La langue française

Proroger

Sommaire

  • Définitions du mot proroger
  • Étymologie de « proroger »
  • Phonétique de « proroger »
  • Citations contenant le mot « proroger »
  • Images d'illustration du mot « proroger »
  • Traductions du mot « proroger »
  • Synonymes de « proroger »
  • Antonymes de « proroger »

Définitions du mot proroger

Trésor de la Langue Française informatisé

PROROGER, verbe trans.

A. − DR. Renvoyer à plus tard en accordant un délai; prolonger le temps au-delà de la date d'expiration fixée. Proroger une convention, un mandat, des fonctions, des pouvoirs, un délai, un terme, une enquête, une loi, un traité, une échéance, un passeport. Enregistrer les édits qui prorogeaient des impôts temporaires et en créaient de nouveaux (Bainville, Hist. Fr., t.1, 1924, p.297):
. ... vous pouvez considérer par ces précédentes (sic) votre droit de tirage comme prorogé jusqu'au 31 juillet 1850 et votre droit de vente exclusive des exemplaires imprimés comme prorogé jusqu'au 31 juillet 1851... Hugo, Corresp., 1848, p.646.
B. − POLITIQUE
1. Suspendre les séances d'une assemblée, pour un certain temps, et en reporter la reprise à une date ultérieure. Proroger une séance, une assemblée. La proclamation du roi, annonçant à la Chambre que la session était prorogée et ajournée au 1ermai (Maine de Biran, Journal, 1814, p.34).Vu ces circonstances, le Corps législatif était, dès cet instant, prorogé et ajourné, jusqu'à ce que de nouvelles élections l'eussent complété (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.178).
Empl. pronom. réfl. L'assemblée se prorogea jusqu'au mois de novembre (Ac.1878, 1935).
2. Prolonger la durée du mandat des membres d'une assemblée délibérante au delà de la date primitivement fixée. La Chambre (...). Ses pouvoirs avaient expiré avant que la guerre fût finie et ils avaient été prorogés parce que, disait-on, une grande moitié des électeurs était mobilisée (Bainville, Hist. Fr., t.2, 1924, p.276).Art.11. Le mandat des conseillers généraux en fonction le 1erseptembre 1939 est prorogé jusqu'aux élections prévues à l'article 16 ci-dessous (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p.572)
C. − P. ext., littér. Retarder. La certitude qu'elle était en train de faire une course avec Françoise, qu'elle reviendrait avec celle-ci à un moment prochain et que j'eusse volontiers prorogé (Proust, Prisonn., 1922, p.157).
REM.
Prorogeable, adj.Qui peut être prorogé. Ils se jurèrent fidélité et assistance, à la vie à la mort, pendant une semaine, délai prorogeable par tacite reconduction pour employer l'antique langage, qui sonne si féodalement, des hommes de loi (Arnoux, Gentilsh. ceinture, 1928, p.37).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔ ʀ ɔ ʒe], (il) proroge [-ʀ ɔ:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1325 proroguer «prolonger la durée de» (Lett. de Thomas de Savoie et de Henri de Bourgogne, Arch. du Prince, L3, no14, Mon. de l'hist. de Neuchâtel, I, 103 ds Gdf. Compl.); 1344 proroger (Prolong. de treve ds Hist. de Metz, IV, 103, ibid.); 2. ca 1330 proroguer «renvoyer à une date plus ou moins éloignée» (Girart de Roussillon, éd. E. B. Ham, 2795); 3. 1687 (Miege d'apr. Barbier ds Mod. Lang. R. t.16, p.142: To prorogue the parliament, proroger le parlement, le renvoyer à une autre fin). Empr. au lat. prorogare «prolonger (des pouvoirs, un délai etc.)». Dans l'emploi 3, repris de l'angl. to proroge, prorogue, empr. au m. fr., qui, à partir du sens de «reporter à un terme plus éloigné, ajourner» a signifié «suspendre les séances de (une assemblée) pendant un temps déterminé ou non» surtout en parlant du Parlement (1425 ds NED). Fréq. abs. littér.: 15.

