Mesurer : définition de mesurer


Mesurer : définition du Wiktionnaire

Verbe

mesurer \mə.zy.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se mesurer)

  1. Chercher à connaître, ou déterminer une quantité par le moyen d’une mesure.
    • On nomme baromètres des instruments propres à mesurer la pression atmosphérique. Dans les baromètres ordinaires, cette pression est mesurée par la hauteur d’une colonne de mercure dans un tube de verre, comme dans l’expérience de Torricelli ; […]. — (Adolphe Ganot, Traité élémentaire de physique expérimentale et appliquée et de météorologie, Paris : chez l'auteur, 7e éd., 1857, page 118)
    • (Figuré)Le ministre mesurera le degré d’adhésion de la population à son plan avant de le mettre en œuvre.
    • (Figuré)Le seul recours contre le temps est de le mesurer à ce double pas, comme ceux qui ont affaire personnellement à lui, les sentinelles, les officiers de quart. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  2. (Intransitif) Proportionner.
    • Mesurer ses dépenses à son revenu, sur son revenu.
    • Mesurer ses entreprises à ses forces.
  3. Régler avec sagesse, avec circonspection.
    • L'odeur de l’ambre solaire avait curieusement un effet aphrodisiaque sur Albert qui devenait infernal. Moi, je mesurais mes élans car je détestais prendre un râteau. — (Michel Charton, Chronique ordinaire d'un baby-boomer, Éditions du Panthéon, 2015)
    • Il n’entreprend rien sans avoir bien mesuré toutes choses.
    • Prenez garde à ce que vous direz, mesurez vos paroles.
  4. (Intransitif) Avoir comme mesure.
    • Romain avait 22 ans ; il mesurait exactement un mètre soixante-quatorze, il était même arrivé à atteindre un mètre soixante-quinze sous la toise du conseil de révision, en respirant profondément et en se tenant très droit. — (Guy Marchand, Le soleil des enfants perdus, Éditions Neige/Ginkgo éditeur, 2011, chap. 1)
  5. (Pronominal) Lutter contre ; se comparer à ; vouloir s’égaler à.
    • Elles en font des chasseresses audacieuses comme elles-mêmes, des guerrières qui se mesurent sans crainte avec les grands fauves, […]. — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
    • Le fils a besoin du père pour contenir sa violence débordante et pour se mesurer à lui. — (Jean Monbourquette, La violence des hommes, Novalis/Bayard, 2006)
    • Montréal ne gagne rien à se mesurer à Toronto — (Le Devoir, 4 septembre 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mesurer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MESURER. v. tr.
Chercher à connaître, ou Déterminer une quantité par le moyen d'une mesure. Mesurer un espace, un champ. Mesurer au mètre, au litre. Mesurer du blé, du vin, du bois. Mesurer la distance d'un lieu à un autre. Mesurer une colonne. Par extension, Mesurer son élan. Mesurer son coup. Mesurer des yeux, Juger, à la simple vue, de la distance ou de la grandeur d'un objet. Fig., Mesurer quelqu'un des yeux, du regard, Le regarder de la tête aux pieds, par manière de menace ou de provocation. Les deux adversaires se sont mesurés du regard. Fig., Mesurer ses forces contre quelqu'un, Faire preuve de ses forces contre celles d'une autre personne. Se mesurer avec quelqu'un, Lutter contre lui; se comparer à lui, vouloir s'égaler à lui. Il ne faut pas se mesurer avec son maître. Ce n'est pas à vous de vous mesurer avec lui. Fig., Mesurer les autres à son aune, Juger des sentiments d'autrui par les siens. Cela se dit surtout au sens péjoratif. Il est vieux. Prov. et fig., À brebis tondue, Dieu mesure le vent. Voyez BREBIS.

MESURER se dit aussi de la Chose dont on évalue les dimensions et signifie Avoir comme mesure. La Tour Eiffel mesure trois cents mètres de haut.

MESURER signifie, au figuré, Proportionner. Mesurer ses dépenses à son revenu, sur son revenu. Mesurer ses entreprises à ses forces. Il signifie encore, figurément, Régler avec sagesse, avec circonspection. Il n'entreprend rien sans avoir bien mesuré toutes choses. Prenez garde à ce que vous direz, mesurez bien vos expressions. Termes peu mesurés. Ton mesuré.

