Mièvrerie : définition de mièvrerie


Mièvrerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MIÈVRERIE, subst. fém.

A. − Vieilli. Qualité, caractère d'un enfant, d'une personne espiègle. Cet enfant est d'une mièvrerie amusante, fatigante (Ac.1835, 1878).
P. méton. Action, espièglerie effectuée par un enfant, une personne mièvre:
1. Il y a des douceurs et des coquetteries dans les creux ombragés, dans les fourrés de bruyères roses, dans les sentiers tortueux qui laissent voir un morceau de leur ruban, dans l'affleurement d'une petite source qui noircit le sol entre les pierres et tout d'un coup descend avec une pluie d'éclairs; c'est un regard soudain, une mutinerie et une mièvrerie d'enfant, d'un dieu enfantin qui rit en liberté. Toutes ces charmantes âmes osent parler dans le silence. Taine,Notes Paris,1867, p.253.
B. − Caractère, état de ce qui est mièvre, puéril, faible ou affecté. François Coppée (...) à la fois subtil assembleur de rimes et peintre familier de la vie moderne, avec assez d'émotion et de drame pour plaire à la foule, assez de recherche et de mièvrerie pour plaire aux décadents (Lemaitre,Contemp.,1885, p.84).Caravage (...) réagit quelquefois avec vigueur contre la mièvrerie et la fadeur envahissantes (Faure,Hist. art,1914, p.421):
2. L'ensemble [d'un ameublement] était d'une harmonie fondante de tons gris et rose et semblait conçu pour apaiser une imagination de pensionnaire, sans toutefois tomber dans la mièvrerie. Aymé,Travelingue,1941, p.74.
P. méton., souvent au plur. Œuvre, action qui contient de la mièvrerie, ce qui est empreint de mièvrerie. Ce n'est pas la peine d'aller à Rome étudier les géants pour accoucher de ces mièvreries (Castagnary,Salons,t.2, 1877, p.289).Ce prince redoutable [le roi des Huns] (...) se complaisant, lui aussi, à quelques mièvreries un peu sucrées, qui n'empêchent point la bataille (Brasillach,Corneille,1938, p.411):
3. ... il lui reprochait (...) d'admirer trop les mièvreries, les délicatesses élégantes, les sentiments exprimés, les nuances bâtardes de la mode, et jamais l'art [peinture], l'art seul, l'art dégagé des idées, des tendances et des préjugés mondains. Maupass.,Fort comme la mort,1889, p.148.
REM.
Mièvreté, subst. fém.,synon. vieilli de mièvrerie. (Dict. xixeet xxes. dont Ac. 1835, 1878).L'impassibilité et le poids des monuments romains aggravant la mièvreté de l'homme (Arnoux,Renc. Wagner,1927, p.120).
Prononc. et Orth.: [mjεvʀ ə ʀi]. Ac. 1718: mievrerie; 1740: miévrerie; dep. 1762: mièvrerie. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1480 miverie «bagatelle» (Le Mistere du Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 47997); b) 1718 mièvrerie «tour malicieux» (Ac.); 2. 1839-45 mièvrerie fém. sing. «recherche d'une grâce affectée» (Balzac, Béatrix, 132). Dér. de mièvre*; suff. -erie*; cf. ca 1461 mieureté «tour malicieux, espièglerie» (Chastellain, Déprécation pour messire Pierre de Brezé ds Œuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t.7, p.40). Fréq. abs. littér.: 43. Bbg. Duch. Beauté 1960, pp.172-173.

