La langue française

Accueil > Orthographe > « hors norme », « hors-norme », « hors normes » ou « hors-normes » ?

« hors norme », « hors-norme », « hors normes » ou « hors-normes » ?

« Cette maison est hors norme. »

J'imagine que, comme moi, vous ne voulez pas être « hors de la norme » concernant l'orthographe de la langue française. Je me suis donc demandé quelle était la bonne orthographe de la locution « hors norme ». Avec ou sans trait d'union ? Au singulier ou au pluriel ? In fine, faut-il écrire « hors norme », « hors-norme », « hors normes » ou « hors-normes » ? Voici la réponse dans cet article. Bonne lecture !

On écrit « hors norme », « hors-norme », « hors normes » ou « hors-normes » ?

On écrit « hors norme » sans trait d'union : les expressions commençant par « hors » ne prennent un trait d'union que lorsque « hors » et le mot qui le suit forment un nom. Dans le cas de « hors norme », ce n'est pas un nom mais une locution adjectivale. « Hors norme » ne prend donc pas de trait d'union. En général, les locutions adverbiales et adjectivales ne prennent pas de trait d'union.

Exemples : 

  • hors série
  • hors texte
  • hors la loi
  • hors champ (en radio)
  • hors cadre
  • hors jeu
  • hors commerce
  • hors concours
  • hors-bord
  • hors-concours
  • hors-d’œuvre
  • hors-jeu
  • hors-texte
  • hors-la-loi
  • hors-ligne.

On écrit « hors norme » au singulier mais le pluriel est toléré : selon notre dictionnaire « hors norme » signifie « qui est en dehors de la norme ». Il s'écrira donc sans -s puisqu'on parle d'une norme, ou de la norme en général. Toutefois, il est toléré d'ajouter un -s lorsqu'on veut signifier explicitement qu'il y a plusieurs normes : « qui est en dehors des normes ».

De plus, « hors norme » est toujours invariable. Ainsi, si ce sont des maisons qui sont hors norme, on ne mettra pas de -s pour autant !

Exemples :  Ce personnage est hors norme ! ; Les édifices sont hors norme. ; Il est hors norme de voir cela. ; Ces maisons sont en dehors des normes de la construction.

Exemples d'usage du mot « hors norme » dans la littérature

J'ai souvent observé la fascination de certains pour le particulier. Le hors norme. Ce moment si précis où le coin des yeux se plisse.

Hélène Duffau, Trauma

La dame du Secours Catholique avait assuré qu'elle ne lâcherait ce vêtement hors norme qu'à un pauvre de qualité. En tout état de cause elle n'avait pas failli à sa parole.

Franz Bartelt, Le Costume

Les masses de notations désordonnées que je t'expédie ainsi hors normes ont peu à peu pris du poids, alourdies par mon bonheur d'être encore vivante, c'est-à-dire honnête, c'est-à-dire amoureuse, ouverte aux aventures, en particulier celle d'arriver au bout d'un nouveau livre dont tu es la centrale invisible.

Dominique Rolin, Lettre à Lise

Par son envergure hors norme, à cause de la manière dont il se situe en dehors des repères ordinaires de la perception apprise, Paradis s'impose comme un ouvrage majeur, et pourtant il le fait à la façon d'un texte qui, prenant de vitesse ceux auxquels il s'adresse, risquerait pour cette raison même de ne jamais être véritablement lu.

Philippe Sollers, Vision à New York

Tout en lui était hors norme, depuis ses lectures et connaissances prolixes jusqu'à ces immenses mains baladeuses qui, après le premier verre, faisaient sursauter toutes les dames passant à leur portée.

Mario Vargas Llosa, Le langage de la passion

Il fallait bien un article pour clarifier les doutes à propos de l'orthographe de la locution « hors norme ». N'hésitez pas à partager l'article s'il vous a été utile et à consulter les autres articles de notre section dédiée à l'orthographe française.

Vous pouvez aussi partager cet article et laisser un commentaire.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Le Borgne Alain

Bonjour Nicolas,
J’apprécie beaucoup vos sujets sur la langue française.
Néanmoins concernant cet article j’ai une petite remarque à faire.
Lorsque vous citez les exemples de locutions utilisant « hors » vous dites que les premières (sans trait d’union) sont des locutions adverbiales ou adjectivales et que les secondes (avec trait d’union) sont des locutions utilisant un nom. Mais dans les deux cas ce qui suit « hors » est un nom, comment peut-on établir que ce nom est à considérer comme un adverbe ou un adjectif, ou bien comme un nom ?
« Exemples : hors série, hors texte, hors la loi, hors champ (en radio), hors cadre, hors jeu, hors commerce, hors concours ; hors-bord, hors-concours, hors-d’œuvre, hors-jeu, hors-texte, hors-la-loi, hors-ligne. »
En vous remerciant par avance.
Salutations distinguées

Répondre
Nicolas Le Roux

Bonjour,
En effet mes explications n’étaient pas claires. On lie le mot « hors » par un trait d’union au nom qui le suit quand les deux mots forment un nom.

J’ai modifié l’article pour qu’il n’y ait pas de confusion.

Merci à vous,
Nicolas.

Répondre
Isabelle Dotan

Je me suis posé la même question que Nicolas…

Répondre
Nicolas Le Roux

Un commentaire pertinent de Paul Pichot :

hors norme : exceptionnel
hors normes : qui ne répond pas aux critères légaux, notamment de sécurité

Répondre
Malika

Je me suis posé la même question que Nicolas par contre je n’ai pas trouvé la modification et MERCI pour vos articles très instructifs

Répondre
lemoine

Bonjour,
De mon coté, je trouve rarement vos articles fluides, et celui-ci visiblement ne l’est pas. Je vais me désabonner.
cordialement

Répondre
Nicolas Le Roux

Bonjour,
Qu’entendez-vous par « rarement fluide » ? Comment pourrais-je améliorer les articles ?

Merci,
Nicolas.

Répondre
Didier Delincé

Bonjour Nicolas,

Vous dites que « hors norme » est toujours invariable, alors que, juste avant, vous tolérez que norme soit mis au pluriel si on considère qu’il représente plusieurs normes. Il n’est donc pas toujours invariable.

Répondre
Sarah

Concernant « hors la loi », il est évident que s’il s’agit d’un bandit, on y met les traits d’union. On écrit donc : c’est un hors-la-loi, mais il est hors la loi.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager