La langue française

Virus

Définitions du mot « virus »

Trésor de la Langue Française informatisé

VIRUS, subst. masc.

A. − MÉD., vx. Substance organique (pus, salive, etc.) susceptible de transmettre une maladie. L'anatomie pathologique elle-même ne doit pas seulement comprendre les tissus hétérologues et leurs formes, mais surtout leurs propriétés; les virus, les venins, les liquides altérés, tout cela est de l'anatomie pathologique (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 169).
B. − BIOLOGIE
1. Vieilli. Germe pathogène. Virus du charbon, de la rage, de la variole; virus siphylitique, vénérien. Singes (...) rendus convenablement résistants à l'infection tuberculeuse par des inoculations préalables de virus très atténués, mais vivants (Calmette, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 210).V. inoculer A ex. de Pasteur et de Vialar.
Virus filtrant. Synon. vieilli de virus (infra B 2).V. filtrant ex. 4.
2. Microorganisme infectieux, invisible au microscope optique, traversant les filtres qui arrêtent habituellement les bactéries dont il se distingue essentiellement par le fait qu'il ne possède qu'un seul type d'acide nucléique ARN ou ADN, lequel modifie le patrimoine génétique de la cellule infectée (d'apr. GDEL). Synon. vieillis ultravirus (v. ultra- II B 1), virus filtrant (supra B 1).Virus cancérogène, oncogène. La découverte des grosses molécules à propriétés de virus nous rend un peu plus aisément concevable cette évolution de la matière inerte en matière vivante (J. Rostand, Genèse vie, 1943, p. 195).V. bactérie ex. 6.
3. Virus(-)vaccin. ,,Virus suffisamment atténué, quel que soit le mode d'obtention de cette atténuation, pour être employé comme un vaccin préventif`` (Villemin 1975).
C. − Au fig.
1. Source de contagion morale. Ces âmes stérilisées paraissaient des ferments d'indiscipline, des virus d'orgueil (Giraudoux, Bella, 1926, p. 26).
2. Goût très prononcé, tendance irrésistible pour telle activité ou telle attitude. Au mois de février 1975 le chantier est investi. L'occupation va se poursuivre neuf mois. Neuf mois durant lesquels des milliers de gens vont passer par là et prendre le virus anti-nucléaire (Le Point, 21 mars 1977, p. 95, col. 3).
D. − INFORMAT. ,,Introduction d'une erreur grave glissée volontairement par malveillance dans un logiciel, afin de détruire de façon irréversible des données fichiers ou système d'exploitation`` (Maillet 1993).
Prononc. et Orth.: [viʀys]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1478 « substance qui recèle l'agent du contage et est capable de transmettre la maladie » (Le Guidon en françois d'apr. Sigurs, p. 79 et p. 423); 1575 (A. Paré, Œuvres compl., éd. J.-Fr. Malgaigne, t. 2, p. 531a: virus verollique; t. 3, p. 307a: virus [de la rage]); 2. 1812 virus vaccin (Mozin-Biber, s.v. vaccin); 1880 « microorganisme infectieux » (Pasteur, Sur les maladies virulentes ds C.r. de l'Ac. des sc., t. 90, p. 244: un virus très virulent [...] le virus atténué); 1918 virus filtrants (Lar. mens., p. 380); 1921 ultravirus (C. Levaditi, P. Harvier et S. Nicolau, Conception étiologique de l'encéphalite épidémique ds C.r. des séances et mém. de la Sté de biol., t. 85, p. 214 [séance du 2 juill.]: nous désignerons cette première variété sous le nom d'« ultravirus kératogène salivaire »). B. 1. 1793 fig. « principe moral de contagion » (doc. du 23 avr. ds Aulard, Rec. des Actes du Comité de Salut Public, t. 3, p. 418 ds Brunot t. 10, p. 85, note 10: [les communes] les plus infectées de ce virus); 2. 1925 « goût très vif, excessif pour quelque chose, passion » (Du Bos, Journal, p. 277: Valéry, il a le virus académique: c'est devenu chez lui une idée fixe); 1966 (Le Figaro, 3 déc. ds Gilb. 1971: j'ai attrapé le virus du cinéma); 1988 informat. (01 Informatique, 11 janv., p. 14 e). Mot lat. virus « suc, jus, humeur; venin, poison; mauvaise odeur, puanteur, infection ». Au sens A 2 (virus filtrants), cf. angl. filterable virus (1912 ds NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.: 140. Bbg. Mazière (Fr.). Le Dict. et les termes Cah. Lexicol. 1981, no39, p. 102. − Quem. DDL t. 31.

