La langue française

Empli

Définitions du mot « empli »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPLIR, verbe trans.

A.− Emploi factitif. [Le suj. exprime une entité autre que le contenu; celui-ci est exprimé par un compl. prép. de] Mettre dans un contenant une chose en sorte qu'elle en occupe le volume.
1. [Le contenu est une substance matérielle]
a) [Le contenant est un objet] Emplir son assiette de soupe; emplir son verre à ras bord, à demi, aux trois quarts. Après avoir empli son baquet de quatre seaux d'eau froide (Zola, Assommoir,1877, p. 387).
Emploi pronom.
réfl. Loubet venait d'apercevoir un champ de pommes de terre, et il s'y était rué avec Lapoulle, fouillant des deux mains, arrachant, s'emplissant les poches (Zola, Débâcle,1892, p. 90).
à sens passif. Les mains ne s'arrêtent pas, (...) les baquets s'emplissent d'épis (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 197).
Emploi intrans., vieilli (à sens pronom. avec compl. second. sous-entendu). Le bateau emplit, il a une voie d'eau (Ac.1932).
Fam. Les deux costumées en homme marchaient devant : (...) l'autre, emplissant de sa graisse ses vêtements de flanelle blanche (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Femme de Paul, 1881, p. 1221).
Loc. fig. Emplir ses poches. S'enrichir de façon plus ou moins honnête. On ne lui a pas pardonné d'avoir aimé l'argent et d'avoir empli ses poches (Bainville, Hist. Fr.,t. 1, 1924, p. 227).
Rem. On rencontre plus couramment se remplir les poches.
b) [Le contenant est un être animé] Fam. ou pop. Il préfère (...) entretenir un tas de rastaquouères sans aveu (...) [qu']il emplit d'apéritifs et de liqueurs, dans tous les cafés où ils le débusquent (Miomandre, Écrit sur eau,1908, p. 56).
Emploi pronom. réfl. S'emplir la bouche, l'estomac :
botaro. − (...) Bois, mange, arrondis-toi comme une futaille, emplis-toi comme une outre... Dumas père, Le Vampire,1865, I, 1, p. 158.
En partic., région. (surtout Centre, Normandie). [Sans expr. du compl. prép.] Rendre une femelle pleine. Il a fait emplir sa jument, sa vache, sa chienne (Ac. 1932). J'vas faire emplir ma vache (Martellière, Gloss. Vendômois,1893, p. 115).
P. anal., pop. [En parlant d'une femme] Rendre enceinte. La Brûlé se jeta hargneusement sur le jeune homme. − (...) Tu ferais mieux de reconnaître les deux gosses dont tu l'as emplie! (Zola, Germinal,1885, p. 1187).
2. P. ext. [Le contenu est une substance matérielle subtile, etc.] La pluie de l'après-midi avait empli les halles d'une humidité infecte (Zola, Ventre Paris,1873, p. 868).Un chou-fleur, qui bouillottait bruyamment dans la cuisine, emplissait le logement de son odeur fétide (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 239).
Emploi pronom.
réfl. indir. Il crevait de faim. Il passait les journées près du poêle de la cuisine à humer, à s'emplir les narines des maigres odeurs du rata, à espérer qu'il tomberait une miette (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 219).
passif. Ils ne savent même pas faire du feu sans laisser la chambre s'emplir de fumée (Dumas père, Fille du régent,1846, I, 1, p. 151).
P. anal. Elle s'occuperait du ménage; elle emplirait toute la maison de sa gentillesse et de sa gaieté (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 35).Il emplissait de bruit le village (Mauriac, Baiser Lépreux,1922, p. 167).
En partic. Recouvrir une surface de quelque chose. Un gros volume noir, lourd, dont le pasteur de Fontanin avait empli les marges de signes et de références (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936p. 651.
3. Au fig. [Le contenu est d'ordre psychol.; le contenant désigne une pers. ou une partie d'une pers.] Ce vers, gravé dans la pierre (...) m'eût empli d'une émotion infinie (Benoit, Atlant.,1919, p. 230).
Emploi pronom. réfl. Le monde navrant s'étend devant mes yeux désespérés; et je regarde et je m'emplis de honte! (Claudel, Tête d'Or,1901, p. 224).
B.− [C'est le suj. qui exprime le contenu; l'obj. dir. désigne le contenant] Occuper entièrement ou abondamment un espace déterminé. La poussière emplissait les yeux continuellement (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Partie camp., 1881, p. 372).L'herbe emplit les sentiers que suivaient les mulets (Hugo, Fin Satan,1885, p. 855).Le peuple à genoux emplissait l'église natale (Pesquidoux, Livre raison,1932, p. 161).
Emploi pronom. à sens passif. Ses yeux s'emplirent de larmes (Martin du G., Thib.,Belle sais., 1923, p. 1050).Les rues s'emplissent d'ouvrières en cheveux (Montherl., Bestiaires,1926, p. 443).
P. anal. [Le temps étant assimilé à l'espace] Occuper son temps par un grand nombre d'activités. La continuelle agitation de ses espérances emplissait (...) ses heures sans qu'elle les sentit passer (Maupass., Une Vie,1883, p. 86).Il emplit de tant d'événements une pauvre journée de vingt-quatre heures (Brasillach, Corneille,1938, p. 160).
Au fig. Les émotions qui emplirent le cœur de Gérard sont trop vives pour être décrites (Champfl., Avent. MlleMariette,1853, p. 84).Le cœur empli d'espérance et de crainte (Leconte de Lisle, Poèmes ant.,1874, p. 48).C'est une joie qui emplit les cœurs et gagne tout le trottoir (Frapié, Maternelle,1904, p. 251).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le part. prés. pris comme adj. emplissant, ante. Qui emplit, envahit. Un Omer paisible avalait la soupe aux pommes de terre, content de cette chaleur emplissante (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 8). b) Le subst. masc. emplissement. α) Fait d'occuper son temps par un certain nombre d'activités. La Princesse (...) parle longuement et éloquemment de l'emplissement de la vie des femmes d'à présent par la toilette; et elle fait le procès à ces grands magasins, où maintenant, tous les jours de la vie, une Parisienne va passer quelques instants (Goncourt, Journal, 1883, p. 278). β) Fait de remplir, d'accomplir son destin. Mourir, dans Homère, dans les tragiques, c'est accomplir le destin de sa vie. C'est en un certain sens et en somme se parfaire. C'est toujours tout de même un emplissement, un accomplissement (Péguy, Clio, 1914, p. 216). Sens attesté seulement chez Péguy.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃pli:ʀ], (j')emplis [ɑ ̃pli]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1140 trans. « rendre plein » les celiers emplir (Voy. de Charl., éd. P. Aebischer, 558); b) 1176 fig. (Chr. de Troyes, Cliges, éd. A. Micha, 4297 : El panser dom ele est emplie); 2. 1erquart xiiies. intrans. « (d'un navire) prendre eau » (Florence de Rome, 5419 ds T.-L.); 3. 1580 « occuper entièrement un espace déterminé » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, livre II, chap. 12, p. 682). Du lat. vulg. *implīre, class. implẽre de même sens. Fréq. abs. littér. : 3 304. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 975, b) 7 087; xxes. : a) 8 458, b) 4 330.
DÉR.
Emplissage, subst. masc.Action d'emplir; résultat de cette action. Au lieu de recevoir la masse-cuite dans les formes, elle est versée dans les moules de tablettes qui, placés sur des chariots, sont directement amenés sous le réchauffoir d'emplissage (Rouberty, Sucr.,1922, p. 99).P. métaph. Le talon est si haut que l'aplomb manque; plus de base. Et d'autre part on rembourre le mollet, emplissage philosophique flasque (Flaub., Corresp.,1853, p. 326). [ɑ ̃plisa:ʒ]. 1resattest. a) 1596 « action d'emplir » (Hulsius), b) 1816, 14 août « manière dont sont emplis un baril, une mesure quelconque » (Ordonnance du roi, titre IV, art. 32 ds Littré Suppl.); du rad. du part. prés. de emplir, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 14.