Wiktionnaire

Verbe

proroger \pʁɔ.ʁɔ.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Prolonger le temps qui avait été pris, qui avait été donné pour quelque chose.
    • Elle [la petite phrase musicale] reparut, mais cette fois pour se suspendre dans l’air et se jouer un instant seulement, comme immobile, et pour expirer après. Aussi Swann ne perdait-il rien du temps si court où elle se prorogeait. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio n°1924, 1987, page 346)
    • On a prorogé le délai qu’on lui avait donné.
    • Proroger le terme accordé pour l’exécution d’un traité.
    • Proroger une dispense.
    • La Ville a prorogé aujourd’hui le contrat de Decaux, le temps de lancer un nouvel appel d’offres où la publicité lumineuse n’aura pas lieu d’être tant qu’un nouveau règlement n’aura pas été négocié. — (Jean-Michel Thénard, Paris s’affiche encore avec Decaux, Le Canard Enchaîné, 25 octobre 2017, page 4)
  2. (Législation politique) Suspendre les séances d’une assemblée et en remettre la continuation à un certain jour.
    • L’assemblée se prorogea jusqu’au mois de novembre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROROGER. v. tr.
Prolonger le temps qui avait été pris, qui avait été donné pour quelque chose. On a prorogé le délai qu'on lui avait donné. Proroger le terme accordé pour l'exécution d'un traité. Proroger une dispense. Il signifie, en termes de Législation politique, Suspendre les séances d'une assemblée et en remettre la continuation à un certain jour. L'assemblée se prorogea jusqu'au mois de novembre.

Littré (1872-1877)

PROROGER (pro-ro-jé. Le g prend un e devant a et o : prorogeant, prorogeons) v. a.
  • 1Prolonger le temps pris ou donne pour une chose. Proroger un terme. Ceux qui avaient une fois obtenu le département d'une province restaient souvent dans cette province durant plusieurs années, non qu'on leur prorogeât ce département, mais parce qu'on ne leur envoyait point de successeur, Bouchaud, Instit. Mém. sc. mor. et pol. t. V, p, 372.
  • 2 Terme de législation politique. Prononcer la prorogation d'une assemblée. Qu'il n'y avait plus de parlement, parce qu'il avait été prorogé plus d'un an contre les lois, Pellisson, Lett. hist. t. III, p. 160. Un gouverneur y convoque [dans les colonies anglaises], y proroge, y termine les assemblées, Raynal, Hist. phil. XVIII, 35.

    Remettre à un autre jour. Proroger la séance.

  • 3Se proroger, v. réfl. Prononcer sa propre prorogation. S'il [le corps législatif] avait droit de se proroger lui-même, il pourrait arriver qu'il ne se prorogerait jamais, Montesquieu, Esp. XI, 6.

HISTORIQUE

XIVe s. Li rois cel soir envoie, sanz proroguer termine, à la porte son frere tromper celle busine [faire sonner cette trompette], Girart de Ross. V. 2795.

XVIe s. Le pape ne peut proroger le temps donné aux executeurs de testamens pour faire l'execution d'iceux, P. Pithou, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROROGER, v. act. (Gramm.) & PROROGATION, s. f. (Jurisprud.) signifie en général extension.

Prorogation d’un delai pour défendre ou faire quelqu’autre chose, c’est-à-dire, qu’on le continue.

Prorogation de la grace ou du remeré, c’est lorsque l’acheteur qui a acquis sous faculté de rachat jusqu’à un certain tems, après ce tems fini, consent de prolonger encore le délai.

Prorogation de compromis, est l’extension du tems fixé par le compromis aux arbitres pour décider le différend.

Le tems du compromis ne peut être prorogé que par les parties ou par leurs fondés de procuration spéciale, ou par les arbitres eux-mêmes, supposé que le pouvoir leur en ait été donné par le compromis.

La peine portée par le compromis n’auroit pas lieu après la prorogation, si en continuant ainsi le compromis, on ne rappelloit pas aussi expressément la clause qui contient la peine. Voyez ci-devant Compromis, Délai, & ci-après Rachat, Remeré. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « proroger »

Du latin prorogare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. et espagn. prorogar ; ital. prorogare ; du lat. prorogare, de pro, en avant, et rogare, proposer, demander (voy. ROGATIONS).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « proroger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
proroger prɔrɔʒe

Citations contenant le mot « proroger »

  • Pour la troisième fois en trois jours, le Conseil de sécurité de l’ONU n’a pas réussi vendredi à proroger le mandat du mécanisme d’acheminement de l’aide transfrontalière vers la Syrie en raison du vote négatif de deux de ses membres permanents. ONU Info, Syrie : le Conseil de sécurité échoue à nouveau à proroger le mécanisme d’acheminement de l’aide transfrontalière | ONU Info
  • Créé en 2002, ce dispositif permettant aux PME investissant sur l'île de récupérer 20 % à 30 % du montant de leurs investissements sous la forme d'un crédit d'impôt, devait arriver à échéance le 31 décembre prochain. Sa reconduction est le résultat d'un long travail législatif. En mai dernier, le député de Haute-Corse Jean-Félix Acquaviva, interpellait une première fois le ministre de l'Économie et des Finances sur la nécessité de proroger une "mesure fiscale importante pour l'île en ce qu'elle permet aux entreprises corses de modérer les contraintes de l'insularité". En cette année de crise sanitaire, il proposait également d'en étendre le bénéfice à de nouveaux types d'investissements et d'en augmenter le taux en le portant à 40 %.  Corse Matin, Le crédit d'impôt sur l'investissement en Corse prorogé | Corse Matin
  • Le texte vient en pratique proroger d’une année le terme de l’expérimentation des boîtes noires introduites avec la loi Renseignement de 2015.  , Renseignement : vers la prorogation des boîtes noires jusqu’en 2021 - Next INpact
  • Le Conseil de sécurité a décidé, mardi matin à l’unanimité, de proroger d’un an l’embargo sur les armes imposé à la République centrafricaine (RCA), tout en créant une nouvelle dérogation pour les lance-roquettes. ONU Info, RCA : le Conseil de sécurité renouvelle d’un an l’embargo sur les armes tout en créant une dérogation pour les lance-roquettes | ONU Info
  • (Investir au Cameroun) - Le conseil d’administration du Port autonome de Douala (PAD) a décidé, le 27 juillet, de réorganiser et de proroger pour une durée de trois ans renouvelables la Régie de son terminal à conteneurs (RTC). Investir au Cameroun, Le Port autonome de Douala proroge la gestion en régie de son terminal à conteneurs jusqu’en 2024 - Investir au Cameroun
  • Les avis des élus sont restés partagés lors du débat. Pour certains, il n’y avait pas lieu de proroger une nouvelle fois cet État d’urgence. Par contre, le député Felix Kabange Numbi a souligné la nécessité de proroger cet État d’urgence sanitaire, résume le site web. Radio Okapi, 7sur7.cd : « RDC : l'Assemblée nationale proroge l'État d'urgence "pour la dernière fois" et invite le gouvernement à soumettre un plan de sortie » | Radio Okapi
  • « Il est porté à la connaissance de l’ensemble des contribuables que dans le cadre de l’accompagnement des opérateurs économiques dans la reprise de leurs activités et de facilitation d’accomplissement de leurs obligations fiscales, il a été décidé de proroger, à titre exceptionnel, le délai de souscription des déclarations annuelles de résultats et de revenus (séries G n° 1, G n° 4 et G n° 11) jusqu’au jeudi 30 juillet 2020 », lit-on dans un communiqué de la DGI. Algerie Eco, DGI : le délai de souscription des déclarations annuelles prorogé jusqu'au 30 juillet - Algerie Eco
  • Que sera la prochaine saison des Gal’Abrials ? L’annonce d’une seconde vague de la Covid19 suscite doutes et inquiétudes au sein de la troupe. Le confinement a interrompu les représentations de la pièce "Des Gommages corporels", comédie qui devait s’achever en juin. Le dé-confinement qui a suivi a suscité un regain d’optimisme et décidé la troupe à proroger cette pièce jusqu’au début 2021 suite à des demandes d’associations. Aujourd’hui, l’optimisme est retombé en raison des nouvelles alarmantes. ladepeche.fr, Saint-Sauveur. Les Gal’Abrials entre doute et espoir - ladepeche.fr
  • Prévisible par les assureurs, la décision de proroger la couverture "assurance auto" jusqu’à fin avril 2020, leur a fait perdre 272 millions de dirhams de nouvelles primes à encaisser. Les détails. fr.le360.ma, Covid-19: en un mois, la prorogation de la couverture "assurance auto" a coûté 272 millions de dirhams aux assureurs | www.le360.ma

Images d'illustration du mot « proroger »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « proroger »

Langue Traduction
Anglais extend
Espagnol ampliar
Italien estendere
Allemand erweitern
Chinois 延伸
Arabe تمديد
Portugais ampliar
Russe простираться
Japonais 伸ばす
Basque zabaldu
Corse estende
Source : Google Translate API

Synonymes de « proroger »

Source : synonymes de proroger sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « proroger »

Partager