La langue française

Occasionner

Sommaire

  • Définitions du mot occasionner
  • Étymologie de « occasionner »
  • Phonétique de « occasionner »
  • Citations contenant le mot « occasionner »
  • Images d'illustration du mot « occasionner »
  • Traductions du mot « occasionner »
  • Synonymes de « occasionner »
  • Antonymes de « occasionner »

Définitions du mot occasionner

Trésor de la Langue Française informatisé

OCCASIONNER, verbe trans.

[Correspond à occasion III A] Être (volontairement ou non) l'occasion de (quelque chose). Synon. être l'occasion de, donner lieu à (v. donner I C 1 d).Elle avait obéi à la volonté de Dieu, en occasionnant son crime (Flaub.,St Julien l'Hospitalier, 1877, p.122).Le milieu suggère, propose, occasionne, d'un terme plus actif disons même qu'il provoque l'activité formatrice de la personne (Mounier,Traité caract., 1946, p.77):
. ... nous entrâmes dans la cour intérieure du château. Il y avait grande joie: la garnison avait reçu une bouteille de vin par homme, et les soldats portaient des brocs pleins d'un liquide bleu et s'apprêtaient à le boire à la santé du monarque dont la fête leur occasionnait ce régal. Flaub.,Champs et grèves, 1848, p.169.
En partic., usuel. [Avec prédominance de compl. indiquant une conséquence désagréable, regrettable ou malheureuse] Synon. de causer, entraîner, provoquer.Le mouvement et la vie occasionnent dans le corps vivant une déperdition continuelle de substance (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p.59).Il n'est pas jusqu'à la neige en hiver qui n'occasionne des dégâts ou même le givre en s'amoncelant sur les fils et en occasionnent leur rupture (Soulier,Gdes applic. électr., 1916, p.98).
SYNT. Occasionner un accident, du chagrin, des déboires, un déficit, des dépenses, des désagréments, des désastres, des désordres, des difficultés, des dommages, des ennuis, une insomnie, un incendie, des lésions, une maladie, des malfaçons, des malheurs, des mécomptes, de lourdes pertes, un/du retard, un/du scandale, des souffrances, un traumatisme, des troubles.
REM.
Occasionnement, subst. masc.,hapax. Genèse, naissance, apparition de l'occasion (v. ce mot III A). L'occasionnement est le type de la causalité par ricochet (Jankél.,Je-ne-sais-quoi, 1957, p.106).
Prononc. et Orth.: [ɔkazjɔne], (il) occasionne [ɔkazjɔn]. Ac. 1740-1798: occasioner; dep. 1835: -onner. Étymol. et Hist. 1596 occasionner qqc. «être cause de» (Hulsius). Dér. de occasion*; dés. -er, a remplacé progressivement l'a. fr. ochaisoner/achaisoner «accuser, poursuivre en justice» (xiie-xves. ds Gdf. et T.-L.). Empr. au lat. de basse époque occasionari «chercher querelle à quelqu'un, molester» (cf. 1303 occasonner «poursuivre en justice», Rec. des anc. coutumes de la Belgique, Coutumes des Pays et Comté de Flandre Quartier d'Ypres. Sources et développement de la coutume d'Ypres par L. Gilliodts-van-Severen, t.2, 57; 1305 occasioner «chercher querelle à quelqu'un, molester», Test. de Marg. de Bourg. ds Gdf.). Fréq. abs. littér.: 463. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1703, b) 507; xxes.: a) 190, b) 127. Bbg. Gohin 1903, p.322.

Trésor de la Langue Française informatisé

OCCASIONNER, verbe trans.