Wiktionnaire

Nom commun

empli \ɑ̃.pli\ masculin

  1. Opération qui consiste à remplir des moules avec du sirop de sucre cuit dans une sucrerie, ou avec du savon dans une savonnerie.
    • Le tout bien remué forme un empli qui est versé dans un bac, coffre à fond plat et peu profond. — (La Sucrerie Indigène et Coloniale, Volume 65, 1905)

Adjectif

empli \ɑ̃.pli\ masculin

  1. Synonyme de rempli.
    • Un puits millénaire empli de cadavres pose question en Bourgogne — (Un puits millénaire empli de cadavres pose question en Bourgogne, Futura Sciences, 22 décembre 2013)

Forme de verbe

empli \ɑ̃.pli\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe emplir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPLIR. v. tr.
Rendre plein. Emplir un coffre, une armoire de linge. Emplir d'eau un vase et un verre de liqueur. Emplir une bouteille. Emplir un sac.

S'EMPLIR signifie Devenir plein. Le navire s'emplissait tellement d'eau qu'il était près de couler. Il signifie aussi Rendre une femelle pleine, en parlant d'animaux. Il a fait emplir sa jument, sa vache, sa chienne. Intransitivement. Le bateau emplit, Il a une voie d'eau.

Littré (1872-1877)

EMPLI (an-pli, plie) part. passé d'emplir
  • 1Une bouteille emplie jusqu'au goulot.
  • 2 S. m. Chambre où l'on dispose les formes dans lesquelles le sucre de betteraves doit se cristalliser en masse.