Mesurer : définition du Littré (1872-1877)

MESURER (me-zu-ré) v. a.
  • 1Chercher à connaître une quantité par le moyen d'une mesure. Mesurer la largeur d'un fleuve. Mesurez ce tas de blé. Mesurer les degrés de froid, de chaleur. On sent couler le temps, on le mesure, Pascal, Pensées, t. I, p. 291, édit. LAHURE. Aussitôt qu'on cesse pour nous de compter les heures, et de mesurer notre vie par les jours et par les années, Bossuet, Duch. d'Orl. Tout est vanité sous le soleil, c'est-à-dire tout ce qui est mesuré par les années, Bossuet, ib. N'est-ce pas l'homme enfin dont l'art audacieux, Dans le tour d'un compas, a mesuré les cieux ? Boileau, Sat. VIII. Ils [les rois] se sont presque toujours plus appliqués à ravager le monde qu'à le mesurer, Voltaire, Dict. phil. Géographie. La ligne ne peut être mesurée que par la ligne ; il en est de même de la surface et du solide : il faut une surface et un solide pour les mesurer, Buffon, Ess. arithm. mor. Ô Architas, vous qui avez mesuré le globe, qu'êtes-vous ? un peu de cendre, Diderot, Mém. t. IV, p. 157, dans POUGENS. Il est là [sous la pierre sépulcrale] !… sous trois pas un enfant le mesure, Lamartine, Nouv. médit. Bonaparte.

    Absolument. Mesurer, c'est appliquer successivement sur toutes les parties d'une grandeur une grandeur déterminée, Condillac, Art de rais. I, 2. Chercher des rapports ou mesurer, c'est la même chose, Condillac, Log. I, 5.

    Terme de construction. Mesurer par équarrissement, prendre, pour le volume d'une pierre ou d'une pièce de bois taillée de forme irrégulière, le parallélépipède rectangle dans lequel elle serait inscrite.

    Fig. et familièrement. Mesurer les autres à son aune, juger des vertus et des vices d'autrui par les vertus et les vices qu'on a (cela se dit plus ordinairement en mal qu'en bien). Le Seigneur dit qu'on sera mesuré à la même mesure qu'on a mesuré les autres, c'est-à-dire que la pareille nous sera rendue.

    Dans un sens analogue, mesurer quelque chose de grand à la longueur de son bras, s'en faire une trop petite idée. Nous qui mesurons la terre à la longueur de nos bras, Béranger, Myrmid.

    Fig. Ne pas mesurer son verre, se griser, boire plus que de raison.

  • 2Mesurer, vendre, donner à la mesure. Mesurez-moi un litre de pommes de terre.

    Fig. On dirait que le ciel aux cœurs plus magnanimes Mesure plus de maux, Lamartine, Médit. I, 14.

    Fig. Voilà le boisseau où on les mesure, se dit des choses sur lesquelles il y a contestation, en montrant la règle qui décide la chose.

  • 3Mesurer, avec un nom de mesure pour sujet, se dit des dimensions, de la durée des choses. Pendant deux mille deux cents ans qui ont mesuré sa durée [de Jérusalem], Bossuet, Sermons, Bonté et rigueur de Dieu, 2.

    On peut, avec un sens analogue, faire de l'objet mesuré le sujet, et de la mesure le régime. C'est [le sépulcre d'Absalon] une masse carrée mesurant huit pas sur chaque face, Chateaubriand, Itin. 4e part.

  • 4Mesurer des yeux ou avec les yeux, évaluer par le moyen des yeux la distance ou la grandeur d'un objet. Mesurer des yeux la hauteur d'une tour.

    Fig. Mesurer un homme des yeux, le regarder avec attention depuis les pieds jusqu'à la tête, pour l'examiner, pour en juger, et même pour le provoquer, pour l'attaquer. Je la voyais qui me mesurait depuis les pieds jusqu'à la tête, Marivaux, Pays. parv. 3e part.

  • 5Mesurer les épées, constater, dans un combat singulier, que les épées des adversaires sont de même longueur.

