz — Un mathématicien aux prises avec le siècle
Voir toutes les citations du mot « rempli » →

Traductions du mot « rempli »

Langue Traduction
Anglais filled
Espagnol lleno
Italien pieno
Allemand gefüllt
Chinois 填充
Arabe معبأ
Portugais preenchidas
Russe заполнено
Japonais いっぱい
Basque bete
Corse carcu
Source : Google Translate API

Synonymes de « rempli »

Source : synonymes de rempli sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rempli »

Combien de points fait le mot rempli au Scrabble ?

Nombre de points du mot rempli au scrabble : 10 points

Rempli

Retour au sommaire ➦