[Correspond à occasion III A] Être (volontairement ou non) l'occasion de (quelque chose). Synon. être l'occasion de, donner lieu à (v. donner I C 1 d).Elle avait obéi à la volonté de Dieu, en occasionnant son crime (Flaub.,St Julien l'Hospitalier, 1877, p.122).Le milieu suggère, propose, occasionne, d'un terme plus actif disons même qu'il provoque l'activité formatrice de la personne (Mounier,Traité caract., 1946, p.77):
. ... nous entrâmes dans la cour intérieure du château. Il y avait grande joie: la garnison avait reçu une bouteille de vin par homme, et les soldats portaient des brocs pleins d'un liquide bleu et s'apprêtaient à le boire à la santé du monarque dont la fête leur occasionnait ce régal. Flaub.,Champs et grèves, 1848, p.169.
En partic., usuel. [Avec prédominance de compl. indiquant une conséquence désagréable, regrettable ou malheureuse] Synon. de causer, entraîner, provoquer.Le mouvement et la vie occasionnent dans le corps vivant une déperdition continuelle de substance (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p.59).Il n'est pas jusqu'à la neige en hiver qui n'occasionne des dégâts ou même le givre en s'amoncelant sur les fils et en occasionnent leur rupture (Soulier,Gdes applic. électr., 1916, p.98).
SYNT. Occasionner un accident, du chagrin, des déboires, un déficit, des dépenses, des désagréments, des désastres, des désordres, des difficultés, des dommages, des ennuis, une insomnie, un incendie, des lésions, une maladie, des malfaçons, des malheurs, des mécomptes, de lourdes pertes, un/du retard, un/du scandale, des souffrances, un traumatisme, des troubles.
REM.
Occasionnement, subst. masc.,hapax. Genèse, naissance, apparition de l'occasion (v. ce mot III A). L'occasionnement est le type de la causalité par ricochet (Jankél.,Je-ne-sais-quoi, 1957, p.106).
Prononc. et Orth.: [ɔkazjɔne], (il) occasionne [ɔkazjɔn]. Ac. 1740-1798: occasioner; dep. 1835: -onner. Étymol. et Hist. 1596 occasionner qqc. «être cause de» (Hulsius). Dér. de occasion*; dés. -er, a remplacé progressivement l'a. fr. ochaisoner/achaisoner «accuser, poursuivre en justice» (xiie-xves. ds Gdf. et T.-L.). Empr. au lat. de basse époque occasionari «chercher querelle à quelqu'un, molester» (cf. 1303 occasonner «poursuivre en justice», Rec. des anc. coutumes de la Belgique, Coutumes des Pays et Comté de Flandre Quartier d'Ypres. Sources et développement de la coutume d'Ypres par L. Gilliodts-van-Severen, t.2, 57; 1305 occasioner «chercher querelle à quelqu'un, molester», Test. de Marg. de Bourg. ds Gdf.). Fréq. abs. littér.: 463. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1703, b) 507; xxes.: a) 190, b) 127. Bbg. Gohin 1903, p.322.

Wiktionnaire

Verbe

occasionner \ɔ.ka.zjɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Être l’occasion de quelque chose ; provoquer quelque chose.
    • Une erreur propagée depuis très-longtemps eu Europe avait fait donner à l’Anastatica Hierochuntica de Linné, le nom de Rose de Jéricho. Les propriétés hygrométriques de cette plante qu'on rencontre en Arabie , en Égypte et en Syrie avaient occasionné cette confusion. — (Victor Langlois, La Rose de Jérico, dans la Revue archéologique, Paris : chez A. Leleux, 1854, part. 1, p. 247)
    • […], l'eau montait rapidement et soulevait les plaques du parquet de l'ouverture de la chauffe ; en examinant le navire, on trouva que la voie d'eau était occasionnée par l'enlèvement de la garniture du tambour de jaumière pendant les grandes fatigues du navire, on aveugla cette voie d'eau à l'aube ; […]. — (Revue internationale du droit maritime, 1888, vol. 4, p. 26)
    • Ces sortes d'affaires s'instruisent sans huissiers ni défenseurs. Le ministère de ceux-ci est déclaré n'être pas obligatoire, et le surcroît de frais qu'il eût occasionné être irrépétible. — (Revue pratique de droit français: jurisprudence, doctrine, législation, dirigée par A. Marescq & E. Dujardin, tome 28, 1880, p. 208)
    • Le docteur Paul était ensuite venu, brillamment expliquer à la barre comment les coups avaient occasionné, en effet, seize blessures […]. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Tout ce qu'il entendait autour de lui, les tuyaux refilés d'une oreille à l'autre, les vaines discussions d'intérêts sordides, les propositions abracadabrantes, lui occasionnaient parfois des nausées. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930)
    • Le père prévenu, court furieux , après son voisin, lui lance un marteau de sellier , dont la partie tranchante s'enfonça dans l'endroit appelé la fossette du cou, et coupa la moelle épinière, ce qui occasionna la mort à l'instant même. — (Moelle Dictionaire des sciences médicales, tome 33 (Mét-Moi)), Paris : chez C. F. L. Panckouke, 1819, p. 561)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OCCASIONNER. v. tr.
Être l'occasion de quelque chose. Cela occasionna bien des malheurs, bien des troubles.

