La langue française

Moment

Sommaire

  • Définitions du mot moment
  • Étymologie de « moment »
  • Phonétique de « moment »
  • Citations contenant le mot « moment »
  • Traductions du mot « moment »
  • Synonymes de « moment »

Définitions du mot moment

Trésor de la Langue Française informatisé

MOMENT, subst. masc.

I. − Espace de temps.
A. − (Petit) espace de temps. Synon. instant.Je pars pour la campagne (...). Venez me voir dès que vous aurez un moment (Labiche,Célimare,1863, iii, 2, p.101).En ces estampes, où la couleur saisit d'abord, c'est l'émotion d'un moment qui prend force d'éternité (Alain,Beaux-arts,1920, p.287).Le temps objectif (...) est fait de moments successifs (Merleau-Ponty,Phénoménol. perception,1945, p.318):
1. [Les Grecs] n'ont point le sentiment de cet univers infini dans lequel (...) tout être borné (...) n'est qu'un moment et un point. Taine,Philos. art,t.2, 1865, p.109.
SYNT. Bon, grand, long, court, petit moment; moment éternel, fugitif; s'arrêter, s'asseoir, attendre, réfléchir, se reposer, rester un moment/quelques moments; ne durer qu'un moment; accorder un moment (à qqn); attendre le dernier moment; ne pas avoir un moment à soi/de libre; ne pas trouver un moment (pour faire qqc.); sans perdre un (seul) moment; il n'y a pas/plus un moment à perdre; n'en avoir que pour un moment; c'est l'affaire d'un moment; au bout d'un moment; un moment auparavant, après.
P. ell. [Dans une conversation] Un moment! Accordez-moi, attendez un petit espace de temps. Halte-là! un moment! rendez-moi d'abord ma montre et ma mule! (Bertrand,Gaspard,1841, p.171).− (...) Vous feriez mieux d'aller vous coucher. − Un moment! fit le petit juge (Bernanos,Crime,1935, p.830).
B. − Espace de temps précis, situé dans une durée et généralement considéré par rapport à ce qui le caractérise. Synon. époque, heure, période, temps.C'est le moment de la foire de Tarbes. Tous les habitants des campagnes sont ici (Michelet,Journal,1835, p.194).Je suis un vieillard près de mourir, au milieu d'une famille aux aguets, qui attend le moment de la curée (Mauriac,Noeud vip.,1932, p.49).Il fallait transformer les situations privilégiées en moments parfaits (Sartre,Nausée,1938, p.187).V. de1ex. 31:
2. Il arrive un moment dans la vie où, comme dans les exhumations, on pourrait ramasser les souvenirs de toute sa vie et les restes de ses années dans une toute petite bière, dans un petit coin de mémoire. Goncourt,Journal,1865, p.125.
SYNT. Moment critique, crucial, décisif, difficile, fatal, heureux, pénible, solennel, sublime, suprême, terrible, tragique; beaux, bons, mauvais moments de la vie; premiers, derniers moments (de qqn/de la vie); assister aux derniers moments d'un mourant; attendre, choisir, laisser passer le bon moment, le moment favorable, propice; passer d'agréables, de bons, de doux, de mauvais moments; mauvais moment à passer; moment(s) d'angoisse, de bonheur, de calme, de colère, de désespoir, de distraction, d'ennui, de faiblesse, de folie, d'hésitation, de plaisir, de réflexion, de répit, de repos, de silence; au moment du départ, de la mort, de la naissance; moment d'avant, d'après; au moment choisi, opportun, voulu; au bon, au mauvais moment; à ce moment précis; au moment précis où...; au même moment; à ses moments perdus/de libres/de loisir; à un moment donné, quelconque; à certains, à d'autres moments; en/dans un moment pareil; à partir de ce moment, du moment où...
En partic. Bons, mauvais moments (de qqn). Espaces de temps où quelqu'un est dans de bonnes, de mauvaises dispositions, où quelqu'un est en meilleure, en plus mauvaise santé. J'imaginais de rechercher dans ma mémoire ce que, durant mes bons moments, j'avais pu dire de mieux senti et de plus sincèrement tendre à ma chère maîtresse (Musset,Confess. enf. s.,1836, p.240).Je ne me crois pas (...) un monstre d'égoïsme (...). J'ai de mauvais moments, il est vrai, mais je me remonte par cette réflexion: «Personne, au moins, ne m'embête» (Flaub.,Corresp.,1872, p.441).
C. − Moment présent. Temps présent. Décisions amères et doctorales des censeurs du moment présent (Cabanis,Rapp. phys. et mor.,1808, p.xvii).Nous ferions tous bien mieux de jouir paisiblement du moment présent, sans jamais nous inquiéter de l'avenir, fût-ce le nôtre (Miomandre,Écrit sur eau,1908, p.121):
3. ... elle était détachée (...) du passé et de l'avenir, et (...) pas une femme ne bornait comme elle la vie au moment présent. A. France,Vie fleur,1922, p.556.
Du moment. Du temps présent, de l'époque considérée. Héros du moment; circonstances, nécessités du moment. Je donnerai toujours à mes intérêts de carrière le pas sur les plaisirs du moment (Hermant,M. de Courpière,1907, p.9):
4. Parlez aux hommes de leurs affaires, et de l'affaire du moment, et soyez entendu de tous, si vous voulez avoir un nom. Courier,Pamphlets pol.,Pamphlet des Pamphlets, 1824, p.216.
[En parlant d'une pers.] À la mode (à l'époque considérée). Écrivain, peintre du moment. Les deux grandes actrices du moment, Sarah Bernhardt et Réjane (Goncourt,Journal,1894, p.509).
D. − Espace de temps favorable, propice (à quelque chose). C'est le moment (ou jamais); ce n'est pas le moment de + inf.; le moment venu; quand le moment sera venu. Il y a moment pour tout, pour les choses graves comme pour les plus légères (Sainte-Beuve,Nouv. lundis,t.6, 1863, p.21):
5. Dès que (...) le fourbi ralentissait, il se ramassait tout en boule au fond du panier... Quand l'osier touchait la mouscaille (...) il sentait son moment exact... Il giclait comme un guignol... Céline,Mort à crédit,1936, p.455.
Moment psychologique. Espace de temps qu'un contexte psychologique rend favorable pour agir; p. ext., instant décisif. Manquer, saisir le moment psychologique. Ceci dit, ceci prouvé, il faudra agir. Ce sera le moment psychologique où Hamlet philosophe au lieu de faire (Clemenceau,Vers réparation,1899, p.182).Venez, duc, venez! Ah! vous pouvez vous vanter d'arriver au moment psychologique! (Feydeau,Dame Maxim's,1914, iii, 19, p.72):
6. Le tout c'est d'allumer la mèche (...). Allumer la mèche, après tout le monde saute et moi avec: plus besoin d'alibi, le silence, la nuit (...). C'est le moment psychologique. Sartre, Mains sales,1948, 4etabl., 6, p.170.
E. − Locutions
1. Loc. adv.
a) À ce moment(-là), dans ce moment(-là) (vx). Alors, dans l'espace de temps considéré. Julien, animé dans ce moment d'une force surhumaine, tordit un des chaînons de la chaîne qui retenait l'échelle (Stendhal,Rouge et Noir,1830, p.358).Nous demeurions en famille à ce moment-là, et nombreux (Maupass.,Contes et nouv.,t.2, MllePerle, 1886, p.632).Si je jette un coup d'œil sur mes souvenirs de cette fin de l'année 1914, j'y retrouve les impressions qui dominaient dans mon esprit à ce moment (Joffre,Mém.,t.1, 1914, p.481).
b) À aucun moment. Jamais. Ce chant d'amour [de Tristan et d'Iseult], le plus sublime que l'humanité ait arraché à sa chair, ne cesse à aucun moment d'être un chant funèbre (Mauriac,Journal 2,1937, p.121).
c) À tout moment, à tous moments (plus rare). Continuellement, très souvent. Cette liaison, à tout moment cassée et renouée, brisée et rattachée, toute pleine d'injures, de coups, de pardons (Goncourt,Journal,1860, p.706).Les remous de la foule (...) lui cachaient à tous moments la scène (Jouve,Scène capit.,1935, p.16).Névrose profondément marquée d'une cristallisation secrète, qui menace à tout moment de gagner la partie saine (Paulhan,Fleurs Tarbes,1941, p.156).
d) Vieilli ou littér. Dans le moment (même)
Présentement, dans le petit espace de temps considéré. L'homme préoccupé (...) n'est jamais prêt à agir dans le moment et comme il faudrait agir (Maine de Biran,Journal,1816, p.195).L'homme pense (...) d'après la disposition et le mouvement de son corps dans le moment même, et aussi d'après les choses qui agissent maintenant sur lui. S'il ferme d'abord les poings, le voilà en colère (Alain,Propos,1921, p.299).V. acabit ex. 18.
Bientôt, dans un petit espace de temps. Je reviens dans le moment (Ac.).
e) Dans un moment
Vieilli. Rapidement, en un petit espace de temps. On avait retiré presque toutes les troupes des redoutes, il n'y restait que de faibles détachements, qui furent écrasés dans un moment (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan,t.2, 1870, p.110).
Bientôt, dans un petit espace de temps. Nos projets, nos réflexions sur ce qu'il y avait à faire dans un moment, le lendemain (Larbaud,Journal,1934, p.326).Reviens donc plus tard (...) je pars en course dans un moment! (Céline,Mort à crédit,1936, p.504).V. bleu ex. 15.
f) De moment en moment, de moments en moments (plus rare). À de petits intervalles de temps, presque continuellement. La tempête mugissait dans les sapins, et apportait, de moments en moments, des poussières de neige (Lamart.,Voy. Orient,t.2, 1835, p.154).Une sentinelle (...) se promène le long du rempart. Elle se penche entre les noirs créneaux de moment en moment (Bertrand,Gaspard,1841, p.217).C'était la nuit de Noël. (...) on sonnait (...) du crépuscule à minuit, de moment en moment, pour appeler incessamment gens et bêtes à la naissance de l'Enfant-Dieu (Pesquidoux,Livre raison,1928, p.121).
g) D'un moment à l'autre. D'une manière imminente, dans très peu de temps. Honoré, vous ne pouvez pas laisser votre mère toute seule dans cet état-là. Elle passera d'un moment à l'autre! (Maupass.,Contes et nouv.,t.1, Diable, 1886, p.234).L'artillerie (...) pourrait arroser leurs premières lignes. Les Boches vont attaquer d'un moment à l'autre. C'est malheureux de penser qu'ils vont sortir sans même être gênés (Romains,Hommes bonne vol.,1938, p.39).
h) En ce moment(-ci/là)
Vx. En ce moment(-là). Alors, dans l'espace de temps considéré. De 1818 à 1819, mon patron (...) fut obligé de vendre sa charge. Quoique en ce moment les Études [d'avoué] n'eussent pas acquis la valeur exorbitante à laquelle elles sont montées aujourd'hui, mon patron donnait la sienne, en n'en demandant que cent cinquante mille francs (Balzac,Gobseck,1830, p.401).Elle partit (...) en petits souliers de prunelle, sans châle, comme elle se trouvait en ce moment-là (Sand,Hist. vie,t.2, 1855, p.231).
En ce moment(-ci). Maintenant. Dieutegard (...) se dit que, s'il rentrait en ce moment-ci tout bonnement au château, il y serait probablement reçu le mieux du monde (Boylesve,Leçon d'amour,1902, p.189).Ces sommets (...) sont (...) couverts d'une toison de bruyères grenat en ce moment (Pesquidoux,Livre raison,1928p.25).
i) En un moment. Rapidement, en un petit espace de temps. Il (...) se jeta sur l'échelle et se laissa glisser plutôt qu'il ne descendit; en un moment il fut à terre (Stendhal,Rouge et Noir,1830, p.360).Dès que j'eus une chambre, je ne me reconnus plus. D'enfant que j'étais la veille, je devins un jeune homme. Mes idées, mes goûts s'étaient formés en un moment (A. France,Pt Pierre,1918, p.280).
j) Par moments, par moment (plus rare). De temps à autre. J'éprouvais par moments une sorte de suffocation et un battement de coeur, qui me forçait à m'arrêter (Maine de Biran,Journal,1816, p.202).Vous allez me trouver bien peu raisonnable... Mais par moments, vraiment, la raison ne suffit plus (Gide,Faux-monn.,1925, p.1188).Il parlait tout seul comme ça, et on voyait par moment Joseph lever lui aussi les yeux sur lui, après quoi il regardait ailleurs (Ramuz,Gde peur mont.,1926, p.168).V.âcre ex.13.
k) Pour le moment, pour ce moment (vx). En attendant, pour la période actuelle. Vous touchez là un sujet qui m'a plus d'une fois agité péniblement; mais pour ce moment je suspends mes questions sur ce point (J. de Maistre,Soirées St-Pétersb.,t.1, 1821, p.78).[Le nouveau-né] n'est pas encore bien joli; il est probable que cela viendra plus tard; mais, pour le moment, il a un minois bouffi de petit chat naissant (Loti,Mon frère Yves,1883, p.194).
l) Pour un moment
Pour peu de temps. La coupe pleine de café ou de vin qui doit écarter pour un moment le mortel ennui (Senancour,Obermann,t.2, 1840, p.17).Elle échappe! Elle n'est là que pour un moment; qui pourrait la retenir pour toujours avec son coeur? (Claudel,Soulier,1944, 1repart., 1rejournée, 9, p.976).
Pour un temps relativement long. Remonter l'esprit public et la chaleur du patriotisme au degré des premiers jours où la liberté fut conquise pour un moment (Robesp.,Discours,Sur la guerre, t.3, 1792, p.106).Des escaliers s'ouvrirent devant elle, larges, nus, interminables (...). Juliette se mit à les descendre: il y en avait pour un moment (Triolet,Prem. accroc,1945, p.77).V. cigarette ex. 1.
m) Sur le moment. À l'espace de temps précis qui est considéré. Je n'ai pas fait attention, sur le moment. C'est plus tard que je me suis rendu compte (Miomandre,Écrit sur eau,1908, p.227).Tout le monde sait qu'une blessure, on la sent à peine sur le moment; quelquefois on ne sait même pas qu'on est blessé, on croit à un coup de poing. On en souffre plus tard (Montherl.,Bestiaires,1926, p.444).
