La langue française

Propreté

Sommaire

  • Définitions du mot propreté
  • Étymologie de « propreté »
  • Phonétique de « propreté »
  • Citations contenant le mot « propreté »
  • Images d'illustration du mot « propreté »
  • Traductions du mot « propreté »
  • Synonymes de « propreté »
  • Antonymes de « propreté »

Définitions du mot « propreté »

Trésor de la Langue Française informatisé

PROPRETÉ, subst. fém.

[Correspond à propre2] Caractère de ce (celui, celle) qui est propre, net(te), sans trace de souillure.
A. − [Appliqué à une pers. ou à son aspect extérieur]
1. [Gén. accompagné d'un adj. ou suivi d'un compl. déterminatif] État d'une personne qui pratique une hygiène corporelle stricte, dont la mise est nette et soignée. Anton. malpropreté.Simple dans sa mise et d'une exacte propreté, il sentait le savon de Marseille (A. France, Pt Pierre, 1918, p.113).Ses vêtements râpés, mais d'une propreté méticuleuse, annonçaient un de ces métiers qui exigent d'abord de la tenue (Bourget, Actes suivent, 1926, p.121):
1. ... il négligeait la propreté à un degré tout à fait choquant. Dans son cours, son vieux manteau et les manches de sa soutane servaient à essuyer les instruments et en général à tous les usages du torchon... Renan, Souv. enf., 1883, p.236.
SYNT. Propreté admirable, corporelle, douteuse, excessive, extrême, exquise, individuelle, maniaque, minutieuse, parfaite, physique, raffinée, remarquable; une grande propreté; la propreté du corps, des vêtements; une propreté de chatte.
Avec propreté. Proprement, avec soin, d'une manière convenable. On mangeait à la maison avec une rare propreté et des soins recherchés. On me recommandait par exemple de ne faire aucun bruit avec la bouche (Stendhal, H. Brulard, t.1, 1836, p.114).
Au plur., rare. Soins de la toilette. Elle devenait (...) d'une saleté de peigne, étant comme beaucoup de filles du peuple qui ne se livrent à de discrètes propretés que lorsqu'elles ont un homme (Huysmans, Soeurs Vatard, 1879, p.53).
En partic. [Appliqué à un jeune enfant] État d'un enfant ayant acquis le contrôle de ses fonctions naturelles. (v. propre2A 1). Dressage à la propreté. Au cours de cette période appelée sado-anale, l'enfant montre un certain intérêt pour ses excréments (...). Mais c'est aussi l'époque des premiers interdits. On lui impose la propreté (Choisy, Psychanal., 1950p.49).
2. Subst. + de propreté
a) (Mesure, action) destinée à conserver ou développer une propreté plus grande chez les individus. Soins de propreté, observer les règles de propreté. Il y eut une rapide inspection de propreté. Quelques enfants furent envoyés au lavabo (Frapié, Maternelle, 1904, p.21).Le bain, mesure de propreté et d'hygiène, est aussi un plaisir, et il est devenu l'occasion d'assez curieux usages (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p.192).
b) Instrument de propreté. Accessoire de toilette facilitant le nettoyage de certaines parties du corps. J'apportai mon nécessaire. J'atteignis tous les petits instruments de propreté qu'il contenait: une brosse à ongles, une brosse à dents neuve (Maupass., Contes et nouv., t.1, Soeurs, 1884, p.1268).
3. Sens gén. La propreté. Qualité d'une personne qui est propre par habitude, tant sur elle que dans les soins qu'elle apporte à son ménage et aux objets qui l'entourent. Oui, la propreté est la dignité du pauvre, c'est par elle qu'il se montre supérieur à sa destinée et plus digne de vivre dans les palais que les fainéants qui les possèdent (Sand, Hist. vie, t.1, 1855, p.190).«La propreté avant tout» disait-elle en me regardant avec intention, comme le représentant d'un pays sale, d'un continent érotique, microbien et contaminé (Morand, Champions du monde, 1930, p.152).
B. − [Appliqué à une chose, à un endroit]
1.
a) Caractère de ce qui est net, propre, rangé, sans trace de saleté. La propreté du linge, de la maison, d'une habitation; éclatant, (re)luisant de propreté; luire de propreté; avoir un air de propreté; propreté flamande, hollandaise. La table servie, deux réchauds d'argent, le bouton des portes en cristal, le parquet et les meubles, tout reluisait d'une propreté méticuleuse, anglaise (Flaub., MmeBovary, t.2, 1857, p.155).De la propreté, des parquets cirés; aucun ustensile domestique ne traînait: on ne trouvait ni un balai, ni une lampe ou un torchon hors des armoires. Tous les meubles étaient recouverts de housses blanches, bien rangés (Duranty, Malh. H. Gérard, 1860, p.169):
2. Il prit, dans le buffet, des serviettes, des assiettes, des fourchettes et des couteaux, deux verres. Tout cela était d'une propreté extrême, et il s'amusait à ces soins de ménage, comme s'il eût joué à la dînette, heureux de la blancheur du linge... Zola, Bête hum., 1890, p.7.
b) TECHNOL. Propreté (d'un moteur). Caractère non polluant d'un moteur (v. propre2A 6 b). Automobiles électriques. Propreté, douceur de roulement, fonctionnement silencieux, démarrage facile (Soulier, Gdes applic. électr., 1916, p.174).
2. Subst. + de propreté
a) (Action) destinée à rendre une chose, un endroit plus propre, plus net. Ulrich Kunsi se chargeait des nettoyages, des lavages, de tous les soins et de tous les travaux de propreté (Maupass., Contes et nouv., t.2, Aub., 1886, p.1077).Pris d'une fringale de propreté, il raclait, émondait, récurait, imbibait, séchait à tour de bras (Huysmans, Là-bas, t.1, 1891, p.238).
ARM. (mar.). Poste de propreté. Poste affecté à un homme de l'équipage pour le nettoyage et la mise en ordre du navire. Et Yves me quitta en disant, comme s'il se fût agi de la chose du monde la plus naturelle: −Ah!... je m'en vais à mon poste de propreté (Loti, Mon frère Yves, 1883, p.148).
b) TECHNOL. Plaque de propreté. Plaque de protection, en verre, métal ou matière plastique englobant la poignée et la serrure d'une porte. La série de miroiterie (...) prévoit tous les travaux (...) pour les plaques de propreté ou glaces (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât., t.6, 1930, p.89).
C. − P. anal. et au fig.
1. Netteté, soin rigoureux apporté dans l'exécution d'un ouvrage d'art (peinture, littérature) ou un morceau de musique. Aquarelle (...) supérieure à celle de Cochin par la propreté, la clarté, la gaieté, la transparence (Goncourt, Art XVIIIes., 1882, p.215).On y admire [dans les improvisations de piano de Johnson] un rythme solide, une grande propreté d'interprétation (Panassié, Jazz hot, 1934, p.154).
2. Au fig.
a) Propreté (morale). Qualité d'une personne qui se conduit avec honnêteté, intégrité, franchise. Je pensais, cette nuit, qu'une des causes des implacables inimitiés littéraires que je rencontre était la propreté de ma vie (Goncourt, Journal, 1895, p.724).Écoutez, Portal, vraiment, si les mots désuets que j'employais tout à l'heure −droiture, propreté morale, dignité personnelle −ont jamais été applicables à quelqu'un, c'est bien à Luce! (Martin du G., J. Barois, 1913, p.327).
b) Manière convenable, juste, dont se déroule une action. La justice d'alors se souciait fort peu de la netteté et de la propreté d'un procès au criminel (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p.387).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔpʀ əte]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. 1538 «manière convenable de (s'habiller, se comporter...)» (Est.); 2. 1671 «netteté» (Pomey). Dér. de propre*; suff. -eté*. Fréq. abs. littér.: 554. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 782, b) 1071; xxes.: a) 925, b) 557. Bbg. Lalande (J.-N.). Ét. lexico-sém. du mot propriété... Grammatica. 1979, no7, p.18.

