Tarabuster : définition de tarabuster


Tarabuster : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TARABUSTER, verbe trans.

A. − Qqn tarabuste qqn
1. Importuner ou contrarier quelqu'un par des interruptions, par des paroles déplaisantes; harceler par des questions, des demandes, des récriminations. Tu ne fais que me tarabuster pour des prunes. On n'a pas un instant de repos avec toi (Mérimée, Théâtre Cl. Gazul, 1825, p. 220).Moi j'étais toujours en route... Je tarabustais l'imprimeur... Je faisais sans cesse la navette! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 523).
2. Traiter rudement, houspiller, harceler. Des messieurs d'une importance incroyable jouent le rôle d'agents de police, bousculent les prêtres, tarabustent les pèlerins (Huysmans, Foules Lourdes, 1906, p. 127).La vieille bonne, qui lui dit que d'abord elle supportait assez mal d'être sans cesse tarabustée par ma tante (Gide, Journal, 1912, p. 365).
B. − Préoccuper vivement, causer du souci, du tracas. Synon. tracasser.
1. Qqc. tarabuste qqn.Poussée par mille je ne sais quoi qui m'ont tarabusté la tête, je me mis à courir par des sentiers qui coupaient au plus court (Balzac,Méd. camp.,1833,p. 259).Il était difficile de ne pas se sentir tant soit peu tarabusté par tous les mauvais bruits qui couraient depuis quelques jours (Romains, Hommes bonne vol., 1938, p. 6).
2. Empl. pronom. réfl. Qqn se tarabuste.Quand je coche quelques gaillardes un soir de bataille, je tourne le nez et m'endors tout soudain (...) sans me tarabuster comme toi (Arnoux,Abisag,1919,p. 182).
REM. 1.
Tabuster, verbe trans.,région. (Centre), synon. de tarabuster.Mais dans le même temps qu'elle allait le pousser et le tabuster peut-être en paroles, voilà que Madeleine se réveilla (Sand, Fr. le Champi, 1848, p. 128).Imaginez un garçon « à l'envers »: je le tabuste, et il fait le gros dos (Genevoix, Assassin, 1948, p. 111).
2.
Tarabustage, subst. masc.,hapax. Si je m'arrête, quel grabuge et tarabustage pour repartir! (Arnoux, Seigneur, 1955, p. 37).
Prononc. et Orth.: [taʀabyste], (il) tarabuste [-byst]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1358 dér. tarrabustis « agitation guerrière » (J. Le Bel, Chron., éd. J. Viard et E. Deprez, t. 1, p. 285)] mil. xvies. intrans. tarrabaster « donner des secousses » (La Confession Margot ds Anc. théâtre fr., t. 1, p. 374); 1562 tarabuster « faire du vacarme » (Bonivard, Source de l'idolâtrie, p. 3 ds Littré); 1611 trans. « tracasser, contrarier » (Cotgr.). Issu du croisement du m. fr. tabut « bruit, tumulte » (dep. 1400 ds Du Cange, s.v. tabussare), tabust « rixe, querelle » (1457, ibid.), tabuster « frapper » (1410, ibid.), se tabuter « se quereller » (1478, ibid.), prob. empr. à l'a. prov. tabust « bruit, tumulte » (dep. le xiiies., Girart de Roussillon, etc.) tabustar « faire du bruit » (id., Uc Faidit; v. M. Pfister, Lexikalische Untersuchungen zu Girart de Roussillon, p. 695), avec le rad. onomat. tar- (tarare1*, tarin1*); l'a. prov. est dér. du rad. onomat. tabb- (tabac2*). Voir FEW t. 13, 1, p. 107b et p. 110a. Fréq. abs. littér.: 25.

Tarabuster : définition du Wiktionnaire

Verbe

tarabuster \ta.ʁa.bys.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Molester quelqu’un, le déranger, le tracasser, le traiter rudement.
    • Asa s’est mis à bafouiller. Shed l’a tarabusté. Enfin quelqu’un qu’il pouvait se permettre de brimer. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Ma grand-mère le tance trop rudement et le frapperait trop, si je ne le défendais contre elle en faisant semblant de le tarabuster à sa place. — (George Sand [Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant], La Petite Fadette, Michel Lévy frères, Paris, 1849)
    • Allez ! j’étais toujours à temps sur la défensive et prêt à donner le compte aux plus malins qui seraient venus me tarabuster ! — (Jules Amédée Barbey d’Aurevilly, L’Ensorcelée)
  2. Se faire du souci.
    • — Vous tarabustez donc pas… Elle va venir tout à l’heure, votre tapette.
      Eugénie se leva, frémissante et grondante :
      — Qu’est-ce que vous avez dit, vous ?… Une tapette… ce chérubin ?… Répétez voir un peu ?… Et quand même… si ça lui fait plaisir à cet enfant… Il est assez joli pour ça… il est assez joli pour tout… vous savez ?
      — (Octave Mirbeau, Le Journal d’une femme de chambre, 1900, p. 370)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tarabuster : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TARABUSTER. v. tr.
Molester quelqu'un, le déranger, le tracasser, le traiter rudement. Il ne cesse de me tarabuster. Ne tarabustez pas cet enfant. Il est familier.

