La langue française

Germe

Sommaire

  • Définitions du mot germe
  • Étymologie de « germe »
  • Phonétique de « germe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « germe »
  • Citations contenant le mot « germe »
  • Images d'illustration du mot « germe »
  • Traductions du mot « germe »
  • Synonymes de « germe »
  • Antonymes de « germe »

Définitions du mot germe

Trésor de la Langue Française informatisé

GERME, subst. masc.

A. −
1. État premier, rudimentaire, par lequel passe tout être (vivant). En dehors des êtres que Dieu a créés sous leur forme achevée, il a créé les germes de tous les êtres à venir, en même temps que les lois numériques qui présideront à leur développement au cours des temps (Gilson, Espr. philos. médiév.,1931, p. 140).L'année de ma naissance vit la mort de Victor Hugo. Dans cette nuit du 31 mai 1885 (...) ma mère peut-être ne dormait pas (...) parce que la fatiguait le germe qu'elle portait dans son sein, et ce germe c'était pauvre moi (Mauriac, Écrits intimes, Journal d'un homme de trente ans, 1948, p. 123) :
1. ... la vieillesse commence extrêmement tôt (...). La faculté de cicatrisation baisse, en effet, dès l'enfance; et chez le nouveau-né elle est déjà moindre que chez le foetus, où elle est moindre que chez l'embryon. Ainsi la vieillesse date du germe lui-même... J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 120.
2. BIOL., EMBRYOL. Œuf fécondé, ou ,,portion de l'œuf qui se segmente pour donner naissance à l'embryon dans les œufs à segmentation partielle`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Synon. vx cicatricule (ibid.).Le sexe fécondé ou fécondable, dans lequel le germe se manifeste, est le sexe femelle; et le sexe fécondant, dont le concours est nécessaire pour que le germe se développe complettement, est le sexe mâle (Cuvier, Anat. comp., t. 5, 1805, p. 4).C'est le but même de la contraception (...) c'est-à-dire non pas la suppression du germe (...) mais la stérilisation des rapports entre sexes (Morand, Londres,1933, p. 93) :
2. Où nous avons de la peine à suivre ces biologistes, c'est quand ils tiennent les différences inhérentes au germe pour purement accidentelles et individuelles (...) elles sont le développement d'une impulsion qui passe de germe à germe à travers les individus... Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 86.
Faux germe (vx). ,,Matière informe qui provient d'une conception défectueuse`` (Ac. 1798-1878). La grossesse composée, celle où il se trouve plusieurs enfans, ou bien un seul avec une môle ou faux germe (Baudelocque, Art accouch.,1812, p. 91).
Doctrine de la préexistence, de la préformation des germes. (Théorie opposée à celle de l'épigénèse).C'est Lémery qui a raison, déclare Dareste; il avait entrevu la vérité, mais il n'avait fait que l'entrevoir, arrêté qu'il était par la doctrine de la préexistence des germes (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 533).
3. ANAT. ,,Ébauche de certaines structures anatomiques`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Les portions des germes des dents d'éléphant restent distinctes (Cuvier, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 117).
4. BOT. Partie de la semence qui donne naissance à la plante. Les fruits tombent, les germes lèvent : c'est l'image de la loi vivante qui régit l'univers (Béguin, Âme romant.,1939, p. 90).Il faut en venir au pépin. Ce grain, de la forme d'un minuscule citron, offre à l'extérieur la couleur du bois blanc de citronnier, à l'intérieur un vert de pois ou de germe tendre (Ponge, Parti pris,1942, p. 19) :
3. Mais tout ce qui d'abord protégeait le tendre germe le gêne aussitôt que la germination s'accomplit; et aucune croissance n'est possible qu'en faisant éclater ces gaines... Gide, Nouv. Nourr.,1935, p. 297.
P. ext. Première pousse qui sort d'une graine, bourgeon rudimentaire qui se développe sur un bulbe, un tubercule. Synon. radicule.Germe de maïs, d'orge, de soja. Un bon malt doit être débarrassé, au moyen du crible, après la dessiccation, des radicules et des germes (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 511).Des farines complètes, c'est-à-dire contenant en abondance les sons et les germes des graines (R. Lalanne, Alim. hum.,1942, p. 17) :
4. Les Allemands (...) répandirent le procédé du repiquage des germes de pomme de terre. Pour cela, on laisse germer à l'air la pomme de terre, on coupe les longs germes blancs, on les repique... Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 323.
B. − MICROBIOL. Tout élément organique microscopique (bactérie, virus) et, en particulier, tout organisme microscopique susceptible de générer une maladie. La plupart des germes microbiens sont aérobies. Certains sont anaérobies : germes de la putréfaction, de la gangrène, bacille du tétanos, etc. (Quillet Méd.1965, p. 189) :
5. L'amour d'une vierge est aussi assommant qu'un appartement neuf. Il semble qu'on essuie les plâtres. Il est vrai qu'on n'a pas à redouter les germes maladifs, pestilentiels, d'un autre locataire. Renard, Journal,1887, p. 4.
SYNT. Germe contagieux, infectieux, intestinal, microscopique, morbide, mortel, nocif, organique, pathogène, septique, virulent.
Porteur de germes. Sujet en apparence sain, mais contaminé par un germe dont il favorise la dissémination (d'apr. Lar. méd. t. 1 1971). Le méningocoque est un germe fragile et la contagion (...) peut se faire à partir de sujets sains, mais qui sont porteurs de germes (Quillet Méd.1965, p. 358) :
6. Fort de la théorie et de l'expérience, j'ai le droit de soupçonner le premier venu d'être un porteur de germes. Vous, par exemple, absolument rien ne me prouve que vous n'en êtes pas un. Romains, Knock,1923, II, 2, p. 10.
P. anal., PHYS. Germe cristallin. ,,Petit cristal qui, introduit dans un liquide surfondu ou une solution sursaturée, en détermine la cristallisation rapide`` (Lar. encyclop.). Il n'y a pas plus de germes de vie qu'il n'y a de germes cristallins (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 80) :
7. ... il apparaît des germes cristallins et la prolifération se produit autour d'eux. C'est pourquoi le verrier doit opérer rapidement (...). La question se pose aussi de savoir de quoi sont constitués ces germes. C. Duval, Verre,1966, p. 17.
C. − Au fig. Cause première, principe de toute chose qui est en mesure de se développer. Synon. cause, origine, principe, semence, source.Le germe est jeté, l'art catholique a passé par cette âme à qui l'art antique, charnu et bestial, finit par répugner (Zola, Mes haines,1866, p. 296) :
8. Ce ne sont donc ici que notes pour moi : impromptus, surprises de l'attention, germes; et point de ces productions élaborées, reprises, consolidées, mises dans une forme calculée, qui peuvent se présenter à tout le public avec l'assurance et la grâce des œuvres faites expressément pour lui. Valéry, Tel quel I,1941, p. 202.
Germe de (qqc.).Ma correspondance, mes préludes du cours, etc., contiennent le germe d'un livre sur la femme (Michelet, Journal,1849, p. 59).
[Le compl. désigne une notion abstr.] Le germe du mal; un germe d'agnosticisme, d'incrédulité. J'avais écrit qu'Éveline s'était plu à semer dans l'esprit de sa fille les germes de la libre pensée (Gide, Robert,1930, p. 1331).Qu'il y ait en moi le germe d'un grand orgueil, je le crains (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1222) :
9. Même les gens très beaux sont suspects (...) et aussi les trop grands imbéciles, car ils peuvent donner aux autres la tentation de se glorifier de leur supériorité, ce qui est un germe de despotisme. Camus, Possédés,1959, 2epart. 12etabl., p. 1049.
En germe, à l'état de germe. À son origine et prêt à se développer; p. ext. à l'état latent. Dans le vaste système du fondateur de la métaphysique de l'histoire, existent déjà, en germe du moins, tous les travaux de la science moderne (Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. iv).Quelle que soit l'enveloppe sculptée et brodée d'une cathédrale, on retrouve toujours dessous, au moins à l'état de germe et de rudiment, la basilique romaine (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 134).Tout Bouvard et Pécuchet se trouve en germe dans l'Éducation (Gide, Journal,1925, p. 805).
À son germe. À son début. Flaubert est si grincheux, si cassant, si irascible, (...) à propos de tout et de rien, que je crains que mon pauvre ami ne soit atteint de l'irritabilité maladive des maladies nerveuses à leur germe (Goncourt, Journal,1872, p. 869).
REM.
Germicide, adj.,rare. Qui détruit les germes. Quand on pénétrait dans ses salles [du docteur Tartègre] cela sentait le phénol, la rose, la moutarde et la cannelle. Il se dégoûtait vite de ses matières germicides et les variait sans cesse (L. Daudet, Morticoles,1894, p. 150).L'iodure de potassium (...) permet ainsi la destruction de ce dernier par les agents germicides de l'organisme (Langeron dsNouv. Traité Méd., fasc. 4, 1925, p. 489).
Prononc. et Orth. : [ʒ ε ʀm̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1120 « premier rudiment d'un être organisé végétal ou animal » (Psautier de Cambridge, 47, 2 ds T.-L.); 2 1681 « élément de développement de quelque chose » (Bossuet, Discours sur l'histoire universelle, II, 6 ds Littré : la pensée que nous sentons naître comme le germe de notre esprit); 3. 1860 « micro-organisme susceptible d'engendrer une maladie » (Expér. relatives aux génér. spontanées ds Comptes rendus Ac. des Sc., t. 50, 1860). Empr. au lat.germen « germe, bourgeon, rejeton ». Fréq. abs. littér. : 1 648. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 089, b) 1 659; xxes. : a) 1 986, b) 2 288. Bbg. Gohin 1903, p. 286 (s.v. germicide). - Quem. DDL t. 7,8 (s.v. germicide).