    Par extension. Mesurer son épée avec quelqu'un, avec celle de quelqu'un, se battre avec lui. Il se méprend pourtant, s'il pense qu'aujourd'hui Nous daignions mesurer notre épée avec lui, Corneille, D. Sanche, I, 5.

    On dit de même : mesurer ses armes. En Castille, avec lui, j'ai mesuré mes armes, Voltaire, D. Pèdre, III, 4.

    Mesurer ses forces contre quelqu'un, faire épreuve de ses forces contre les siennes. Sans mesurer nos forces avec celles des ennemis, Bossuet, Hist. II, 8.

  • 6Mesurer la terre, produire en tombant sur la terre une empreinte égale à notre corps, et, par conséquent, tomber. Les guerriers de ce coup vont mesurer la terre, Boileau, Lutrin, V.
  • 7 Terme de vénerie. Mesurer une forêt, se dit en parlant d'une bête qui la traverse d'un bout à l'autre.
  • 8Mesurer se dit des vers. Lui-même [Apollon] en [du sonnet] mesura le nombre et la cadence, Boileau, Art p. II.
  • 9 Fig. Partager, régler comme avec une mesure. Il [le jeune Grignan] partit à Noël… il reviendra dimanche ; le chevalier a mesuré tous ses jours, Sévigné, 27 déc. 1688.
  • 10 Fig. Faire, comme avec une mesure, des appréciations morales ou intellectuelles. Et mesurant sa faute à la peine d'autrui, Malherbe, I, 4. Croyons que la justice aussi bien que la miséricorde de Dieu ne veulent pas être mesurées sur celles des hommes, Bossuet, Hist. II, 1. Que je méprise ces philosophes qui, mesurant les conseils de Dieu à leurs pensées, ne le font auteur que d'un certain ordre général ! Bossuet, Mar.-Thér. Est-ce au pied du savoir qu'on mesure les hommes ? Boileau, Sat. VIII. Je sais de vos présents mesurer la grandeur, Racine, Brit. II, 3. Mes yeux s'ouvrent enfin, la raison m'est rendue Pour mesurer l'abîme où je suis descendue, Delavigne, Vêp. sicil. IV, 1.
  • 11 Fig. Proportionner. Tel, et plus épouvantable, S'en allait ce conquérant, à son pouvoir indomptable Sa colère mesurant, Malherbe, II, 2. Le ciel, qui mieux que nous connaît ce que nous sommes, Mesure ses faveurs au mérite des hommes, Corneille, Andromède, V, 2. Les mystères qu'ils prétendaient mesurer à nos faibles conceptions, Bossuet, Hist. II, 12. Ainsi, sans m'aveugler d'une vaine manie, Je mesure mon vol à mon faible génie, Boileau, Disc. au roi. Si pourtant à l'offense on mesure la peine, Racine, Phèd. II, 5. On peut mesurer sa dépense sur son bien et sur son rang, Massillon, Carême, Élus. Mesurez là-dessus ce que vous en devez donner au monde, Massillon, Carême, Temps.
  • 12Régler, déterminer. Il n'entreprend rien sans avoir mesuré toutes choses. Mesurez bien vos paroles, vos discours. Mesure tes conseils sur ma vaste puissance, Racine, Esth. II, 5.

    Mesurer vos expressions, vos paroles, parlez avec plus de réserve, de convenance.

  • 13Arranger avec une sorte de mesure, de ménagement. Si vous aviez vu la violente contorsion que cet éclat de bombe fit à son épée [du jeune Grignan], et combien il s'en est peu fallu qu'il n'ait été tué, vous admireriez l'adresse et la justesse de la main qui a mesuré ce coup, Sévigné, 19 déc. 1688. J'ai tremblé d'un éclat de bombe qui a aplati la garde de l'épée du petit Grignan sur sa hanche ; il fallait que ce coup fût bien mesuré ; car entre la contusion et être tué, il y avait fort peu à dire, Sévigné, 9 déc. 1688.
  • 14Mesurer un coup, le porter de manière à atteindre ce qui est visé. Il le lança [son dard] avec tant de fureur, qu'il ne put mesurer son coup, Fénelon, Tél. XVI.
  • 15Se mesurer, v. réfl. Être mesuré. En tant qu'il [le temps] se mesure en lui-même par heures, par jours, par mois, par années, Bossuet, Yolande de Monterby. Votre être [Dieu] éternellement immuable ni ne s'écoule, ni ne se change, ni ne se mesure, Bossuet, Sermons, la Mort, 1. Tout ce qui se mesure, finit ; et tout ce qui est né pour finir, n'est pas tout à fait sorti du néant où il est sitôt replongé, Bossuet, Duch. d'Orl.

    Être apprécié. Votre puissance doit se mesurer par le nombre des hommes, Fénelon, Tél. XI.

    Être proportionné. Nous voulons qu'elle [la sagesse divine] se mesure à nos intérêts, et qu'elle se renferme dans nos pensées, Bossuet, Sermons, Culte dû à Dieu, I. Séjour des feux vengeurs, épouvantable abîme, Où les peines sans fin se mesurent au crime, Delille, Parad. perdu, I.

    Être réglé d'après le nombre oratoire. Pour être attentif à la parole de l'Évangile, il ne faut pas ramasser son attention au lieu où se mesurent les périodes, mais au lieu où se règlent les mœurs, Bossuet, Sermons, Parole de Dieu, 2.

  • 16Se mesurer, ne pas s'estimer plus qu'on ne doit. Une hardiesse sage et réglée… qui se mesure avec ses forces, qui entreprend des choses difficiles, et ne tente pas les impossibles, Fléchier, Turenne. C'est un homme qui ne se mesure point, qui ne se connaît point ; son caractère est de ne savoir pas se renfermer dans celui qui lui est propre, La Bruyère, XI. Je suis une bourgeoise Qui sais me mesurer justement à ma toise, Regnard, le Joueur, II, 14.

    Se mesurer des yeux, se considérer l'un l'autre attentivement, soit pour s'examiner réciproquement, soit pour se provoquer. L'un et l'autre rival, s'arrêtant au passage, Se mesure des yeux, s'observe, s'envisage, Boileau, Lutrin, V.

  • 17Se mesurer avec quelqu'un, lutter contre lui, se comparer à lui, vouloir s'égaler à lui. Te mesurer à moi ! qui t'a rendu si vain ? Toi qu'on n'a jamais vu les armes à la main, Corneille, Cid, II, 2. Par la même raison on dit que les personnes d'une condition médiocre ne doivent pas se mesurer avec les grands, c'est-à-dire vivre comme les grands, se comparer à eux, comme on compare une mesure avec ce qu'on veut mesurer, Dumarsais, Tropes, part. II, art. 10.

    Fig. Antisthène prenait en même temps que moi des leçons de Socrate : il était né triste et sévère, moi, gai et indulgent ; il proscrivit les plaisirs, et n'osa point se mesurer avec les passions qui nous jettent dans une douce langueur, Barthélemy, Anach. ch. 32.

    Se mesurer avec quelqu'un, se battre contre lui en duel ou autrement. Les menaces des Anglais et leur flotte toute prête à nous fermer le passage retinrent dans le port le fameux Duguai-Trouin, qui comptait bien se mesurer avec les maîtres des mers, Voltaire, Lett. Pr. roy. de Pr. 5 août 1738. Le prince a bien voulu lui faire l'honneur de se mesurer avec lui, Bachaumont, Mém. secrets, t. XXXIII, p. 146.

PROVERBE

À brebis tondue Dieu mesure le vent, c'est-à-dire Dieu nous envoie les afflictions selon la force que nous avons de les supporter, il proportionne les choses à notre faiblesse. [Dieu] qui mesure le vent pour la brebis tondue, Chateaubriand, Mart. X.

HISTORIQUE

XIe s. Grant demi piet mesurer i put hom, Ch. de Rol. CXII.

XIIe s. Entre dous alteus [autels] est cil piliers mesurez, Th. le mart. 148.

XIIIe s. …Je vueil lez moi te metes, Si te vueil proier et requerre Que nous mesurons à la terre, Quar de savoir sui mult engrant [désireux], Laquel de nous deux est plus grant, Rutebeuf, II, 163. Et quant nous venimes en l'ost, nous trouvasmes que il nous ot nos places mesurées, il son cors [lui-même en personne], là où nous logerions, Joinville, 278.

