La langue française

Instant

Sommaire

Définitions du mot instant

Trésor de la Langue Française informatisé

INSTANT, subst. masc.

A. − (Très) petit espace de temps. La pluie a fondu, en peu d'instants, le toit de boue qui recouvre la terrasse du pavillon, et a inondé le plancher (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 236).Je la verrai passer, elle, dans un instant, lorsqu'elle reviendra de la messe (Bernanos, Joie,1929, p. 652):
1. L'acte de la volonté le plus simple possible est l'instant indivisible, c'est-à-dire l'unité du temps... Cousin, Hist. philos. mod., t. 1, 1847, p. 211.
SYNT. S'asseoir, attendre, réfléchir, se reposer, rester, se taire un/quelques instant(s); ne pas douter de qqc. un (seul) instant; ne durer qu'un instant; sans perdre un instant; n'avoir pas un instant à soi/(de) libre; ne pas quitter qqn (d')un (seul) instant; il n'y a pas/plus un instant à perdre; il ne faut qu'un instant pour...; il y a un/quelques instant(s); c'est l'affaire d'un instant; s'arrêter pour un/quelques instant(s); n'en avoir que pour un/quelques instant(s); au bout d'un/de quelques instant(s); après, durant, en, pendant un/quelques instant(s); un instant auparavant, après; pas un (seul) instant.
P. ell. [Dans une conversation] Un instant! Accordez-moi, attendez un (très) petit espace de temps. Un instant! pas si vite! N'entendez-vous pas le bruit d'un cheval? (Musset, Lorenzaccio,1834, IV, 4, p. 223).Un instant! un instant! fit Suzanne. J'entends quelque chose d'extraordinaire (Duhamel, Suzanne,1941, p. 103):
2. madeleine : Georges, je t'en supplie... Georges! Encore un petit instant! georges : Traîner servirait à quoi? Cocteau, Par. terr.,1938, II, 9, p. 258.
P. exagér. Espace de temps d'une durée indéterminée mais paraissant très court. Il y a toujours eu des hommes pour sentir à certaines heures le creux de toutes choses. La mélancolie romantique n'est qu'un instant d'une sensibilité éternelle (Barrès, Cahiers, t. 9, 1911, p. 87):
3. À quatre-vingts ans ma mère me disait : la vie est un instant. Plus tard, je crois, elle eut le sentiment d'une durée presque insoutenable, une sorte d'éternité dont elle était lasse... Chardonne, Ciel,1959, p. 127.
B. − (Petit) espace de temps précis, situé dans une durée et généralement considéré par rapport à ce qui le caractérise. Dans les rares instants de richesse, l'artiste achetait pour son amie une ou deux bouteilles d'un vin fortifiant dont l'usage lui était prescrit (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 214).Si vous pouviez passer ces jours-ci un instant quelconque, rue Caroline (Barrès ds Blanche, Modèles,1928, p. 34):
4. Je (...) ne concevais pas que j'étais le sujet de la querelle entre la fille et la mère! Que celle-ci, toujours impatiente, voulait que celle-là précipitât l'instant de la récolte... Restif de La Bret., M. Nicolas,1796, p. 49.
SYNT. Instant crucial, décisif, délicieux, fatal, heureux, précis, privilégié, suprême; premiers, derniers instants (de quelqu'un, de la vie); attendre l'instant favorable, propice; passer de bons, de mauvais instants; instant(s) de bonheur, de joie, de liberté, de loisir, de méditation, d'oubli, de réflexion, de repos, de silence; avoir un/des instant(s) de distraction, d'hésitation, de lucidité; l'instant d'avant, d'après; à/de/dès cet instant (là), au même instant, à/en un instant donné; à certains instants; à chaque instant/à tous les instants de la vie; à/dès l'instant (même) du départ, du réveil; à l'instant (même) de mourir, de partir; à/dans/de l'instant (même) où..., que... (vieilli ou littér.); à compter, à partir de cet instant.