Wiktionnaire

Nom commun

germe \ʒɛʁm\ masculin

  1. (Biologie) Rudiment de tout être organisé, végétal ou animal.
    • Enfin, dans tous les groupes étudiés jusqu’ici, l’individualité de chaque être se manifeste dès la première apparition du germe, dès les premiers rudimens de l’œuf, et persiste pleine et entière jusqu’à la mort. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
  2. (Familier) Partie compacte et glaireuse qui se trouve dans l’œuf.
  3. (Botanique) Ovaire, partie de la fleur qui devient le fruit lorsque la fécondation s’est opérée.
    • Le germe est ordinairement à la partie inférieure du pistil.
  4. (Familier) Partie de la semence dont se forme la plante.
    • Le germe du blé. — Le germe du gland, de l’amande, etc.
  5. (Par extension) Partie d’une racine bulbeuse ou tubéreuse, ou d'un rhizome qui produit une nouvelle plante.
    • Le germe d’un oignon. — Une pomme de terre a ordinairement plusieurs germes.
  6. (Par extension) Première pointe qui sort d’une graine, d’une bulbe, etc., lorsqu’elle commence à pousser.
    • Les fourmis rongent le germe du blé.
  7. (Figuré) Principe, cause, origine de quelque chose.
    • Sa Politique rationnelle, publiée en 1831, a plus de lecteurs aujourd'hui qu’alors, parce qu'elle contient en germe toute sa vie publique. — (Discours de M. Paul Deschanel à l'inauguration du monument Lamartine à Bergues le 21 septembre 1913, Paris : Charpentier & Fasquelle, 1913, p. 9)
    • Cet amour vague et sans espoir, conçu pour une femme de théâtre, qui tous les soirs me prenait à l'heure du spectacle, pour ne me quitter qu'à l'heure du sommeil, avait son germe dans le souvenir d'Adrienne, fleur de la nuit, éclose à la clarté de la lune... — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • Chacun de nous possède en lui le trésor du germe de l'amour de Dieu. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 60)
  8. (Microbiologie) Micro-organisme ayant une action nuisible ou pathogène, comme une bactérie, un virus, un champignon.
    • Les uns admettent que l'atmosphère transporte les germes du corps vibrionnaire; les autres pensent, au contraire, que ces germes se forment spontanément dans la matière fermentescible. — (E. Boutmy, « Fermentation », dans le Dictionnaire universel d'histoire naturelle, dirigé par Charles d'Orbigny, 5e éd., tome 5, Paris : au bureau de l’éditeur, 1867, p. 86)
    • Ses soupçons se portèrent sur l’eau, véhicule naturel des germes contagieux. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • À Mogador, nouvelle relâche, […]. C’est là qu’ils embarquèrent la Mort Pourpre, et ils remirent à la voile en emportant les germes pestilentiels. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 419 de l’éd. de 1921)

Forme de verbe

germe \ʒɛʁm\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de germer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de germer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de germer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de germer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de germer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GERME. n. m.
T. de Physiologie et d'Histoire naturelle. Rudiment de tout être organisé, végétal ou animal. Féconder un germe. Le germe d'un œuf, se dit, communément, de la Partie compacte et glaireuse qui se trouve dans l'œuf. Il se dit, en termes de Botanique, pour l'Ovaire, la partie de la fleur qui devient le fruit lorsque la fécondation s'est opérée. Le germe est ordinairement à la partie inférieure du pistil. Il désigne aussi, surtout dans le langage ordinaire, la Partie de la semence dont se forme la plante. Le germe du blé. Le germe du gland, de l'amande, etc. Il se dit également de la Partie d'une racine bulbeuse ou tubéreuse qui produit une nouvelle plante. Le germe d'un oignon. Une pomme de terre a ordinairement plusieurs germes. Il se prend encore pour cette Première pointe qui sort d'une graine, d'une bulbe, etc., lorsqu'elle commence à pousser. Les fourmis rongent le germe du blé. Il se dit figurément de Ce qui est le principe, la cause, l'origine de quelque chose. Contracter le germe d'une maladie. Fig., Un germe de division, de querelle. Ces germes de rébellion couvaient depuis longtemps. Le germe d'une grande œuvre. Étouffer le mal dans son germe.

Littré (1872-1877)

GERME (jèr-m') s. m.
  • 1Premier rudiment d'un nouvel être végétal, qui apparaît dans l'ovaire par le fait de la fécondation. Son haleine [de la Discorde] en cent lieux répand l'aridité ; Le fruit meurt en naissant dans son germe infecté, Voltaire, Henr. IV. Ce que la graine et le germe sont à la plante, l'œuf et l'embryon le sont à l'animal, Bonnet, Contempl. nat. III, 5.
  • 2En général, premier rudiment de tout être organisé, végétal ou animal, apparaissant dans l'ovule fécondé. Né d'un germe venu d'un autre germe, y a-t-il eu une succession continuelle, un développement sans fin de ces germes ? Voltaire, Philos. ignor. Quest. 20. Le germe existait-il déjà dans la graine ou dans l'œuf avant la fécondation ? la poussière des étamines ou la liqueur que le mâle fournit n'est-elle que le principe de son développement ? Bonnet, Consid. corps organ. Œuv. t. v, p. 94, dans POUGENS. Je vois les siècles s'entasser les uns sur les autres, les générations s'accumuler comme les flots de la mer, sans que le nombre des germes employés à les fournir diminue d'une manière sensible la masse organique qu'ils composent, Bonnet, ib. p. 209.