XIVe s. La dignité et la valeur de philosophie ne peut estre mesurée à pecunes, Oresme, Eth. 260.

XVIe s. Ny les hommes ny leurs vies ne se mesurent à l'aulne, Montaigne, I, 89. Des dames le vouloir n'est jamais mesuré, Qui d'une extreme ardeur tantost se passionne, Ronsard, 274. Crest aussi failli pour une escalade mal mesurée, D'Aubigné, Hist. II, 62. Les deux capitaines s'avancent chacun une pique au poing, lesquelles ils mesurerent aussi froidement qu'à un combat de barriere, D'Aubigné, ib. II, 466. Le roi mesurant son homme de loin…, Yver, p. 603. Qui mesure l'huile, il s'en oingt les doigts, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MESURER.
1Ajoutez :

Fig. Mesurer les côtes à quelqu'un, le battre à coups de bâton, de plat d'épée. Il lui prit son bâton, dont il lui mesura les côtes, de telle sorte…, Lalande, l'Anti-roman, Paris, 1633, I, p. 169.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mesurer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MESURER, v. act. (Géom.) Suivant la définition mathématique de ce mot, c’est prendre une certaine quantité, & exprimer les rapports que toutes les autres quantités de même genre ont avec celle-là.

Mais en prenant ce mot dans les sens populaire, c’est se servir d’une certaine mesure connue, & déterminer par là l’étendue précise, la quantité, ou capacité de quelque chose que ce soit. Voyez Mesure.

L’action de mesurer ou le mesurage en général fait l’objet de la partie pratique de la Géométrie. Voyez Géométrie. Les différentes portions d’étendue qu’on se propose de mesurer, ou auxquelles on applique la Géométrie pratique, font donner à cette science différens noms ; ainsi l’art de mesurer les lignes ou les quantités géométriques d’une seule dimension, s’appelle Longimétrie. Voyez Longimétrie.

Et quand ces lignes ne sont point paralleles à l’horison, ce même art prend alors le nom d’Altimétrie. Voyez Altimétrie. Et il s’appelle Nivellement, lorsqu’on ne se propose que de connoître la différence de hauteur verticale des deux extrémités de la ligne. Voyez Nivellement.

L’art de mesurer les surfaces reçoit aussi différens noms selon les différentes surfaces qu’on se propose de mesurer. Lorsque ce ne sont que des champs, on l’appelle alors Geodésie ou Arpentage. Lorsque ce sont d’autres superficies, il retient alors le nom générique d’art de mesurer. Voyez Géodésie & Arpentage.

Les instrumens dont on se sert dans cet art, sont la perche, la chaîne, le compas, le graphometre, la planchette, &c. Voyez Aire, Chaine, Compas, &c.

L’art de mesures les solides ou les quantités géométriques de trois dimensions, s’appelle Stéréométrie. Voyez Steréométrie. Et il prend le nom de Jaugeage, lorsqu’il a pour objet de mesurer les capacités des vaisseaux, ou les liqueurs que les vaisseaux contiennent. Voyez Jauge.

Par la définition du mot mesurer, suivant laquelle la mesure doit être homogene à la chose à mesurer, c’est à dire, de même genre qu’elle ; il est donc évident que dans le premier cas, ou lorsqu’il s’agit de mesurer des quantités d’une dimension, la mesure doit être une ligne, dans le second une surface, & dans le troisieme un solide. En effet une ligne, par exemple, ne sauroit mesurer une surface, puisque mesurer n’est autre chose qu’appliquer la quantité connue à l’inconnue, jusqu’à ce qu’à force de répétition, s’il en est besoin, l’une soit devenue égale à l’autre. Or les surfaces ont de la largeur & la ligne n’en a point ; &, si une ligne n’en a point, quarante, cinquante, soixante lignes n’en ont pas non plus : on a donc beau appliquer une ligne à une surface, elle ne pourra jamais lui devenir égale ou la mesurer ; & l’on prouvera évidemment de la même maniere, que les surfaces qui n’ont point de profondeur ne sauroient mesurer les solides qui en ont.

