La langue française

Norme

Sommaire

  • Définitions du mot norme
  • Étymologie de « norme »
  • Phonétique de « norme »
  • Citations contenant le mot « norme »
  • Images d'illustration du mot « norme »
  • Traductions du mot « norme »
  • Synonymes de « norme »
  • Antonymes de « norme »

Définitions du mot norme

Trésor de la Langue Française informatisé

NORME, subst. fém.

A. − [P. réf. à une moyenne statistique, gén. sans jugement de valeur: la norme se définit par rapport à une fréquence] État habituel, régulier, conforme à la majorité des cas. Je respecte le père Hugo. J'ai pour lui une admiration énorme, ce qui veut dire hors de la norme (Duhamel,Désert Bièvres,1937, p.147).V. aussi anormal ex. 9:
1. La raison de la supériorité du journal écrit sur le journal dicté est fort simple: la lenteur impliquée dans l'acte même d'écrire induit à un degré de perfection artistique qui se perd d'autant plus dans le journal dicté que la rapidité y est la norme. Du Bos,Journal,1927, p.387.
Revenir à la norme, rentrer dans la norme (loc. verb.). Revenir à un état habituel, régulier. Je suis (...) satisfait (...) de reprendre mes habitudes, de retrouver mes vêpres remises à quatre heures (...); nous rentrons enfin dans la norme à partir d'aujourd'hui, alleluia! (Huysmans,Oblat, t.2, 1903, p.76).Huit ou dix jours s'écoulèrent durant lesquels, voyant la maison toujours alimentée et Ursule rassérénée, Ida estima la crise [financière] terminée et toutes choses revenues à la norme (Estaunié,MmeClapain,1932, p.10).
En partic. Modèle courant ou moyenne dégagée statistiquement et qui représente les caractéristiques humaines d'une espèce. Intelligence, poids, taille qui correspond à la norme. [Par personnification, à propos d'un arbre] [Le chêne] ne savait pas qu'il pourrait être plus grand; il ne se faisait pas un crime de n'être pas bâti suivant la norme (Jouhandeau,M. Godeau,1926, p.189).
B. − [P. réf. à un modèle de «type idéal» et quelquefois à une moyenne statistique: le type le plus fréq. étant souvent considéré comme idéal; avec jugement de valeur] Rare. État régulier, le plus conforme à l'étalon posé comme naturel, et par rapport auquel tout ce qui dévie est considéré comme anormal. Anton. anomalie, anormalité.J'aurais aimé de l'entreprendre sur déviation de l'intelligence. Je lui aurais demandé ce qu'était sa norme, son étalon, pour juger d'une intelligence droite (Barrès,Cahiers,t.1, 1896, p.80).PSYCHOL. Santé intellectuelle ou psychique. Par moi la Norme est abolie, Et j'applique en toute saison sur la face de la Raison Le domino de la Folie (Rollinat,Névroses,1883, p.252).
C. − [P. réf. à un modèle de «type idéal»: la norme prescrit ce qui doit être en se basant sur des jugements de valeur] Règle, principe auquel on doit se référer pour juger ou agir.
1. ART, SC., TECHNOL.
a) Règle, loi dans un domaine artistique, scientifique, technique; conditions que doit respecter une réalisation; prescription qu'il convient de suivre dans l'étude d'une science, la pratique d'une activité, d'un art. Normes journalistiques, rédactionnelles; oeuvre exécutée selon la norme; conforme aux normes; les normes officielles d'un sport. L'artiste cherche hors de lui une norme dont les maîtres ont soi-disant le dépôt sacré (Écorcheville,Suites orch.,1906, p.75).[Les] principes d'identité, de non-contradiction qui sont la norme de tout discours humain (Massis,Jugements,1923, p.274):
2. Les correcteurs, jugeant selon les normes habituelles, n'avaient pas donné aux copies indigestes les notes que les richesses produites avaient fait espérer à leurs auteurs. Capelle,Éc. demain,1966, p.156.
Loc. verb.
Faire entrer dans les normes. Faire entrer dans les règles, les lois de:
3. ... cette entité se montre rebelle lorsque l'esprit humain tente de la faire entrer dans les normes qu'il a lui-même forgées pour classer les objets de l'univers qui lui est accessible, ce qui constitue, en somme, le but princeps de toute science. Ne serait-ce pas que ces normes sont en réalité trop rigides? P. Morand,Confins vie,1955, p.157.
Poser les normes de. Fixer les règles, les lois de. Elle posait les normes du bon goût, de la délicatesse et l'on ne pouvait s'empêcher de les percevoir dans ses retraits soudains, ses silences blessés, ses expressions (Sagan,Bonjour tristesse,1954, p.23).