2. Loc. prép. Au moment de + inf. Sur le point de, à l'espace de temps précis de. Au moment d'agir, de mourir, de quitter (qqn ou qqc.), de sortir. Les soins qu'on lui prodigua ne furent pas sans succès; sa vie, au moment de s'éteindre, se ranima (Jouy,Hermite,t.4, 1813, p.60).Comme je n'étais pas en forme au moment de prendre le départ, je suis loin d'avoir utilisé les circonstances avec l'énergie et la rapidité voulues (Romains,Hommes bonne vol.,1938, p.160).
Vx. Être au moment de. Être sur le point de. Il n'est point extraordinaire (...) que des personnes (...) se soient égarées et aient été au moment de mourir de faim (Crèvecoeur,Voyage,t.2, 1801, p.68).L'industrie est au moment de tuer tout ce que la planète avait de bon pour la nourriture de l'homme (Goncourt,Journal,1894, p.634).
3. Loc. conj.
a) Au moment où; au moment que, dans le moment où/que (vx ou littér.). Lorsque, quand précisément. J'arrivai dans le moment même qu'il venait de sortir, dans le moment où il sortait (Ac.). Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu'elle expire, S'exhale comme un son triste et mélodieux (Lamart.,Médit.,Automne, 1820, p.252).Il entra dans l'église au moment où le diacre lisait ce verset de l'Évangile: «Si vous voulez être parfait, allez, vendez ce que vous avez...» (A. France,Vie littér.,1890, p.219).Je songeai (...) à la piscine de Bethesda au moment que l'ange descend et vient réveiller l'eau dormante (Gide,Symph. pastor.,1919, p.890).
b) Dès* le moment où.
c) Du moment que
Vx. À partir de l'espace de temps où, dès que. Je pars à l'instant pour passer les montagnes. Du moment que je saurai à quoi m'en tenir, je te ferai venir avec moi: c'est le voeu le plus cher de mon coeur (Napoléon Ier, Lettres Joséph.,1797, p.64).Un homme est fou du moment qu'il est seul (Hugo,Légende,t.5, 1877, p.933).
Puisque. Du moment que vous ne vous servez pas du nom de vos ancêtres, je ne vois pas pourquoi vous vous opposeriez à me le laisser porter (Labiche,Fourchevif,1859, 7, p.395).Vous d'venez empoisonnants avec vos histoires d'embusqués. Du moment qu'on n'y peut rien, faudrait voir à tourner la page (Barbusse,Feu,1916, p.139).
II. − [Le mot désigne un produit arithmétique]
A. − PHYS. Moment d'une force (par rapport à un point). ,,Produit de cette force par sa distance à ce point`` (Goblot 1920):
7. Si nous trouvons la somme des momens des forces qui tendent à faire tourner le levier dans un sens, égale à la somme de ceux qui tendent à le faire tourner dans le sens opposé, il en faudra conclure que la résultante passe par le point C... Poisson,Mécan.,t.1, 1811, p.178.
Moment angulaire (d'une particule). Synon. moment cinétique*.Dans ces réactions (...) il peut (...) se former des noyaux composés fortement excités avec des moments angulaires élevés (Hist. gén. sc.,t.3, vol.2, 1964, p.367).
Moment cinétique*.
Moment d'un couple. ,,Produit de la distance des deux forces du couple par leur intensité commune`` (Uv.-Chapman 1956).
Moment d'inertie*.
Moment magnétique (d'un aimant). ,,Moment du couple nécessaire pour maintenir un aimant dans une position perpendiculaire à un champ magnétique uniforme d'intensité égale à 1 oersted (...); produit de la distance des deux pôles par la charge magnétique de l'un d'eux`` (Uv.-Chapman 1956). V.magnétique ex. 1.
B. − MATH. Moment d'un vecteur par rapport à un point. ,,Produit du module du vecteur par la distance du point au support du vecteur`` (Laitier 1969). Moment d'un vecteur par rapport à un axe. ,,Produit du module du vecteur par la distance de l'axe au support du vecteur`` (Laitier 1969).
Prononc. et Orth.: [mɔmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1119 «très petit espace de temps» (Philippe de Thaon, Comput, éd. E. Mall, 2321: Momenz e atometes); 2. a) 1604 «espace de temps de durée indéterminée» (Montchrestien, Hector, éd. L. Petit de Julleville, p.38); 1690 (Fur.); b) 1635 dernier moment «espace de temps qui précède la mort» (Corneille, Médée, 1455); 3.1654-59 «occasion, circonstance» (La Rochefoucauld, Mém. ds Œuvres, éd. D. L. Gilbert et J. Gourdault, t.2, p.240: certains moments favorables et décisifs); 4. ca 1770 «temps présent, période dont on parle» (Rousseau, Confessions, XII ds Œuvres complètes, Pléiade, t.1, p.643: suivre sans regle l'impulsion du moment); 5. 1863 spéc. «phase d'un développement» (Taine, Hist. de la litt. angl., Introd. § V, t.1, p.XXII: la race, le milieu et le moment). B. 1. 1634 «produit d'un bras de levier par la force qui lui est appliquée perpendiculairement» (M. Mersenne, Les Méchaniques de Galilée, chap.2, p.7); 1786 moment d'inertie (Encyclop. Méthod. Mar., t.2, p.751); 1811 moment d'une force (Poisson, Mécan., t.1, p.99); 1869 moment d'un couple (Lar. 19e, s.v. couple); 1875 moment magnétique (Bouty, Sur l'aimantation temporaire de l'acier ds C.R. de l'Ac. des Sc., t.81, p.88); ca 1898-99 moment d'une droite orientée (ou vecteur) (Gde encyclop.); 1948 moment cinétique (Gds cour. pensée math., p.409); 2. 1870 moment psychologique «instant décisif» (Goncourt, Journal, p.701). A empr. au lat. momentum (contraction de *movimentum, dér. de movere, v. mouvoir) «impulsion, mouvement, changement» et «poids qui détermine le mouvement et l'inclinaison de la balance» d'où «cause déterminante, influence, motif» et (le momentum étant généralement un poids léger) «point, parcelle, petite division; petite division du temps» (v. Ern.-Meillet). B 1 empr. au lat. momentum au sens de «poussée d'un poids». Terme employé dans le lang. sc. dep. le début du xviies.: ital. momento chez Galilée ds Batt.: quella forza [...] con la quale il motor muove e il mobile resiste...; lat. sc. momentum au xviies. (F. de Gandt, op. cit. infra); angl. momentum (1699 ds NED), moment (1706, ibid.). Pour l'hist. du mot dans ses différentes accept. sc., v. F. de Gandt, Ebauche d'une notice sur momentum ds Doc. pour l'hist. du vocab. sc., no1 (1980), pp.1-20. 2 l'expr. moment psychologique est un calque de l'expr. all. das psychologische Moment, utilisée dans la Neue Preussische Kreuzzeitung du 16 déc. 1870 à propos du bombardement de Paris par les Allemands, et dont le sens exact est «facteur psychologique» (destiné à agir sur le moral des Parisiens assiégés et à obtenir leur capitulation). Cette expr. a pris en fr. le sens de «moment opportun, approprié» à la suite d'une erreur sur le sens de l'all. das Moment qui signifie «la raison décisive, le facteur» et non «le moment, l'instant» (der Moment). Voir E. Ritter, Les Quatre dict. fr., pp.464-465; Dub. Pol., pp.135 et 345; Lal.; NED, s.v. psychological; Fonds Barbier. Fréq. abs. littér.: 47672. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 70983, b) 66135; xxes.: a) 61937, b)69490.

