La langue française

Observance

Sommaire

  • Définitions du mot observance
  • Étymologie de « observance »
  • Phonétique de « observance »
  • Citations contenant le mot « observance »
  • Traductions du mot « observance »
  • Synonymes de « observance »
  • Antonymes de « observance »

Définitions du mot observance

Trésor de la Langue Française informatisé

OBSERVANCE, subst. fém.

A. − RELIGION
1. Pratique habituelle d'une règle, soumission à une loi. L'observance de la règle dans les maisons religieuses (Ac.1878-1935).L'observance du jeûne (Ac.1935).Le substitut s'aperçut de la stricte observance des lois ecclésiastiques que sa femme lui imposait les jours maigres, et il ordonna à ses gens de lui servir du gras pendant toute l'année (Balzac,Double fam., 1830, p.281).Observance du sabbat, interdictions alimentaires (Philos., Relig., 1957, p.48-9).
Loc. adj. D'étroite, de stricte, de rigoureuse observance. Qui applique très fidèlement les principes ou les pratiques de sa religion. La fidélité à la chose juive se traduit (...) par une dévotion orthodoxe ou conservatrice de plus ou moins stricte observance (Weill,Judaïsme, 1931, p.8).Étaples, que depuis quatre cents ans tous les doctrinaires protestants de stricte observance blâment d'avoir été Lefebvre, et non Farel (L. Febvre, Contre les juges suppléants de la vallée de Josaphat, [1945] ds Combats, p.110).
Religieux de (la) stricte observance. Religieux restant fidèles à des pratiques établies par leur fondateur et qui ont été plus ou moins modifiées après eux (d'apr. Foulq. Sc. soc. 1978). J'ignore si vous savez que ces vierges fameuses [les vestales] se levoient la nuit, et qu'elles avoient leurs matines, au pied de la lettre, comme nos religieuses de la stricte observance (J. de Maistre,Soirées St-Pétersb., t.2, 1821, p.118).
2. P. méton.
a) Les règles elles-mêmes, tenues pour obligatoires, prescrites par une religion, par un ordre ou un institut religieux. Les observances légales du judaïsme. Il avait toujours eu le coeur vide, une conduite d'ascète, une fidélité farouche aux observances religieuses (Estaunié,Empreinte, 1896, p.171).Tant de religieux, pourtant tout à fait fidèles dans les pratiques et observances, avancent si peu dans la vie spirituelle (Du Bos,Journal, 1928, p.145).
b) ,,Communauté considérée du point de vue de la règle qu'elle suit`` (Faucher 1981). Observance de Saint François (Ac.1835-1935).L'abbaye de Saint-Victor, comme presque toutes les fondations et observances religieuses, était peu à peu tombée dans un complet relâchement (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t.12, 1855, p.39).
B. − P. ext. Action de se conformer à un modèle, à une règle ou de suivre une habitude. Être fidèle à l'observance des moindres règles. Toutes les cloches de la ville sonnèrent l'heure du couvre-feu, loi tombée en désuétude, mais dont l'observance subsistait dans les provinces où tout s'abolit lentement (Balzac,MeCornélius, 1831, p.224).Cette sévérité de principes, cette observance rigoureuse de la légalité (Verne,Tour monde, 1873, p.44):
. À partir du xviiiesiècle, lorsque le métier du peintre eut conquis sa marge d'écart par rapport à la stricte observance du modèle, se déploya l'infinie diversité de la technique. Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p.201.
Prononc. et Orth.: [ɔpsε ʀvɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1260 «action d'observer une règle (religieuse)» (Règle du Temple, éd. H. de Curzon, p.19); 2. a) ca 1265 «règle, loi religieuse» (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, I, CXVIII, p.103: observances de sainte eglise); b) 1350 «règle, loi (non religieuse)» (Doc. ds Roisin, Coutumes de Lille, 390 ds T.-L.); 3. a) α) ca 1440 p. métaph., v. éd., p.88 (L'Amant rendu cordelier, éd. A. de Montaiglon, p.60); β) vers 1450 «ordre religieux (considéré par rapport à sa règle, à sa discipline)» (Farce du gaudisseur et du sot ds Recueil Trepperel, Sotties, éd. E. Droz, p.15, 217); b) 1585 estroite observance (Noël du Fail, Contes d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t.2, p.118); 4. début du xvies. «règle d'un ordre» (Jean d'Auton, Chroniques de Louis XII, éd. R. de Maulde La Clavière, t.3, p.61). Empr. au lat. observantia au sens partic. de «observation des devoirs religieux». Fréq abs. littér.: 101.

observance (observance stricte) « manière dont la règle est observée »

Trésor de la Langue Française informatisé

OBSERVANCE, subst. fém.

