La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « prétentieux »

Prétentieux

Variantes Singulier Pluriel
Masculin prétentieux
Féminin prétentieuse prétentieuses

Définitions de « prétentieux »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉTENTIEUX, -EUSE, adj. et subst.

Péj. (Personne) qui a, manifeste de la prétention.
A. − [Corresp. à prétention A] Subst., rare. Personne qui revendique quelque chose comme un dû, qui a des exigences financières exagérées. [La chambre] était affichée quatre cents lires (et ne valait sûrement pas plus). On a prétendu me la faire payer douze cents. Le prétentieux était un cireur de bottes (Giono,Voy. Ital., 1953, p.191).
B. − [Corresp. à prétention B] Adj., peu fréq. Qui a des desseins trop ambitieux, des visées hors de proportion avec les possibilités réelles.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe] Je n'ai pas vécu dans une société barbare. Elle n'était pas prétentieuse; elle n'a pas voulu faire le bonheur de tous, trop vite, au prix d'une espèce d'asphyxie générale (Chardonne,Ciel, 1959, p.76).Je n'aime guère ces éducateurs prétentieux qui prétendent choisir pour les enfants les jeux les plus agréables. S'il est un domaine dans lequel l'initiative des adultes est déplacée, c'est bien le domaine du jeu (Jeux et sports, 1967, p.134).
2. [En parlant d'une chose abstr.] La science me laisse froid. (...) toute sa partie théorique me semble caduque, changeante et d'autant plus prétentieuse qu'elle est plus sujette à erreur (L. Daudet,A. Daudet, 1898, p.289).L'histoire a péché (...), par cette démesure qui lui faisait oublier le sens de ses limites, le poids de ses servitudes, l'humilité de la condition humaine: ah! prétentieuse, trop ambitieuse, icarienne Klio! (Marrou,Connaiss. hist., 1954, p.236).
C. − [Corresp. à prétention C] Adj.
1. [En parlant d'une pers.] Qui s'estime supérieur, qui cherche à se faire valoir par des outrances ridicules. Synon. arrogant, crâneur (pop.), faraud, fat, gourmé, guindé, infatué, m'as-tu vu (fam.), mièvre, minaudier, orgueilleux, outrecuidant, poseur, présomptueux, suffisant, vain, vaniteux; anton. humble, modeste, simple.Il soignait sa toilette: il était ridicule; il surveillait sa façon de parler: il était prétentieux (Rolland,J.-Chr., Matin, 1904, p.201).V. alambiqué ex. 9, chichi ex. 2, guindé ex. de Balzac.
Empl. subst. Personne qui a une opinion trop avantageuse de sa valeur, de ses possibilités. La musique ne peut être vraiment simple et claire pour tout le monde qu'à la condition de renoncer à la plupart de ses ressources (...). Hésite-t-elle à couper ses ailes? C'est de la musique savante; l'auteur est un pédant, (...) un prétentieux sans idées (Saint-Saëns,Harm. et mélod., 1885, p.23).
2. P. méton. Qui manifeste ou relève de la prétention, qui s'exprime avec prétention.
a) [En parlant de l'aspect extérieur ou du comportement d'une pers.] Synon. façonnier, maniéré; anton. aisé, naturel.Étalages de robes prétentieuses, de bonnets à fleurs criardes, de tours de cheveux extravagants (Champfl.,Bourgeois Molinch., 1855, p.105).Ses manifestations [du maniérisme] sont multiples: (...) poses affectées et prétentieuses démarches, recherches de costume, (...) complications et enjolivements d'esprit (Mounier,Traité caract., 1946, p.589).
b) [En parlant de l'environnement matériel d'une pers. ou d'une oeuvre ornementale] Les petites villas frustes et prétentieuses, compliquées de peintures italiennes, de découpures mauresques (Noailles,Nouv. espér., 1903, p.183).Cet ameublement prétentieux et désuet, d'une richesse sans fantaisie, d'une sévérité sans noblesse, académique et bourgeois (Bernanos,Joie, 1929, p.563).V. afféterie ex. 7.
