La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « opacité »

Opacité

Variantes Singulier Pluriel
Féminin opacité opacités

Définitions de « opacité »

Trésor de la Langue Française informatisé

OPACITÉ, subst. fém.

A. −
1. État, qualité de ce qui est opaque; propriété d'un corps de ne pas transmettre certaines radiations ou certains rayons. Opacité du cristallin. C'est dans cette base gélatineuse que se dépose, par degrés, le phosphate de chaux, qui doit donner aux os leur opacité et leur consistance (Cuvier,Anat. comp., t.1, 1805, p.104):
. Ils s'installèrent au bout de la presqu'île, dans une herbe haute et touffue, à l'ombre d'un orme qu'ombrageaient de lourds feuillages, l'eau immobile avait le poli et l'opacité d'une laque verte. Aymé,Uranus,1948, p.125.
2. [En parlant d'un corps, d'une substance] Propriété, naturelle ou acquise, d'absorber certaines vibrations électromagnétiques et de ne pas se laisser traverser par certains rayons. Opacité aux rayons X; opacité d'un film. La radio. Bande ombrée au sommet droit, sans limites nettes. Diaphragme immobilisé. Diminution générale de la transparence, mais pas de collection décelable. Si c'était un autre abcès, il y aurait opacité complète de la région suspecte, avec limites nettes, bien arrondies (Martin du G.,Thib., Épil., 1940, p.1009).
B. − P. anal.
1. Littér. Absence partielle ou totale de lumière ne permettant pas de distinguer les formes. Synon. ténèbres, obscurité.La brume se soulevait, et retombait plus dense. Parfois l'opacité était complète. Le navire était pris dans une vraie banquise de brouillard (Hugo,Travaill. mer,1866, p.204).Peu à peu l'ombre m'avait enveloppé, et son opacité en ces lieux était telle que j'avais l'impression d'être engagé dans la matière même des ténèbres jusqu'à faire corps avec elles (Bosco,Mas Théot.,1945, p.107).
P. méton. [La Loge, par Renoir] c'est un régal de tonalités assourdies, de subtils ivoires, un poème de transparences alternant avec des opacités (Mauclair,Maîtres impressionn.,1923, pp.114-115).Celle-ci partageait la pièce en noires opacités capricieuses, refoulées par des sortes de golfes d'une faible couleur d'or marron et de contour imprécisable (Malègue,Augustin, t.2, 1933, p.320).
2. [En parlant des sons] Dans une langue que nous savons, nous avons substitué à l'opacité des sons la transparence des idées. Mais une langue que nous ne savons pas est un palais clos (Proust,J. filles en fleurs,1918, p.583).
C. − Au fig. Caractère de ce qui est difficilement compréhensible, de ce qui est impénétrable ou obscur. L'Anneau du Nibelung s'éclaire brusquement [à la lumière de la philosophie de Schopenhauer] jusque dans ses opacités composites, jusque dans ses rouages secondaires et pourtant combinés selon d'impérieuses exigences (Pourtalès,Wagner,1932, p.213).Oh! L'opacité des mots, leur aspect de petits cailloux bizarres, détachés, inutiles, quand on se met à réfléchir avant de les employer! (Druon,Gdes fam., t.1, 1948, p.67).La «nuit des temps» s'éclairait (...) jusqu'au moment où les fouineurs, en présence du XIesiècle et de son opacité, durent avouer leur échec (La Varende,Contes fervents, Meyerdorff, 1948, p.28).
Prononc. et Orth.: [ɔpasite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1512 «ombre» (Jean Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, éd. J. Stecher, t.1, p.173: souz lopacité des vmbrages qui sont fraiz et gracieux); 2. 1667 «qualité des corps opaques» (Rosnel, Mercure indien, p.28). Empr. au lat. opacitas, -atis «ombre», également att. en lat. médiév. au sens 2: ca 1360 ds Latham, dér. de opacus «opaque». Au sens 2 l'angl. opacity est att. dep. 1634 ds NED. Fréq. abs. littér.: 123.

Wiktionnaire

Nom commun - français

opacité \ɔ.pa.si.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est opaque.
    • Quant à la durée nécessaire au cristallin pour se décataracter, elle peut varier entre des limites considérables qu’on ne saurait apprécier d’une manière générale ; la résorption peut être très-lente, manquer même absolument pendant des mois et des années, et se faire alors avec une rapidité réellement surprenante, et amener en peu de temps une diminution très-appréciable et même complète des opacités. — (Recueil d’ophtalmologie, 1878, page 163)
    • Le bitcoin est défini comme une donnée informatique qui passe directement de l’ordinateur du vendeur à celui de l’acheteur en P2P (peer to peer, d’ordinateur à ordinateur). Ces monnaies virtuelles représentent donc l’outil rêvé pour les transactions qui nécessitent une opacité extrême et une discrétion totale comme celles qui participent au blanchiment de l’argent sale. — (Michel Hautefeuille, ‎Emma Wieviorka, La Légalisation des drogues : Une mesure de salut public, Odile Jacob, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OPACITÉ. n. f.
Qualité de ce qui est opaque. Il se dit par opposition à Transparence. L'opacité d'un corps.

Littré (1872-1877)

OPACITÉ (o-pa-si-té) s. f.
  • 1Propriété qu'ont certains corps d'intercepter la lumière, même lorsqu'ils ont peu d'épaisseur. Si l'on applique l'un sur l'autre deux verres épais et colorés l'un en rouge, l'autre en vert, ils produiront une opacité parfaite, quoique chacun d'eux, pris séparément, soit transparent, Brisson, Traité de phys. t. II, p. 360, dans POUGENS. Newton prétend, et je crois avec raison, que l'opacité des corps vient de la multitude des réfractions et réflexions qui ont lieu dans leurs parties intérieures, Brisson, ib. p. 410.

    Fig. Quoi ! l'esprit le plus beau de tout notre hémisphère Voit de l'opacité parmi tant de lumière ! Boursault, Fables d'Ésope, I, 6.

  • 2Absence de lumière. L'éruption d'un fleuve souterrain a fait dresser des autels ; les fontaines d'eaux thermales ont un culte ; l'opacité de certains bois les a rendus sacrés, Diderot, Claude et Ner. II, 8.

HISTORIQUE

XVIe s. Opacité, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « opacité »

(Siècle à préciser) Du latin opacitas (« ombrage »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. opacitatem, d'opacus, opaque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « opacité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
opacité ɔpasite

Fréquence d'apparition du mot « opacité » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « opacité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « opacité »

  • Cette foule hagarde ! Elle annonce : Nous sommes la triste opacité de nos spectres futurs.
    Stéphane Mallarmé — Toast funèbre
  • A l'entrée d'un millénaire notre savoir et nos connaissances accrus n'ont fait qu'augmenter l'opacité d'un monde, qui tapi, derrière ses secrets, s'est de lui-même réenchanté.
    Yves Simon
  • Dans une langue que nous savons, nous avons substitué à l'opacité des sons la transparence des idées.
    Marcel Proust — A l’ombre des jeunes filles en fleurs
  • Nous sommes La triste opacité de nos spectres futurs.
    Stéphane Mallarmé — Poésies, Toast funèbre
  • A regarder par une vitre, quelle qu'en soit l'opacité, on devient pourtant moins aveugle.
    Vikram Seth — Deux Vies
  • La beauté d'une pièce d'habitation japonaise, produite uniquement par un jeu sur le degré d'opacité de l'ombre se passe de tout accessoire.
    Junichiro Tanizaki — Eloge de l’ombre
  • Ces associations étaient-elle déjà membres de la CCSPL ? Ont-elles été assidues ? Ont-elles fait des observations constructives ? C’est l’opacité la plus complète !
    Club de Mediapart — Composition de la CCSPL de la métropole NCA : pourquoi tant d'opacité ? | Le Club de Mediapart
  • Nous nous intéressons ici uniquement à l’investissement, l’évaluation des coûts complets se heurtant à l’opacité du secteur des ENR.
    Contrepoints — À 19 milliards d’euros, l’EPR est encore moins cher que l’éolien | Contrepoints
  • C'est un lingot jeté dans la mare. Deux organisations non gouvernementales, Swissaid et Global Witness, viennent chacune de publier un rapport dénonçant l'opacité des importations d'or vers la Suisse. La confédération helvétique est la principale plaque tournante mondiale pour le métal jaune. Le pays compte ainsi quatre des huit plus importantes raffineries, qui gèrent le processus permettant d'atteindre une pureté quasi parfaite. Près de 70 % de l'or y est transformé chaque année, avant d'être réexporté vers les clients finaux.
    Les Echos — Le spectre de l'or sale plane au-dessus des raffineries suisses | Les Echos
  • L'attachement à soi augmente l'opacité de la vie.
    Philippe Jaccottet — La semaison
Voir toutes les citations du mot « opacité » →

Traductions du mot « opacité »

Langue Traduction
Anglais opacity
Espagnol opacidad
Italien opacità
Allemand opazität
Chinois 不透明
Arabe التعتيم
Portugais opacidade
Russe помутнение
Japonais 不透明度
Basque opakotasuna
Corse opacità
Source : Google Translate API

Antonymes de « opacité »

Combien de points fait le mot opacité au Scrabble ?

Nombre de points du mot opacité au scrabble : 10 points

Opacité

Retour au sommaire ➦