A. − RELIGION
1. Pratique habituelle d'une règle, soumission à une loi. L'observance de la règle dans les maisons religieuses (Ac.1878-1935).L'observance du jeûne (Ac.1935).Le substitut s'aperçut de la stricte observance des lois ecclésiastiques que sa femme lui imposait les jours maigres, et il ordonna à ses gens de lui servir du gras pendant toute l'année (Balzac,Double fam., 1830, p.281).Observance du sabbat, interdictions alimentaires (Philos., Relig., 1957, p.48-9).
Loc. adj. D'étroite, de stricte, de rigoureuse observance. Qui applique très fidèlement les principes ou les pratiques de sa religion. La fidélité à la chose juive se traduit (...) par une dévotion orthodoxe ou conservatrice de plus ou moins stricte observance (Weill,Judaïsme, 1931, p.8).Étaples, que depuis quatre cents ans tous les doctrinaires protestants de stricte observance blâment d'avoir été Lefebvre, et non Farel (L. Febvre, Contre les juges suppléants de la vallée de Josaphat, [1945] ds Combats, p.110).
Religieux de (la) stricte observance. Religieux restant fidèles à des pratiques établies par leur fondateur et qui ont été plus ou moins modifiées après eux (d'apr. Foulq. Sc. soc. 1978). J'ignore si vous savez que ces vierges fameuses [les vestales] se levoient la nuit, et qu'elles avoient leurs matines, au pied de la lettre, comme nos religieuses de la stricte observance (J. de Maistre,Soirées St-Pétersb., t.2, 1821, p.118).
2. P. méton.
a) Les règles elles-mêmes, tenues pour obligatoires, prescrites par une religion, par un ordre ou un institut religieux. Les observances légales du judaïsme. Il avait toujours eu le coeur vide, une conduite d'ascète, une fidélité farouche aux observances religieuses (Estaunié,Empreinte, 1896, p.171).Tant de religieux, pourtant tout à fait fidèles dans les pratiques et observances, avancent si peu dans la vie spirituelle (Du Bos,Journal, 1928, p.145).
b) ,,Communauté considérée du point de vue de la règle qu'elle suit`` (Faucher 1981). Observance de Saint François (Ac.1835-1935).L'abbaye de Saint-Victor, comme presque toutes les fondations et observances religieuses, était peu à peu tombée dans un complet relâchement (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t.12, 1855, p.39).
B. − P. ext. Action de se conformer à un modèle, à une règle ou de suivre une habitude. Être fidèle à l'observance des moindres règles. Toutes les cloches de la ville sonnèrent l'heure du couvre-feu, loi tombée en désuétude, mais dont l'observance subsistait dans les provinces où tout s'abolit lentement (Balzac,MeCornélius, 1831, p.224).Cette sévérité de principes, cette observance rigoureuse de la légalité (Verne,Tour monde, 1873, p.44):
. À partir du xviiiesiècle, lorsque le métier du peintre eut conquis sa marge d'écart par rapport à la stricte observance du modèle, se déploya l'infinie diversité de la technique. Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p.201.
Prononc. et Orth.: [ɔpsε ʀvɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1260 «action d'observer une règle (religieuse)» (Règle du Temple, éd. H. de Curzon, p.19); 2. a) ca 1265 «règle, loi religieuse» (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, I, CXVIII, p.103: observances de sainte eglise); b) 1350 «règle, loi (non religieuse)» (Doc. ds Roisin, Coutumes de Lille, 390 ds T.-L.); 3. a) α) ca 1440 p. métaph., v. éd., p.88 (L'Amant rendu cordelier, éd. A. de Montaiglon, p.60); β) vers 1450 «ordre religieux (considéré par rapport à sa règle, à sa discipline)» (Farce du gaudisseur et du sot ds Recueil Trepperel, Sotties, éd. E. Droz, p.15, 217); b) 1585 estroite observance (Noël du Fail, Contes d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t.2, p.118); 4. début du xvies. «règle d'un ordre» (Jean d'Auton, Chroniques de Louis XII, éd. R. de Maulde La Clavière, t.3, p.61). Empr. au lat. observantia au sens partic. de «observation des devoirs religieux». Fréq abs. littér.: 101.