Tarabuster : définition du Littré (1872-1877)

TARABUSTER (ta-ra-bu-sté) v. a.
  • 1Importuner, contrarier par des interruptions fréquentes, du bruit, des discours à contre-temps. Qui est-ce qui vient me tarabuster ? Tu ne fais que tarabuster mon attention d'un endroit à un autre, Hamilton, Hist. de Perth. et Férand. dans le conte du Bélier.
  • 2Traiter rudement, tourmenter. Monsieur, si vous saviez comme il me tarabuste, Boursault, Fabl. d'És. III, 6. N'est-ce pas assez d'une année à se tarabuster l'esprit ? Du Cerceau, Poés. Valise du poëte. Votre amitié pour moi a la malice de tarabuster le marquis A…, et de lui faire sentir que quelquefois les plus grands seigneurs ne laissent pas d'être obligés de payer leurs dettes, Voltaire, Lett. Cideville, 25 nov. 1758. Ma mère, vous avez dans la tête quelque chose qui vous tarabuste, Élie Berthet, la Ferme de l'oseraie, XII.

HISTORIQUE

XVIe s. Ne m'en tabustez plus l'entendement, Rabelais, Garg. I, 6. Par Dieu, coquins, si vous me tabustez icy, je vous coupperai la teste à trestous, Rabelais, Pant. II, 18. Tarabuster, Cotgrave Il [le diable] se fouroit dedans [les idoles des païens], bruioit et tarabustoit quelquefoys, quelquefoys gectoit feu et flamme par la gueulle, Bonivard, Source de l'idolâtrie, p. 3.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TARABUSTER. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Si commencerent à assaillir grandement le chasteau, et ceulx de dedens à soy deffendre, tant qu'il y eut grand tarrabustis d'un costé et d'aultre, J. le Bel, Vrayes chroniques, t. I, p. 261. L'existence du substantif tarabustis fait foi pour le verbe, dont le Dictionnaire ne cite d'exemples que du XVIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tarabuster »

Étymologie de tarabuster - Littré

Forme extensive de tabuster ; génev. tarabusquer ; Berry, tabuser, tabuster. Comparez le provenç. tabust, vacarme, tabussar ; ital. tambussare, faire du bruit. Tabus est aussi dans Rabelais : Fagoteurs de tabus [incitateurs de querelles], Garg. I, 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tarabuster - Wiktionnaire

(Date à préciser) De l’ancien français tarabustis (« tumulte ») (1562) tarabuster « faire du vacarme » → voir tarabistouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tarabuster »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tarabuster tarabyste play_arrow

Conjugaison du verbe « tarabuster »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe tarabuster

Citations contenant le mot « tarabuster »

  • Maman a dû le tarabuster pour qu'il n'oublie pas les fils (les) et/ou petits-fils (les) des copains (es), acteurs ou actrices de père en fils, depuis trois générations. Ils sont en déshérence, depuis que l'exception culturelle française, subventionnée, est stoppée net par ce fichu virus ! ladepeche.fr, Coronavirus : ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron sur les aides à la culture - ladepeche.fr
  • Communistes, mélenchonistes et écologistes, tous membres de la majorité présidentielle, ne cessent de tarabuster le gouvernement, quitte à le fragiliser six mois après l'élection de François Hollande. Derniers faits en date, le rejet dans la nuit de mardi à mercredi au Sénat d'un texte PS sur l'énergie par les élus PCF avec les voix de la droite, et celui mercredi en commission des Finances du Sénat du projet de loi de programmation budgétaire. , Quand la gauche s'attaque... à la gauche
  • On n'est pas encore sorti de l'auberge. On peut même dire que nous sommes dans un labyrinthe où l'issue est introuvable, invisible. On est toujours dominé par des termes comme le confinement, l'arrêt, le blocage... Ce virus impose encore sa loi, même s'il est en train de perdre du terrain donnant plus de chance à un espoir de plus en plus possible.  Dans cette situation globale que personne n'avait souhaitée fait que le monde est sous sa merci en dépit de la volonté des uns et des autres.  Aussi difficile sort-elle, on vit des moments peu enviables. En football, les joueurs ne savent pas quand est ce qu'il faut reprendre le chemin des terrains. On est toujours soumis à l'entraînement individuel. Des clubs, cependant, sont confrontés à quelques problèmes qui expliquent leur cas actuel.  On avait pensé qu'avec cette pandémie qui continue à sévir, la FIFA allait tout faire pour sauvegarder les intérêts des clubs ou du moins les laisser tranquille jusqu'à une décantation plus clémente. Voilà qu'elle saisit les dirigeants du NAHD leur demandant de payer le joueur Mauritanien qui n'a joué que trois matches avant de se blessé au genou. On leur exige de payer la bagatelle de 3,5 milliards de centimes.  Le joueur Yala dont le salaire était de 130 millions de centimes veut qu'il soit payé jusqu’au dernier centime. C'est vrai que l'avocat du NAHD Abbes avait trouvé la faille puisque le joueur n'avait pas envoyé son numéro de compte pour se faire payer. Comme le NAHD a fait un recours, il est possible qu'on "coupe" la poire à deux, certes, la gestion de nos clubs laisse à désirer en ramenant de tels joueurs. La FIFA aurait dû attendre un peu avant de venir tarabuster les Nahdistes.  Hamid Gharbi , Dans la lucarne : Les Sang et Or dans le rouge 

Images d'illustration du mot « tarabuster »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tarabuster »

Langue Traduction
Corse infurmi
Basque traba
Japonais わずらわしい
Russe беспокоить
Portugais incomodar
Arabe يزعج
Chinois
Allemand mühe
Italien preoccuparsi
Espagnol molestia
Anglais bother
Source : Google Translate API

Synonymes de « tarabuster »

Source : synonymes de tarabuster sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires