La langue française

Microbe

Sommaire

  • Définitions du mot microbe
  • Étymologie de « microbe »
  • Phonétique de « microbe »
  • Citations contenant le mot « microbe »
  • Images d'illustration du mot « microbe »
  • Traductions du mot « microbe »
  • Synonymes de « microbe »
  • Antonymes de « microbe »

Définitions du mot microbe

Trésor de la Langue Française informatisé

MICROBE, subst. masc.

A.− BIOL. Organisme unicellulaire appartenant au règne bactérien (bactéries), au règne végétal (champignons microscopiques) ou au règne animal (protozoaires). Microbe aérobie, anaérobie, pathogène, pyogène, saprophyte; développement, pullulement de microbes; contaminer par les microbes. Il faut d'abord signaler l'existence de ces êtres microscopiques tout à fait inférieurs qu'on appelle bactéries et plus vulgairement microbes (Boule, Conf. géol.,1907, p. 70).Les microbes du lait peuvent se retrouver dans le beurre; ils proviennent soit des eaux impures employées pour les manipulations, soit des maladies de la vache (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 245).On sait qu'il existe normalement dans le côlon de nombreux microbes non pathogènes qui concourent à la formation des matières fécales (Quillet Méd.1965, p. 164).
Rem. 1. On appelait autrefois microbes tous les organismes invisibles à l'œil nu, responsables de maladies ou de putréfactions. Le microbe du rouget du porc se cultive dans des bouillons très divers (Pasteur ds Travaux, 1885, p. 401). 2. De nos jours on tend à remplacer ce terme par celui de microorganisme.
B.− Usuel. Microorganisme générateur de maladie. À la fin, le voici qui s'élève contre cette innovation qui, sous le prétexte des microbes, va enlever les rideaux aux malades, leur retirer ce pauvre petit chez-soi (Goncourt, Journal,1884, p. 302).Je leur ai apporté toutes les indications pour la production massive du microbe de la fièvre de Malte (Malraux, Espoir,1937, p. 693):
Je sais bien que Pasteur n'est pas responsable de tant de folies déchaînées par la peur des microbes, et qu'après tout, n'importe quel traité de morale produirait plus ou moins les mêmes effets sur une âme déjà surtendue et découragée par la théologie janséniste. Bremond, Hist. sent. relig.,t. 4, 1920, p. 469.
P. métaph. Nous plaisantions; nous n'en pouvions mais : il doit y avoir un microbe du rire (Genevoix, Boue,1921, p. 84).La délégation des gauches! Ce seul nom évoque des palabres, (...) toute une faune de couloirs en marge de la vraie vie, une agitation de microbes au dedans d'un grand corps qu'ils n'ont pas conscience de détruire (Mauriac, Journal 4,1950, p. 164).La tristesse (...) C'est un poison, un microbe qu'on a tort de cultiver (L. de Vilmorin, Hist. d'aimer,1954, p. 64).
C.− P. exag., fam. Être de petite taille, enfant. Synon. avorton.Ça m'aurait étonné que tu ne sois pas là, microbe! dit M. Heaume en me cueillant le poignet (H. Bazin, Huile sur feu,1954, p. 215).
REM. 1.
Microbique, adj.,biol., vieilli. Relatif aux microbes, qui tient des microbes. Synon. microbien. (Ds Nouv. Lar. ill. Suppl. 1907, Lar. encyclop.).Si, dans l'ordre microbique, il y avait des êtres très intelligents, nous nous en apercevrions à des actions réfléchies émanant d'eux (Renan, Feuilles dét.,1892, p. 406).
2.
Microbisme, subst. masc.,biol. a) Ensemble de la flore bactérienne d'un milieu organique (d'apr. Méd. Biol. t. 2 1971, Garnier-Del. 1972). b) Microbisme latent. Présence dans les tissus de microorganismes ne provoquant aucune manifestation morbide, mais pouvant, sous l'influence de circonstances favorables, se multiplier, devenir virulents et provoquer des troubles pathologiques. Elles [l'infection] peut être produite par une invasion massive ou, au contraire, par une infiltration lente réalisant une sorte de microbisme latent (Le Gendre dsNouv. Traité Méd.fasc. 7 1924, p. 249).
Prononc. et Orth. : [mikʀ ɔb]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1878 biol. (Ch. Sédillot ds Cr. hebdomadaires des séances de l'Ac. des sc. t. 86, p. 634); 2. 1888 « personne chétive, petite » (C. Villatte, Parisismen d'apr. FEW t. 6, 2, p. 80a). Formé par Ch. Sédillot d'apr. le gr. μ ι κ ρ ο ́ ς « petit » (v. micro-) et β ι ́ ο ς « vie », littéralement « petite vie, petit organisme vivant », cf. F. Letessier et É. Benveniste, v. bbg. infra. Fréq. abs. littér. : 175. Bbg. Benveniste (É.). Formes nouv. de la compos. nom. B. Soc. Ling. 1966, t. 61, pp. 83-87. − Letessier (F.). Microbe. Fr. mod. 1947, t. 15, pp. 179-180.

