La langue française

Badinerie

Sommaire

  • Définitions du mot badinerie
  • Étymologie de « badinerie »
  • Phonétique de « badinerie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « badinerie »
  • Citations contenant le mot « badinerie »
  • Images d'illustration du mot « badinerie »
  • Traductions du mot « badinerie »
  • Synonymes de « badinerie »

Définitions du mot badinerie

Trésor de la Langue Française informatisé

BADINERIE, subst. fém.

Rare et littér.
A.− Au sing.
1. Action de badiner, manière de badinage. Ton de badinerie.
Loc. Par badinerie. Pour s'amuser :
1. Un jour, par badinerie, car vous n'auriez pas rencontré de demoiselle plus retenue, elle m'a offert un brin de lilas qu'elle avait porté sur son corsage. A. Arnoux, Rêverie d'un policier amateur,1945, p. 115.
2. Petite composition musicale écrite sur un ton léger ,,Enfin on n'ignore pas que J. S. Bach a lui aussi, écrit une badinerie``(L. de La Laurencie, L'École fr. de violon,1922, p. 338).
B.− Gén. au plur. Actes, paroles, écrits badins.
1. Divertissement, distraction agréable ou frivole (cf. badinage A 1); enfantillage :
2. ... il est, certes, loisible de se permettre quelques récréations et badineries. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 115.
2. Ton badin; paroles aimables ou galantes, propres à distraire ou amuser; plaisanterie (cf. badinage A 2). Roucouler de délicieuses badineries (Blanche, Mes modèles,1928, p. 109):
3. ... Blaise reprit de ce ton de badinerie, d'enjouement bouffon, d'insouciance qui défie le destin : « Bonsoir ». A. Arnoux, Pour solde de tout compte,1958, p. 271.
3. Littér. Propos écrits de manière légère et souvent sans grande portée (cf. badinage A 3). Les badineries des commentateurs érudits (Sainte-Beuve, Portraits contemp., t. 5, 1846-69) :
4. ... ces épîtres sont d'aimables badineries, ou des billets dont les trois quarts se réfèrent à la santé de toute une famille, à des déplacements, à des maladies ou à d'heureux mariages. Blanche, Mes modèles,1928, p. 158.
PRONONC. : [badinʀi]. Finale longue ds Fér. 1768, Fér. Crit. 1787 et Land. 1834.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1547 [1546 d'apr. Bl.-W.5] « chose dite ou faite en badinant » (N. du Fail, Propos rust., éd. Assézat, p. 53 : pour suyvre la badinerie de Floquet le jeune). Dér. de badin1*; suff. -erie*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 16.
BBG. − Lew. 1960 p. 207.

Wiktionnaire

Nom commun

badinerie \ba.din.ʁi\ féminin

  1. (Rare) Ce qu’on fait ou ce qu’on dit dans l’intention de badiner.
    • Ce n’est qu’une badinerie, qu’une pure badinerie.
    • Il ne s’amuse qu’à des badineries.
    • L'effet comique vient ici du jeu en lui- même, de ce mélange inattendu du sacré et du profane: la badinerie n'engage en rien les convictions de l'écrivain. — (Lionello Sozzi, Les contes de Bonaventure Des Périers: contribution à l'étude de la nouvelle française de la Renaissance, 1998)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BADINERIE (ba-di-ne-rie) s. f.
  • Chose dite ou faite pour badiner. Si le lecteur est scandalisé de toutes les badineries qu'il a vues dans ce livre, il fera fort bien de n'en lire pas davantage, Scarron, Rom. com. ch. 12. Cette badinerie n'est ni fade, ni usée, Sévigné, 572.

    Chose folle ou niaise. Si j'appréhende quelque chose, c'est que des personnes un peu sérieuses ne traitent de badineries le procès du chien et les extravagances du juge, Racine, Plaideurs, préface. Les génies les plus élevés tombent quelquefois dans la badinerie, Boileau, Longin, ch. 7.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce sera quelqu'un qui fera mention d'une autre personne en bonne part [dans les épitaphes], ou celuy-là est le meilleur amy que j'aye, et plusieurs autres escripts pleins de telle badinerie, Amyot, De la curiosité, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « badinerie »

 Dérivé de badin avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « badinerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
badinerie badinri

Évolution historique de l’usage du mot « badinerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « badinerie »

  • Elle n’est, certes, pas la première à égratigner le mythe sensuel et terrifiant du vampire, mais elle le fait avec la badinerie d’un sale gosse, en donnant l’impression d’être en roue libre alors que tout est très maîtrisé. Une grande place est toutefois laissée à l’improvisation des dialogues, un exercice dans lequel ses acteurs et son actrice excellent, à l’instar de Mark Proksch dont une bonne partie des élucubrations soporifiques ont été imaginées sur le vif. Konbini Biiinge - Le meilleur de la culture série saison après saison, Pourquoi What We Do in the Shadows est la série la plus drôle du moment

Images d'illustration du mot « badinerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « badinerie »

Langue Traduction
Anglais banter
Espagnol broma
Italien beffa
Allemand geplänkel
Chinois 嘲笑
Arabe مزاح
Portugais brincadeira
Russe подшучивать
Japonais 冗談
Basque banter
Corse banter
Source : Google Translate API

Synonymes de « badinerie »

Source : synonymes de badinerie sur lebonsynonyme.fr
Partager