Bizarrerie : définition de bizarrerie


Bizarrerie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BIZARRERIE, subst. fém.

A.− Caractère de ce qui est bizarre
1. [En parlant d'une chose] :
1. Singulière bizarrerie du climat! Après une journée des plus chaudes, voilà le vent qui fraîchit au point que la place n'est plus tenable. J. de Maistre, Les Soirées de Saint-Pétersbourg,t. 2, 1821, p. 147.
2. Mais il n'en reste pas moins que ces carnets peuvent fournir pour une chronique de cette période, une foule de détails secondaires qui ont cependant leur importance et dont la bizarrerie même empêchera qu'on juge trop vite cet intéressant personnage. Camus, La Peste,1947, p. 1234.
2. [En parlant d'une pers., de son humeur, de son caractère, etc.] C'est une des bizarreries de mon caractère de haïr la dépendance du monde, des affaires, des visites (Maine de Biran, Journal,1816, p. 197).
B.− Action, procédé, phénomène bizarre :
3. Toutes ces curiosités vivantes se confondaient avec celles que représentaient seulement des images, femmes géantes... monstres, accidents de nature, toutes les excentricités, toutes les bizarreries... A. Daudet, Les Rois en exil,1879, pp. 236-237.
4. Il y a un moment pour boire les cocktails et un moment pour les rendre. Nous en avions trop bu, (...). Nous nous mîmes à écrire des poèmes réguliers, à bannir les mots rares, la bizarrerie, l'exotisme, les télégrammes, les affiches, et autres accessoires américains. Cocteau, Poésie critique 1,1959, p. 76.
PRONONC. ET ORTH. : [bizarri]. Warn. 1968 note la possibilité de prononcer [ə] muet : [-za(-)ʀ(ə)-ʀi]. Pour [ə], cf. aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Littré et DG dans le cas de la poésie. Pour les Fér. et pour Gattel 1841 la 2eet la 4esyll. sont longues et Fér. Crit. t. 1 1787 propose même la graph. bizârrerie pour marquer cette durée. Fér. Crit. t. 1 1787 et Gattel 1841 recommandent r forte. Fél. 1851 et DG transcrivent [rr] géminées.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1555 bizarrie « caractère de ce qui est bizarre » (Louise Labé, Œuvres, Débat de Folie et d'Amour, Disc. 5 dans Hug.). Dér. de bizarre*; suff. -(er)ie*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 432. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 269, b) 349; xxes. : a) 303, b) 876.
BBG. − Herbillon (J.). Éléments esp. en wallon et dans le fr. des anc. Pays-Bas. Liège, 1961, p. 59.

Bizarrerie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bizarrerie \bi.zaʁ.ʁi\ ou \bi.za.ʁə.ʁi\ féminin

  1. Caractère de ce qui est bizarre.
    • Gardez-vous donc bien d’imiter le vulgaire, qui met la Fortune au nombre des dieux ; la bizarrerie de sa conduite l’éloigne entièrement du caractère de la divinité […] — (Épicure, Lettre à Ménécée, traduction de Jacques Georges Chauffepié, 1840)
    • Chenillette (Scorpiurus), Queue de scorpion, Vermiculaire, Chenille muriquée, Scorpionne. Petites plantes annuelles, herbacées, voisines des Luzernes (Medicago), que l’on sème sur place terreautée, et que l’on cultive pour la bizarrerie de leurs fruits, qui sont hérissés, écailleux, sillonnés, et imitent parfaitement une chenille, quelquefois un limaçon ou un ver. On les met dans la salade pour surprendre les personnes qui ne connaissent pas ces singulières plantes. Les graines sont très difficiles à extraire des gousses ; il faut déchirer celles-ci pour parvenir à extraire celles-là. — (Victor Paquet, Traité complet de la culture ordinaire et forcée des plantes potagères dans les 86 départements de la France, Garnier Frères, Libraires, Paris, 1846)
    • […] et, par une bizarrerie quelquefois observée, le météore était paré de toutes les couleurs du prisme, entre lesquelles le rouge s’accusait plus nettement. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Par extension) Chose bizarre.
    • Beaucoup de ces tournures, et particulièrement les idiotismes de figures, constituent des bizarreries dans la langue même qui les a enfantées ; […]. — (Auguste Kerckhoffs, Cours complet de Volapük, contenant thèmes et versions, avec corrigés et un vocabulaire de 2500 mots, Paris : librairie H. Le Soudier, 6e éd., 1886, page 58)
    • La bizarrerie administrative dont elle est victime, Othe s'en accommode depuis fort longtemps. Pensez donc ! Depuis 1790 (création des départements) qu'elle vit avec son statut d'enclave meurthe-et-mosellane en territoire meusien, elle s’est fait une raison. — (Xavier Brouet & Richard Sourgnes, « Anecdote : Othe, l'irréductible village entre en résistance », dans La Lorraine pour les Nuls, Éditions First, 2012, p. 372)
  3. (En particulier) Humeur bizarre ; extravagance.
    • Enfin, comme c’est un Anglais qui voyage, on doit s’attendre à des bizarreries, mais cela passe la permission. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Je n’ai jamais vraiment essayé de me débarrasser de ces bizarreries. — (Pierrette Fleutiaux, Nous sommes éternels, 1990)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bizarrerie : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIZARRERIE. n. f.
Caractère de ce qui est bizarre. La bizarrerie de l'humeur, de l'esprit, des goûts, des opinions, etc. La bizarrerie des modes. La bizarrerie de sa destinée. Il signifie particulièrement Humeur bizarre, extravagance. Cet homme est d'une étrange bizarrerie. Faire quelque chose par bizarrerie, par pure bizarrerie, par esprit de bizarrerie. Elle est sujette à de grandes bizarreries.

Bizarrerie : définition du Littré (1872-1877)

BIZARRERIE (bi-za-re-rie) s. f.
  • Caractère de ce qui est bizarre. La bizarrerie des modes. La bizarrerie de l'humeur. Comprenez-vous de sa part une telle bizarrerie ? Que sait-on si l'amour, dont la bizarrerie Se joue assez souvent du fond de notre cœur…, Corneille, Agésilas, II, 3. Il fallait essuyer les bizarreries d'un peuple flatté, Bossuet, Hist. III, 5. Nous cherchons notre bonheur hors de nous-mêmes et dans l'opinion des hommes que nous connaissons flatteurs, peu sincères… quelle bizarrerie ! La Bruyère, 11. Il y a assez d'injustice dans le procédé des hommes, assez d'inégalités et de bizarreries dans leurs humeurs incommodes et contrariantes, Bossuet, La Vallière.

HISTORIQUE

XVIe s. Les jeunes mulets et mules ne tettent tant longuement que les chevaux et asnes, pour leur propre naturel capricieux, lequel les meres ne peuvent souffrir plus que de six ou sept mois, croissans en bigearrure avec l'aage, De Serres, 314.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bizarrerie »

Étymologie de bizarrerie - Littré

Bizarre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bizarrerie - Wiktionnaire

(Date à préciser) Composé de bizarre et du suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bizarrerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bizarrerie bizarri play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bizarrerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bizarrerie »

  • Disco Elysium est un RPG désormais célèbre situé dans le monde alternatif d'Elysium. Le joueur se réveille amnésique et est aussitôt mis sur l'enquête d'une meurtre le menant droit à un imbroglio politique. Et c'est que le début de la bizarrerie. IGN France, Disco Elysium : une adaptation en série télé par le producteur du film Sonic
  • Signe du soulagement suscité par ce verdict, mais aussi de la bizarrerie de la situation, la décision a été accueillie par des cris de joie et des applaudissements des quelques centaines de personnes présentes devant le tribunal : le parquet avait réclamé, lundi, une peine de six ans ferme contre le principal accusé, et il est rarement contredit. Le Monde.fr, Kirill Serebrennikov, reconnu « coupable » mais laissé libre
  • Autre bizarrerie : des études de biomécaniques ont révélé que la mâchoire de Thylacosmilus était bien moins puissante que celle par exemple, de Smilodon fatalis, l'un des tigres à dents de sabre d'Amérique du Nord les plus étudiés. En revanche, si la boîte crânienne et les canines de Thylacosmilus n'étaient pas très performantes pour poignarder une proie, elles ont semblé aux chercheurs très bien conçues pour arracher de la chair... Sciences et Avenir, On avait tout faux sur ce tigre à dents de sabre ! - Sciences et Avenir
  • "Une bizarrerie institutionnelle". L'opposition critique le projet gouvernemental de commission d'enquête sur la crise du Covid-19 Nice-Matin, "Une bizarrerie institutionnelle". L'opposition critique le projet gouvernemental de commission d'enquête sur la crise du Covid-19 - Nice-Matin
  • A Lyon, plusieurs arrondissements comportent leur lot de bizarrerie. La rédaction vous les détaille et vous les explique. Lyonmag.com, Municipales : on vous explique les bizarreries des listes du second tour à Lyon
  • Nous sommes irresponsables des bizarreries de notre cervelle. Nous ne pouvons que chasser l'immoral et l'illogique, mais non l'empêcher de venir. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Vous vous étonnez de quelques bizarreries originales, mais vous ne vous plaignez pas des médiocrités. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Accepter sa propre bizarrerie pour en faire sa joie, n'est-ce pas ce qu'on devrait tous faire dans nos vies. De Éric Reinhardt / L'amour et les forêts
  • Accepter sa propre bizarrerie pour en faire sa joie, n’est-ce pas ce qu’on devrait tous faire dans nos vies? De Éric Reinhardt / L'Amour et les forêts
  • L'on dirait que par une étrange bizarrerie du coeur, la femme aimée communique plus de charme qu'elle n'en a elle-même. De Stendhal / De l'amour
  • Etrange bizarrerie de l'esprit humain, on peut convaincre un homme de ses erreurs, et ne pas le convertir. De Antoine de Rivarol

Traductions du mot « bizarrerie »

Langue Traduction
Portugais estranheza
Allemand seltsamkeit
Italien stranezza
Espagnol rareza
Anglais quirk
Source : Google Translate API

Synonymes de « bizarrerie »

Source : synonymes de bizarrerie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bizarrerie »



mots du mois

Mots similaires