Wiktionnaire

Nom commun

microbe \mi.kʁɔb\ masculin

  1. (Biologie) Organisme vivant qui ne peut être vu qu’en utilisant un microscope.
    • Et l’air, mon Claudin, l’air reniflable, risquais-je avec rusticité? — Tu renifles ? Et les microbes ! Prends garde ! — (Émile Bergerat, Souvenirs d’un enfant de Paris, 1912, p. 218)
    • On sait que le microbe de la peste est un cocco-bacille appartenant au genre Pasteurella, dont les différentes espèces produisent les septicémies hémorragiques des animaux. — (Jules Guiart, « La peste reviendra-t-elle ? » , dans la Revue d'Hygiène, vol.59, n° 4, avril 1937, p. 241)
  2. (Figuré) Avorton, nain, personne de petite taille.
    • Ça m’aurait étonné que tu ne sois pas là, microbe ! dit M. Heaume en me cueillant le poignet. — (Hervé Bazin, Huile sur feu, 1954)
  3. (Par extension) Tout agent pathogène, vecteur de transmission invisible.
    • Il doit y avoir un microbe du rire. — (Maurice Genevoix, Boue, 1921)
    • La tristesse […] C’est un poison, un microbe qu’on a tort de cultiver. — (Louise de Vilmorin, Histoire d’aimer, 1954)
  4. (Figuré) Personne méprisable, malfaisante, qui répand le mal.
    • La délégation des gauches ! Ce seul nom évoque des palabres […] toute une faune de couloirs en marge de la vraie vie, une agitation de microbes au dedans d’un grand corps qu’ils n’ont pas conscience de détruire. — (François Mauriac, Journal 4, 1950)

Nom commun

microbe

  1. Microbe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MICROBE. n. m.
T. de Biologie. Organisme microscopique vivant, qui est l'agent des fermentations, des putréfactions animales ou végétales et spécialement d'un grand nombre de maladies.

Étymologie de « microbe »

(1878) Mot forgé à partir du grec ancien μικρός, mikrós (« petit ») et βίος, bíos (« vie ») par Charles-Emmanuel Sédillot [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français microbe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « microbe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
microbe mikrɔb

Citations contenant le mot « microbe »