Wiktionnaire

Nom commun

propreté \pʁɔ.pʁə.te\ féminin

  1. Netteté ; qualité de ce qui est exempt de saleté.
    • Mais Jacquotte était une infatigable plieuse de linge , par caractère frotteuse de meubles, amoureuse d'une propreté tout ecclésiastique, la plus minutieuse, la plus reluisante, la plus douce des propretés. — (Honoré de Balzac, « Le Médecin de campagne », dans les Œuvres complètes de H. de Balzac: tome 13 : La comédie humaine, 1re partie : Étude de mœurs, Paris : chez Alexandre Houssiaux, 1855, p. 329)
    • Ce qui nous frappa tout d'abord quand nous entrâmes à Jerez, ce fut un air de bien-être, de richesse, de propreté, qui n'est pas le partage de toutes les petites villes espagnoles. — (L'Espagne par le baron Davillier, illustrée de 309 gravures dessinées sur bois par Gustave Doré, Librairie Hachette & Cie, 1874, p. 282)
    • Locaux et matériel doivent être tenus dans le plus grand état de propreté au moyen de fumigations préalables et de lavages répétés. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Mais comment, cependant, ne pas consacrer au moins un mot à cette admirable pouponnière, à cette garderie, à ces parcs à bébés où les jeunes mères déposent leurs petits, qu'elles viennent, à intervalles réguliers, allaiter avec des précautions de propreté, une incessante éducation d'hygiène dont je m'émerveille ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Topologie) Propriété de ce qui est propre, au sens mathématique du terme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROPRETÉ. n. f.
Netteté, qualité de ce qui est exempt de saleté. Tenir un appartement avec propreté, dans une grande propreté. La propreté du corps, des vêtements. Fig., Propreté morale.

Littré (1872-1877)

PROPRETÉ (pro-pre-té) s. f.
  • 1Manière convenable de s'habiller, d'être meublé, de préparer certaines choses. Pourvu qu'on ait un reste de pudeur et de retenue et qu'on n'aille pas aux derniers excès de l'indécence, on croit être dans la propreté et dans les règles de la modestie, Fléchier, Panég. II, 400. On vit cet homme qui, pour conserver sa propreté et sa bonne grâce, avait souffert les incisions les plus sensibles, Fléchier, ib. II, 185. Je voudrais qu'on ne fît mention de la délicatesse, de la propreté et de la somptuosité des généraux qu'après n'avoir plus rien à dire sur leur sujet, La Bruyère, XIV.

    Au plur. Je doute que propretés au pluriel soit bon, il ne faut s'en servir qu'au singulier, Vaugelas, Nouv. Rem. p. 53, dans POUGENS. Le mérite de cette situation [le domaine de Chaseu] …augmente tous les jours par les propretés dont je l'embellis, Bussy-Rabutin, à Mme de Sév. 19 déc. 1686. Certaines propretés affectées, sans autre dessein que celui de satisfaire son amour-propre, Fléchier, Panégyr. Ste Thér.

    Cette personne est d'une grande propreté, elle a grand soin que tout ce qui lui appartient soit propre.

    Terme de beaux arts. Se dit de la netteté des contours, et surtout de celle de la touche, de l'effet d'un soin scrupuleux dans la conduite du crayon ou du pinceau ; c'est l'opposé du sale, et souvent aussi du facile et du large. Ce peintre a une grande propreté de pinceau.

    Terme de gravure. Netteté de tailles et de hachures.

  • 2Netteté, absence de saleté, d'ordure. Philippe, déjà vieux, raffine sur la propreté et sur la mollesse, il passe aux petites délicatesses, La Bruyère, XI. Un repas simple, mais exquis pour le goût et pour la propreté, Fénelon, Tél. I. Elles font et lavent tous les habits de la famille, tiennent les maisons dans un ordre et une propreté admirable, Fénelon, Tél. VIII. Exhorte-les à la propreté, qui est l'image de la netteté de l'âme, Montesquieu, Lett. pers. 2. J'aime le luxe et même la mollesse, Tous les plaisirs, les arts de toute espèce, La propreté, le goût, les ornements, Voltaire, Mondain. À force d'en faire [du linge] un objet de propreté, j'en avais fait un objet de luxe, Rousseau, Conf. VIII.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROPRETÉ, s. f. (Morale.) la propreté, dit Bacon, est à l’égard du corps ce qu’est la décence dans les mœurs, elle sert à témoigner le respect qu’on a pour la société & pour soi-même ; car l’homme doit se respecter. Il ne faut pas confondre la propreté avec les recherches du luxe, l’afféterie dans la parure, les parfums & les odeurs ; tous ces soins exquis de la sensualité ne sont pas même assez rafinés pour tromper les yeux ; trop embarassans dans le commerce de la vie, ils décelent le motif qui les fait naître. Les parfums & les délices de la table tiennent plus du vice que de la vanité ; les simples plaisirs de tempérament n’ont pas besoin de tant d’art, ils veulent plutôt des remedes & des antidotes. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « propreté »