    Seconde cuite du sucre, réunie à du sucre d'une première cuite.

    La quantité de formes que l'or a remplies.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

EMPLI. Ajoutez :
3Il se dit aussi dans la savonnerie. Indication du numéro des récipients employés, déclaration de l'heure des emplis et des extractions, Circulaire des contrib. indirectes, 13 fév. 1874, n° 111, p. 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMPLI, s. m. en terme de Raffinerie des sucres, se dit d’un lieu voisin des fourneaux où l’on plante les formes vuides. On se sert encore de ce terme pour signifier la quantité de formes qu’on a remplies. Ces formes, dit-on, sont du même empli : voilà l’empli d’hier, de ce matin, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « empli »

Participe passé du verbe emplir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empli »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empli ɑ̃pli

Évolution historique de l’usage du mot « empli »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empli »

  • Vis comme un homme brave ; et si la fortune t’es contraire, affronte-la avec un coeur empli de courage. De Cicéron
  • Le vin est de l’eau emplie de soleil. De Galilée
  • Nous vivons dans une société malade emplie de personnes qui ne voleraient pas directement leur voisin mais qui sont prêtes à demander au gouvernement de le faire pour eux. De William L. Comer
  • Si vous voyez ce champ, ne le remplissez pas , "La vie sur Terre" de Marion Bataillard : Exposition Peinture a Metz
  • Aussi, les nouveaux lauréats peuvent compter sur l'aide des anciens bénéficiaires du dispositif. Hamza Mahboub est l'un d'eux. Originaire de Creil, il est sur les bancs de l'école de droit de Sciences Po Paris. « Avec mon investissement, j'essaie de réduire les inégalités qu'il peut y avoir entre les élèves et de leur donner les mêmes chances de réussite », affirme le futur diplômé, empli de gratitude envers son lycée et désireux de rendre la pareille. leparisien.fr, Creil : le lycée Jules-Uhry fier de son atelier Sciences Po - Le Parisien
  • "C'est un honneur de me présenter devant vous en tant que président. Un honneur empli d'une joie difficile à exprimer et d'un immense sentiment de gratitude", a déclaré Lazarus Chakwera lors de son discours d'investiture. Challenges, Malawi: Le nouveau président investi après la réorganisation des élections - Challenges
  • Avec cet album conçu et fini du vivant de l’artiste, Népal est resté fidèle à lui-même tout en prenant des risques, en sortant de sa zone de confort. Humilité, sobriété et sincérité se dégagent d’un ensemble éclectique et efficace. On salue le travail de son entourage qui a permis de conserver le fragment d’âme que l’artiste y avait enfoui, faisant de ce projet une œuvre à l’identité forte. Un mal être évident en ressort, mais aussi un message empli de la sagesse de celui qui s’en va et laisse le monde continuer à tourner après lui. Alors le temps d’un album, il nous invite à tout mettre en pause et sortir du système. A prendre le temps de vivre et de contempler ce qui nous entoure, la mer sans fin sur une plage aux Bahamas. Et ça fait du bien. Interlude, Nos cinq coups de cœur du début de 2020
  • Entendons-nous d’emblée : il ne s’agit pas de sanctifier, d’aduler, ni même de priser John Bolton, histoire de faire flèche de tout bois contre Trump. L’ancien conseiller à la sécurité nationale (avril 2018-septembre 2019) des États-Unis d’Amérique a rédigé un livre empli de fiel vétilleux : The Room Where It Happened (« La Pièce où c’est arrivé »). Mediapart, John Bolton dépeint, sans le vouloir, les derniers feux de l’Amérique - Page 1 | Mediapart
  •   À mi-chemin entre le blues et la world musique, « Strange o’clock » fusionne et façonne ce que chacun des deux artistes du groupe porte en lui. En anglais, en français et en dioula, la chanteuse y pose sa voix avec passion et conviction. Alliage de blues, rock, musiques mandingue et touareg, « Strange o’clock » vous plonge dans un univers empli de charme et d’énergie. Christophe Balasakis (guitares, loops, stompbox) et Cély (chant, calebasse, tambourin) se rencontrent en Normandie en 2010. Après plusieurs formations musicales communes, ils décident en 2016, de créer « Strange o’clock ». Christophe compose les lignes musicales, Cély les lignes de voix et écrit les textes. Tout public. Gratuit. Unidivers, Les Clés de Bagnoles : Strange O’Clock (blues) Bagnoles de l'Orne Normandie dimanche 23 août 2020

Traductions du mot « empli »

Langue Traduction
Anglais filled
Espagnol lleno
Italien pieno
Allemand gefüllt
Chinois 填充
Arabe معبأ
Portugais preenchidas
Russe заполнено
Japonais 満たされた
Basque bete
Corse carcu
Source : Google Translate API

Synonymes de « empli »

Source : synonymes de empli sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « empli »

Empli

Retour au sommaire ➦

Partager