observance (observance stricte) « manière dont la règle est observée »

Wiktionnaire

Nom commun

observance \ɔp.sɛʁ.vɑ̃s\ féminin

  1. Pratique d’une règle, exécution de ce que prescrit une règle, et souvent une règle religieuse.
    • Les observances ne sont pas les mêmes pour une paysanne qui moissonne, pour une ouvrière à quinze sous par jour, pour la fille d’un petit détaillant, pour la jeune bourgeoise, pour l’enfant d’une riche maison de commerce, pour la jeune héritière d’une noble famille, …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Magie des apparences qui me fait parler du train accoutumé de notre vie, alors que le fond même en était changé à jamais ! Étais-je donc la dupe de cette observance de nos habitudes ? Ne savais-je pas qu’au milieu de tant de choses coutumières, j’apportais un cœur nouveau ? — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, pages 168-169)
    • Dans ses discours, il défendit avec force cette thèse que la stricte observance des lois religieuses doit s'accompagner, pour devenir méritoire, de la pratique de la justice et de l'amour du prochain, envers les juifs comme envers les non-juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  1. (Médecine) Degré de concordance entre le comportement d’un individu et les prescriptions médicales qu’il a reçu.
  2. (Par extension) Cette règle, cette loi religieuse.
    • (Religion) Observances légales, pratiques ou cérémonies que prescrit la loi de Moïse.
    • Je surpris, j'effarouchai en marquant tout de suite, sans ostentation, mais nettement, mon éloignement des observances religieuses. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.78)
  3. (Religion) Ordre religieux où la règle monastique s’observe strictement.
    • Religieux d’étroite observance, (Religion) religieux d’une maison qui observe la règle plus strictement que les autres maisons du même ordre.
    • Observance de saint François.
    • Le recueillement, le silence, le calfeutré de cette maison, évoquaient un couvent de stricte observance, mais rendu aimable par un confort qui ne fait pas fi de la terre. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 50.)

Nom commun

observance \Prononciation ?\

  1. Observance, rite, règle, cérémonie.
  2. Observation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

OBSERVANCE. n. f.
Il n'est usité qu'en matière de religion. Pratique d'une règle, exécution de ce que prescrit une règle, une loi religieuse. L'observance de la règle dans les maisons religieuses. L'observance du jeûne. Religieux d'étroite observance, Religieux d'une maison qui observe la règle plus strictement que les autres maisons du même ordre. L'étroite observance de Cîteaux. Il se dit aussi d'une Règle, d'une loi religieuse. Le judaïsme était chargé d'un nombre infini d'observances. Manquer aux observances. Se dispenser des observances de la vie religieuse. Observances légales, Certaines pratiques ou cérémonies que prescrivait la loi de Moïse. L'Évangile nous a délivrés du joug des observances légales.

OBSERVANCE se dit aussi des Communautés religieuses où certaines règles s'observent. Observance de saint François.

Littré (1872-1877)

OBSERVANCE (ob-sèr-van-s') s. f.
  • 1Pratique d'une règle en matière religieuse. Les bons princes n'avaient qu'à faire observer la loi de Moïse, et se contentaient d'en recommander l'observance à leurs successeurs, Bossuet, Hist. II, 3. L'homme ne garde pas un commandement d'une si facile observance [la défense de toucher à l'arbre du paradis], Bossuet, ib. II, 1. Sans vous charger d'observances ou de pratiques, Bossuet, Lett. Corn. 17. L'observance de la loi est le véritable bonheur de l'homme, Massillon, Carême, Évidence de la loi. L'observance des devoirs sévères de l'Évangile, Massillon, Carême, Immutabilité de la loi. Qu'il est grand, encore une fois, d'avoir vécu dans l'observance de la loi du Seigneur et de mourir dans sa crainte ! Massillon, Avent, Mort du pécheur. Les religions ont toujours roulé sur deux pivots, observance et croyance ; l'observance tient en grande partie au climat ; la croyance n'en dépend point, Voltaire, Dict. phil. Climat. Pline, Elien, Solin, Plutarque et d'autres auteurs plus modernes n'ont pas craint de donner à ces animaux [les éléphants] des mœurs raisonnées, une religion naturelle et innée, l'observance d'un culte, Buffon, Quadrup. t. IV, p. 195.

    Dans un sens plus étendu, il se dit de la pratique des devoirs de la morale ou de la société. Il était impossible de pousser plus loin l'observance scrupuleuse de toutes les bienséances, Genlis, Vœux téméraires, t. II, p. 33, dans POUGENS.