    Préexistence des germes, système sur la fécondation d'après lequel le germe, dans la graine ou dans l'œuf, est le végétal ou l'animal en petit, la fécondation ne faisant que commencer l'accroissement des parties préexistantes : système aujourd'hui abandonné pour celui de l'épigenèse. Si le germe préexiste tout entier à la fécondation, ce que nous nommons génération n'en est point une ; mais ce n'est que le commencement d'une évolution, qui amènera peu à peu au grand jour des parties cachées auparavant dans une nuit impénétrable, Bonnet, Contempl. nat. Œuv. t. VIII, p. 75. Je ne saurais me résoudre à abandonner une aussi belle théorie que l'est celle des germes préexistants pour embrasser des explications purement mécaniques, Bonnet, Consid. corps organ. Œuv. t. v, p. 114. Il prétend s'étayer du grand Leibnitz, et personne n'ignore que cet illustre métaphysicien était un des plus zélés partisans du système des germes, Bonnet, Lett. div. Œuv. t. XII, p. 79.

    Emboîtement des germes, hypothèse suivant laquelle la première femelle de chaque espèce contient le germe de tous les individus qui viendront successivement à la vie : hypothèse abandonnée aussi pour le système de l'épigenèse.

    Faux germe, matière informe qui provient d'une conception défectueuse. Cette femme est accouchée d'un faux germe.

  • 3Dans le langage ordinaire, la partie de la semence dont se forme la plante. Le germe du blé.

    La partie d'une racine bulbeuse ou tubéreuse qui produit une nouvelle plante. Le germe d'un oignon. Ôter les germes des pommes de terre.

    La première pointe qui sort d'une graine, d'une bulbe, etc. Les fourmis rongent le germe du blé.

  • 4Nom donné vulgairement à la cicatricule de l'œuf d'oiseau.
  • 5Il se dit du rudiment de certaines parties organiques. Les germes des dents. Si l'on admet des germes particuliers pour la production des dents, pourquoi refuserait-on d'en admettre pour la production de parties beaucoup plus composées, et dont la formation répugne encore davantage aux explications mécaniques ? Bonnet, Consid. Corps organ. t. VI, p. 42.

    Le germe d'une maladie, les premières altérations qui disposent à la maladie ou qui la commencent. J'apportai le germe d'une incommodité que les ans ont renforcée, Rousseau, Conf. I.

    Terme de vétérinaire. Germe de fève, tache noire formée par la matière que contient le cul-de-sac externe des incisives du cheval.

  • 6 Fig. Le principe, la cause originelle de certaines choses. La pensée que nous sentons naître comme le germe de notre esprit, comme le fils de notre intelligence, nous donne quelque idée du fils de Dieu conçu éternellement dans l'intelligence du père céleste, Bossuet, Hist. II, 6. Qui croirait que le germe de Pyrrhus et d'Andromaque est dans Pertharite [tragédie de Corneille] ? qui croirait que Racine en ait pris les sentiments, les vers même ? Voltaire, Mél. litt. Lettre à M. l'abbé d'Olivet. Homme prudent, épiez longtemps la nature, observez bien votre élève avant de lui dire le premier mot ; laissez d'abord le germe de son caractère en pleine liberté de se montrer, Rousseau, Ém. II. Un grand fonds d'imagination et un penchant marqué pour l'harmonie sont le germe du poëte, Bonnet, Ess. psychol. ch. 70.

    Les germes du chaos, les germes que contenait le chaos. Lorsque du créateur la parole féconde Dans une heure fatale eut enfanté le monde Des germes du chaos, Lamartine, Méd. I, 7.

    Au moral. Le germe des vertus. Changer en germe de péché le fruit de la pénitence, Massillon, Or. fun. Villars. Il est certain que le passage de la succession de Bourgogne dans la maison d'Autriche a été, pendant plus de deux siècles, le principe d'une guerre presque continuelle, dont le germe n'est pas encore détruit, Duclos, Hist. Louis XI, Œuv. t. III, p. 145. dans POUGENS. S'il reste parmi vous le moindre germe d'aigreur ou de défiance, hâtez-vous de le détruire, Rousseau, Dédic. à la rép. de Genève.

    En germe, à l'état caché et prêt à se développer. Ces dissensions étaient en germe.

  • 7 Terme d'alchimie. Le mercure.

