La langue française

Puérilité

Sommaire

  • Définitions du mot puérilité
  • Étymologie de « puérilité »
  • Phonétique de « puérilité »
  • Citations contenant le mot « puérilité »
  • Traductions du mot « puérilité »
  • Synonymes de « puérilité »
  • Antonymes de « puérilité »

Définitions du mot puérilité

Trésor de la Langue Française informatisé

PUÉRILITÉ, subst. fém.

A. − Caractère, état puéril, propre à l'enfant. À force de m'entretenir avec Alice, je tombe en enfance ou du moins en puérilité. L'excès en tout est un défaut (Amiel,Journal, 1866, p. 200).Elle quitta son bras, se mit à courir comme un jeune chien pris de folie joyeuse. Toute sa puérilité se réveillait en elle, elle redevenait petite fille (Zola,M. Férat, 1868, p. 11).
B. − Péjoratif
1.
a) Caractère d'une personne (ou d'un comportement, d'un discours) qui manque de maturité, de profondeur, de sérieux. Synon. frivolité, futilité.Ordre d'enterrer les armes, dit-il. Le message, déchiré, était devenu une boule dans le creux de sa main. Il reprit les morceaux de papier, les développa sur la table à opium, les rapprocha, haussa les épaules devant sa puérilité: c'était bien l'ordre de cacher ou d'enterrer les armes (Malraux,Cond. hum., 1933, p. 326):
... la constitution de stocks d'armes et d'explosifs, garantis par un système de banques telles que la Dresdner Bank, la Disconto, la Reichsbank, ne laissait d'autre alternative à la fabrication d'armes et à la finance allemandes, que la ruine ou la guerre. Il fallait être d'une ignorance et d'une puérilité effroyables, comme Briand, Poincaré, Viviani, et autres pantins, pour ne pas apercevoir une nécessité aussi perpendiculaire. L. Daudet,Brév. journ., 1936, p. 26.
b) Caractère de ce qui pourrait être digne d'un enfant. Il m'arrivait de commencer une confession, d'écrire à un ami imaginaire, de griffonner des prénoms féminins. Puis, lorsque je m'apercevais de la puérilité de ces choses, ou, rougissant de honte, de la rêverie trouble où elles m'avaient entraîné, je me hâtais de recouvrir d'encre tout mon travail (Lacretelle,Silbermann, 1922, p. 45).
2. P. méton., le plus souvent au plur. Action, discours, pensée digne d'un enfant. Synon. enfantillage.Pascal a dit une puérilité quand il a dit: « Croyez, parce que vous ne risquez rien de croire, et que vous risquez beaucoup en ne croyant pas. » Ce raisonnement est décisif s'il s'agit de la conduite, il est absurde quand c'est la foi que l'on demande (Senancour,Obermann, t. 1, 1840, p. 189).Ils se rendormaient, cherchant à s'hébéter, rêvant vaguement du matin au soir à des puérilités, au feu qui ne brûlait pas, au temps qu'il faisait, à ce qu'ils mangeraient à dîner (Zola,M. Férat, 1868, p. 228).On voit un savant homme ânonner des puérilités quand un journaliste a la mauvaise idée de l'interroger sur ses opinions métaphysiques (Mounier,Traité caract., 1946, p. 63).
Prononc. et Orth.: [pɥeʀilite]. Ac. 1694, 1718: puerilité; dep. 1740: -é-. Étymol. et Hist. 1. 1396 « enfance, caractère de l'enfance » (J. Gerson, Œuvres compl., éd. Glorieux, t. 7*, 392, p. 1051); 2. 1454 « enfance de sept à quinze ans » (Livre de Alixandre ap. Chrétien de Troyes, Cligès, éd. W. Foerster, p. 283, 24); 3. 1552 « action, parole, idée puérile » (Est. d'apr. FEW t. 9, p. 509); 4. 1674 « caractère puéril, peu sérieux » (Boileau, Longin, Sublime, ch. 2 ds Littré). Empr. au lat.puerilitas « enfance, puérilité ». Fréq. abs. littér.: 256. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 338, b) 484; xxes.: a) 409, b) 293.

