La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « inobservance »

Inobservance

Variantes Singulier Pluriel
Féminin inobservance inobservances

Définitions de « inobservance »

Trésor de la Langue Française informatisé

INOBSERVANCE, subst. fém.

Manque d'observance; action de ne pas observer ou respecter quelque chose (des prescriptions d'ordre moral, religieux ou même médical). Anton. observance.Il n'est presque pas de pratique commandée par l'Église, dont l'inobservance ne soit un péché digne du tartare (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 546).L'inobservance des préceptes catholiques (Huysmans, À rebours,1884, p. 212):
Chacun sait, en effet, que les fous ne doivent leur internement qu'à un petit nombre d'actes légalement répréhensibles, et que, faute de ces actes, leur liberté (...) ne saurait être en jeu. Qu'ils soient, dans une mesure quelconque, victimes de leur imagination, je suis prêt à l'accorder, en ce sens qu'elle les pousse à l'inobservance de certaines règles, hors desquelles le genre se sent visé... Breton, Manif. surréal., 1ermanif., 1924, p. 16.
Prononc. et Orth. : [inɔpsε ʀvɑ ̃:s]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. 1521 « fait de ne pas se conformer à des lois » (Papiers de Granvelle, I, 220 d'apr. FEW t. 7, p. 248b); spéc. 1752 « manque à observer les prescriptions religieuses » (Trév.). Dér. de observance*; préf. in-1* (cf. lat. inobservantia « manque d'observation, négligence »).

Wiktionnaire

Nom commun - français

inobservance \i.nɔp.sɛʁ.vɑ̃s\ féminin

  1. Défaut d’observance, manque habituel à observer des prescriptions religieuses et morales, etc.
    • C’est sur l’inobservance de cette loi que sont construits la plupart des effets comiques où l’on met en scène un imbécile, incapable de se soustraire à une pente traîtreusement engageante, la plupart des mots d’esprit où l’auditeur est victime d’une « attrape ». — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 230)
    • L’impossibilité de remplir ces prescriptions peut seule en justifier l’inobservance.
    • L’inobservance de la règle s’était introduite dans ce monastère.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INOBSERVANCE. n. f.
Défaut d'observance, manque habituel à observer des prescriptions religieuses et morales, etc. L'impossibilité de remplir ces prescriptions peut seule en justifier l'inobservance. L'inobservance de la règle s'était introduite dans ce monastère.

Littré (1872-1877)

INOBSERVANCE (i-nob-sèr-van-s') s. f.
  • Manque à observer les prescriptions religieuses ou morales ou hygiéniques, etc. Les inobservances deviennent une manière d'apostasie, qui ne saurait plus trouver d'excuse que dans un cœur ingrat et infidèle, Massillon, Profess. relig. 2. Il n'est que l'impossibilité qui puisse en justifier l'inobservance, Massillon, Carême, Jeûne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inobservance »

(Date à préciser) Mot dérivé de observance, avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. inobservantia, de in… 1, et observantia, qui vient de observare, observer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inobservance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inobservance inɔpsɛrvɑ̃s

Fréquence d'apparition du mot « inobservance » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « inobservance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « inobservance »

  • De plus, l’inobservance ou la non-observance coûte cher. En effet, une étude réalisée par IMS Health et le Cercle de réflexion de l’industrie pharmaceutique portant sur 6 pathologies chroniques (l’asthme, l’hypertension artérielle, le diabète, l’ostéoporose, l’insuffisance cardiaque et l’hypercholestérolémie) révèle que le coût de l’inobservance s’élève à 9.3 milliards d’euros par an.
    Santé sur le net — Le grand défi de l’observance Les maladies chroniques et l’observance
  • Ce chiffre alarmant vient rappeler que la mauvaise observance, comme l'appellent les médecins, ne concerne pas uniquement angines et autres grippes, mais touche bien souvent des maladies graves. Par exemple, deux ans après l'opération, 66 % des transplantés rénaux ne suivent pas parfaitement leur traitement pour éviter le rejet du greffon. «L'inobservance est la première cause de rejet dans la greffe rénale chez l'adolescent et l'adulte jeune», insiste le Pr Michel Tsimaratos, pédiatre néphrologue à l'hôpital de la Timone à Marseille.
    Bien suivre son traitement ne va pas de soi

Traductions du mot « inobservance »

Langue Traduction
Anglais non-observance
Espagnol incumplimiento
Italien inosservanza
Allemand nichtbeachtung
Chinois 不遵守
Arabe عدم التقيد
Portugais não observância
Russe несоблюдение
Japonais 不遵守
Basque ez-betetzeak
Corse non rispettu
Source : Google Translate API

Synonymes de « inobservance »

Source : synonymes de inobservance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inobservance »

Combien de points fait le mot inobservance au Scrabble ?

Nombre de points du mot inobservance au scrabble : 19 points

Inobservance

Retour au sommaire ➦