Wiktionnaire

Nom commun

virus \vi.ʁys\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Désuet) Agent infectieux.
    • La supposition d’un virus morbilleux et de la contagion de la rougeole conduisit un Anglais célèbre, le docteur Home, à tenter l’inoculation de cette maladie. — (Dictionnaire des sciences médicales, vol. 49, C.-L.-F. Panckoucke, Paris, 1820, page 162)
  2. (Biologie) Entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier.
    • La plaie doit faire immédiatement l’objet d’un lavage prolongé à l’eau et au savon, ce qui permettra d’éliminer la salive, de diluer le virus et de détruire son pouvoir infectieux par l’effet virocide du savon. — (Brenda Bare & Suzanne Smeltzer, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie, vol. 5 : Système immunitaire et tégumentaire, De Boeck Supérieur, 1994, page 1704)
    • Étant donné la simplicité de leur constitution, réduite le plus souvent à un simple support génétique, les virus ne peuvent se multiplier qu’en occupant les cellules vivantes d’organismes plus complexes dont ils « piratent » le métabolisme cellulaire à leur profit. Ainsi, le virus « ordonne » alors à la cellule qu’il a envahie de synthétiser de nombreuses autres copies de ce même virus. La cellule peut ou non être détruite lorsque les nouveaux virus sont libérés pour aller envahir d’autres cellules. — (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, volume 1. Généralités, Coll. Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 42)
  3. (Par extension) Agent contaminant.
    1. (Informatique) Logiciel malveillant écrit dans le but de se dupliquer sur d’autres ordinateurs, afin de provoquer des pertes de données ou encore le « plantage » du système d’exploitation sur les ordinateurs contaminés, ou même des dégâts matériels : « crash » du disque dur, voire « flashage » de la carte mère, ce qui met l’ordinateur totalement hors-service.
  4. (Vieilli) (Médecine) Toxine, agent de contagion des maladies infectieuses.
  5. (Archaïsme) (Médecine) Venin des maux vénériens.
    • J’ai établi […] que ce n’est pas prouver la non existence du virus vénérien que de prétendre, de démontrer même que la syphilis ne vient pas du Nouveau-Monde, qu’elle n’a pas été apportée d’Italie, qu’on la connaissait à Paris avant 1494 […] — (M. Richond des Brus, « De la non existence du virus vénérien », dans Journal général de médecine, de chirurgie et de pharmacie, tome 95, 34e de la nouvelle série, 1826, page 120)
  6. (Figuré) (Par analogie) (Péjoratif) Idée dangereuse qui se répand.
    • Il écrivait, dans cette langue extraordinaire que parlent les membres de la Ligue des Droits de l’homme : « J’espérais que l’Affaire nous aurait guéris définitivement de la malaria morale dont nous souffrons et qu’elle aurait nettoyé la conscience répu­blicaine du virus clérical dont elle était imprégnée. Il n’en était rien. Nous sommes plus cléricaux que jamais ». — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VI, La Moralité de la violence, 1908)
  7. (Figuré) Grand intérêt ; passion.
    • J'ai été contaminé par le virus Friedrich, mais maintenant c'est en compagnie d'une vaste troupe de philosophes schleus et nordiques que j'achève de me désocialiser. — (Alexandre Lacroix, Quand j'étais nietzschéen, Éditions Flammarion, 2009, chap. 36)
    • Critique et historien du cinéma, pédagogue et conférencier, compagnon de route de la Nouvelle Vague, le grand œuvre de Jean Douchet n’est autre que cet acte de transmission, sa facilité à inoculer le virus du cinéma à quiconque l’écoutait. — (Mathieu Macheret, Compagnon de route de la Nouvelle Vague, Jean Douchet est mort, Le Monde. Mis en ligne le 22 novembre 2019)
    • Elle s’est hasardée à l’intérieur de ma chambre, comme si elle craignait que le décor ne s’anime et l’attaque, ou lui transmette le virus de la geekitude, ou quelque chose du genre. — (Don Zolidis, Les sept ruptures d'Amy et Craig, Éditions de la Martinière jeunesse, 2018, chap. 15)

Nom commun

virus

  1. Virus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VIRUS. (On prononce l'S.) n. m.
T. de Médecine emprunté du latin. Toxine, agent de contagion des maladies infectieuses. Le virus de la rage. Fig., Le virus de l'anarchie.

Littré (1872-1877)

VIRUS (vi-rus') s. m.
  • Terme de médecine. Principe de transmission de plusieurs maladies contagieuses. Le virus syphilitique. Le virus variolique. Le virus vaccin. Le virus de la rage.

HISTORIQUE

XVIe s. Et est vraysemblable que le virus et venenosité prend issue par l'ulcere fait dudit seton, Paré, VIII, 25. De l'ulcere chancreuse sort un virus puant et fetide, Paré, XI, 3.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VIRUS. Ajoutez :
2 Fig. Virus pénitentiaire, démoralisation que se communiquent les condamnés dans les prisons. À cette contagion de ce qu'on a appelé le virus pénitentiaire, il n'y avait qu'un remède efficace à opposer, l'isolement, Bérenger, Rapport, dans Journal des Débats, 29 janv. 1877, 2e page, 4e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « virus »

(Date à préciser) Du latin virus (« poison, toxine »).
(Informatique) (Date à préciser) Terme inventé par Leonard Adleman en 1983 (en anglais) [1]. Chaque virus découvert reçoit un nom propre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin virus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. virus, suc, bave, poison ; sanscr. visha ; grec ἱός.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « virus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
virus virys

Citations contenant le mot « virus »

  • Ne sous-estimez pas les petits adversaires : un lion se voit, pas un virus. De Anonyme
  • Le virus est le dernier prédateur de l’homme. De Robin Cook / Outbreak
  • Attention au virus de l'intelligence artificielle. La représentation parfaite endort le cerveau. De Serge Bouchard / Le Devoir - 26 Mars 2001
  • Peut-être qu’un jour, on découvrira que la bêtise n’est rien d’autre qu’un virus. De Jacques Sternberg
  • Dans un monde où l'information est une arme et où elle constitue même le code de la vie, la rumeur agit comme un virus, le pire de tous car il détruit les défenses immunitaires de sa victime. De Jacques Attali / Europe(s)
  • Il n’est pas encore parti que l’on se demande déjà s’il va revenir : le SARS-CoV-2, virus responsable de la pandémie du Covid-19, fait actuellement l’objet de nombreuses études de modélisation pour déterminer s’il provoquera une deuxième, voire une troisième vague épidémique, alors même que la première n’est pas terminée. Deviendra-t-il à terme un virus saisonnier comme la grippe ? Parce que le SARS-CoV-2 n’a pas été étudié sous toutes les saisons et tous les climats, on tente de répondre à ces questions par analogie avec d’autres coronavirus. Pour l’instant, aucune étude n’y a apporté de réponse claire et tranchée, mais des hypothèses plus ou moins probables peuvent déjà être formulées. Un virologue et deux épidémiologistes s’essaient à l’exercice difficile de l’anticipation. Inserm - La science pour la santé, SARS-CoV-2 : Un futur virus saisonnier ? | Inserm - La science pour la santé
  • Plus de 18 millions de personnes ont été contaminées par le coronavirus depuis son apparition en Chine, et la pandémie continue de progresser dans le monde, particulièrement aux Etats-Unis et en Amérique latine, et de ravager le secteur du tourisme. La remontée des contagions a conduit dans plusieurs pays à de nouvelles mesures de restrictions, comme à Melbourne, la deuxième ville d'Australie, placée dimanche sous couvre-feu pour six semaines.  ladepeche.fr, Covid-19 : plus de 18 millions de personnes contaminées par le virus - ladepeche.fr
  • Grâce à un processus chimique, les scientifiques tuent le virus pour travailler sur un virus inactif. "Il va juste rester l'enveloppe du virus qui va servir au système immunitaire à la reconnaissance de ce virus et à générer les anticorps qui vont protéger le vacciné. Mais il n'y aura plus l'intérieur, la machine qui fait que ce virus va pouvoir se répliquer", poursuit Fabien Perugi. Franceinfo, "Dans cette flasque vous avez pas loin d'un milliard de virus" : une biotech nantaise espère mettre au point un vaccin contre le Covid-19
  • Coronavirus : la progressive instauration du port du masque Franceinfo, Franceinfo - Actualités en temps réel et info en direct
  • Depuis plusieurs mois, de nombreuses stratégies pour lutter contre la pandémie de coronavirus ont été évoquées. Ces derniers jours, celle évoquée par le professeur Éric Caumes a fait grand bruit. Le chef de service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière (Paris) a émis l’hypothèse de laisser les jeunes se contaminer entre eux pour "participer à l’immunité collective" afin de la rendre "plus importante à la rentrée". LCI, "Les jeunes ne sont pas épargnés et transmettent le virus", rappelle le Pr Casalino sur LCI | LCI
  • Le virus "s'est extraordinairement répandu. Il est présent aussi bien dans les zones rurales qu'urbaines", a-t-elle dit, prévenant "tous ceux qui vivent en zone rurale (que) vous n'êtes pas à l'abri ou protégé contre ce virus". Respecter les instructions sanitaires comme le port du masque, les mesures d'hygiène et la distanciation sociale est crucial, a-t-elle insisté.  LCI, Le virus "s'est extraordinairement répandu" : les Etats-Unis face à une "nouvelle phase" de l'épidémie | LCI
  • La pandémie de coronavirus sera "probablement très longue", a prévenu, dans une nouvelle alerte donnée le samedi 1er août, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), alors que plus de 18 millions de personnes ont été contaminées dans le monde. La preuve en France, où de plus en plus de villes imposent le port du masque même en extérieur. Dans le département de la Mayenne, où la situation est la plus critique du pays, 69 communes seront concernées, dès ce lundi 3 août. LCI, "Mieux vaut être masqués que confinés" : 69 communes de Mayenne imposent le masque dans la rue | LCI
  • "Comme j'ai l'habitude de la dire, le virus n'est pas en vacances, nous non plus", a poursuivi le chef du gouvernement. "J'appelle chaque Française, chaque Français, chaque personne, à rester très vigilant car la lutte contre ce virus, la lutte contre cette maladie, dépend bien sûr de l'Etat, bien sûr des collectivités locales, bien sûr de toutes les institutions qui sont mobilisées, mais dépend aussi de chacune et chacun d'entre nous", a également rappelé Jean Castex. Le Premier ministre a appelé la population à se "protéger contre ce virus, surtout sans faire arrêter la vie économique net la vie sociale, c'est-à-dire en évitant la perspective d'un reconfinement généralisé". Dans certaines régions, "on constate une progression des données de l'épidémie qui doit nous conduire à être plus que jamais attentifs, et c'est le cas", a insisté Jean Castex, qui n'a répondu à aucune question. Il s'est félicité des 14.000 tests déjà effectués dans la métropole de Lille, qui fait face à un regain de cas de Covid-19. "Il faut poursuivre, aller dans les endroits où des clusters sont susceptibles d'apparaître", a-t-il toutefois prévenu. "J'appelle chaque Français à rester très vigilant car la lutte contre le virus dépend bien sûr de l'Etat, des collectivités locales, des institutions, mais aussi de chacun d'entre nous", a-t-il insisté. Dans la métropole lilloise, qui compte 95 communes regroupant 1,2 million d'habitants, le taux de positivité atteint 3%, un niveau "trois fois plus élevé que dans le reste du département", et le taux d'incidence s'établit désormais à 38 personnes contaminées pour 100.000 habitants contre 17 deux semaines plus tôt.   Orange Actualités, "Le virus n'est pas en vacances, nous non plus", martèle Jean Castex
  • « Sur base du nombre de nouvelles infections pour 100.000 habitants, on voit que le virus circule intensément sur tout le territoire. On observe pas moins de 13 communes où le chiffre de 100 personnes par 100.000, soit une personne sur 1.000, est infectée. » Le Soir, Coronavirus: «Le virus circule intensivement sur tout le territoire», précise le centre de crise - Le Soir

Images d'illustration du mot « virus »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « virus »

Langue Traduction
Anglais virus
Espagnol virus
Italien virus
Allemand virus
Chinois 病毒
Arabe الفيروس
Portugais vírus
Russe вирус
Japonais ウイルス
Basque birus
Corse virus
Source : Google Translate API

Synonymes de « virus »

Source : synonymes de virus sur lebonsynonyme.fr

Virus

Retour au sommaire ➦

Partager