  • 2La règle, la loi même. Être instruit de toutes les observances de la vie religieuse, Patru, Plaidoyer 16, dans RICHELET. Quant à ce grand nombre d'observances dont il [Moïse] a chargé les Hébreux, encore que maintenant elles nous paraissent superflues, elles étaient alors nécessaires pour séparer le peuple de Dieu des autres peuples, Bossuet, Hist. II, 3. Une vraie fille de l'Église, non contente d'en embrasser la sainte doctrine, en aime les observances, Bossuet, Mar.-Thér. Voilà celles à qui les moindres observances paraissent insoutenables, et qui s'épanchent là-dessus en de si fréquents murmures ! Bourdaloue, Exhort. sur l'observ. des règles, t. I, p. 223.

    Observances légales, certaines pratiques ou cérémonies que prescrivait la loi de Moïse. Ne comptez pas, leur [aux Juifs] disaient-ils [les prophètes], sur les victimes… ne vous confiez pas sur la multitude de vos œuvres et de vos observances légales, Massillon, Carême, Culte.

  • 3Il se dit des communautés religieuses où certaines règles s'observent. Observance relâchée. Observance mitigée.

    Étroite observance, la partie d'un ordre religieux qui fait profession d'observer la règle plus littéralement que les autres religieux du même ordre.

    Fig. On dit un cartésien, un platonicien, un hégélien d'étroite observance, celui qui ne se contente pas de prendre les grands principes, mais accepte dans tous ses détails le système du maître.

    Religieux de l'ancienne observance, ceux qui, n'ayant été assujettis à aucune réforme, sont censés observer la première règle qu'ils ont reçue de leur fondateur. On donne particulièrement ce nom aux cordeliers, qui s'appellent aussi observantins.

    Frère mineur de l'observance, voy. OBSERVANTIN.

REMARQUE

M. de Malherbe dit : J'y apporterai cette observance ; cela ne vaut rien ; il faut dire : j'observerai cela, VAUGEL. Nouv. rem. p. 183, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVe s. Plusieurs freres mineurs, qu'on dit de l'observance, Louis XI, Nouv. XXXII.

XVIe s. Un college de religieux de l'observance de Saint-Dominique, Jean D'Auton, Ann. de Louis XII, p. 107, dans LACURNE. Un jour, alla avec sa maistresse à l'observance [couvent de cordeliers] ouïr la grand messe, Marguerite de Navarre, Nouv. XIX. Les constitutions et observances publiques, Montaigne, I, 124. Certains poincts de l'observance de nostre eglise, Montaigne, I, 204.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

OBSERVANCE. Ajoutez :
4Action d'observer, de surveiller. Nous avons un esprit sacré, qui réside en nous pour la conservation de nos vies et l'observance de nos actions, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.

Attention, réserve. Encore que cela soit, j'y apporterai cette observance que…, Malherbe, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « observance »

Provenç. observancia, observansa ; esp. observancia ; ital. osservanzia ; du lat. observantia, qui vient de observare, observer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin observantia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin observantia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « observance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
observance ɔpsɛrvɑ̃s

Citations contenant le mot « observance »

  • Les principaux enjeux étaient l’observance du port du masque, ses désagréments (inconforts), ses nuisances, ses effets indésirables. 5.471 publications ont été passées au crible, dont 37 (correspondant à 40 références bibliographiques) analysées et 11 qui ont fait l’objet d’une méta-analyse.  FranceSoir, Chronique Covid N°12 – « Bas les masques : trop d’incertitudes sur leurs inconvénients, leur tolérance et leurs effets indésirables »
  • La prévalence et l’incidence croissantes des maladies chroniques ont parallèlement fait émerger les concepts d’adhésion, d’observance ou encore de persistance, souvent utilisés de façon interchangeable mais le sont-ils vraiment ? La réponse est non, nous y reviendrons. Mais d’abord, pourquoi est-ce si important ? Cardiologie Pratique, Adhésion, observance et persistance thérapeutique - Un défi pour les malades diabétiques et pour les soignants | Cardiologie Pratique
  • Selon le communiqué, d’autres analyses sont en cours pour identifier d’éventuels cas de contamination dans ce site. Le CNRS appelle la population à plus de discipline et un sens de responsabilité afin de mettre fin à la propagation de cette maladie. Aussi, l’observance stricte des mesures barrières reste de rigueur. Tchadinfos.com, Coronavirus : 26 nouveaux cas confirmés au Tchad – Tchadinfos.com
  • L'étude permet aussi de déduire le degré d'observance des mesures prises pour endiguer l'épidémie de Covid-19. "On apprend par exemple qu'il a fallu une semaine au moment du confinement pour que l'activité baisse réellement, souligne Éric Larose ; c'est-à-dire qu'on n'arrête pas les transports et l'industrie comme ça du jour au lendemain. On a observé aussi en France, comme en Europe, qu'au bout de trois semaines, alors qu'on était toujours dans un confinement aussi strict, il y a eu une petite reprise d'activité des vibrations. Ce qui pourrait suggérer - c'est une question que l'on se pose - que ce confinement strict, il est socialement ou économiquement difficile de le prolonger au-delà de trois semaines."    France Bleu, Le bruit sismique de l'activité humaine a baissé de 50% pendant le confinement
  • BOIS-COLOMBES (Hauts-de-Seine) (TICpharma) - Le laboratoire pharmaceutique Chiesi et l'entreprise technologique IBM lancent "WeStart", un programme commun pour "industrialiser des innovations destinées à améliorer l'éducation thérapeutique et l'observance des patients", ont expliqué à TICpharma deux responsables du programme. , Chiesi et IBM s'allient pour améliorer l'éducation thérapeutique et l'observance des patients
  • L’Entente des mouvements et associations de développement (Emad) ne se lasse pas pour freiner la propagation du coronavirus. Malgré le relâchement général des Sénégalais dans l’observance des gestes barrières contre le Covid-19, l’Ong, en partenariat avec Plan international, poursuit la sensibilisation contre cette pandémie qui prend vertigineusement des proportions inquiétantes au Sénégal. Hier, 20 quartiers de Dakar-Plateau et de la Médina ont reçu des lots de kits sanitaires dans le cadre du projet And-Aar-Aaru lancé le 15 mai au Monument de la Renaissance par le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, l’édile de Dakar, Soham El Wardini, et le député Moustapha Guirassy. Deux mois plus tard, le représentant régional de Plan international est conscient des défis pour vaincre la pandémie. «En venant ici, durant le trajet, je me suis posé la question de savoir ce qui a été recommandé : le port ou non du masque. J’ai vu sur la route tellement de personnes ne pas porter de masque ! Les gens doivent savoir que le port du masque est le geste barrière numéro un. Cela ne veut pas dire que le lavage régulier des mains avec du savon, le respect de la distanciation physique ne sont pas importants ; ils sont essentiels», a déclaré Bell Aude Houinato. Une situation qui rappelle que la guerre contre le virus est loin d’être gagnée. «Le travail continue. Il nous faut l’opération Mbas corona. Il s’agit de terrasser son adversaire sans le toucher. Nous voulons vaincre cet ennemi sans le toucher», ambitionne Abdou Khadre Gaye, président de l’Emad. Pour réaliser cet objectif, l’Emad a mis le focus sur les jeunes, filles, imams, mouvements associatifs, chefs coutumiers, notables, sportifs… Bref, 600 relais communautaires ont été formés durant ce projet qui vise la distribution de kits sanitaires à 4500 ménages de 60 quartiers de Dakar. Au-delà du combat sanitaire, And-Aar-Aaru financé à hauteur de 43 millions de francs Cfa par Plan international, vise également la résilience économique. «L’Etat du Sénégal a mis en place une réponse économique via le ministère de l’Economie. Le chef de l’Etat a mis sur la table 200 milliards pour le financement des entreprises, acteurs économiques, groupements de femmes, artisans, cordonniers etc. Avec Emad et Plan international, on est en train de réfléchir sur le terrain sur comment sensibiliser ou faire passer l’information pour que les acteurs économiques puissent venir et bénéficier de ces fonds», a expliqué Amadou Diallo, directeur des opérations et des engagements du Fongip. , Lutte contre le Covid-19 à Dakar : Emad et Plan international en guerre contre le relâchement | Lequotidien Journal d'informations Générales

Traductions du mot « observance »

Langue Traduction
Anglais observance
Espagnol observancia
Italien osservanza
Allemand beachtung
Chinois 遵守
Arabe مراعاة
Portugais observância
Russe соблюдение
Japonais 遵守
Basque betetzeak
Corse osservanza
Source : Google Translate API

Synonymes de « observance »

Source : synonymes de observance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « observance »

Partager