b) Emplois spéciaux
α) GRAMM., LING. Règles définissant ce qui doit être choisi parmi les usages d'une langue, ce à quoi doit se conformer la communauté linguistique au nom d'un certain idéal esthétique ou socio-culturel, et qui fournit son objet à la grammaire normative ou à la grammaire au sens courant du terme (d'apr. Ling. 1972 et Greimas-Courtés 1979); tout ce qui est d'usage commun et courant dans une communauté linguistique et correspond alors à l'institution sociale que constitue la langue (d'apr. Ling. 1972). Norme d'usage. La norme se confond avec la correction quand les sujets parlants considèrent la norme comme obligatoire (Mar. Lex.1933).Un argument fréquent évoqué est celui de l'«autorité» des «bons» auteurs, argument qui débouche souvent sur un cercle vicieux: on cherche la norme chez les «bons» auteurs, mais on définit aussi le «bon» auteur comme celui qui respecte la norme! (Lang.1973).La norme sociale peut contrarier la norme linguistique en considérant certains signes comme hors code (purisme) ou en imposant des signes qui n'ont pas cours (néologie officielle de commissions) (ReySémiot.1979).
β) INDUSTR., TECHNOL., subst. fém. plur.
Ensemble de données (mesures, caractéristiques, qualités, formules de composition) définissant un matériau, un produit, un objet ou un procédé permettant de rendre la production (d'un matériau), la mise en oeuvre (d'un procédé) plus simple, plus efficace, rationnelle ou économique, et de servir ainsi de référence pour résoudre les problèmes répétitifs (d'apr. Rama 1973). Normes homologuées, officielles; normes françaises, internationales; normes techniques; normes de construction, d'équipement, de fabrication, d'insonorisation; normes anti-pollution; normes en vigueur; appareil, objet conforme aux normes. La standardisation du mode de conduite élimine les cépages qui ne peuvent se plier aux nouvelles normes qui leur sont imposées (Levadoux,Vigne,1961, p.115).Personne ne s'était avisé que, pour faire plus petit sans abaisser le rendement, on devait s'écarter résolument des normes habituelles et inventer un moteur [à gaz] nouveau (P. Rousseau,Hist. transp.,1961, p.489).V. normalisation ex. de Cléret de Langavant:
4. Au stade de la production [du bois], le premier problème est également celui de la normalisation des fabrications. Il existe actuellement un nombre relativement important de normes françaises, notamment pour les produits demi-finis, les parquets, les menuiseries en bois, l'ameublement et les emballages, mais ces normes ne sont pas obligatoires et elles sont souvent ignorées... Industr. fr. bois,1955, p.7.
Norme Française homologuée ou NF. ,,Le produit normalisé peut se voir accorder la consécration de la marque nationale portant garantie de conformité aux normes: En France, marque nationale NF`` (Rama 1973).
En partic. Normes (de production, de rendement). Productivité moyenne (d'un ouvrier, d'une industrie) calculée selon les principes en usage (d'apr. Branc. Écon. 1978). Les normes de production n'ont pas été respectées. Le plan d'État, (...) prévoit un accroissement graduel, d'année en année, de la productivité, notamment par l'augmentation des «normes» de rendement imposées à la main-d'oeuvre (Le Combat,19-20 janv. 1952, p.5, col.6-7):
5. En économie capitaliste, les normes de production servent à fixer le planning de l'entreprise, à rémunérer le travailleur proportionnellement à son effort, et à calculer les prix de revient. En économie planifiée, des normes de production sont fixées non seulement aux travailleurs, mais aux entreprises: elles déterminent les quantités à produire en fonction des moyens matériels existants et des efforts possibles. Suavet1963.
2. DR. Règle juridique, disposition constitutionnelle. Synon. loi, règlement; anton. illégalité.La formule selon laquelle la nation garantit à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement est trop vague pour qu'on puisse en déduire une norme juridique véritable (Vedel,Dr. constitut.,1949, p.326).Au choix individuel s'oppose la force sociale de la norme juridique (J. Vuillemin,Être et trav.,1949, p.113).
