La langue française

Bastonner

Sommaire

  • Définitions du mot bastonner
  • Phonétique de « bastonner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bastonner »
  • Citations contenant le mot « bastonner »
  • Traductions du mot « bastonner »
  • Synonymes de « bastonner »

Définitions du mot bastonner

Trésor de la Langue Française informatisé

BASTONNER, verbe.

Donner des coups de bâton.
Arg. Rosser, frapper :
1. Le comptable [du camp des transportés] a un nerf de bœuf et lève la pogne pour bastonner le gonce qui était affalé. A.-L. Dussort, Journal,1929-34, ms colligé par G. Esnault, 1953, p. 8.
Emploi pronom. Se bastonner. ,,Se colleter`` (Lyc., Aix, 1929; det..., Paris, 1941 dans Esn. 1966) :
2. Deux, trois fois par borgnio fallait qu'il se déguise en champion de boxe. Ça le dérangeait pas. Il aimait se bastonner (...) Il satonnait (...) drôlement! A. Le Breton, Razzia sur la Chnouf,1954, p. 64.
Prononc. − Dernière transcr. dans Land. 1834 : bâce-to-né.
Étymol. ET HIST. − V. bâtonner.
DÉR. 1.
Bastonnable, adj.,néol. Qui peut être soumis au châtiment de la bastonnade. 1reattest. v. bâtonner. Fréq. abs. littér. : 3.
2.
Bastonneur, subst. masc.Celui qui administre la bastonnade. ,,Ils [les solliciteurs] semblent garder sur leurs reins l'obscur souvenir des temps où les ronds-de-cuirs des Finances ajoutaient à leur emploi de publicains celui de bastonneurs officiels.`` (Morand, Bucarest,1935, p. 176). 1reattest. 1317 (Ord. de Phel. le Long, Mart., Thes., I, 1356 dans Gdf.); dér. de bâtonner* étymol. 2 a, suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Verbe

bastonner \bɑs.tɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bastonner)

  1. Donner la bastonnade. [1]
  2. (Populaire) Frapper quelqu'un.
    • Il m'a bastonné.
    • Le narrateur est un petit gars de 23 ans qui deale du shit sans grand succès, se fait bastonner, essaie d’exister […]. — (N. P., La Voie aux Chapitres : Cowboy Light, Le Canard Enchaîné, 5 juillet 2017, page 6)
  3. (Pronominal) (Populaire) Se battre, prendre part à une baston.
    • Ils se sont bastonnés toute la nuit dans le fond du bar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bastonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bastonner bastɔne

Évolution historique de l’usage du mot « bastonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bastonner »

  • La semaine dernière en France, on a ainsi pu voir la police applaudir à Nice et bastonner à Paris le personnel des hôpitaux dont on vénérait hier le travail pendant la pandémie mais qui manifeste aujourd’hui. On a aussi pu voir un ministre de l’intérieur qui tolérait une manifestation antiraciste illégale au nom de «l’émotion». Même chose en Suisse d’ailleurs, où des manifestations antiracistes, féministes ou pro-vélo ont pu se dérouler en toute illégalité uniquement parce que l’idéologie des pouvoirs en place les jugeait sympathiques. Qu’on soit d’accord sur le fond ne change rien à l’affaire: que penser d’un Etat qui exige de sa police qu’elle réprime sévèrement les uns et tolère sans broncher les écarts des autres? Et comment l’humble policier casqué dans sa fourgonnette blindée doit-il interpréter ces signaux brouillés? Les doubles standards et les injonctions contradictoires finissent toujours par faire des dégâts. , Flic, ce métier impossible | Agefi.com

Traductions du mot « bastonner »

Langue Traduction
Anglais be beaten
Espagnol apaleará
Italien picchiare
Allemand prügeln
Portugais um bom combate
Source : Google Translate API

Synonymes de « bastonner »

Source : synonymes de bastonner sur lebonsynonyme.fr
Partager