Propre. On trouve propreté dans les anciens textes, mais avec le sens de propriété.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De propre et du suffixe -té.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « propreté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
propreté prɔprœte

Citations contenant le mot « propreté »

  • Saint Augustin était d'avis que la propreté était une demi-vertu, mais j'ai toujours pensé qu'il se trompait de moitié. Julien Green, Journal, Plon
  • La propreté physique conduit à la pureté morale. De Le Talmud
  • La propreté embellit l'opulence et déguise la misère. De Antoine de Rivarol
  • La propreté est le luxe du pauvre : soyez sale. De Francis Picabia / Ecrits
  • La propreté est l’image de la netteté de l’âme. De Montesquieu / Lettres persanes
  • C'est une question de propreté : il faut changer d'avis comme de chemise. De Jules Renard / Journal
  • Humour : pudeur, jeu d'esprit. C'est la propreté morale et quotidienne de l'esprit. De Jules Renard / Journal
  • A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarrhée verbale, lire un poème, c'est prendre une sorte de bain de propreté, de pureté. De Robert Sabatier / Entretien avec Bernard Pivot - Novembre 1975
  • Si la sécurité sur le site du Sautadet est une des préoccupations majeures de la municipalité de La Roque, il en est une autre qui compte beaucoup : la propreté des lieux. midilibre.fr, Bénévoles en renfort pour la propreté du Sautadet - midilibre.fr
  • Après avoir été jugés, incompris, décriés, moqués ou méprisés, les allergiques aux taches et à la poussière ont droit à un retour en grâce. Selon un sondage OpinionWay (réalisée du 24 au 25 juin 2020 auprès d'un échantillon de 1057 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas) pour les produits d'entretien Starwax que nous dévoilons, pas moins de 43% des Français estiment qu'être un maniaque de la propreté est une qualité « car par son perfectionnisme, il prend soin des autres et de leur environnement ». Le pourcentage atteint même 54% des 18-24 ans ! Désormais, vouloir absolument que tout brille n'est plus seulement perçu comme un défaut qui gâche la vie des autres. leparisien.fr, Covid-19 : la revanche des maniaques de la propreté - Le Parisien
  • Les critères de propreté ne constituent pas un élément déterminant du contrat de location pouvant caractériser une « erreur » de consentement définie par le Code civil, selon la Cour de cassation. DemarchesAdministratives.fr, Un logement loué sale justifie une réduction de loyer
  • En réponse à la crise sanitaire, Enterprise met l’accent sur la propreté. Le loueur déploie ainsi une nouvelle procédure de nettoyage de ses véhicules et étoffe les règles de conduite de ses salariés. Dans le cadre d’un programme intitulé « Engagement de Propreté Complète », le nettoyage des véhicules est donc renforcé, avec une attention particulière portée sur une vingtaine de zones sensibles comme les pochettes de siège, les vide-poches, etc. Du côté du processus de location, le loueur propose de nouvelles dispositions pour limiter les interactions avec les clients : dans les agences, le nombre de personnes est désormais limité et la distance de sécurité établie à 2 m. Flottes Automobiles, Un Engagement de Propreté Complète chez Enterprise
  • Nîmes ville propre ? En tout cas, la Ville obtient la 2e étoile du label "Ville éco-propre" pour "ses constructions collaboratives autour de la propreté urbaine". midilibre.fr, Nîmes récompensée pour ses actions en matière de propreté de ses espaces publics - midilibre.fr
  • Les agents de propreté du centre hospitalier de Valenciennes (Nord) ont entamé, ce mardi 30 juin, leur 4e jour de grève : ils exigent une prime Covid de 1 500 euros, au lieu des 150 promis par la société Onet, leur employeur. France 3 Hauts-de-France, "Nos vies valent 150 euros" : les agents de propreté de l'hôpital de Valenciennes en grève contre la prime Covid

Images d'illustration du mot « propreté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « propreté »

Langue Traduction
Anglais cleanliness
Espagnol limpieza
Italien pulizia
Allemand sauberkeit
Chinois 清洁度
Arabe النظافة
Portugais limpeza
Russe чистота
Japonais 清潔さ
Basque garbitasuna
Corse pulizia
Source : Google Translate API

Synonymes de « propreté »

Source : synonymes de propreté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « propreté »

Partager