Nous voyons aussi par-là pourquoi la mesure naturelle de la circonférence d’un cercle est un arc, ou une partie de la circonférence de ce cercle. Voyez Arc. C’est qu’une ligne droite ne pouvant toucher une courbe qu’en un point, il est impossible qu’une droite soit appliquée immédiatement à une portion de cercle quelconque ; ce qui est pourtant nécessaire, afin qu’une grandeur puisse être la mesure d’une autre grandeur. C’est pourquoi les Géomètres ont divisé les cercles en 360 parties, ou petits arcs qu’on nomme degrés. Voyez Arc, Cercle & Degré

L’art de mesurer les triangles ou de parvenir à connoître les angles & les côtés inconnus d’un triangle, lorsqu’on y connoît déja ou les trois côtés, ou bien deux côtés & un angle, ou bien enfin un côté & deux angles, s’appelle Trigonométrie. Voyez Trigonométrie.

L’art de mesurer l’air, sa pression, son ressort, &c. s’appelle Aérométrie ou Pneumatique. Voyez Aérométrie & Pneumatique. Chambers. (E)

Mesurer, (Hydr.) on dit mesurer le courant d’une riviere, c’est le jauger, voyez Jauge ; mesurer le contenu d’un bassin, c’est le toiser. Voyez Toiser. (K)

Mesurer, c’est se servir d’une mesure certaine & connue pour déterminer & savoir précisément l’étendue, la grandeur, ou la quantité de quelque corps, ou la capacité de quelque vaisseau.

La jauge est l’art ou la maniere de mesurer toutes sortes de vaisseaux ou tonneaux à liqueurs, pour en connoître la capacité, c’est-à-dire le nombre de setiers ou de pintes qu’ils contiennent. Voyez Jauge.

Mesurer du blé, de l’avoine, de l’orge, du charbon, &c. c’est remplir plusieurs fois de ces choses une grande ou petite mesure fixée par la police & par les réglemens. On mesure cômble quand on en faîte le grain ou autre matiere seche sur la mesure ; & ras, quand on racle les bords ; en sorte que la chose mesurée n’excede pas les bords de la mesure.

En fait d’étoffes, de rubans, toiles, &c. on se sert plus ordinairement du mot auner, que de celui mesurer. Voyez Auner.

Dans le même sens, on dit en quelques endroits verger & canner, parce qu’on s’y sert de verges & de cannes. Voyez Verge & Canne. Dictionnaire de Commerce.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Mesurer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « mesurer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « mesurer »

Étymologie de mesurer - Littré

Provenç. et espagn. mesurar ; ital. mesurare ; du lat. mensurare (voy. MESURE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mesurer - Wiktionnaire

(fr) Du bas latin mensurare (« mesurer, estimer, évaluer »), dérivé de mensura (« mesure »), bien attesté à partir du IVe siècle, qui a évincé le classique metiri sauf dans la péninsule ibérique où l’espagnol et le portugais ont conservé le verbe devenu medir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mesurer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mesurer mœzyre play_arrow

Conjugaison du verbe « mesurer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe mesurer

Citations contenant le mot « mesurer »

  • La SNCF propose depuis mardi 21 juillet aux passagers qui le souhaitent de mesurer leur température corporelle à l’aide d’une caméra thermique installée à la Gare de Lyon, à Paris. Cette expérimentation, qui doit permettre à l’entreprise publique d’être mieux préparée en cas de deuxième vague, sera bientôt étendue à la Gare de l’Est et à la Gare Montparnasse. La Croix, Coronavirus : la SNCF propose à ses passagers de prendre leur température
  • Le rapport est une étude détaillée du marché Machines à mesurer les coordonnées qui aborde toutes les informations essentielles dont un nouveau marché entrant et les acteurs existants ont besoin pour mieux comprendre le marché. L’objectif principal de cette étude nommée marché Machines à mesurer les coordonnées est daider à une prise de décision stratégique fiable vis-à-vis des opportunités sur le marché Machines à mesurer les coordonnées. Il propose des comptes d’entreprises, des investisseurs industriels, et des secteurs d’activités avec des observations importantes pour améliorer la capacité de prise de décision. se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Thesneaklife, Étude du marché Machines à mesurer les coordonnées Mondial 2020 tenant compte de l’analyse des effets du coronavirus (COVID-19) par compagnies Aberlink, Accurate Gauging and Instruments Pvt. Ltd, ATTOTECH CO. LTD, Carl Zeiss Industrielle Messtechnik GmbH, COORD3 Industries srl – Thesneaklife
  • Le profilomètre 3D de la Série VR de Keyence permet de mesurer la forme, les contours et la rugosité en seulement quelques secondes. Selon Keyence, « ce système de mesure 3D à champ large change drastiquement les techniques de travail conventionnelles des services qualité et métrologie. L’acquisition de surfaces devient plus simple, plus fiable et plus rapide, et surtout, l’analyse des résultats est grandement facilitée grâce au panel d’outils tout à la fois puissants et intuitifs. Il suffit de placer la pièce sur la platine et la surface est balayée et mesurée en seulement 1 seconde. » Contrôles Essais Mesures, Un profilomètre 3D pour mesurer forme, contours et rugosité - Contrôles Essais Mesures
  • Ces critères couvrent bien l'étendue du domaine et sont un bon indicateur du sérieux d'un site. S'assurer que vos internautes seront réellement satisfaits nécessite de bien les mesurer. https://www.e-marketing.fr/, Comment mesurer l'expérience utilisateur pour Google ?
  • En s’inscrivant sur le site de Paris-2024, les amateurs pourront espérer être sélectionnés cet été pour participer à quelques défis comme celui de nager contre le champion olympique Florent Manaudou, disputer une partie de tennis de table en simultané face au numéro 1 français Simon Gauzy, ou se mesurer à la quadruple championne du monde de judo Clarisse Agbegnenou. Nord Littoral, Jeux olympiques : voulez-vous nager contre Florent Manaudou ou vous mesurer à Clarisse Agbegnenou?
  • Ce que peut la vertu d'un homme ne se doit pas mesurer par ses efforts, mais par son ordinaire. De Blaise Pascal
  • La renommée des grands hommes devrait toujours se mesurer aux moyens dont ils ont usé pour l'acquérir. De François de La Rochefoucauld / Réflexions ou sentences et maximes morales
  • Ne fais pas attention à ce que l’on écrit sur toi. Contente-toi de le mesurer. De Andy Warhol / The New York Times - 2 Septembre 1992
  • L'augmentation de la sagesse se laisse mesurer exactement d'après la diminution de bile. De Friedrich Nietzsche / Humain, trop humain
  • La justice consiste à mesurer la peine et la faute, et l'extrême justice est une injure. De Montesquieu
  • L’homme ne s’avise jamais de se mesurer à son cercueil, qui seul néanmoins le mesure au juste. De Jacques-Bénigne Bossuet / Sermon sur l’honneur - 24 Mars 1666
  • L'encre permet d'apprendre et mesurer les choses. De François Bayrou / On n'est pas couché, 24 janvier 2015
  • La parole est la soeur jumelle de la vision, elle est incapable de se mesurer. De Walt Whitman / Feuilles d'herbe
  • L'homme ne saurait connaître la loi, mesurer ses limites, qu'en passant outre. De Arthur Adamov / L'aveu
  • On ne peut mesurer la mer ; on ne peut sonder le coeur d'un homme. De Proverbe chinois
  • La grandeur d’un homme peut se mesurer à la grandeur des choses qui l’angoissent. De Anonyme
  • Quand vous voyez qui certaines femmes épousent, ça vous fait mesurer leur horreur du travail. De Helen Rowland
  • Baromètre : appareil servant à mesurer la température du temps. De Jean-Charles / La Foire aux cancres
  • Il faut mourir pour mesurer pleinement son degré de popularité. De Frédéric Dard
  • Misérable est l'amour qui se laisserait mesurer. William Shakespeare, Antoine et Cléopâtre, I, 1, Antoine Antony and Cleopatra, I, 1, Antony
  • Il faut être rond pour mesurer. Benjamin Péret, Le Grand Jeu, Passerelle du commandant , Gallimard

Images d'illustration du mot « mesurer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mesurer »

Langue Traduction
Corse misura
Basque neurri
Japonais 測る
Russe мера
Portugais a medida
Arabe قياس
Chinois 测量
Allemand messen
Italien misurare
Espagnol medir
Anglais measure
Source : Google Translate API

Synonymes de « mesurer »

Source : synonymes de mesurer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mesurer »


Mots similaires