En partic., littér. L'instant. Le moment présent. Cueillir l'instant, profiter de l'instant, vivre dans l'instant. N'es-tu pas celui (...) qui peut, s'il le veut, goûter l'instant frivole Comme un vin Qui rit dedans la coupe! (Moréas, Pèlerin pass.,1891, p. 84).L'homme, créant le temps, non seulement construit des perspectives en deçà et au delà de ses intervalles de réaction, mais, bien plus, il ne vit que fort peu dans l'instant même. Son établissement principal est dans le passé ou dans le futur (Valéry, Variété III,1936, p. 208):
5. De l'instant on veut s'emparer à plein, sans se projeter dans l'avenir ni dans le passé, domaine de notre impuissance. L'instant paraît la possession qui ne saurait être ravie, le lieu de la jouissance et de la force. Durry, Nerval,1956, p. 8.
L'instant présent. Même sens. Des hommes qui ne raisonnent point leur conduite, et qui s'abandonnent aux fantaisies de l'instant présent (Senancour, Obermann, t. 2, 1840, p. 27).Si nous nous considérons à un moment déterminé − l'instant présent, coupé du passé et de l'avenir − nous sommes innocents (S. Weil, Pesanteur,1943, p. 45).
C. − Locutions
1. Loc. adv.
a) À l'instant (même), tout à l'instant (vx). Aussitôt, sur-le-champ. Allez le chercher [l'avoué] sur-le-champ, à l'instant, et ramenez-le (Balzac, Gobseck,1830, p. 431).C'est la curée! (...) Pour mieux vous tirer les espèces on vous étripe à l'instant même! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 519):
6. Les côtés de la route passaient vite; une pierre, une touffe d'herbe, un buisson se détachaient rapidement et venaient caresser mes yeux de quelque forme bizarre tout à l'instant empreinte dans ma mémoire... Gobineau, Pléiades,1874, p. 11.
b) À chaque instant, à tout instant, à tous (les) instants. Continuellement, très souvent. Je ne pense pas qu'il y ait jamais eu un grand esprit lequel ait toujours été à tous les instants athée ou matérialiste (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 629).À tous instants, ils se jettent à la face l'affaire Dreyfus (Barrès, Cahiers, t. 5, 1907, p. 105).L'époque étonne à chaque instant les habitudes des hommes, change leurs mœurs en quelques années, transforme leur sensibilité (Valéry, Variété IV,1938, p. 15):
7. ... depuis le jour où la terrible infirmité vint ôter un sens à sa mère, elle (...) déploya la même sollicitude, à tout instant, sans se lasser (...). Elle fut sublime d'affection à toute heure... Balzac, Modeste Mignon,1844, p. 34.
c) Dans l'instant (même) (vieilli, littér. ou région.). Aussitôt, sur-le-champ. La fécondation des vivipares vivifie, dans l'instant même, l'embryon qui en reçoit l'influence (Lamarck, Philos. zool., t. 2, 1809, p. 153).La fillette (...) était tombée sans un cri; et dans l'instant elle fut debout, prit sa course (Genevoix, Raboliot,1925, p. 91):
8. Je connois un lac transparent Qui n'est jamais ridé par le moindre zéphyre : Si monseigneur veut, dans l'instant J'aurai l'honneur de l'y conduire. Florian, Fables,1792, p. 109.
d) D'instant en instant. À de petits intervalles de temps, (presque) continuellement. Un murmure plaintif et continu, interrompu d'instant en instant par un cri plus fort (Miomandre, Écrit sur eau,1908, p. 273).D'instant en instant, elle allait regarder dans le nid fiévreux, enlever un nouveau poussin mort pour l'empêcher de faire mourir les autres (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 303):
9. La multitude grossissait d'instant en instant. La ville entière était là, (...) troupeau immense qui débouchait à la fois de toutes les rues... Louÿs, Aphrodite,1896, p. 195.
e) D'un instant à l'autre. Bientôt, d'une manière imminente. L'ordre n'est pas encore signé; mais d'un instant à l'autre il peut l'être (Scribe, Bertrand,1833, II, 3, p. 152).Il est là, dans la maison... Il peut apparaître, d'un instant à l'autre... Il va venir... (Martin du G., Thib., Mort père, 1929, p. 1315).
f) Par instants, par instant (plus rare). À de petits intervalles de temps, de temps à autre. La candeur de M. Faîsme semblait réelle, malgré les éclairs de malice qui fusaient par instants aux coins de ses paupières (Martin du G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 687).V. affleurement ex. 8 :
10. Pas bien loin, les fusées barraient la nuit d'un long boulevard de clarté, et, par instant, cela s'égayait de lueurs rouges ou vertes, vite éteintes, pareilles à des enseignes lumineuses. Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 37.
g) Pour l'instant. En attendant, présentement. Je m'enfuis (...) sans autre projet que de me dérober pour l'instant aux affreuses tortures de la peur et de la honte (Toepffer, Nouv. genev.,1839, p. 123).V. chut ex. 1 :
11. Aujourd'hui, (...) prenez un peu de potage. Demain, nous en viendrons à des restrictions plus sérieuses. Pour l'instant, tenez-vous-en à ce que je vous ai dit. Romains, Knock,1923, II, 1, p. 9.
h) Sur l'instant. Synon. rare de sur le moment.Ce fut un jeu de me changer en Corneille (...). Ma nouvelle imposture me préparait un drôle d'avenir; sur l'instant j'y gagnai tout (Sartre, Mots,1964, p. 141):
12. La bête souple du feu a bondi d'entre les bruyères comme sonnaient les coups de trois heures du matin (...). Sur l'instant, on a cru pouvoir la maîtriser sans trop de dégâts... Giono, Colline,1929, p. 144.
2. Loc. adj. De tous les instants, de chaque instant (plus rare). Continuel, incessant. Une étude sérieuse, une attention de tous les instants (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 243).Les actes (...) sont soumis à une réglementation minutieuse, à un contrôle de chaque instant (Sarraute, Ère soupçon,1956, p. 101):
13. Réponse à ma pensée secrète avec ces vœux obscurs que je forme sans cesse, réponse à mon désir de tous les instants : « Comme il est bon d'être idiot! » J. Bousquet, Trad. du silence,1935-36, p. 214.
3. Loc. conj. Dès* l'instant que/où.
Prononc. et Orth. : [ε ̃stɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1377 « très petit espace de temps » (Oresme, Le Livre du ciel et du monde, éd. A. D. Menut, II, 3, p. 298); b) xvies. [date des mss] à l'instant (Joinville, St Louis, éd. N. L. Corbett, 440, var. mss B et L). Substantivation de instant*, adj. Fréq. abs. littér. : 21 995. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 29 481, b) 26 101; xxes. : a) 31 226, b) 35 621.

