La langue française

Polissonnerie

Sommaire

  • Définitions du mot polissonnerie
  • Étymologie de « polissonnerie »
  • Phonétique de « polissonnerie »
  • Citations contenant le mot « polissonnerie »
  • Images d'illustration du mot « polissonnerie »
  • Traductions du mot « polissonnerie »
  • Synonymes de « polissonnerie »
  • Antonymes de « polissonnerie »

Définitions du mot « polissonnerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

POLISSONNERIE, subst. fém.

Vieilli
A.−
1. Action, tour de polisson. Enjamber un mur, casser une branche, chiper des pommes, pour un enfant, c'est une polissonnerie; pour un homme, c'est un délit (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 257).
2. Facétie d'enfant espiègle. Synon. espièglerie.Faire des polissonneries (Ac.). Les tours et toutes les polissonneries des enfants de nos collèges sont du repos, en comparaison de l'agilité, de l'adresse, et surtout de l'inépuisable invention qu'il y avoit dans les jeux de ces petits sauvages (Bonstetten, Homme Midi,1824, p. 153).
B.−
1.
a) Comportement polisson, tempérament libertin, paillard (d'une personne, d'un groupe de personnes). Cet homme sortant de l'enfance, avait apporté à sa première liaison (...) les froids instincts de polissonnerie qu'éveillent chez les enfants les mauvais livres (Goncourt, G. Lacerteux,1864, p. 87).[La presse] est assez mal venue de s'indigner et de prêcher, quand un confrère s'avise de se tailler un petit coin de succès en chatouillant la polissonnerie du public (Zola, Doc. littér.,Moral. ds litt., 1881, p. 289).Déplacés et ridicules la polissonnerie française et l'esprit du Boulevard; déplacés et ridicules la morale bourgeoise du Nord protestant, les gens à vie pure et leurs livres propres (Larbaud, Barnabooth,1913, p. 299).
b) Caractère égrillard, licencieux
d'une action, d'un propos. Le tortillement des hanches, la langueur du sourire, la polissonnerie du regard, toutes les fariboles usitées en pareil cas (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 116).
d'une pièce littéraire, d'une représentation artistique; p. méton., de leur auteur. Polissonnerie d'une gravure. Nous lisions, ces jours-ci, les Mœurs de La Popelinière, ce livre d'une si jolie polissonnerie, qui se jette à la fin dans une mer de culs fripons (Goncourt, Journal,1863, p. 1360).
2. P. méton.
a) Acte ou propos licencieux. Elle arriva tout indignée contre Hussonnet, qui venait de se permettre des polissonneries, au club des femmes (Flaub., Éduc. sent.,t. 2, 1869, p. 139).Tous les commérages de l'atelier, les polissonneries chuchotées, l'esprit souillé par toutes les ordures racontées, la chasteté perdue (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Print., 1881, p. 388).Bernard et Peters se montrent bourgeois égrillards, qui disent beaucoup de polissonneries, et se taquinent mutuellement, au sujet de leurs femmes (Rolland, Beethoven, t. 2, 1937, p. 584).
b) Pièce littéraire, représentation artistique de caractère grivois. Ici, au milieu du mur, est accrochée la petite polissonnerie à la gouache de Maller, représentant un peintre du Directoire tenant sur ses genoux son modèle nu (Goncourt, Mais. artiste,t. 2, 1889, p. 190).
Prononc. et Orth. : [pɔlisɔnʀi]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1696 « facétie de polisson » (Arlequin Misantrope, I 1 ds E. Gherardi, Théâtre italien, t. 6, p. 466); 1718 (Ac. : Polissonnerie, bouffonnerie, plaisanterie basse); 2. 1791 « action ou parole trop libre, plus ou moins licencieuse » (Schwan, Nouv. dict. de la lang. fr. et all.). Dér. de polisson*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 74.

Wiktionnaire

Nom commun

polissonnerie \pɔ.li.sɔn.ʁi\ féminin

  1. (Désuet) Action, parole ou tour de polisson ; plaisanterie basse ; action ou parole trop libre ou indécente.
    • Cette imagerie, désormais triomphante, […] ne laisse rien à deviner. Elle est franchement pornographique. Les petites polissonneries du siècle dernier semblent florianesques à côté d'une aussi grosse indécence. — (Anatole Claveau, La Moralomanie, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., page 2)
    • Ce que Dieutegard ne comprenait pas, c’était que les relations d’homme à femme prissent dans la bouche de tous l’aspect de polissonneries joviales, à tel point que lorsqu’on entend pouffer de rire, on puisse affirmer, les trois quarts du temps, qu’il s'agit d’amour. — (René Boylesve, La leçon d’amour dans un parc, Calmann-Lévy, 1920, collection Le Livre de Poche, pages 29-30.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POLISSONNERIE. n. f.
Action, parole, tour de polisson; plaisanterie basse; action ou parole trop libre, Indécente. Faire des polissonneries. Dire des polissonneries.