Mièvrerie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

mièvrerie \mjɛ.vʁə.ʁi\ féminin

  1. Affectation accompagnée de puérilité dans la manière de parler, d’écrire, de peindre.
    • Quand on est un véritable homme, on se tient à égale distance de la fanfaronnade et de la mièvrerie. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Emma, néanmoins, l’en consolait avec des mièvreries de langage, comme on eût fait à un marmot abandonné. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • On va me dire que je n'entends rien à l'art vigoureux, énergique du drame moderne, que les passions fortes et puissantes ne sont pas faites pour les esprits délicats, […], pour ces natures énervées par la civilisation qui ne comprennent que les mièvreries et n'applaudissent qu'aux marivaudages. Soit, nous aimons assez les mièvreries de Corneille, les marivaudages de Molière ou de Racine, voire parfois les petites passions civilisées de MM. Casimir Delavigne, Scribe, Alfred de Musset, […]. — (Alphonse de Calonne, « Les théâtres et les arts », dans la Revue contemporaine, tome 3, Paris, 1852, p. 163)
    • Mièvrerie et sensiblerie sont toujours annonciatrices de malheurs et de désastres. — (Fruttero et Lucentini, La prédominance du crétin, 1988)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mièvrerie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MIÈVRERIE. n. f.
Affectation accompagnée de puérilité dans la manière de parler, d'écrire, de peindre. Il a de la mièvrerie dans son langage, dans son style.

Étymologie de « mièvrerie »

Étymologie de mièvrerie - Wiktionnaire

(1480) mivrerie. (1718) Forme actuelle. Dérivé de mièvre avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mièvrerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mièvrerie mjɛvrœri play_arrow

Citations contenant le mot « mièvrerie »

  • Ma vie de courgette a obtenu de nombreuses récompenses, dont les César du meilleur film d’animation et de la meilleure adaptation. L’histoire est belle et tendre, les petites marionnettes aux yeux ronds attachantes, la réalisation sans mièvrerie, Ce soir à la télé. « Ma vie de courgette », un film d’animation entre tendresse et poésie - Redon.maville.com
  • A 21h05, sur M 6. Adapter au cinéma le célèbre « Petit Nicolas », il fallait oser. Depuis sa création, il y a soixante ans sous la plume de Sempé et Goscinny, l'écolier au nez rond a bercé plusieurs générations de lecteurs. Finesse d'esprit et génie du trait, tendresse dénuée de mièvrerie, humour et naïveté, comment traduire cette douce musique au cinéma ? leparisien.fr, Programme TV du samedi 11 juillet : notre sélection - Le Parisien
  • Non dépourvue d’une certaine mièvrerie, la version de Cooper puise son charme dans ce romantisme échevelé et quasi adolescent qui s’exalte notamment dans les chansons sirupeuses et entêtantes, composées spécialement pour le film par l’actrice elle-même. La réussite tient également au fait que le cinéaste-acteur, cohérent avec le projet, fait tenir une bonne partie du film sur la révélation de sa comédienne. Le Monde.fr, Dans « A Star Is Born », Bradley Cooper filme Lady Gaga sans fard
  • Sur le destin des migrants d’hier et d’aujourd’hui, voici un opéra pour enfant comme il en existe peu, écrit pour la Maîtrise de Radio France, trois voix solistes et un ensemble d’instruments à cordes. Le père du prince de Motordu, celui qui a donné à plusieurs générations le goût du mot et de la lecture signe là un texte poétique, tendre, sensible, sans complaisance ni mièvrerie mis en musique par le compositeur Marc-Olivier Dupin qui fût Directeur de France Musique (2008-2009), puis directeur de la musique chez Radio France (2009-2011) et à qui l’on doit plusieurs opéras pour le jeune public, notamment « Robert le cochon » et « Le Mystère de l’écureuil bleu ». Toutelaculture, Terra Migra : une musicale humaniste et engagée signée Pef et Marc-Olivier Dupin - Toutelaculture
  • Le pseudo des auteurs cache un couple dont les nombreuses activités vont au-delà des simples mangas. Une sorte de récréation pour ces amoureux des chats. Mais outre le dessin très minimaliste et le parti-pris "jeunesse", le propos manque d’originalité et se contente de scènes assez convenues. On y parle d’ailleurs autant de gastronomie que de félins, et on frôle parfois la mièvrerie... , Le Vieil Homme et son chat T. 4 : Boivent du petit lait - Par (...) - ActuaBD

Images d'illustration du mot « mièvrerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mièvrerie »

Langue Traduction
Corse sentimentalismo
Basque sentimen
Japonais 感傷
Russe сентиментальность
Portugais sentimentalismo
Arabe العاطفة
Chinois 感伤
Allemand sentimentalität
Italien sentimentalità
Espagnol sentimentalismo
Anglais sentimentality
Source : Google Translate API

Synonymes de « mièvrerie »

Source : synonymes de mièvrerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mièvrerie »



mots du mois

Mots similaires