Wiktionnaire

Adjectif

instant \ɛ̃s.tɑ̃\ masculin

  1. (Soutenu) Qui est pressant.
    • il n’allégua d’autres excuses de ce manque de foi que la nécessité de déférer aux sollicitations vives et instantes des commissaires de la convention. — (Alphonse de Beauchamp, Histoire de la guerre de la Vendée, 1820)
    • […] Rébecca, à son instante prière, s’était de nouveau placée à la fenêtre pour suivre et lui raconter le résultat de l’attaque. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820))
  2. (Soutenu) Qui est imminent, urgent.
    • […] elles prennent acte, si on peut parler ainsi, de l’aveu que font les inoculateurs, qu’on peut mourir de la petite vérole artificielle ; elles voient l’inoculation comme un péril instant et prochain de perdre la vie en un mois, et la petite vérole comme un danger incertain. — (Jean Le Rond d’Alembert, Réflexions sur l’inoculation, 1821)
    • Le danger était instant ; il n’y avait aucune pitié à attendre de pareils ennemis. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)

Nom commun

instant \ɛ̃s.tɑ̃\ masculin

  1. Durée très brève, voire infinitésimale.
    • La flamme se communiqua aussitôt de la mèche au papier, qui en un instant fut consumé ; […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
    • Caderousse resta un instant étourdi sous le poids de cette supposition.
      — Oh ! dit-il au bout d'un instant et en prenant son chapeau qu’il posa sur le mouchoir rouge noué autour de sa tête, nous allons bien le savoir.
      — (Alexandre Dumas, Le comte de Monte-Cristo)
    • Quelques instants après, comme on passait au salon, elle s’approcha de moi et me dit dans un éclair irrité : « Oh ! vous l’aimez bien ! — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Volupté, 1834)
    • Les prairies, émaillées de saxifrages, sont clôturées de murs en pierres sèches qu'il nous faut franchir à tout instant. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, p.35)
  2. Point précis, moment exact ou défini, dans le temps.
    • A cet instant, il ne savait pas encore ce qui allait se passer.
    • Quelque doux qu’il me soit d’habiter cette maison, je l’ai résolu, je le jure, si je m’aperçois jamais que je m’y plais trop, j’en sortirai dans l’instant. — (Jean-Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, 1761, quatrième partie, Lettre VI à milord Edouard)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSTANT, ANTE. adj.
Qui est pressant. Instante sollicitation. Instantes prières. Il signifie aussi Qui est imminent, urgent. Le péril est instant. Le besoin est instant.

Littré (1872-1877)

INSTANT (in-stan, stan-t') adj.
  • 1Qui poursuit, qui presse. Instante sollicitation. Aux instantes prières de cet homme.
  • 2Qui nous est prochain, qui est sur nous. Le péril est instant. Le besoin est instant. Le régent avait accoutumé de me faire part des choses secrètes les plus importantes qui demandaient des partis instants à prendre, Saint-Simon, 523, 201. L'abbé, qui n'avait pu compter sur rien de si instant, voulut capituler, Saint-Simon, 7, 93.

SYNONYME

INSTANT, IMMINENT. Ce qui est instant se tient sur nous et nous presse ; ce qui est imminent nous menace, tel est le sens étymologique qui indique la nuance. Un péril instant nous presse d'agir ; un péril imminent nous avertit seulement par sa menace.

HISTORIQUE

XVIe s. Instante supplication, Montaigne, I, 17. Retournons à nostre bon Gargantua, qui est à Paris, bien instant à l'estude des bonnes lettres, Rabelais, Garg. I, 28. Le soupper achevé, consultarent sur l'affaire instant, et fust conclud que…, Rabelais, ib. I, 40,

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INSTANT, s. m. (Mét.) partie de la durée dans laquelle on n’apperçoit aucune succession, ou ce qui n’occupe que le tems d’une idée dans notre esprit. Ce tems est le moment le plus court pour nous. V. Moment, Durée, &c.

C’est un axiome en Méchanique, qu’aucun effet naturel ne peut être produit en un instant. On voit par là d’où vient qu’un fardeau paroît plus léger à une personne à proportion qu’il le porte vîte, & pourquoi la glace est moins sujette à se rompre lorsqu’on glisse dessus avec vîtesse, que lorsqu’on va plus lentement. Voyez Tems.

Les Philosophes distinguent trois sortes d’instans, l’instant de tems, l’instant de nature, & l’instant de raison.

L’instant de tems est une partie de tems qui en précede immédiatement une autre : ainsi le dernier instant d’un jour précede réellement & immédiatement le premier instant du jour suivant.

L’instant de nature est ce qu’on appelle autrement priorité de nature : il se trouve dans les choses qui sont subordonnées pour agir, comme les causes premieres & les causes secondes ; les causes & les effets, car la nature des choses demande qu’il y ait une cause premiere s’il y a des causes secondes ; qu’il y ait une cause, s’il y a un effet.

L’instant de raison est un instant qui n’est point réel, mais que la raison, l’entendement, l’esprit conçoit avant un autre instant, avec un fondement de la part des choses qui donnent occasion de le concevoir. Par exemple, parce que Dieu a fait plusieurs choses librement, & qu’il pouvoit ne pas faire, il y a un fondement raisonnable de concevoir Dieu tel qu’il est en lui-même avant de concevoir les decrets libres qu’il a faits ; mais parce qu’il n’y a jamais eu en effet de tems ou d’instant réel où Dieu n’eût formé aucun decret, cet instant s’appelle instant de raison, & non pas instant de tems.

