Navré : définition de navré


Navré : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

NAVRÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de navrer*.
II. − Emploi adj. [En parlant d'une pers.]
A. − Vx. Blessé. Don Camille navré et occis, et madame qu'on emporte palpitante. Que faire contre la violence? (Claudel, Soulier, 1929, 2ejournée, 2, p.755).
B. − Au fig.
1.
a) Profondément attristé. Je couvrirai mon âme, chagrine et navrée, de la robe brillante de la joie (Balzac, Corresp., 1822, p.182).Son mari était si triste, si navré, si bourru depuis quelques jours! (Ponson du Terr., Rocambole, t.3, 1859, p.130):
. Hier soir, longuement causé avec Vallette. Babylas, c'est lui, l'homme auquel il n'arrive rien, l'homme triste, navré, qui le sera toujours, dont la vie, quoique finie, se continue pourtant, il ne sait pourquoi. Renard, Journal, 1890, p.70.
b) Qui témoigne d'une profonde tristesse. Ton navré. [Dargenty] a fermé le piano et m'a dit en souriant, d'un air navré: «C'est toujours comme cela ici (...) ma femme n'aime pas la musique» (A. Daudet, Femmes d'artistes, 1874, p.17).
2. P.exagér. Déçu, désolé, contrarié. Mes amis (...) vous me voyez navré (...) il va falloir nous séparer (Labiche, Célimare, 1863, iii, 11, p.127).Je décrochai le téléphone: «J'étais navrée, je m'excusais, mais un rhume m'obligeait à garder le lit» (Beauvoir, Mandarins, 1954, p.302).
[Comme formule de politesse, pour exprimer des excuses] Ce fut, quelques secondes plus tard, M. Mairesse-Miral tout seul qui pénétra dans la pièce. −Navré, disait-il, navré, monsieur. Mais Gaston Délia se fait attendre un peu (Duhamel, Cécile, 1938, p.117).
Prononc.: [navʀe], [nɑ-]. Étymol. et His. V. navrer. Fréq. abs. littér.: 596. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 443, b) 1357; xxes.: a) 1180, b) 718.

Navré : définition du Wiktionnaire

Adjectif

navré \na.vʁe\

  1. Qui exprime la tristesse.
    • Quand elle m’écrivait cela, mon cœur était navré. Dans mon enfance, j’avais l’habitude de lui demander dix fois par jour : « Maman, êtes-vous contente de moi ? » Le sentiment d’un déchirement entre elle et moi m’était cruel. Je m’ingéniais alors à inventer des moyens pour lui prouver que j’étais toujours le même « fils affable » que par le passé. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 188.)
    • Je m’apprêtais à prendre congé, lorsque mon silencieux vis-à-vis émergeant de sa torpeur se redressa et, comme ayant deviné mon intention, sur un ton navré : – Vous voulez déjà partir ? Il est vrai qu’avec tous les embouteillages […] — (René De Obaldia, Exobiographie, Les cahiers rouges, Grasset, 2011)

Forme de verbe

navré \na.vʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe navrer.

Forme de verbe

navré \Prononciation ?\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe navrer.

Nom commun

navré \Prononciation ?\ masculin

  1. Blessé (personne blessée).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Navré : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

NAVRER. v. tr.
Causer une grande peine, une extrême affliction. En m'apprenant cette nouvelle, vous m'avez navré, vous m'avez navré de douleur. J'en suis navré. J'en ai le cœur navré. Un air navré.

Navré : définition du Littré (1872-1877)

NAVRÉ (na-vré, vrée) part. passé de navrer
  • 1Blessé. Je suis résolu de vous écrire des lettres toutes pures d'amour, pleines de feux, de flèches et de cœurs navrés, Voiture, Lett. 28. Quand ces bergers navrés, tout moites de leur sang…, Régnier, Dial.
  • 2 Fig. Navré de douleur, blessé d'une profonde douleur. Père et mère, navrés de douleur sur la dépense…, maudissant l'heure et le jour de son mariage, Sévigné, 25 oct. 1679.

    Absolument. Très affligé. On passe sa vie à espérer, et on meurt en espérant ; adieu, monsieur, vous m'avez instruit, mais j'ai le cœur navré, Voltaire, l'H. aux 40 écus, Entretien avec un géomètre. Mais du temple voisin quand la cloche sacrée Annonça qu'un mortel avait quitté le jour, Chaque son retentit dans mon âme navrée, Millevoye, Élég. I, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « navré »

Étymologie de navré - Wiktionnaire

→ voir navrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « navré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
navré navre play_arrow

Citations contenant le mot « navré »

  • Dans une déclaration aux fans, le groupe se dit « complètement navré » par le départ de Meighan, mais a ajouté qu’ils n’avaient d’autre choix que de lui demander de partir. News 24, Kasabian dit qu'ils ont le cœur brisé et que Tom Meighan a induit les fans en erreur au sujet d'une accusation d'agression | Actualités Ents & Arts - News 24
  • D’où la colère d’une partie de l’opinion publique quand M. Clark a critiqué M. Bloomfield pour une série d’erreurs dans le respect des mesures de quarantaine à l’entrée dans le pays. L’intervention du ministre critiquant devant les caméras l’action de son subordonné, sous le regard navré de ce dernier, est devenue virale. , Sorti de déconfinement pour aller à la plage, un ministre néo-zélandais démissionne - Redon.maville.com
  • Dominique Gros, encore maire de Metz pour quelques heures, navré, « y voit tout un symbole ». Cette place de la Laïcité avait été inaugurée en juillet 2017 par le maire de Metz à l’intersection des rues de la Chèvre, des Parmentiers, du Grand-Cerf et En-Chaplerue. , Faits-divers - Justice | La plaque de la place de la Laïcité mise à la poubelle
  • John Barnes, le directeur de Historic Royal Palaces, a déclaré que l’organisme de bienfaisance était « navré » mais n’avait « pas d’autre choix que de réduire les coûts de main-d’œuvre » au milieu du coup financier qui a entraîné la crise sanitaire mondiale. News 24, Les Beefeaters de la Tour de Londres font face à des pertes d'emplois en raison d'une pandémie de virus corona - News 24
  • La crise du Covid (navré, l'académie française) a révélé la nécessité de relocaliser nos productions, notamment et surtout dans les domaines de l'alimentation. Et la nécessité de "potagiser" nos grandes villes, ainsi que leurs alentours.  Club de Mediapart, Verdir nos bitumes: pour une écologie punk | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « navré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « navré »

Langue Traduction
Corse scusa
Basque sentitzen
Japonais ごめんなさい
Russe прости
Portugais desculpe
Arabe آسف
Chinois 抱歉
Allemand es tut uns leid
Italien spiacente
Espagnol lo siento
Anglais sorry
Source : Google Translate API

Synonymes de « navré »

Source : synonymes de navré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « navré »


Mots similaires