Wiktionnaire

Nom commun

moment \mɔ.mɑ̃\ masculin

  1. Point dans le temps.
    • Il y a présentement ce qu’on appelle une crise dans le monde. […]. Cette crise est arrivée au moment même où le monde se sentait de nouveau prospère et confiant, […]. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • Une vie difficile à suivre tellement Théo Perrot, né à Arquian (Nièvre) en plein pays potier, mort à Auxerre, a été instable : Paris, Londres, Lyon, Arquian, Auxerre ont à un moment ou à un autre abrité l’artiste. — (Bulletin de la Société des Sciences Historiques et Naturelles de l’Yonne, Auxerre, 2000, volume 31, page 389)
    • Comme il a pris son billet d’avion au dernier moment, ça lui aura coûté un bras, voire les deux, et ça lui fera les pieds. — (Julia London, Un parfait arrangement, traduit de l'anglais (USA) par Véronique Fourneaux, éd. J'ai Lu, 2017, chapitre 9)
  2. Une certaine durée, qui n’est pas considérée comme très longue, mais malgré tout plus longue qu’un instant.
    • Soudain retentit un bruit lourd de roues ; et quelques moments après, on vint nous dire que la guillotine était arrivée. — (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.203-204)
    • Les deux Allemands le tenaient sous la menace de leurs yeux haineux. Pendant un moment Bert vit la mort proche. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 353 de l’éd. de 1921)
    • […], je leur dois de m’être créé tout jeune une philosophie qui me permet aujourd’hui d’apprécier de suite et sans arrière-pensée les bons et les mauvais moments. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Il avait eu son moment de popularité avant l’ouverture de l’Assemblée ; dans l’Assemblée, il n’en eut aucune. — (Gustave Le Bon, Psychologie des foules, Alcan, 1895, livre III)
    • Ses derniers moments.
  3. (Mécanique) Produit d’une force par le bras du levier, suivant lequel elle agit.
    • Dans un levier, les moments de deux forces qui se font équilibre sont égaux.
    • Les moments sont mesurés en newton-mètre.
    • Le moment linéaire est le produit de la masse par la vitesse.
    • Le moment est proportionnel à la distance entre le point d’application de la force et l’axe de rotation.
  4. (Mathématiques) Espérance mathématique, si elle existe, de la variable aléatoire , où est un entier naturel, étant une variable aléatoire.
    • Les différents moments permettent d’illustrer la dispersion de la variable aléatoire autour de sa valeur centrale .