D’instant on en fait instantanée, qui ne dure qu’un instant. C’est en ce sens qu’on dit que l’action de la matiere électrique est instantanée, & que la propagation de la lumiere ne l’est pas. Cependant l’acception de ce terme n’est pas toujours aussi rigoureuse ; & on l’applique quelquefois à un phénomene dont la durée, courte à la vérité, a pourtant quelque durée commensurable ; alors il est synonyme à prompt & passager.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « instant »

Berry, instant, istans, existant (il n'est pas mort, il est toujours instant ; du lat. instantem, de instare, être pressant, de in, en, sur, et stare, se tenir debout (voy. STABLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin instans (« imminent, prochain, voisin, menaçant, pressant »), participe présent adjectivé de instare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « instant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
instant ɛ̃stɑ̃

Citations contenant le mot « instant »

  • Choisir de se croire vulnérable, même un instant, rend vulnérable. De Marianne Williamson
  • Notre vie se joue en un instant. Ensuite, on se rappelle cet instant... De Monique Larue / Copies conformes
  • Ne distingue pas Dieu du bonheur et place tout ton bonheur dans l'instant. André Gide, Les Nourritures terrestres, Gallimard
  • Je sais à présent goûter la quiète éternité dans l'instant. André Gide, Les Nouvelles Nourritures, Gallimard
  • L'instant n'a de place qu'étroite entre l'espoir et le regret et c'est la place de la vie. Marcel Jouhandeau, Algèbre des valeurs morales, Gallimard
  • L'action est comme un instant qui durerait sans succession. Félix Lacher Ravaisson-Mollien, Testament philosophique, Boivin
  • Nous qui mourrons peut-être un jour disons l'homme immortel au foyer de l'instant. Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse, Amers, Note sur la thématique , Gallimard
  • L'Avenir est la parcelle plus sensible de l'instant. Paul Valéry, Mélange, Gallimard
  • Chaque instant meurt à l'instant. De Marcel Godin / Les anges
  • Chaque instant tombe à chaque instant dans l'imaginaire. De Paul Valéry / Variété
  • Chaque instant est toute la vie. De Yolande Chéné / Peur et amour
  • Sois heureux un instant. Cet instant c'est ta vie. De Omar Khayyâm
  • Mourir est un instant, vivre est un long supplice. De Bernard-Joseph Saurin / Beverlei
  • L'instant où Dieu créa le premier homme, et l'instant où le dernier doit disparaître, et l'instant où je parle, sont égaux en Dieu et ne sont qu'un instant. De Maître Eckhart / Sermon
  • Un instant de patience est déjà une victoire. De Abi Taleb
  • Une patrie est un soporifique de chaque instant. De Emil Michel Cioran
  • Un instant de bonheur vaut mille ans dans l’histoire. De Voltaire / Commentaire historique
  • Les hommes sont ce qu'est l'instant. De William Shakespeare / Le roi Lear
  • Le rossignol, à chaque instant, chante sur une rose différente. De Mocharrafoddin Saadi
  • Voyager, c'est naître et mourir à chaque instant. De Victor Hugo / Les Misérables
  • En dépit de l'échec des négociations vendredi, Emmanuel Macron est prudent mais garde espoir ce samedi. «La nuit a été active. Il y a beaucoup de résistance et de tensions. Pour l'instant, nous n'y sommes pas», a-t-il déclaré à notre envoyé spécial à Bruxelles, Bruno Jeudy. , "Pour l'instant, nous n'y sommes pas" : Macron prudent mais déterminé au sommet européen
  • Oui normal tant qu’il y aura plus de demandes que d’offres avec des taux bas ! Pour l’instant... Le Figaro.fr, L’immobilier ancien tourne à plein...pour l’instant

Images d'illustration du mot « instant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « instant »

Langue Traduction
Anglais moment
Espagnol momento
Italien momento
Allemand moment
Chinois 时刻
Arabe لحظة
Portugais momento
Russe момент
Japonais 瞬間
Basque une
Corse mumentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « instant »

Source : synonymes de instant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « instant »

Partager