Wiktionnaire

Nom commun

puérilité \pɥe.ʁi.li.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est frivole et qui conviendrait à un enfant, soit dans le raisonnement, soit dans les actions ; il ne se dit qu’en parlant des personnes qui ont passé l’âge de l’enfance.
    • [Il] avait une longue face flamande, où des yeux vides riaient avec une puérilité d’enfant. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Du même âge qu’elle, il était cependant d’une étonnante puérilité, et Okané, tout en étant reconnaissante de sa gentillesse, s’amusait parfois de son comportement timide et gauche. — (Genjirō Yoshida, La Femme de Seisaku, traduit par Hiroto Kano et Ana Lazarée, édition Stalker, 2007, page 11)
    • Il y a de la puérilité dans ce raisonnement, dans ce discours.
  2. Actions, des discours qui offrent ce caractère.
    • Il ne dit que des puérilités.
    • Ce que vous faites là est une puérilité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PUÉRILITÉ. n. f.
Caractère de ce qui est frivole et qui conviendrait à un enfant, soit dans le raisonnement, soit dans les actions; il ne se dit qu'en parlant des Personnes qui ont passé l'âge de l'enfance. Il y a de la puérilité dans ce raisonnement, dans ce discours. Il se dit aussi des Actions, des discours qui offrent ce caractère. Il ne dit que des puérilités. Ce que vous faites là est une puérilité.

Littré (1872-1877)

PUÉRILITÉ (pu-é-ri-li-té) s. f.
  • 1Ce qui tient de l'enfant, dans le raisonnement ou dans l'action. La puérilité de M. de Nemours, qui était bien aise de montrer son bâton de général à Mme de Chastillon, Retz, Mém. t. III, liv. IV, p. 185, dans POUGENS. Qu'est-ce donc que puérilité ? ce n'est visiblement autre chose qu'une pensée d'écolier qui, pour être trop recherchée, devient froide, Boileau, Longin, Sublime, ch. 2. Le médecin a le malheur de ne traiter avec les hommes que dans le temps précisément où ils sont plus faibles et plus enfants que jamais ; cette puérilité de la maladie règne principalement dans le grand monde, Fontenelle, Littre. Si Néron n'avait pas la puérilité de se cacher derrière une tapisserie pour écouter l'entretien de Britannicus et de Junie, Voltaire, Triumv. Préface.
  • 2Discours, action d'enfant. Dire que la couronne de France est si noble qu'elle ne peut admettre de femmes, c'est une grande puérilité, Voltaire, Mœurs, 75. Ceux qui ont voulu se faire valoir en y insérant [dans l'Encyclopédie] leurs puérilités, ont absolument gâté cet ouvrage, Voltaire, Lett. Panckoucke, 13 févr. 1769. Si tu crains d'être… un diseur de puérilités sonores, si tu veux connaître les vices, les vertus, les passions, les devoirs de l'homme envers toutes les conditions et les circonstances, lis Sénèque, Diderot, Claude et Nér. II, 5. Que dirait Socrate de l'éducation publique qu'on donne à notre jeune noblesse, des puérilités dont on se plaît à la nourrir, comme si on n'avait rien de bon à lui apprendre ? D'Alembert, Ess. sur la soc. des g. de lettres. Œuv. t. III, p. 37, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. La puerilité, qui commence depuis la naissance de l'enfant, et dure jusqu'à dix-huit ans, Paré, Introd. v.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PUÉRILITÉ, s. f. (Gramm.) action ou discours d’enfant. La sotise des peres est, dit-on, de parler des puérilités de leurs enfans. Heureuse sotise qui montre combien ils y sont attachés, par la faute même qu’ils commettent, en mettant assez d’importance à leurs actions pour en entretenir les autres au hasard de les ennuyer. On tombe souvent dans la puérilité en cherchant à donner un air singulier & nouveau à ses pensées. Il y a de la puérilité dans le goût. Il y en a dans tout ce qui marque peu de raison & de jugement.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « puérilité »

(Siècle à préciser) Du latin puerilitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. puerilitatem, de puerilis, puéril.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « puérilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
puérilité pyerilite

Citations contenant le mot « puérilité »

  • L'Académie est le chef-d'oeuvre de la puérilité sénile. De Victor Hugo
  • L'homme est un éternel enfant qui, pendant la partie médiane de sa vie, a la puérilité de jouer à l'adulte. De Tristan Bernard / Sketches pour la scène et la radio
  • Sont également recensés tout ce qui tourne autour de la puérilité enfantine, marquée par le vaste champ lexical du “pipi-caca”. On notera du Lacrim avec : «Frère si j’sors la AK, j’sais qu’ils font tous caca» ou encore du Rohff : «Ma b*te n’a pas d’oeil mais elle a du flaire, tu pues du cul». Absente du thread, on aimerait également en placer une pour l’habituel très inspiré Nekfeu, sur son feat avec Rim’K : «Mais ces rappeurs plein d’idioties font pipi assis». Sans oublier l’immanquable : «Pour t’oublier j’ai dû t’imaginer en train de chier» de Gims. Interlude, Il recense les pires punchlines du rap français
  • Comme toujours chez Apatow, la régression et la puérilité du personnage camouflent des zones d’ombre bien plus dérangeantes : troubles de l’identité, panne de désir, absence de perspectives professionnelles et existentielles dans une Amérique déglinguée dont les modèles, à l’heure désolante du règne de Donald Trump, ne lui disent rien qui vaille… Marianne, "The King of Staten Island" : l'Amérique déglinguée selon Judd Apatow
  • C’est devenu mon cri de ralliement avec moi-même depuis quelques semaines, et la puérilité du « Ça va bien aller », qui me tape sur les nerfs depuis le début de cette crise, n’a plus sa place. La Presse, Ça va faire
  • Plaqué par sa femme, un grand dadais trouve refuge chez un ex-pote, millionnaire du web qui a transformé sa villa en lupanar pour divorcés. Dans le genre de la farce potache calquée sur les comédies américaines, Michaël Youn est capable de l’efficace « Fatal » comme du calamiteux « Vive la France ». « Divorce Club » s’inscrit entre les deux. Passé une mise en place fâcheuse, il troque la vulgarité pour le délire burlesque. Arnaud Ducret n’est pas Will Ferrell, mais il ne démérite pas. Il y a des gags autour de la virilité des filles et de la puérilité des mecs, du vaudeville sous psychotrope (clin d’œil au « Loup de Wall Street »). De quoi étancher votre soif d’humour crétin. L'Obs, « Eté 85 », « la Nuit venue », « Divorce Club »… Les films à voir (ou pas) cette semaine
  • Quand à votre puérilité de compter les petites étoiles !  AgoraVox, « La mortalité comparée du Covid-19 en quatre infographies », quand L'Express surfe sur les peurs médiatiques ! - AgoraVox le média citoyen
  • Une idéologie névrotique a pu se donner libre cours à travers ce que j’appelle la foule médiatique déchaînée, qui a tous les attributs de la foule décrite jadis par Gustave Le Bon et Freud: hystérie, puérilité et religiosité. La religion idéologique actuelle qui interdit tout raisonnement, c’est ce racialisme sélectif et victimaire qui exalte passionnément les différences. Il est l’exact contraire du raisonnement non raciste de bon aloi. Le Figaro.fr, «Traoré et Floyd: l’amalgame éhonté de ceux qui criaient hier “pas d’amalgame’’»

Traductions du mot « puérilité »

Langue Traduction
Anglais puerility
Espagnol puerilidad
Italien puerilità
Allemand kinderwunsch
Chinois 薄弱
Arabe طيش
Portugais puerilidade
Russe ребячество
Japonais 不妊症
Basque umekeria
Corse puerilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « puérilité »

Source : synonymes de puérilité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « puérilité »

Partager