Malmener : définition de malmener


Malmener : définition du Wiktionnaire

Verbe

malmener \mal.mə.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Maltraiter en paroles, en actions.
    • Il l’a bien malmené.
    • Les gendarmes ont grand tort de malmener les criminels. Sans eux, ils n'existeraient pas. — (Alphonse Allais, Les Pensées )
  2. Faire essuyer à quelqu’un un grand échec, une grande perte.
    • L’ennemi a bien malmené leur avant-garde.
    • On l’a fort malmené à ce jeu, dans ce procès.
  3. Faire subir un préjudice.
    • Il était venu la veille au soir, affolé, me prier d’intercéder pour un ami dont des chenapans avaient malmené la signature. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 327)
    • Partout dans le monde les manuels scolaires sont quelque peu malmenés, dans des sens divers : […] ; dans les pays riches, c'est le règne du « photocopillage » et dans les pays pauvres, les objectifs de mise à disposition d'un manuel par enfant sont loin d'être atteints.. — (François-Marie Gérard & Xavier Roegiers, « Introduction » de l'ouvrage Des manuels scolaires pour apprendre: Concevoir, évaluer, utiliser, De Boeck Supérieur, 2e éd., 2009, p. 7)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Malmener : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALMENER. v. tr.
Maltraiter en paroles, en actions. Il l'a bien malmené. Il signifie aussi Faire essuyer à quelqu'un un grand échec, une grande perte. L'ennemi a bien malmené leur avant-garde. On l'a fort malmené à ce jeu, dans ce procès.

Malmener : définition du Littré (1872-1877)

MALMENER (mal-me-né. La syllabe me prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je malmène, je malmènerai) v. a.
  • 1Mener durement, maltraiter de paroles ou d'actions. Le premier qui tomba sous ma plume fut rudement malmené dans une lettre à M. G., Rousseau, Conf. VIII.
  • 2 Par extension, faire éprouver un échec, une grande perte. L'ennemi a bien malmené l'avant-garde.

HISTORIQUE

XIIIe s. Par le païs molt [ils] se forvoient ; Homes et femes mal menoient, Lai de Melion. Et de faim et de froid [Berte] desprise et malmenée, Berte, CXV. Nouvieles li vinrent que Comain estoient entré en sa terre et Blachois, et moult malmenoient sa terre, H. de Valenciennes, II.

XVIe s. Les papes qui ont à bon escient maumené nos empereurs, Sleidan, p. 30. Nous ne sommes ingenieux qu'à nous malmener ; c'est le vray gibbier de la force de nostre esprit, Montaigne, III, 362.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Malmener : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « malmener » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « malmener »

Étymologie de malmener - Littré

Mal, et mener.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de malmener - Wiktionnaire

 Composé de mal et de mener.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malmener »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malmener malmœne play_arrow

Conjugaison du verbe « malmener »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe malmener

Citations contenant le mot « malmener »

  • « Il n’est plus temps d’appliquer des solutions provisoires et de présenter des excuses pour quelques " pommes pourries ". Il faut une réforme systémique de la police, une refonte de la politique du maintien de l’ordre aux États-Unis, qui permette de tourner la page et d’en finir avec l’usage de la force excessive et les exécutions extrajudiciaires de personnes noires. Les citoyen·ne·s ne devraient pas avoir peur de se faire malmener par les policiers qui ont pourtant prêté le serment de les protéger. Les membres des forces de l’ordre qui font usage d’une force excessive et se rendent responsables d’homicides illégaux doivent rendre compte de leurs actes, sans exception. » , États-Unis. Il faut mettre fin aux violences policières illégales contre les manifestations du mouvement Black Lives Matter | Amnesty International
  • L’an dernier, la compagnie a subi une perte de 69,2M$ et elle a affiché une insuffisance dans son fonds de roulement de 44,3M$. L’éclosion de la COVID-19 a continué, par la suite, à malmener les finances du groupe. Le Journal de Québec, Difficultés financières: Le Château à bout de souffle | JDQ
  • L’esprit de la compil est simple. On choisit une ville, Rouen, et douze des groupes les plus représentatifs pour offrir à l’auditeur leur ré-interprétation de Madonna. Le collectif explique : « Après avoir saccagé le Wicked Game de Chris Isaak en 2017, le collectif/label SOZA remet le couvert en 2020. Cette fois, ce ne sont pas cinq mais douze nuances de la Madone que la scène rouennaise va malmener avec plus ou moins de respect pour l’original. » , À Rouen un collectif musical propose "douze nuances de Madonna" | 76actu
  • De là, c’est la confusion. Alors que l’agresseur prend la fuite, Alex raconte se faire « malmener » par le petit groupe. Gazé à la bombe au poivre, il est ensuite poignardé au thorax, à quelques centimètres du cœur. , Bordeaux: poignardé pour avoir pris la défense d'une femme agressée sur les quais | Actu Bordeaux
  • Les gendarmes ont grand tort de malmener les criminels. Sans eux, ils n’existeraient pas. De Alphonse Allais / Le Chat noir - 11 Janvier 1890

Traductions du mot « malmener »

Langue Traduction
Corse manuale
Basque manhandle
Japonais マンハンドル
Russe избивать
Portugais maltratar
Arabe حرك باليد
Chinois 手把
Allemand hieven
Italien maltrattare
Espagnol maltratar
Anglais manhandle
Source : Google Translate API

Synonymes de « malmener »

Source : synonymes de malmener sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « malmener »


Mots similaires