Nom commun

moment \mɔ.ˈment\

  1. Moment, instant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOMENT. n. m.
Instant, petite partie du temps, temps fort court. Le moment de la mort ou les derniers moments. Attendez-moi pendant quelques moments, et, par ellipse, Attendez un moment, attendez-moi quelques moments. Je reviens dans un moment. J'aurai fini en un moment. Je vous demande un moment d'audience. Prendre quelques moments de repos, de sommeil. On l'attend à tout moment. Il peut arriver d'un moment à l'autre. Tous vos moments sont précieux. J'ai passé des moments bien heureux, bien agréables auprès de lui. J'ai eu des moments pénibles dans ma vie. Le moment fatal est arrivé. Le moment est venu de prendre un parti. Voici le moment de se décider. Le moment critique. Le moment présent. Cet acteur a des moments admirables. Il a agi dans un moment de folie. Il a dans son délire des moments de lucidité. Le moment est mal choisi pour faire cela. Ce travail a rempli, a occupé, a employé tous les moments de sa vie. Choisir, saisir un moment favorable, le moment favorable. Un bon moment, Un instant favorable pour faire ce qu'on désire. Choisir, prendre un bon moment. Attendre, saisir les bons moments. Cet homme est habile et vigilant, il saisit toujours les bons moments. On dit dans le sens contraire Un mauvais moment. Vous êtes arrivé dans un mauvais moment. Avoir de bons moments, se dit d'une Personne dont l'esprit est égaré, mais qui a quelques bons intervalles. On le dit aussi d'une Personne qui, ayant quelque défaut habituel de caractère ou d'humeur, cesse parfois de le manifester. Un bon moment, un mauvais moment se disent aussi d'Instants agréables ou désagréables. Il y a malgré tout de bons moments dans la vie. C'est un mauvais moment à passer. Un bon moment signifie encore un Moment assez long, quelque peu de temps. Il est resté un bon moment auprès de lui. Fig., Moment psychologique, Occasion favorable pour prendre un parti, pour agir. Fam. et par ellipse, Un moment, Attendez un moment. Un moment! j'ai à vous parler. Un moment! je reviens sur la proposition que j'avais faite.

MOMENT, en termes de Mécanique, se dit du Produit d'une puissance par le bras du levier, suivant lequel elle agit. Dans un levier, les moments de deux puissances qui se font équilibre sont égaux.

AU MOMENT DE, loc. prép. Sur le point de. Au moment de partir, je m'aperçus que j'oubliais mon manteau. Au moment de fermer ma lettre, j'apprends que...

AU MOMENT OÙ, AU MOMENT QUE, DANS LE MOMENT QUE, DANS LE MOMENT OÙ, loc. conj. Lorsque. Au moment où il arrivera, j'irai le voir. Au moment que je le verrai, je lui parlerai de vous. J'arrivai dans le moment même qu'il venait de sortir, dans le moment où il sortait.

DU MOMENT QUE, loc. conj. Dès que, depuis que. Du moment que je l'ai connu, je l'ai aimé. On dit de même Dès ce moment, de ce moment, Depuis ce moment. Il s'emploie surtout aujourd'hui pour signifier Puisque. Du moment que votre père y consent, je n'ai rien à dire.

À TOUT MOMENT, À TOUS MOMENTS, loc. adv. Sans cesse, à toute heure. Je crois à tout moment le voir et l'entendre.

À CE MOMENT, loc. adv. Alors. À ce moment il était fort malade.

EN CE MOMENT, loc. adv. Présentement, à l'heure qu'il est. Revenez me voir demain, je suis trop occupé en ce moment pour vous recevoir.

DANS LE MOMENT, loc. adv. Bientôt, dans très peu de temps. Je reviens dans le moment. Il vieillit.

Littré (1872-1877)

MOMENT (mo-man) s. m.
  • 1Partie petite, mais indéterminée, du temps. Un moment donne au sort des visages divers, Corneille, Cid, I, 1. Un moment l'a fait naître, un moment va l'éteindre, Corneille, ib. II, 3. Un moment est bien long à qui ne sait pas feindre, Corneille, Théod. III, 5. … Est-il aucun moment Qui vous puisse assurer d'un second seulement ? La Fontaine, Fabl. XI, 8. Est-il mort sur le champ ? n'a-t-il pas eu un seul moment ? Sévigné, 148. Si l'on avait à traiter quelque grande affaire avec ce prince, on eût pu choisir de ces moments où tout était en feu autour de lui, Bossuet, Louis de Bourbon. Quand je vois, dans une vie si réglée, tant d'heures et tant de moments comptés et alloués pour l'éternité, Bossuet, Yol. de Monterby. Tout ce qui est sujet à finir s'efface nécessairement au dernier moment, Bossuet, ib. Vous avez perdu ces heureux moments où vous jouissiez des tendresses d'une mère…, Bossuet, Ann. de Gonz. Quelle santé nous couvrait la mort que la reine portait dans son sein ?… tout d'un coup on voit arriver le moment fatal où la terre n'a plus rien pour elle que des pleurs, Bossuet, Mar.-Thér. Tout à coup on se trouve plongé dans l'abîme, sans avoir pu remarquer le fatal moment d'un insensible déclin, Bossuet, Le Tellier. Quelle dureté est semblable à la nôtre, si un accident si étrange [la mort de la duchesse d'Orléans]…, ne fait que nous étourdir pour quelques moments ? Bossuet, Duch. d'Orl. Fallut-il essuyer à sa porte de mauvaises heures, pour attendre un de ses moments commodes ? Fléchier, Lamoignon. Elle remit son âme entre les mains de celui qui l'avait créée ; moment fatal pour tant de pauvres dont elle était la mère et la protectrice ! moment heureux pour elle, qui entrait en possession de l'éternité ! moment triste mais utile pour nous, si nous apprenons à vivre et mourir comme elle ! Fléchier, Aiguillon. Hâtons-nous, le temps fuit et nous traîne après soi ; Le moment où je parle est déjà loin de moi, Boileau, Epître III. Mais le barbier, qui tient les moments précieux, Boileau, Lutr. III. Vous voulez qu'un roi meure, et pour son châtiment Vous ne donnez qu'un jour, qu'une heure, qu'un moment, Racine, Androm. IV, 3. Et que le doux moment de ma félicité Soit le moment heureux de votre liberté, Racine, Iphig. III, 4. Les moments me sont chers ; écoutez-moi, Thésée, Racine, Phèdre, V, 7. Il n'y avait pas un seul moment à perdre, Fénelon, Tél. VII. Il ne lui laisse aucun moment pour se rassurer, Fénelon, ib. XVI. L'ouvrage de la conversion n'est pas l'ouvrage d'un moment, Massillon, Carême, Inconst. Ce serait une grande douceur pour moi si je pouvais aider à votre consolation, et m'entretenir avec vous librement dans ces moments si courts qui nous restent, et qui ne sont suivis d'aucuns moments, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 3 mars 1754. Nous ne vivons que deux moments, Qu'il en soit un pour la sagesse, Voltaire, Lettres en vers et en prose, 74. Par vous on jouit, Au moment qui passe et qui fuit, Du moment qui n'est pas encore, Voltaire, Pandore, acte V.