c) [En parlant du lang., d'une oeuvre littér.] Synon. affecté, alambiqué, ampoulé, emphatique, enflé, précieux, recherché, sophistiqué.Prose prétentieuse, philosopharde, tuméfiée (Romains,Hommes bonne vol., 1932, p.159).On se demande à quoi servent nos efforts, à nous écrivains d'Occident, pour évoquer quoi que ce soit avec des mots. Il nous en faut, pourtant, et de si prétentieux (...). Mais la simplicité est un don du ciel et ne s'apprend pas (Green,Journal, 1957, p.335).V. galanterie ex. 5.
Empl. subst., rare. Chose qui se caractérise par une recherche excessive. L'antique périphrase de Delille, vieille prétentieuse inutile, qui se pavane fort singulièrement au milieu des images dévergondées et crues de l'école de 1830 (Baudel.,Art romant., 1867, p.565).
Empl. subst. masc. sing. inv. à valeur de neutre. Ce qui se caractérise par des outrances de style. Je rédigeai sur des cahiers un voyage (...) qui se trouve très-lourd et très-prétentieux de style. Et pourtant ce prétentieux fut naïvement cherché (...) j'étais emphatique consciencieusement (Sand,Hist. vie, t.4, 1855, p.21).
d) [En parlant d'un sentiment, d'une qualité hum.] Ne nions pas (...) les sentiments prétentieux et les enthousiasmes déclamatoires, on peut pleurer de bonne foi tout en arrondissant gracieusement le coude pour tirer son mouchoir (Flaub.,Champs et grèves, 1848, p.212).Ce peuple expansif et aimable s'en laisse imposer par la morgue pédante et la nullité prétentieuse des pontifes de la cravate blanche (Pailleron,Monde où l'on s'ennuie, 1869, i, 2, p.8).
3. P. anal. [En parlant d'un animal ou d'un végétal] Qui, rappelant la prétention humaine, semble exprimer une vanité déplacée. Les fleurs prétentieuses, convenues, bêtes, dont la place est seulement dans des cache-pots de porcelaine peints par des jeunes filles, telles que la rose (Huysmans,À rebours, 1884, p.117).Des dromadaires, (...) l'air stupide et prétentieux (Morand,Rococo, 1933, p.154).
REM.
Prétentiard, -arde, adj. et subst.,péj. (Individu) prétentieux. Ton bien prétentiard (Queneau,Loin Rueil, 1944, p.174).Le plus con d'entre ces cons était un boutonneux (...) qui exhibait un galurin grotesque (...). Ce prétentiard se mit à râler parce qu'un vieux con lui piétinait les panards (Queneau,Exerc. style, 1947, p.170).
Prononc. et Orth.: [pʀetɑ ̃sjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1789, 17 juin dénomination prétentieuse (Mirabeau peint par lui-même, Paris, Buisson, t.1, 1791, p.59, d'apr. Th. Ranft ds Z. fr. Spr. Lit. t.35 1909, p.142); 2. 1795 homme prétentieux; une prétentieuse (L.Snetlage, Nouv. dict. fr., ibid.). Dér. de prétention*; suff. -eux*, -euse*. Fréq. abs. littér.: 355. Fréq. rel. littér.: xxes.: a) 199, b) 595; xxes.: a) 621, b) 646.
DÉR.
Prétentieusement, adv.D'une manière prétentieuse. a) Rare. [Corresp. à supra C 1] Synon. arrogamment, mièvrement, présomptueusement, vaniteusement; anton. humblement, modestement.Les Dicts sont prétentieusement idiots; au lieu que M. Gasquet est un vrai poète (Toulet,Corresp. avec un ami, 1920, p.99).b) [Corresp. à supra C 2 a] Anton. simplement.Prétentieusement vêtu. Parler pointu et prétentieusement traîné (Goncourt,Journal, 1869, p.540).Elles s'habillent d'une manière ridicule. Elles vont jouer au golf en robes de soie. À leurs âge elles sont mises plus prétentieusement que des femmes âgées (Proust,J. filles en fleurs, 1918, p.884).c) [Corresp. à supra C 2 b] Synon. immodérément.Toute cette rouennerie prétentieusement bigarrée ne donne pas une note juste (Huysmans,Art mod., 1883, p.14).V. couronner ex. de Billy.d) [Corresp. à supra C 2 c] Synon. emphatiquement, précieusement.Ce pavillon que nous appelons ici, un peu prétentieusement peut-être, le pavillon des Muses (Pailleron,op. cit., I, 6,p.22).e) [Corresp. à supra C 3] Les grosses juments qui relèvent prétentieusement leurs sabots (Renard,Journal,1899,p.538). [pʀetɑ ̃sjøzmɑ ̃]. 1reattest. 1834 (Land.); de prétentieux, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 24.
BBG.Quem. DDL t.20 (s.v. prétentiard).