Littré (1872-1877)

OCCASIONNER (o-ka-zio-né ; en vers, de cinq syllabes) v. a.
  • Donner occasion à. Les passions n'étant que des sentiments et des pensées qui appartiennent purement à l'esprit, quoiqu'elles soient occasionnées par le corps, Pascal, Passions de l'amour. Il serait possible que la faute qu'a faite la cour de Pétersbourg, en rapprochant le territoire prussien de ses possessions, occasionnât un jour des hostilités, Raynal, Hist. phil. V, 22.

REMARQUE

D'après Chifflet, Gramm. p. 98, occasionner n'est pas un bon mot. Ce blâme n'est pas juste ; occasionner est fait comme affectionner.

HISTORIQUE

XIVe s. Le comte de Flandres fut plus occasionné de cette chose [en fut plus accusé] que nul autre, Chron. de St Denis, t. I, f° 269, dans LACURNE.

XVIe s. Les garnisons y retournerent en plus grand nombre, et les hontes qu'ils receurent occasionnerent le prince d'y envoyer une juste armée, D'Aubigné, Hist. I, 68.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « occasionner »

Dénominal de occasion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Occasion ; provenç. ocaisonar, ochaisonar, acaizonar ; esp. ocasionar ; ital. accagionare. L'ancien français achoisoner, le provençal ocaisonar, l'espagnol et l'italien signifient inculper, accuser (de occasion, qui avait eu le sens de blâme, reproche, difficulté) : Cil qui la loi firent pugnissent l'ome de cele ignorance de quoi il est achoisonez par sa negligence, Latini, Trés. p. 279.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « occasionner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
occasionner ɔkazjɔne

Citations contenant le mot « occasionner »

  • Du lundi 27 juillet au mercredi 5 août, les travaux de réhabilitation des chaussées de l’A36, dans le sens Allemagne-Belfort, vont occasionner des perturbations importantes : , Economie | A36 : circulation perturbée du 27 juillet au 5 août
  • Les ondes de tempête pourraient occasionner des dommages aux immeubles, routes, marinas, docks, jetées et bords de mer. TNTV Tahiti Nui Télévision, Hawaii se prépare au passage de l'ouragan Douglas • TNTV Tahiti Nui Télévision
  • La connaissance du moment de la mort occasionnerait probablement une meilleure connaissance du moment de la vie... De Jean-Pierre Martel / Les Oeuvres complètes de Marguerite T. Bané
  • POISSONS À cogiter dans tous les sens, vous aurez la tête comme une pastèque, ce qui pourrait vous occasionner une belle insomnie. tendanceouest.com, Votre horoscope signe par signe du dimanche 26 juillet
  • La science et la philosophie doivent travailler ensemble. Malheureusement, ce texte à prétention philosophique s’appuie sur plusieurs affirmations scientifiquement douteuses. D’abord, que le taux de létalité « semble » avoir été surestimé n’est pas un argument suffisant pour le sous-estimer. Le calcul diffère d’un endroit à l’autre, mais la surmortalité demeure significative partout. Ensuite, certes, les études divergent sur le degré d’efficacité du masque, mais pas vraiment sur le fait qu’il y ait une certaine efficacité. Comme il ne peut occasionner que de rares et mineurs inconvénients, le principe de prudence s’applique. Ajoutons que la comparaison avec l’influenza a été réfutée à de nombreuses reprises, notamment à cause de l’existence de vaccins. Le Devoir, Pour une philosophie au service du bien commun | Le Devoir
  • Bien que plusieurs adeptes s’y rendent avec leur bateau personnel pour y tenter leur chance, il est important de se rappeler que cette immense nappe peut se déchaîner et occasionner des eaux incroyablement tumultueuses. Le Journal de Montréal, Là où foisonnent de gros salmonidés | Le Journal de Montréal

Images d'illustration du mot « occasionner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « occasionner »

Langue Traduction
Anglais cause
Espagnol porque
Italien causa
Allemand ursache
Chinois 原因
Arabe سبب
Portugais causa
Russe причина
Japonais 原因
Basque kausa
Corse causa
Source : Google Translate API

Synonymes de « occasionner »

Source : synonymes de occasionner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « occasionner »

Partager