  • Dans l'intérieur de notre corps vivent en permanence des milliards de microbes. Pourtant, quand on les regarde au microcospe, ils font tous semblant de ne pas nous reconnaître. De François Cavanna / Le saviez-vous ?
  • Le microbe n'est rien. Le terrain est tout. De Louis Pasteur
  • L'homme est aussi un microbe têtu. De Jean Giono / Le hussard sur le toit
  • Le microbe n'a pas le temps d'examiner le biologiste. De Henri Michaux / Face au verrous
  • A qui doit mourir du choléra, Dieu dépêche le microbe du choléra, de même qu'il décerne le microbe du coup de pied dans le cul à celui qui doit recevoir un coup de pied dans le cul. De Alphonse Allais
  • L'animal qui a le plus profité de la compagnie de l'homme est le microbe. De Malcolm de Chazal / Penser par étapes
  • Le piéton est une espèce de microbe qui vit dans les artères et qui gêne la circulation. De Marcel Achard
  • Un vrai baiser engendre tant de chaleur qu’il détruit les microbes. De Samuel Katzoff / The American Mercury
  • Le début de l'hygiène, c'est haïr les microbes des voisins. De Réjean Ducharme / L'hiver de force
  • Dieu a créé l’utérus, toujours infesté de mille microbes, miasmes et infections, pour bien montrer en quel piètre estime il tenait la femme. De Jean Lavalette / Des femmes
  • On peut être un microbe et aimer les maths. Se prendre même pour un génie du monde de l’infiniment petit contagieux. Il se pose des questions au cœur de sa jungle humide. Il est tristounet quand soudain les cieux lui parlent façon Jeanne d’Arc ou Bernadette. Moi Tarzan, toi Jane. Sur grand écran illuminé. Le flash pour le microbe. Moatarzan, véjétariêne, Toajêne, son vocabulaire en prend un coup. Et le rêve commence. Il faut qu’il retrouve Toajêne, sa dulcinée mais avant tous les micro organismes doivent lui obéir quand il pousse le cri qui tue ou pas. Il apprivoise sa Tchita mais se fait enlever par une pipette vers le monde des humains. Dans un labo son sort va peut-être révolutionner l’univers en proie à une épidémie gravissime et protéiforme. Ligne Claire, Toajêne, microbe cinéphile et amoureux
  • Ces truffes ont la phobie du microbe, nous considèrent comme des gros dégueulasses qui mangent n’importe quoi et ne se lavent pas enfin décapent pas plutot, refusent nos fromages au lait cru, mais ont le pire microbiote qui soit au monde (blé traité au roundup juste avant récolte)..et donc un système immunitaire pas vraiment au top de sa forme... AgoraVox, Nos amis les microbes - AgoraVox le média citoyen
  • La mode est à l’hygiène, les microbes en mènent de moins en moins large. Et la Société protectrice des animaux qui ne bouge pas ! De Alphonse Allais / Silvérie ou les fonds hollandais
  • Nous ne saurions vivre sans les microbes, ils nous font du bien, mais les microbes peuvent aussi nous faire du mal, et être à l’origine d’épidémies. C'est là que l'on constate que les ressources de la nature dépassent souvent l’imagination des scénaristes les plus féconds. Ce que nous vivons avec la Covid 19 en est la preuve. Patrice Debré est l’auteur de nombreux ouvrages parus aux éditions Odile Jacob. Ce spécialiste des microbes a également été ambassadeur de France chargé de la lutte contre le sida et les maladies transmissibles.  Club de Mediapart, Humour. Réhabilitation des microbes, virus, bactéries, champignons : la coévolution ! | Le Club de Mediapart
  • Le principe général des vaccins est toujours le même : sous une forme ou sous une autre, présenter un microbe à notre système immunitaire afin qu’il apprenne à le reconnaître et à fabriquer des anticorps pour le neutraliser. Mais il existe plusieurs manières différentes de s’y prendre. On peut inoculer une version affaiblie ou désactivée du pathogène, ou des «morceaux» du microbe, ou encore simplement injecter des protéines du microbe — puisque de toute manière, ce n’est pas au microbe entier mais plutôt à des protéines virales ou bactériennes que notre système immunitaire réagit. Le Soleil, Vérification faite: le vaccin contre la COVID-19 peut-il changer notre ADN? | Vérification faite | Actualités | Le Soleil - Québec
  • Une véritable « synergie » qui conduit la maladie intestinale : ainsi, la prise d'antibiotiques chez les personnes consommant un régime riche en graisses semble favoriser considérablement le risque de maladie intestinale. Lorsque les chercheurs observent l'effet d'une alimentation riche en graisses et de l'utilisation d'antibiotiques sur les cellules de la muqueuse intestinale de souris, ils constatent un effet synergique sur les mitochondries, les mini-centrales énergétiques des cellules. Cette perturbation entraîne une réduction de la consommation d'oxygène des cellules et une fuite d'oxygène dans l'intestin. Or ces niveaux d'oxygène qui s'élèvent dans l'intestin favorisent les déséquilibres bactériens et l'inflammation. Avec la perturbation de l'environnement intestinal, un cercle vicieux de remplacement des bonnes bactéries par des microbes pro-inflammatoires nocifs se met en marche. Ce qui entraîne une inflammation des muqueuses caractéristique de la condition pré-IBD. santé log, SYNDROME du CÔLON IRRITABLE : Les antibiotiques, un facteur de risque ? | santé log
  • La patrie de John Wayne n’allait tout de même pas s’emmitoufler comme une grand-mère frileuse pour un tout petit microbe « envoyé par les Chinois ! ». , Politique | Donald Trump, une personne à risque
  • De nombreux microbes, dont le SARS-CoV-2, pénètrent dans l'organisme par les muqueuses, des tissus humides et spongieux qui tapissent le nez, la bouche, les poumons et le tube digestif, déclenchant une réponse immunitaire unique à partir des cellules et des molécules qui s'y trouvent. Slate.fr, Va-t-on se faire vacciner contre le Covid-19 par le nez? | Slate.fr

Images d'illustration du mot « microbe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « microbe »

Langue Traduction
Anglais microbe
Espagnol microbio
Italien microbo
Allemand mikrobe
Chinois 微生物
Arabe ميكروب
Portugais micróbio
Russe микроб
Japonais 微生物
Basque mikrobio
Corse microbi
Source : Google Translate API

Synonymes de « microbe »

Source : synonymes de microbe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « microbe »

Partager