Littré (1872-1877)

POLISSONNERIE (po-li-so-ne-rie) s. f.
  • 1Action de vagabonder.
  • 2Acte, parole, tour de polisson. Mon temps ne se passait pourtant pas tout entier à ces polissonneries, Rousseau, Confess. III. À peine un sujet était-il entamé qu'il brouillait l'entretien par quelque polissonnerie qui faisait rire et oublier ce qu'on avait dit, Rousseau, ib. Je ne laisse pas, tout diables qu'ils sont [vos enfants], de leur enseigner quelquefois des polissonneries de mon temps, Courier, Lett. II, 77.
  • 3Acte de drôle. C'est une polissonnerie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « polissonnerie »

Polissonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de polissonne avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « polissonnerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
polissonnerie pɔlisɔnri

Citations contenant le mot « polissonnerie »

  • « Il n’est pas question de juger la politique ou la morale du propos », s’empresse le même Pierre Chaintreuil qui sait que les seuls critères observés seront les degrés de violence et de polissonnerie. Dans la majorité des cas, un simple visionnage en comité suffit pour valider l’œuvre en catégorie tout public et solliciter illico le ministère de la Culture pour le visa. « 86 % l’an passé », chiffre-t-il, en ajoutant « 7 % pour un tout public avec un avertissement » que certaines images pourront heurter. Dans le petit volant restant, le comité convoque obligatoirement. La commission. Pas pareil. Autant dans le comité vit une petite dizaine de personnes, autant dans la commission s’agrègent 27 personnes issues de quatre collèges différents. Existent le collège administratif (ministères divers rattachés à la jeunesse), celui d’experts (pédopsys, éducateurs, association familiale…), un de professionnels (auteurs, scénariste, exploitants…) et un collège jeune public de 18 à 24 ans. Le Telegramme, Cinéma. Qui interdit un film aux moins de 12 ans ? - LeTelegramme Soir
  • Nul doute : tenir ce journal particulier participe du plaisir. Outre la possibilité de revivre grâce à l'écriture puis à la lecture les moments brûlants, l'attention, l'application intellectuelle, l'analyse entrant au service de la volupté, c'est là le ressort principal du libertinage - et dont l'érotisme verbal, polissonneries chuchotées, insultes ou obscénités (auxquelles d'ailleurs recourent Léautaud et Madame) n'est qu'une manifestation primaire. Les impudiques confessions - non, pas confessions : comptes rendus - de Léautaud illustrent une fois de plus cette vérité vieille comme l'homme : haut du cerveau, bas des reins.   LExpress.fr, 1957 : Léautaud : un journal très particulier - L'Express
  • Thriller, humour, action, kids, nouveautés et même un peu de polissonnerie : une sélection des programmes télé à découvrir ou à revoir sur tout le week-end du 15 août ! Telestar.fr, Meurtres à Strasbourg, NCIS, Qui veut gagner des millions, Kir... - Télé Star
  • J’ai donc imprimé ce petit dessin, qui est un détournement de la mascotte d’Angoulême qu’a fait un collectif d’auteurs. Je me suis dit que c’était marrant d’avoir un t-shirt pour transmettre cette parole-là. Il y avait un côté polissonnerie, mais c’était important de parler de ça. Et j’étais content de pouvoir le faire, parce qu’on est dans une démocratie. Un président de la République peut écouter des auteurs, même s’ils ne sont pas d’accord avec lui. , Festival d’Angoulême : « La BD est une caisse de résonance pour le monde qui nous entoure », réagit le dessinateur Jul après la photo polémique avec Macron
  • « Il y a l’effet de distance, sous la phrase BCBG il y a la polissonnerie, alors que si on dit directement la polissonnerie, ça ne fait rire personne. Une fois dans un dîner festif, un grand chef de cuisine – qui était président de jury d’un concours culinaire – racontait que certaines candidates à ce concours culinaire et qui avaient vraiment envie de réussir, prenaient des voies un peu détournées, qu’elles ne montraient pas que leurs qualités de cuisinière. Le dîner avait beau être très détendu, il y a avait une petite gêne qui s’installait… alors j’ai appelé le contrepet au secours, je suis monté au créneau,  j’ai dit au monsieur : « En somme vous êtes en train de nous dire que les candidates devaient montrer leur jus au curry ? » Ca a été la détente instantanée, tout le monde s’est marré, le contrepet avait résumé ce que disait le monsieur depuis un quart d’heure ! C’est ça la puissance du contrepet, en trois mots on dit beaucoup de choses ! »Joël Martin TV5MONDE - Langue Française, Les contrepèteries | TV5MONDE - Langue Française
  • Un polar au rabais, une sucrerie pour ados et même une polissonnerie allemande vont suivre. On la croyait aux oubliettes, la voilà qui revient en pleine lumière, compagne à l'écran et à la ville d'un Alain Delon gagné par le démon de midi, de 1981 à 1984. Premier à incarner la figure paternelle qu'elle cherche dans ses amours, il lui donne deux rôles et une nouvelle renommée. Mais à trop vouloir la façonner, il nie ce qu'elle est pour en fabriquer une autre. "Il a voulu me faire grandir un peu trop vite." Ça craque, elle le plaque, il ne l'accepte pas. Un coup de projo pour la pub (Woolite) puis retour à l'ombre avant de rebondir, à 30 ans, grâce à Nikita (1990). En toxico repentie devenue flingueuse d'État, elle réussit l'impossible : rendre authentique et poignant un personnage de BD. Telestar.fr, Anne Parillaud : retour sur la carrière de l'héroïne de H24  - Télé Star
  • Ma confusion est totale qui me voit mêler polissonneries et agressions, marivaudages et beauferies, lubricités sans conséquences et luxures fantasmées qui n’étaient peut-être que mièvres romances. Libération.fr, Délivrez-moi du sexe ! - Libération

Images d'illustration du mot « polissonnerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « polissonnerie »

Langue Traduction
Anglais prank
Espagnol broma
Italien scherzo
Allemand streich
Chinois 恶作剧
Arabe مزحة
Portugais pegadinha
Russe шалость
Japonais いたずら
Basque prank
Corse prank
Source : Google Translate API

Synonymes de « polissonnerie »

Source : synonymes de polissonnerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « polissonnerie »

Partager