HISTORIQUE

XIIe s. E ne sera germe es vignes, Liber psalm. p. 241.

XIVe s. Cil germe est à toy necessaire, Comme à moy mesme pour tout faire, Nat. à l'alch. err. 63.

XVIe s. Les moles et faux germes, et autres choses monstrueuses, Paré, XVIII, 10. Tydeus a engendré de son germe Un fils qui n'a comme luy le cœur ferme, Amyot, Com. discern. le flatt. 58. [Les fourmis] rongent le bout [du grain de blé] par où le germe a coustume de sortir, Montaigne, II, 186.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « germe »

Du latin germen.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, gerne, gernon ; picard, germion ; wallon, germon ; namur. jaurnon ; Hainaut, gerne, gernon, jarnon ; provenç. germe, germ ; espagn. germen ; ital. germe ; du latin germen, pour gerbmen, la chose conçue, radical sanscrit grabh, garbh, concevoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « germe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
germe ʒɛrm

Évolution historique de l’usage du mot « germe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « germe »

  • Tout crime porte en soi une incapacité radicale et un germe de malheur : pratiquons donc le bien pour être heureux, et soyons justes pour être habiles. De François René de Chateaubriand / Mémoires d'outre-tombe
  • Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruits de lumière. De René Daumal / Poésie noire et poésie blanche
  • Toujours l'homme chez qui une pensée germe sur une autre pensée s'éloigne de son but, parce que l'une affaiblit l'élan de l'autre. De Dante
  • Si vie et mort joignent leurs doigts pour t'étrangler, Trop morte vie et mort trop vive, alors t'imposent De rejoindre en germe de fleur et grain de blé L'essentiel des choses. De Roger Rabiniaux / La fin de Pédonzigue
  • A quinze ans on ne sait pas grand-chose, on gobe encore, mais la graine de révolte germe doucement. De Bernard Giraudeau / Les Dames de nage
  • Le passé est un oeuf sans germe : tout ce qu’on peut en tirer c’est une omelette. De Frédéric Dard / Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • On porte en soi le germe de ses hontes, de ses lâchetés, de ses démissions, on les lègue aussi sûrement que les gènes. De Monique Corriveau / Compagnon du soleil
  • Tout au fond de votre coeur, un germe de tendresse n'attend qu'un sourire chaleureux pour se développer. De Roland Delisle
  • Il n'est pas d'oeuvre humaine qui ne contienne en germe, dans son sein, le principe de sa dissolution. De Eugène Viollet-le-Duc / Dictionnaire Raisonné de l'architecture française
  • Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe. De Jules Renard / Journal 1894 - 1904
  • Le germe d’un livre ce sont des lectures, plutôt que des expériences et des idées. De Gaétan Picon
  • Chaque difficulté porte en elle le germe d’un avantage équivalent ou supérieur. De Napoleon Hill / Le Pouvoir de la persuasion
  • Quiconque rêve d'une liberté sans limites et sans frein porte en soi le germe du fascisme, même s'il crie son antifascisme à tue-tête. De Maurice Schumann / Angoisse et certitude
  • Le hasard est un choix inconscient, heureux ou malheureux selon qu'on accepte ou rejette l'événement dont il est le germe. De Yvon Rivard / Mort et naissance de Christophe Ulric
  • Et de l’union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir où commencera pour le genre humain la vie universelle et que l’on appellera la paix de l’Europe. De Victor Hugo / Choses vues
  • Donna a passé le temps du confinement à Caen et sa surprise a été grande lorsqu’elle a retrouvé des germes géants sortir de ce sac de pommes de terre à son retour en ce début du mois de juin.  , Insolite. À Caen, des germes de pommes de terre géants font le buzz sur les réseaux sociaux | Liberté Caen
  • Pour une compréhension sophistiquée, le marché Poudre de germe de blé dégraissée est divisé en segments et sous-segments. Ce rapport propose également des données de haute technologie et des informations confirmables sur les usines de production utilisées dans l’examen de l’industrie Poudre de germe de blé dégraissée. Tous les points de données et collectent des informations sur le marché Poudre de germe de blé dégraissée sont représentés statistiquement sous la forme de tableaux et de graphiques pour donner une bonne compréhension des utilisateurs. Le rapport décrit l’ensemble du scénario de marché devant des éléments décisifs clés INFO DU CONTINENT, Effet de verrouillage COVID-19: Poudre de germe de blé dégraissée Marché 2020 avec opportunités et futures directives - INFO DU CONTINENT