3. PSYCHOL. SOC. Règles, prescriptions, principes de conduite, de pensée, imposés par la société, la morale, qui constituent l'idéal sur lequel on doit régler son existence sous peine de sanctions plus ou moins diffuses. Synon. coutume, convenance, morale.Normes fondamentales, traditionnelles; normes de la collectivité, de la morale chrétienne, du milieu, de la profession, de la société, de la vie militaire; normes d'honnêteté, d'humanisme; ériger, imposer des normes. La religion se présente au sociologue comme une puissance de stabilité, de bon ordre moral et social, comme une norme doublant d'une référence divine les règles terrestres du bien-vivre (Univers écon. et soc.,1960, p.64-9).[Le mariage et la nuptialité] sont soumis dans les diverses sociétés ou dans les divers groupes à des normes culturelles ou à des contingences économiques qui en abaissent ou en relèvent l'âge (Traité sociol.,1967, p.280):
6. L'acte bon est celui qui va dans le sens de l'histoire, l'acte mauvais celui qui s'y oppose: le progrès de l'humanité, voilà donc la norme suprême qui permet de juger de la valeur morale de l'action. Lacroix,Marxisme, existent., personn.,1949, p.20.
Rentrer dans la norme (loc. verb.). Se conformer à la norme, aux règles sociales, après un temps de libération hors norme; retomber dans la soumission à la norme, aux habitudes et aux valeurs dominantes. Je ne pense pas qu'il y ait grave inconvénient pour le surréalisme à enregistrer la perte de telle ou telle individualité [à propos de Desnos] (...) au cas où celle-ci (...) indique par tout son comportement qu'elle désire rentrer dans la norme (Breton,Manif. Surréal., 2eManif., 1930, p.150).
En partic. Loi d'usage, état légal, conforme à la règle établie par la société. Synon. système.Être hors la norme; les hors la norme sociale. Une vieille Sapho, délaissée par ses amants, rentre dans la norme conjugale; désintéressée de l'amour, elle revient à l'hyménée (Proudhon,Syst. contrad. écon., t.1, 1846, p.336).
P. méton., rare. [À propos d'une pers., d'un comportement] Modèle, idéal parfaitement conforme aux valeurs de la société. V. critiquer ex. 3.
D. − MATH. Norme (d'un vecteur). Grandeur qui est attachée à chacun des éléments d'un espace vectoriel; dans un espace euclidien, somme des carrés des composantes de ce vecteur. Le problème capital du prolongement d'une fonctionnelle linéaire continue avec conservation de sa norme est définitivement résolu par Hahn de façon tout à fait générale, par un raisonnement de récurrence transfinie sur la dimension (Bourbaki,Hist. math.,1960, p.242).Soit E un espace vectoriel sur le corps des nombres réels ou sur le corps des nombres complexes. On appelle norme sur E une application de E dans l'ensemble R+ des nombres réels positifs (Chamb.1972).
REM.
Normaliste, subst.,hapax. Mais quoi prendre chez eux [les prophètes juifs en partic. Durkheim], à transporter aux autres. −Croyez-vous qu'on transporte jamais? −L'Église le fait, son prêtre le fait..., et puis chez vos philosophes il y a désaccord. −Pas plus qu'entre normalistes et réalistes au temps où la pensée chrétienne n'était pas constituée (Barrès,Cahiers, t.9, 1912, p.404).
Prononc. et Orth.: [nɔ ʀm̥]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 mettre norme a «régler (une affaire)» (Benoît de Sainte-Maure, Troie, 3269 ds T.-L.); 2. 1284 «règle» (Brunet Latin, Trésor, ms B.N. 12581, fol. 9); 3. 1867 «état habituel, régulier» (Hugo, Paris, p.15); 4. 1932 techn. (Catal. instrum. lab. [Prolabo], p.284); 5. 1932 dessin (Lar. 20e). Empr. au lat. norma «équerre, règle, loi». Fréq. abs. littér.: 189. Bbg. Baggioni (D.), Kaminker (J.-P.). La Norme, gendarme et bouc émissaire. La Pensée. 1980, no209, pp.50-63. _Coppel (A.). La Norme. In: Manuel de ling. appl. 4. Paris, 1976. _Fr. Monde. 1982, no169 (Les Normes du français), 79 p.−Gueunier (N.), Genouvrier (É.), Khomsi (A.). Les Français devant la norme. Paris, 1978, 205 p. _ Helgorsky (F.). Norme et hist. Fr. mod. 1982, t.50, pp.15-41; La Notion de norme en ling. Id. pp.1-14. _Lang. fr. 1972, no16 (La Norme), 132 p._ Martin (R.). Normes, jugements normatifs et tests d'usage. Ét. Ling. appl. 1972, no6, pp.59-74. _Marty (R.). La Norme, l'institué de la lang. Cercle de ling. et de pédag. du fr. B. 1976, no1, pp.41-44. _Muller (Ch.). Fréq. des mots et stat. lex. Fr. mod. 1978, t.46, pp.1-5.

Wiktionnaire

Nom commun

norme \nɔʁm\ féminin

  1. Règle ; loi directrice ; type ; standard.
    • Les sempiternels débats sur la norme orthographique sont aujourd’hui encore la cause de bien des réactions épidermiques. Il est de bon ton de faire passer les réformateurs pour de dangereux extrémistes et notamment pour des phonographistes convaincus. — (Jean-Pierre Jaffré, « De la variation en orthographe », dans ELA : Études de linguistique appliquée, 2010/3, n° 159, p. 323)
    • Quand il s’agissait de livrer en Allemagne ou au Luxembourg, le dépotage des citernes de notre flotte était freiné par le système de raccord allemand Storz, la norme dans ces deux pays. — (Le raccord français/allemand : Une pièce maîtresse pour la sécurité et l’efficacité, dans Tratel’action, n°2, décembre 2015, page 5)
    • Lynette se distingue physiquement du reste du groupe : son physique et sa tenue vestimentaire contrastent avec l’apparence des autres femmes dont les coiffures impeccables et les twin-sets de couleur pastel s’imposent comme les codes de la norme des mères au foyer. — (Aurélie Blot, Héros en séries... Et si c’était nous ?, Plon, 2013)
    • Oui, guerre nous est faite, symbolique et sociale, par le pouvoir que détiennent des hommes qui travaillent à le garder, avec ces normes de soumission qu'ils dictent aux femmes. — (Malika Boussouf, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)
  2. (Droit) Tout texte législatif.
    • L’édiction d’une norme unilatérale – loi, décret, arrêté – est soumise au respect de règles juridiques de fond et de procédure ainsi qu’à des principes de bonne rédaction qui sont l’objet de ce guide. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
  3. (En particulier) (Droit) Directive qui régit un domaine particulier.
    • Créée au XIIIe siècle, la Ligue hanséatique organise les pêcheries de harengs et, en 1375, une norme standard est adoptée afin de faciliter les échanges de harengs salés. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pp. 30–31)
    • Cette norme européenne devra recevoir le statut de norme nationale soit par publication d’un texte identique, soit par entérinement au plus tard en décembre 1999, et toutes les normes nationales en contradiction devront être retirées au plus tard en décembre 1999. — (Norme européenne EN 933-1, août 1997)
    • Votre poussette doit être conforme à la norme européenne EN 1888 relative aux exigences de sécurité publiée en 2003, amendée en 2005 et en avril 2012. — (Le Grand livre de mon enfant, sous la direction de Jean-Louis Chabernaud & Carole Bellemin-Noël, Éditions Eyrolles, 2016, page 398)
  4. (Mathématiques) Valeur différentielle des éléments d’un ensemble
    • On suppose la norme différentiable en x — (normes différentiables)
    1. (Géométrie vectorielle) Longueur d’un vecteur
      • La norme d’un vecteur correspond à sa longueur. — (maxicours)
    2. (Algèbre linéaire) Application vérifiant certaines propriétés et qui, à tout élément de l’espace normé, associe un nombre réel positif ou nul.
      • La notion de norme étend celle de valeur absolue.

Forme de verbe

norme \nɔʁm\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de normer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de normer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de normer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de normer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de normer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NORME. n. f.
Règle, loi directrice, type, dans le langage philosophique ou technique.

