La langue française

Inintelligibilité

Sommaire

  • Définitions du mot inintelligibilité
  • Étymologie de « inintelligibilité »
  • Phonétique de « inintelligibilité »
  • Citations contenant le mot « inintelligibilité »
  • Traductions du mot « inintelligibilité »
  • Antonymes de « inintelligibilité »

Définitions du mot inintelligibilité

Trésor de la Langue Française informatisé

Inintelligibilité, subst. fém.[Correspond à A 2 supra] a) Au sing. Caractère inintelligible. Quels sont les résultats de cette analyse [de la jalousie chez Swann dans Proust]? L'inintelligibilité du psychique est-elle levée? (Sartre, Être et Néant,1943, p. 217).Ils (...) haïssent l'inintelligibilité systématique, voulant que les inventions du littérateur (...) soient pourtant « facilement conçues et entendues d'un chacun » (Benda, Fr. byz.,1945, p. 168).P. méton., souvent au plur. Chose inintelligible. Un rire d'homme fort (...) quand il découvre les absurdités, les inintelligibilités (Arnoux, Visite Mathus.,1961, p. 165).b) Incompréhension entre personnes. L'inintelligibilité qui résultait, dans notre conversation avec la jeune femme, du fait que nous avions vécu dans un certain monde à vingt-cinq ans de distance, me donnait l'impression et aurait pu fortifier chez moi le sens de l'Histoire (Proust, Temps retr.,1922, p. 964).[inε ̃tεliʒibilite] et [-teli-]. Att. ds Ac. 1935. 1resattest. a) av. 1714 « caractère de ce qui ne peut être compris » (Fénelon d'apr. Lar. Lang. fr.); 1724 (Rob.); av. 1745 (L'Abbé Des Fontaines, Observ. sur les Écrits mod. ds Trév. 1752 : L'inintelligibilité est le plus grand défaut d'un ouvrage...); b) 1922 « incompréhension entre personnes » (Proust, loc. cit.); de inintelligible, suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér. : 11.

Wiktionnaire

Nom commun

inintelligibilité féminin (pluriel à préciser)

  1. État de ce qui est inintelligible.
    • L’inintelligibilité de ce texte.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ININTELLIGIBILITÉ. n. f.
État de ce qui est inintelligible. L'inintelligibilité de ce texte.

Littré (1872-1877)

ININTELLIGIBILITÉ (i-nin-tèl-li-ji-bi-li-té) s. f.
  • Qualité de ce qui est inintelligible. La dernière surtout [question proposée par l'académie de Berlin] m'a paru bien étrange par son inintelligibilité, D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 22 sept. 1777. Nous voici arrivés à la prétendue inintelligibilité que M. Solignac a la bonhommie d'appeler un entortillage à double sens, Mirabeau, Collection, t. V. p. 187.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inintelligibilité »

 Dérivé de inintelligible avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inintelligibilité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inintelligibilité ɛ̃ɛ̃tɛliʒibilite

Citations contenant le mot « inintelligibilité »

  • « En visant, sans autre précision, le prix d’acquisition du véhicule, s’agissant d’une taxe acquittée par l’acheteur du bien, le législateur a nécessairement visé le prix toutes taxes comprises, effectivement acquitté par cet acheteur, a estimé le Conseil constitutionnel. Le grief tiré de l’inintelligibilité des dispositions contestées ne peut donc qu’être écarté. » Flottes Automobiles, Le Conseil constitutionnel valide le malus au poids

Traductions du mot « inintelligibilité »

Langue Traduction
Anglais unintelligibility
Espagnol ininteligibilidad
Italien inintelligibilità
Allemand unverständlichkeit
Chinois 难以理解
Arabe عدم الوضوح
Portugais ininteligibilidade
Russe непонятность
Japonais 判読不能
Basque unintelligibility
Corse unintelligibilità
Source : Google Translate API

Antonymes de « inintelligibilité »

Partager