    Le moment de, avec un infinitif, un temps très court pour… Je n'eus que le moment de faire [à Mme de Maintenon] un geste de remerciement et de reconnaissance, Sévigné, 28 févr. 1689.

    Familièrement, un moment de temps se dit pour un moment. Il reviendra ici le plus tôt qu'il pourra, sans y perdre un moment de temps, Sévigné, 28 juil. 1680.

    N'avoir pas un moment à soi, avoir tout son temps pris par les occupations, par les plaisirs. On n'a pas un moment, cela m'échauffe, Sévigné, 567.

    Les derniers moments, le peu de temps qui reste à un homme qui va perdre la vie.

    Par extension. Ainsi de tous côtés la maîtresse du monde, Assiégée au dehors, embrasée au dedans, Est cent fois en un jour à ses derniers moments, Voltaire, Rome sauv. V, 2.

    Familièrement et par ellipse. Un moment, c'est-à-dire attendez un moment. Un moment, j'ai à vous parler. Debout, dit l'Avarice, il est temps de marcher.- Hé ! laisse-moi. - Debout. - Un moment. - Tu répliques ! Boileau, Sat. VIII.

    Compter les moments, s'impatienter beaucoup. Pinucio comptait les moments de la nuit, La Fontaine, Berc.

  • 2Temps qui convient, opportunité, occasion. On prend le moment d'entre deux nuages, Sévigné, 435. Si la reine en eût été crue… on eût marché droit à Londres… et cette campagne eût fini la guerre ; mais le moment fut manqué, Bossuet, Reine d'Anglet. Le prince saura profiter de tous les moments, Bossuet, Louis de Bourbon. Ces rapides moments d'où dépendent les victoires, Bossuet, ib. Ce jeune homme appelé par Jésus-Christ manqua son moment, Massillon, Panég. Ste Magd. On part à son moment, on s'arrête à sa volonté, Rousseau, Ém. V.

    Un bon moment, un instant favorable pour faire ce qu'on désire. Choisir, prendre les bons moments. Quand ils sont près d'un bon moment, L'inconstante [la fortune] aussitôt échappe à leur désirs, La Fontaine, Fabl. VII, 12.

    En un sens contraire, un mauvais moment.

    Avoir de bons moments, se dit d'une personne dont l'esprit est égaré, mais qui a quelques bons intervalles, ou d'une personne d'humeur fâcheuse qui a des intervalles où elle est de bonne humeur. Elle a quelquefois de bons moments, mais cela ne dure pas, Regnard, Retour imprévu, sc. 18.

    Un bon moment, un mauvais moment, se disent encore d'une espèce d'inspiration subite et passagère pour faire le bien ou pour faire le mal.

  • 3Conjoncture. Depuis ce malheureux moment tout alla en décadence, Bossuet, Reine d'Anglet.
  • 4Un moment, pris adverbialement, pendant un seul moment. Nos deux époux, à ce que dit l'histoire, Sans disputer n'étaient pas un moment, La Fontaine, Belph. Hélas ! nous ne pouvons un moment arrêter les yeux sur la gloire de cette princesse, sans que la mort…, Bossuet, Duch. d'Orl. Albine, il ne faut pas s'éloigner un moment, Racine, Brit. I, 1.
  • 5Dans un moment, après un moment. Je ferai cela dans un moment.

    Dans un moment, bientôt, dans très peu de temps. Je suis, je serai à vous dans un moment. Je suis de retour dans un moment, Molière, Mar. forcé, 1. Cela est fait dans un moment, Sévigné, 42. Quand ils verront que dans un moment leur gloire passera à leur nom, leurs titres à leurs tombeaux, leurs biens à des ingrats, Bossuet, Duch. d'Orl. Surpris, n'en doutez pas, de mon retardement, Lui-même il nous viendra chercher dans un moment, Racine, Iphig. III, 7.

    En un moment, dans l'espace d'un moment. Et le drôle eut lappé le tout en un moment, La Fontaine, Fabl. I, 16. Il paraît en un moment comme un éclair dans les pays les plus éloignés, Bossuet, Louis de Bourbon. Avec quelle vivacité il se met dans l'esprit en un moment les temps, les lieux, les personnes ! Bossuet, ib.

  • 6Dans le moment, bientôt, dans très peu de temps. Je reviens dans le moment.

    Dans le moment, exprime aussi un temps relatif, le temps dont il s'agit. Il croyait me prendre au dépourvu ; mais, dans le moment, je me rappelai tout ce qui avait eu lieu, et je lui répondis en conséquence.

  • 7À ce moment, alors. La dernière fois que vous vîntes à Paris, il me fut impossible d'aller vous voir ; à ce moment, j'étais retenu dans mon lit par la fièvre. À ce moment, il [le prince mourant] étend ses soins jusqu'aux moindres de ses domestiques, Bossuet, Louis de Bourb.
  • 8À tout moment, à tous moments, continuellement, sans cesse. Il tombe tout à coup dans ces ennuyeuses douleurs où l'on souffre sans secours et sans intervalle ; la respiration, qui nous fait vivre, le fait mourir à tous moments, Fléchier, Duc de Mont. Hélas ! l'état horrible où le ciel me l'offrit Revient à tout moment effrayer mon esprit, Racine, Ath. I, 2. Mais ne voyais-tu pas dans mes emportements Que mes vœux démentaient ma bouche à tous moments ? Racine, Andr. V, 3. J'ai besoin à tout moment d'oublier que je l'écoute, Marivaux, Jeux de l'amour et du has. II, 9.

    On dit dans le même sens : à chaque moment. On l'éveille à chaque moment ; car il tenait pour maxime qu'un habile capitaine peut bien être vaincu, mais qu'il ne lui est pas permis d'être surpris, Bossuet, Louis de Bourbon.

  • 9De moments en moments, sans intervalle, continuellement. De moments en moments votre garde s'écoule, Corneille, Nicom. V, 5. Tandis que des soldats, de moments en moments, Vont arracher pour lui [Néron] des applaudissements, Racine, Brit. IV, 4.

    Il signifie aussi, dans le plus prochain intervalle de temps. Des vaisseaux dans Ostie armés en diligence, Prêts à quitter le port de moments en moments, Racine, Bérén. I, 3.

  • 10D'un moment à l'autre, dans le plus prochain intervalle de temps. Mademoiselle, vous direz qu'on n'ôte pas mes chevaux, parce que je peux sortir d'un moment à l'autre, Genlis, Théât. d'éduc. la Tendresse matern. sc. 4.
  • 11En ce moment, présentement, à l'heure qu'il est. Revenez me voir demain ; je suis trop occupé en ce moment pour vous recevoir.
  • 12Au moment de, loc. prépos. Sur le point de. Tu vis en frémissant ce qu'un tel caractère Fut au moment d'oser à la mort de mon frère, Chénier M. J. Gracques, I, 4.
  • 13Dès ce moment, de ce moment, depuis ce moment. Soyez reine, dit-il, et dès ce moment même De sa main sur mon front posa le diadème, Racine, Esth. I, 1.
  • 14Au moment où, au moment que, dans le moment où, dans le moment que, loc. conjonct. Lorsque. Au moment où il arrivera, j'irai le voir. Au moment que je lui ai présenté ma face réjouie, elle s'est bien doutée de mon dessein, Sévigné, 317. Au moment que j'ouvre la bouche pour célébrer la gloire immortelle de Louis de Bourbon, prince de Condé, je me sens également confondu…, Bossuet, Louis de Bourbon. Théodose, enchaîné par Léonce, au moment qu'il allait faire égorger les citoyens, Voltaire, Mœurs, 28. Examinez-le au moment qu'il arrive à Paris, Rousseau, Ém. IV.
  • 15Du moment que, loc. conj. Dès que, depuis que. Du moment que je l'ai connu, je l'ai aimé.

    Du moment que, puisque. Du moment que votre père y consent, je n'ai plus rien à dire.

  • 16Depuis le moment que, depuis que. Mais depuis le moment que cette frénésie [faire des vers] De ses noires vapeurs troubla ma fantaisie…, Boileau, Sat. II.

SYNONYME

MOMENT, INSTANT. Étymologiquement, l'instant est ce qui se tient sur nous, un point présent et très court dans la durée. Moment signifie mouvement ; appliqué au temps, c'est la durée d'un petit mouvement. Dans l'usage, moment est plus indéterminé ; il comporte un intervalle plus long ou moins précisément limité que l'instant.

HISTORIQUE

XVe s. Sçavoir les heures, les temps, les minutes et les moments, pour sçavoir le commencement des jours et des nuits, Deschamps, Poés. mss. f° 394.

XVIe s. Cela apprit aux catholiques et refformez à s'unir et combattre ensemble, ce qui ne fut pas de petit moment [importance], D'Aubigné, Hist. II, 425.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MOMENT, INSTANT (Gram. & synon.) un moment n’est pas long, un instant est encore plus court.

Le mot de moment a une signification plus étendue ; il se prend quelquefois pour le tems en général, & il est d’usage dans le tems figuré. Le mot d’instant a une signification plus resserrée ; il marque la plus petite durée du tems, & n’est jamais employé que dans le sens littéral.

Quelque sage & quelque heureux qu’on soit, on a toujours quelque fâcheux moment qu’on ne sauroit prévoir. Chaque instant de la vie est un pas vers la mort. (D. J.)

Moment, s. m. dans le tems, (Méch.) est une partie très-petite & presqu’insensible de la durée, qu’on nomme autrement instant. Le mot instant se dit néanmoins plus proprement d’une partie de tems non seulement très-petite, mais infiniment petite ; c’est-à-dire, plus petite qu’aucune partie donnée, ou assignable. Voyez Tems.

Moment, dans les nouveaux calculs de l’infini, marque chez quelques auteurs, des quantités censées infiniment petites. Voyez Infini. C’est ce qu’on appelle autrement & plus communément différences ; ce sont les augmentations ou diminutions momentanées d’une quantité considérée, comme dans une fluxion continuelle. Voyez Différentiel & Fluxion.

Moment ou Momentum, en Méchanique, signifie quelquefois la même chose qu’impetus, ou la quantité du mouvement d’un mobile. Voyez Mouvement.