Littré (1872-1877)

NORME (nor-m') s. f.
  • Se dit quelquefois pour règle, loi, d'après laquelle on doit se diriger.

HISTORIQUE

XVe s. Sans regle ni sans norme, Coquillart, p. 119, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

NORME. Ajoutez : Il fallait évidemment commencer, si l'on voulait réunir d'abord en un seul système les lacs autres que le Drausen-See, par les ramener au même niveau ; c'est ce qu'on fit en prenant pour norme celui du Geserich, Journ. offic. 14 sept. 1874, p. 6526, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « norme »

Du latin norma (« équerre, règle »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. norma, équerre, et fig. règle, modèle. Norma est rapporté par Benfey à une contraction du mot fictif gnorima, règle, chose faisant connaître, du verbe connaître.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « norme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
norme nɔrm

Citations contenant le mot « norme »

  • La société a besoin de transgresseurs. Elle établit des lois pour qu'elles soient dépassées. Si tout un chacun respecte les règles en vigueur et se plie aux normes, c'est toute la société qui se retrouve "normale" et qui stagne. De Bernard Werber / L'empire des anges
  • Les enfants vivent les habitudes familiales comme des normes indiscutables et rassurantes. De Jean Bernard / Le Fils du lendemain
  • Il n'y avait pas d'anormaux quand l'homosexualité était la norme. Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Sodome et Gomorrhe , Gallimard
  • Le monde revient toujours à la norme. Le problème est de savoir à la norme de qui. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Tout être différent, sortant de la norme, est considéré comme fou. De Eric Cantona
  • Les enfants ont le sens du juste milieu, ils semblent interpréter comme une menace toute dérogation à la norme. De Lise Parent / Les Îles flottantes
  • La normalité demeure une question relative à une époque et à une civilisation. Or chaque culture a tendance à croire que son équilibre et la norme universelle. De Fernand Ouellette / Tu regardais intensément Geneviève
  • Maîtriser la fécondité, ce fut pour les hommes, instaurer le social en échangeant des femmes. Ainsi la différence des sexes apparaît-elle comme une norme essentielle. De Françoise Héritier / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • On refuse d'admettre le fait-même de la diversité culturelle; on préfère rejeter hors de la culture, dans la nature, tout ce qui ne se conforme pas à la norme sous laquelle on vit. De Claude Lévi-Strauss / Race et Histoire
  • L'individu, unique et solitaire, se suffit à lui-même. L'indépendance est donc du côté de l'individu, qui peut à la limite ne prendre pour norme que son désir. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • On devrait tolérer beaucoup plus de comportements hors normes. De Will Self / Télérama, 4 février 2015
  • Je déteste quand le féminisme devient trop normatif, après avoir tant lutté contre les normes. De Camille Froidevaux-Metterie / Télérama, 25 février 2015
  • Sur la base de la spécification ETSI TS 103 645, la norme EN 303 645 a examiné les commentaires et les votes de l’Organisation nationale de normalisation. La consultation a impliqué encore plus de parties prenantes dans son développement ce qui, au final, a renforcé la norme résultante. L’EN est le résultat de la collaboration et de l’expertise de l’industrie, des universitaires et du gouvernement.eval(ez_write_tag([[468,60],'objetconnecte_com-medrectangle-3','ezslot_10',109,'0','0'])); Objetconnecte.com, ETSI publie une norme de sécurité IoT pour les consommateurs
  • La norme ISO 15118 entend faciliter grandement la charge des voitures électriques. Challenges, Voiture électrique : une norme pour faciliter la charge - Challenges
  • Le taux d’arsenic dans l’air de l’est de Montréal a baissé, mais deux stations d’échantillonnage installées dans les secteurs visés il y a un an et demi ont tout de même détecté en 2019 des concentrations dépassant les normes provinciales. Le Devoir, Les concentrations d’arsenic dépassent les normes dans l’est de Montréal | Le Devoir

Images d'illustration du mot « norme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « norme »

Langue Traduction
Anglais standard
Espagnol estándar
Italien standard
Allemand standard
Chinois 标准
Arabe اساسي
Portugais padrão
Russe стандарт
Japonais 標準
Basque estandarra
Corse standard
Source : Google Translate API

Synonymes de « norme »

Source : synonymes de norme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « norme »

Partager