Wiktionnaire

Nom commun - français

prétentieux \pʁe.tɑ̃.sjø\ masculin (pour une femme, on dit : prétentieuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne prétentieuse.
    • Les écrivains ne sont-ils pas des vaniteux, des prétentieux ? dit Marie-Josée. — (Tony Delsham, Tracée sans horizon, 1985)
    • Mistral reprendra la formule en la transformant : « Qui a vu Paris, mais n'a pas vu Cassis, n'a rien vu. » « C'est comme ça, commente Robert Ode, que les Cassidains se sont fait une réputation de prétentieux ! » — (Didier Mereuse, « Cassis le « petit paradis » de Virginia Woolf », le 02/04/2005, sur le site de La Croix (www.la-croix.com))

Adjectif - français

prétentieux

  1. Qui a des prétentions ; qui est désireux d’attirer l’admiration d’autrui.
    • Cette gamine vicieuse et prétentieuse est la fille d’une grosse commère qui tenait, naguère, une fruiterie dans les environs du Barbès. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 198)
    • Grimpèrent au premier étage d'une prétentieuse babel de métal, suppositoire par quoi la civilisation parisienne avait cru enchoser Dieu — (Guy Verdot, Je ne suis pas d'ici, Paris : Éditions Robert Marin, 1950, chap. 3)
    • Albert est un trou de balle prétentieux. Son visage estampillé cinquante ans trahit une récente plastie des bajoues, il sourit en permanence de toutes ses facettes dentaires,[…]. — (Dan Fante, Point Dume, traduit de l'anglais (USA) par Samuel Todd, Paris : Le Seuil, 2014, chap. 1)
  2. Où il y a de la prétention, de l’affectation, de la recherche.
    • Il a le ton bien prétentieux. — Il utilise un style vraiment prétentieux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PRÉTENTIEUX (pré-tan-si-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui a des prétentions. Un jeune homme prétentieux.

    Substantivement. Celui, celle qui a des prétentions. Vous n'êtes qu'un prétentieux.

  • 2Où il y a de la prétention. Un style prétentieux. La discrétion prétentieuse de la baronne, Th. Leclercq, Prov. t. V, p. 255, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prétentieux »

Voy. PRÉTENTION ; ce mot est formé comme factieux et faction.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de prétention, avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prétentieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prétentieux pretɑ̃tjø

Fréquence d'apparition du mot « prétentieux » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « prétentieux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « prétentieux »

  • Je hais les pigeons. Surtout les parisiens. D'abord, ils sont laids, gris et prétentieux.
    Pierre Etaix — Je hais les pigeons (Seuil, 1996)
  • Les discussions de classe consistent à laisser vingt lourdauds et deux prétentieux parler avec leur professeur de quelque chose qu’aucun d’entre eux ne comprend.
    Vladimir Nabokov — Pnine
  • La modestie. Elle a le mérite de n'être qu'un constat qui fait échec aux prétentions et aux prétentieux.
    Robert Blondin — 7ème de solitude ouest
  • L’homme le plus prétentieux au monde aurait été celui qui célébrait son anniversaire en envoyant un télégramme de félicitations à sa mère !
    Anonyme
  • L'amour c'est généreux, calme et détendu. Quelquefois cela dure, et quelquefois cela passe, mais au fond cela n'est jamais aussi grave qu'on le pense et il est très prétentieux de vouloir enfermer un homme et une femme dans un sentiment éternel.
    Louise Maheux-Forcier — L'île joyeuse
  • Comme dans toute société, il y a chez les jésuites quelques sujets intelligents et une majorité de sots qui, lorsqu'ils ne sont pas effarés, font les prétentieux et les vindicatifs.
    Jacques Ferron — Le ciel de Québec
  • Le langage de la sculpture est un néant prétentieux s’il n’est pas composé de mots d’amour et de poésie.
    Ossip Zadkine
  • Les gens qui s'assoient sur les habitudes et leur confort deviennent artificiels, vaniteux et prétentieux. Ils ne sont, en réalité, que les fantômes de leur propre existence.
    Réal Fortin — Le Diable à quatre
  • Si j'étais critique d'art, j'esquinterais Ben. De quel droit il fait d'un tas de pommes de terre une œuvre ? D'un simple trou, de l'art ? Je ne suis qu'un petit prétentieux. Une exposition n'est pas intéressante quand l'artiste ne fait que se répéter. Mais c'est compliqué de trouver de nouvelles idées. Au début, je faisais du sous Yves Klein. Il fallait qu'on me regarde, j'ai un problème d'ego.
    leparisien.fr — Ben expose en Essonne : «Je ne suis qu’un petit prétentieux» - Le Parisien
  • Pour moi, la compétition ne veut rien dire. Il faudrait être prétentieux pour penser que, si vous êtes sélectionné à Cannes, c'est parce que votre film fait partie des 20 meilleurs de l'année sur l'ensemble de la production mondiale.
    Abbas Kiarostami — l'entretien par Eric Libiot, le 18 mai 2010 pour l'Express
Voir toutes les citations du mot « prétentieux » →

Traductions du mot « prétentieux »

Langue Traduction
Anglais pretentious
Espagnol pretencioso
Italien pretenzioso
Allemand protzig
Chinois 自命不凡
Arabe رنان
Portugais pretensioso
Russe притязательный
Japonais 大げさな
Basque pretentious
Corse pretenziunale
Source : Google Translate API

Antonymes de « prétentieux »

Combien de points fait le mot prétentieux au Scrabble ?

Nombre de points du mot prétentieux au scrabble : 19 points

Prétentieux

Retour au sommaire ➦