Dans la comparaison des mouvemens des corps, la raison de leurs momens est toujours composée de celles de la quantité de matiere, & de la vitesse du mobile, de façon que le moment d’un corps en mouvement peut être regardé comme le produit sait de sa quantité de matiere & de sa vîtesse ; & comme on sait que tous les produits égaux ont des facteurs réciproquement proportionnels, il s’ensuit de là que si des mobiles quelconques ont des momens égaux, leurs quantités de matiere seront en raison inverse de leurs vîtesses ; c’est-à-dire, que la quantité de matiere du premier sera à la quantité de matiere du second, en raison de la vîtesse du second à celle du premier : & réciproquement, si les quantités de matiere sont réciproquement proportionnelles aux vitesses, les momens sont égaux.

Le moment de tout mobile peut aussi être considéré comme la somme des momens de toutes ses parties ; & par conséquent si les grandeurs des corps & le nombre de leurs parties sont les mêmes, ainsi que leurs vîtesses, les corps auront les mêmes momens.

Moment, s’emploie plus proprement & plus particulierement dans la Statique, pour design le produit d’une puissance par le bras du levier auquel elle est attachée, ou, ce qui est la même chose, par la distance de sa direction au point d’appui ; une puissance a d’autant plus d’avantage, toutes choses d’ailleurs égales, & son moment est d’autant plus grand, qu’elle agit par un bras de levier plus long. Voyez. Levier, Balance & Méchanique.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « moment »

Provenç. moment ; espagn. et ital. momento ; du latin momentum, contracté de movimentum, mouvement (voy. ce mot). Mouvement passe au sens de moment, parce que moment veut dire le temps d'un simple mouvement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Vers 1119) Du latin momentum, contraction de movimentum (« mouvement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin momentum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « moment »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
moment mɔmɑ̃

Citations contenant le mot « moment »

  • La liberté n’est qu’un mauvais moment à passer. De Frédéric Beigbeder / 99 francs
  • Une chanson est un moment qui nous échappe. De Matthieu Chedid / Qui de nous deux
  • Tout est possible à qui sait choisir le moment. De Marguerite Beaudry / Debout dans le soleil
  • Le pire orage éclate au moment de la moisson. De Proverbe italien
  • Hâtons-nous ; le temps fuit, et nous traîne avec soi : Le moment où je parle est déjà loin de moi. Nicolas Boileau dit Boileau-Despréaux, Épîtres
  • Il n'y a rien dans le monde qui n'ait son moment décisif, et le chef-d'œuvre de la bonne conduite est de connaître et de prendre ce moment. Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz, Mémoires
  • Pense dans le moment. Toute pensée qui dure est contradiction. Marcel Schwob, Le Livre de Monelle, Mercure de France
  • Sois juste envers le moment. Toute justice qui dure est injustice. Marcel Schwob, Le Livre de Monelle, Mercure de France
  • Celui qui ajourne le moment de bien vivre, attend comme les paysans que la rivière ait fini de couler. Horace en latin Quintus Horatius Flaccus, Épîtres, I, II, 41
  • Aucun moment de cinéma ne vaut un moment de vie. De Isabelle Huppert / Madame Figaro - 19 Janvier 2008
  • L’avenir est un moment de plus. De Ylipe / Textes sans paroles
  • Du moment que vous prouvez, vous mentez. De Gustave Flaubert / Lettre à Louise Colet
  • Le vide nous attend à tout moment. De Shashi Deshpande / Question de temps
  • Le moment donné par le hasard vaut mieux que le moment choisi. De Proverbe chinois
  • Le moment c'est maintenant et maintenant c'est le moment. De Josho Yamamoto / Hagakure : Le livre secret des samouraï
  • Prends ton temps, la vie n’est qu’un moment. De MC Solaar / La vie n’est qu’un moment
  • Tout moment est dernier, parce qu’il est unique. De Marguerite Yourcenar
  • Le moment où je parle est déjà loin de moi. De Nicolas Boileau
  • Qui prévient le moment l'empêche d'arriver. De André Chénier / Damalis
  • Apprécier le moment présent autant que faire se peut. De Hubert Selby Junior
  • Lyst, le moteur de recherche dédié à la mode vient de dévoiler son classement trimestriel des pièces mode les plus en vogue du moment et depuis les trois derniers mois. Aperçu de ces pièces désormais indispensables à notre dressing.    So Soir, Les 10 pièces mode les plus populaires du moment
  • Joe Arlauckas, éphémère joueur des Kings avant de devenir un cadre du Real dans les années 90 et par la suite consultant télé pour les matches des Madrilènes, se souvient du moment où il a compris que Luka Doncic ne venait pas franchement de la même planète que les autres basketteurs, qu'ils soient nés la même année que lui ou pas. BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, Luka Doncic : ce moment où il a fait comprendre qu'il était un génie
  • Gratuit : 2 moments de lecture, à 15 h puis à 17 h sous le même saule remarquable à la prairie de Traouzac’h. , Guingamp : un moment de lecture sous les arbres ce jeudi à 15h | L'Écho de l'Argoat
  • L'accord conclu sur le plan de relance est pour l'Union européenne "le moment le plus important depuis la création de l'euro", a déclaré mardi Emmanuel Macron quelques heures après la fin du sommet de Bruxelles. Cet accord d'un montant de 750 milliards d'euros est le fruit d'un "travail de trois ans entre la France et l'Allemagne", a-t-il ajouté au journal de 20H de TF1.  LExpress.fr, Plan de relance : Macron salue "le moment le plus important depuis la création de l'euro" - L'Express
  • Elle suit l’histoire d’un nouveau chef de police d’une petite ville arrivant juste au moment où un meurtre (celui d’une jeune femme) pourrait avoir des liens avec une affaire non résolue vieille de dix ans. Netflix News : toutes les nouveautés et l'actualité de vos programmes !, Signs : meurtre, brouillard et mystères dans une petite ville en ce moment sur Netflix

Traductions du mot « moment »

Langue Traduction
Anglais moment
Espagnol momento
Italien momento
Allemand moment
Chinois 时刻
Arabe لحظة
Portugais momento
Russe момент
Japonais 瞬間
Basque une
Corse mumentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « moment »

Source : synonymes de moment sur lebonsynonyme.fr
Partager