Images d'illustration du mot « germe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • This illustration depicted a three-dimensional (3D), computer-generated image, of a group of Gram-positive, Corynebacterium diphtheriae, bacteria. The artistic recreation was based upon scanning electron microscopic (SEM) imagery. Photo de CDC via Unsplash
  • Produced by the National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), this highly magnified, digitally colorized scanning electron microscopic (SEM) image, revealed ultrastructural details at the site of interaction of numerous yellow colored, Middle East respiratory syndrome coronavirus (MERS-CoV) viral particles, located on the surface of a Vero E6 cell, which had been colorized blue. Photo de CDC via Unsplash
  • This is an electron microscopic image of the 1976 isolate of Ebola virus. The internal structures of the filamentous particle are visible, including the nucleocapsid and other structural viral proteins, and the outer viral envelope is covered with surface projections. The characteristic “6-shape” of the virus is evident. See PHIL 23185, for a black and white version of this image. Photo de CDC via Unsplash
  • This illustration, created at the Centers for Disease Control and Prevention (CDC), reveals ultrastructural morphology exhibited by coronaviruses. Note the spikes that adorn the outer surface of the virus, which impart the look of a corona surrounding the virion, when viewed electron microscopically. A novel coronavirus, named Severe Acute Respiratory Syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2), was identified as the cause of an outbreak of respiratory illness first detected in Wuhan, China in 2019. The illness caused by this virus has been named coronavirus disease 2019 (COVID-19). Photo de CDC via Unsplash
  • This illustration depicts a three-dimensional (3D), computer-generated image of a cluster of barrel-shaped, Clostridium perfringens bacteria. The artistic recreation was based upon scanning electron microscopic (SEM) imagery. See PHIL 21914, for another view of these microbes. Photo de CDC via Unsplash
  • Produced by the National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), this digitally colorized scanning electron microscopic (SEM) image depicts four, yellow colored, Group A Streptococcus (GAS), Streptococcus pyogenes bacteria, which were atop the surface of a human white blood cell (WBC), known as a neutrophil. Photo de CDC via Unsplash
  • This 1997 image depicts a digitally-colorized transmission electron microscopic (TEM) image of Avian Influenza A H5N1 viruses (seen in gold), grown in Madin-Darby Canine Kidney (MDCK) epithelial cells (seen in green) . Photo de CDC via Unsplash
  • Based on electron microscopic (EM) imagery, this three-dimensional (3D) illustration provides a graphical representation of a single norovirus virion, set against a beige background. The different colors represent different regions of the organism’s outer protein shell, or capsid. Photo de CDC via Unsplash
  • Healthy Soup Photo de Henrique Félix via Unsplash
  • This young boy was shown in the process of properly washing his hands at his kitchen sink, briskly rubbing his soapy hands together under fresh running tap water, in order to remove germs, and contaminants, thereby, reducing the spread of pathogens, and his ingestion of environmental chemicals or toxins. Children are taught to recite the Happy Birthday song, during hand washing, allotting enough time to completely clean their hands. Photo de CDC via Unsplash

Traductions du mot « germe »

Langue Traduction
Anglais germ
Espagnol germen
Italien germe
Allemand keim
Chinois 细菌
Arabe جرثومة
Portugais germe
Russe микроб
Japonais 胚芽
Basque ernamuina
Corse germe
Source : Google Translate API

Synonymes de « germe »

Source : synonymes de germe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « germe »

Partager