La langue française

Homuncule, homoncule

Sommaire

  • Définitions du mot homuncule, homoncule
  • Étymologie de « homuncule »
  • Phonétique de « homuncule »
  • Citations contenant le mot « homuncule »
  • Traductions du mot « homuncule »
  • Synonymes de « homuncule »

Définitions du mot « homuncule, homoncule »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOMUNCULE, HOMONCULE, subst. masc.

A. − Être vivant de très petite taille, aux pouvoirs néfastes et surnaturels que les alchimistes du moyen âge prétendaient pouvoir créer :
Il [le comte de Kueffstein] avait la science infuse et Joseph Kammerer, son valet de chambre, a relaté dans son Livre des comptes les aventures de son maître, certaines de ses expériences incroyables, parmi lesquelles la plus merveilleuse, celle de la génération spontanée ou « insolite », dit-il, la création artificielle des homuncules [it. ds le texte]. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 141.
B. − P. ext. Homme de petite taille, fluet. Des procédés utilisés par le peintre, il résulte une série de visions théâtralement fausses. Dans une lugubre atmosphère d'incendie, des homoncules se meuvent, tandis que l'orchestre clame l'allégresse débordante du premier mouvement (Lifar, Traité chorégr.,1952, p. 70).
Péj. Petit homme contrefait. Synon. avorton.Exposition chez Jouault de lithographies de Toulouse-Lautrec, un homuncule ridicule, dont la déformation caricaturale semble se refléter dans chacun de ses dessins (Goncourt, Journal,1896, p. 966).
C. − Au fig. Expression caricaturale et amoindrie de l'homme. Le comble était qu'ils semblaient déjà résignés, tristes homoncules philosophes d'une philosophie dont le verre à vitre, qui n'empêche point de voir mais empêche de saisir, eût été le symbole et le principe (Guéhenno, Journal homme 40 ans,1934, p. 21).
Rem. Souvent attesté sous la forme lat. homunculus, ou pseudo-latine homonculus. Le minotaure et ses vierges immolées, Europe et Jupiter, le cygne de Léda, sont des mythes sortis d'une conception ondique et qui se perpétue au Moyen Âge avec l'homonculus, ou homme artificiel (L. Daudet, Universaux, 1935, p. 60). Son renom d'alchimiste grandit d'autant plus qu'ami de la mystification et ayant la vantardise facile, Paracelse assurait à qui voulait l'entendre qu'il était parvenu à fabriquer un homunculus (Caron, Hutin, Alchimistes, 1959, p. 37).
Prononc. et Orth. : [ɔmɔ ̃kyl]. Att. ds Ac. 1935, s.v. homuncule. V. acupuncture et homme. Étymol. et Hist. 1. 1611 occult. homoncule « petit homme créé par les alchimistes et doué de pouvoirs surnaturels » (Recueil des révélations, ch. II ds Delb. Notes mss); 2. 1704 anc. méd. homocule « petit homme » (Trév.); 1749 homoncule « id. » (Buffon, Hist. nat., t. 2, p. 154). Empr. au lat.homunculus « petit homme », dimin. de homo, -inis (homme*). Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Nom commun

homuncule \ɔ.mɔ̃.kyl\ masculin

  1. (Vieilli) (Familier) Petit homme.
    • Il traversait ce soir là le boulevard quand un gracieux petit monsieur l’aborda : « Monsieur Pensiot? ». Et l’aimable homuncule le salua jusqu’à terre, découvrant un crâne rose. — (Marcel Martinet, La Maison l'abri, 1919)
  2. (Psychologie) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • L’impression que nous avons d’être quelque part dans la tête de notre corps, comme aux commandes d’un robot, est souvent associée à l’idée ancienne d’homuncule, ou à celle plus contemporaine du personnage de dessins animés Goldorak. — (Pierre Cloutier, À la recherche de l'âme, dans Le Québec Sceptique, no 35, page 38, automne 1995)

Nom commun

homoncule \ɔ.mɔ̃.kyl\ masculin

  1. Variante de homuncule.
    • Tout à coup, il y eut un hurlement, un craquement parmi les branches, et un petit homoncule rose arriva vers nous en poussant des cris. — (H. G. Welles, L’Île du docteur Moreau, 1896 ; traduit de l’anglais par Henry Durand-Davray, 1901, p. 165)
    • L’homoncule, d’après l’auteur de l’ouvrage, pouvait être tiré de la semence de certaines fleurs, transplantée en sept terres différentes. — (Henri Troyat, Le Jugement de Dieu, 1941, Livre de Poche, p. 53-54)
    • Un autre retraité, qui approche les quatre vingts ans mais qui, à côté de l’homoncule, paraît lui un colosse, rassure la momie qui nourrit, semble-t-il des inquiétudes sur sa santé. — (Jacques Lacarrière, Chemin faisant, 1997, Librairie Arthème Fayard, p. 39)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOMUNCULE. n. m.
Petit homme. Il est familier.

Littré (1872-1877)

HOMUNCULE (o-mon-ku-l') s. m.
  • Néologisme et terme familier. Petit homme. Ce singe eût-il été encore plus ressemblant à l'homme, les anciens auraient eu raison de ne le regarder que comme un homoncule, un nain manqué, un pygmée capable tout au plus de combattre avec les grues, Buffon, Quadrup. t. VIII, p. 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « homuncule »

Du latin homunculus, dérivé de homo, hominis avec le suffixe diminutif -culus → voir -cule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. homunculus, diminutif de homo, homme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « homuncule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
homuncule ɔmɔ̃kyl

Citations contenant le mot « homuncule »

  • La vie transparente de cette jeune femme aux grandes lunettes qu’on soupçonne d’être sans correction, et qui supplie, à travers les fenêtres vitreuses de mon appli, qu’on la regarde enfin, évoque celle, fabriquée en laboratoire de l’homoncule du Faust de Goethe :  “Cela monte et bouillonne ; la lueur devient plus vive, la fiole tinte et vibre, un petit être se dessine et se forme dans la liqueur épaisse et blanchâtre.” France Culture, Voyage au pays des influenceurs
  • Notre homoncule présidentiel n'avait déjà pas de programme, comment pourrait-il avoir un bilan... ? Liberté d'expression, Bloc-notes : la France, malade d’être abandonnée - Liberté d'expression
  • Pour ce faire, elles créent un homoncule composé de restes de tourte à la viande, de mélasse, de feuilles de menthe et de mouches en guise d’yeux. , Billy Noisettes : le chérubin golem… | BDZoom.com
  • Le rêve de créer un homme n’est pas nouveau : dans la pièce de Goethe, l’assistant de Faust est l’auteur d’un homuncule, tout comme Paracelse, l’alchimiste qui se targuait d’avoir créé un homme artificiel. C’est le thème du Golem ou c’est ainsi que les Modernes l’ont compris. Et puis, dans la culture populaire, c’est celui de Frankenstein : un homme créé par la main du savant, voué à faire le malheur autour de lui et à être malheureux lui-même. D’une liberté fruste, mécanique, la créature de Victor Frankenstein tue et finit par se tuer elle-même, ce qui sera peut-être son seul geste, ultime, de liberté authentique. La Règle du Jeu, David Isaac Haziza, L’humain, ou l’éloge de l’ombre - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • L’École historique de Sciences nationales économiques (Wirtschaftliche Staatswissenschaften) en Allemagne et l’Institutionnalisme en Amérique ont commis une erreur fondamentale en interprétant l’économie comme le scénario du comportement d’un type idéal, l’homo œconomicus. Selon cette doctrine l’économie traditionnelle ou orthodoxe ne traite pas du comportement de l’Homme tel qu’il est et agit réellement, mais d’une image factice et hypothétique. Elle décrit un être poussé exclusivement par des mobiles économiques, c’est-à-dire uniquement par l’intention de réaliser le plus grand profit matériel ou monétaire possible. Un tel être, disent ces critiques, n’a et n’a jamais eu de réplique dans la réalité ; c’est un fantôme engendré par une pseudo-philosophie de cabinet. Aucun Homme n’est exclusivement mû par le désir de devenir aussi riche que possible ; beaucoup ne sont nullement influencés par cette mesquine ambition. Il est vain de se référer à cet illusoire homuncule pour étudier la vie et l’Histoire. Contrepoints, Zemmour se trompe encore une fois sur Pascal Salin | Contrepoints
  • Probablement comme dans le cas d'un certain candidat Fillon, adversaire sérieux de l'homuncule ? Vous êtes absolument ABJECT. I mean it. C'est ça, le macronisme dictatorial (et très précisément tout ce qui se cache derrière lui) - museler et écraser les adversaires et toute opposition, lâcher les médias, la "justice", la police, tous à la botte du "système" qu'il faut imposer à tout le monde, à tout prix, de préférence le plus déloyal et le plus amoral possible. Liberté d'expression, La Macronie, entre complotisme et censure - Liberté d'expression
  • En Occident, les cercles intéressés réussissent à faire élire ce que dicte et impose le politiquement correct. L'homuncule millimicron tout droit sorti du néant en dernier recours en est un bel exemple. A l'Est ça ne fonctionne pas. Il faut donc exemplairement punir les peuples des pays entiers qui osent voter autrement que dans la direction autorisée et décidée d'avance à Bruxelles. Il faut s'asseoir sur la volonté du peuple. Non, on ne va pas envoyer les chars en Hongrie. On enclenche la procédure dite de l'article 7. Le peuple souverain hongrois appréciera l'initiative à sa juste valeur. Démocratie - vous avez dit démocratie ? Liberté d'expression, Benalla, produit vulgaire de la Macronie - Liberté d'expression
  • La porte de sortie définitive de la démocratie en France se dessine sous l'homuncule nanomamacron de plus en plus précisément. http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2019/01/24/31003-20190124ARTFIG00294-fin-de-l-anonymat-sur-internet-quand-emmanuel-macron-veut-hygieniser-l-information.php Liberté d'expression, Bloc-notes : les cités, indifférentes aux Gilets jaunes - Liberté d'expression
  • Cette topographie peut nous donner un indice : la représentation corticale de la motricité linguale et orale est gigantesque.  L'homoncule moteur (celui de la figurine à droite ci-dessous), ce personnage dont les proportions respectent l'étendue du territoire du cortex qui commande les mouvements, possède une langue énorme et une bouche aux lèvres exagérément pulpeuses.  , Les grimaces du virtuose à son piano : d'où lui viennent-elles ? | ECHOSCIENCES - Grenoble
  • Lors de votre toute première infusion vous remarquerez que l’âme de votre fille n’absorbera aucune émotion, et pour cause ! Il va falloir faire progresser vos homoncules pour que la force de l’émotion se développe et puisse enfin imprégner le cadavre de votre (vraie) fille. Et maintenant la question à un million : comment faire gagner des niveaux à vos cobayes ? Tout simplement, en les faisant travailler ! Au village, chaque habitant vous proposera un job différent qui correspondra plus ou moins à chacune de vos créatures : ces jobs sont en fait classés par émotion et l’affinité qu’aura votre travailleuse avec le sentiment demandé lui permettra de progresser plus ou moins vite (les revenus restant toutefois toujours les mêmes). En général, les villageois auront besoin du même type d’émotion pour toute la partie sauf en de rares occasions, attention à bien les flairer car l’apport d’écus en devient considérablement élevé, et lors des visites de l’Inquisiteur. Switch-Actu, My Lovely Daughter, le sacrifice ultime - TEST - Switch-Actu

Traductions du mot « homuncule »

Langue Traduction
Anglais homunculus
Espagnol homúnculo
Italien homunculus
Allemand homunkulus
Chinois 人体
Arabe القوم
Portugais homúnculo
Russe человечек
Japonais ホムンクルス
Basque homunculus
Corse homunculus
Source : Google Translate API

Synonymes de « homuncule »

Source : synonymes de homuncule sur lebonsynonyme.fr
Partager