La langue française

Loge

Sommaire

  • Définitions du mot loge
  • Étymologie de « loge »
  • Phonétique de « loge »
  • Citations contenant le mot « loge »
  • Images d'illustration du mot « loge »
  • Traductions du mot « loge »
  • Synonymes de « loge »
  • Antonymes de « loge »

Définitions du mot loge

Trésor de la Langue Française informatisé

LOGE, subst. fém.

A. −
1. Construction rudimentaire servant d'abri. Loge du mouleur de bois. La hutte d'esquimau. Des rames en faisceau recouvertes de mottes (Renard, Journal,1903, p. 838):
1. Un silence allait s'établir. La petite Pauline demanda à Gaspard pourquoi l'on parle toujours d'écorcher quelqu'un comme un saint Barthélemy? − Ah, c'est le conte des sabotiers. Celui qu'ils font dans leurs loges des bois... Pourrat, Gaspard,1922, p. 96.
En partic. Gîte de certains animaux. (Dict. xixeet xxes.).
2. Local de faibles dimensions dans lequel s'enferme ou est enfermé une personne ou un animal. Loge d'un moine, loge qui enferme un fou (cf. cellule), loge d'un animal féroce dans une ménagerie (v. cage ex. 2). Nous approchions du quartier des furieux, dont les hurlemens redoublèrent lorsqu'ils nous aperçurent à travers les barreaux de leurs loges (Jouy, Hermite, t. 3, 1813, p. 121):
2. Ce que le concierge m'a fait voir [du château de Saint-Germain] (...) c'est une série de petites loges qu'on appelle les cellules, où couchent quelques militaires du pénitencier. Nerval, Bohême gal.,1855, p. 195.
Loge à lapins (cf. clapier), loge d'un chien (cf. niche). Un peu plus loin ils s'arrêtèrent devant un enclos de treillage, qui contenait des loges à chien, et une maisonnette en tuiles rouges (Flaub., Bouvard, t. 2, 1880, p. 149).
3. Petit logement situé à l'entrée d'un immeuble réservé au service du concierge, du portier. Je m'étais avancé jusque dans la cour en cherchant des yeux la loge du suisse (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 232):
3. Ugone dit aux soldats d'emporter le capitaine au plus vite. Pour lui, il entra dans la loge de la sœur tourière, il jeta à la porte la petite Marietta en lui ordonnant d'une voix terrible de se sauver et de ne jamais dire qui elle avait reconnu. Stendhal, Abbesse Castro,1839, p. 206.
4. ARCHIT. Galerie aménagée à l'un des étages d'un édifice, formée de colonnes supportant des arcades et ouverte sur l'extérieur. Synon. loggia.L'Italie donna la mode; les gentilshommes de Touraine ou de Normandie (...) voulaient avoir des loges dans leurs châteaux du Nord, au risque de périr de froid (Mérimée, Portr. hist. et littér.,1870, p. 85).
B. −
1. Compartiment cloisonné, stalle. Loge d'une écurie, d'une étable (Dict. xixeet xxes.).
2. [Dans un théâtre ou une salle de spectacle]
a) Chacun des compartiments, séparés les uns des autres par une cloison, où peuvent prendre place plusieurs spectateurs. Loge découverte, grillée, impériale, princière; loge à/de côté, de/en face, à/de l'opéra, au/de théâtre; premières, secondes loges, loges d'avant-scène; avoir, donner, gagner, louer, prendre une loge. Madame Pichard : Bon. Et les billets que vous avez promis à Mademoiselle Mariette pour la première de demain? Le contrôleur : Les voici. Elle a ses trois avant-scènes, ses deux loges et sa baignoire... Quant aux fauteuils d'orchestre, je n'ai pu lui en donner que dix-huit au lieu de vingt qu'elle m'avait demandés (Meilhac, Halévy, Boule,1875, II, 4, p. 53):
4. Nous étions, il y a bien des années, mon frère et moi, dans cette loge avec une maîtresse. Cette maîtresse avait, ce jour-là, des bottines trop étroites et elle en avait une qu'elle tenait dans sa main, appuyée sur le rebord de la loge. Goncourt, Journal,1885, p. 503.
P. méton., au plur. Ensemble des spectateurs qui occupent les loges. Où l'un admire une situation forte, un effet théâtral, un vers hardi, l'autre crie au mauvais goût! au mélodrame! au néologisme! Les loges applaudissent à une scène filée avec art; le parterre n'y voit qu'un entretien prolongé sans but et sans motif (Jouy, Hermite, t. 3, 1813, p. 240).
Expr. Être aux premières loges. Être bien placé pour voir, pour apprécier et pour comprendre. − Vous aimez le vent? − Beaucoup. − On doit être ici aux premières loges pour écouter sa musique (Estaunié, Solitudes,1917, p. 92).
Par antiphrase. Ne pas occuper une place enviable. Il y a les néo-guinéens, aux premières loges dans cette guerre (Breton, Manif. Surréal., Prolégomènes à un 3eManif., 1942, p. 197).
b) Petite pièce aménagée dans les coulisses d'une salle de spectacle où un acteur ou une actrice peut notamment se préparer au spectacle, se reposer, s'habiller. Et l'Ours-Du-Nord, humide des baves du lépreux, ayant gravi précipitamment les soixante marches de pierre, enfila le couloir qui mène de la plate-forme aux loges où se vêtent les lutteurs (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 340).Brusquement, on le jetait dans cette loge d'actrice, devant cette fille nue (Zola, Nana,1880, p. 1213).
3. Chacune des cellules faisant office d'atelier où les élèves des Beaux-Arts, les candidats au grand prix de Rome s'enferment pour concourir. Entrer, monter en loge. Renfermés dans des ateliers séparés, qu'on nomme loges, ils [les concurrents] exécutent, sans communication avec le dehors, dans un temps fixé, une composition sur ce programme (Mérimée, Mél. hist. et littér.,1855, p. 330):
5. Kleist, en effet, partait, fermait sa porte à clef, portant sur le bras une couverture, allant au pouvoir suprême aussi triste que le candidat va en loge aux Beaux-Arts, pour tirer des flots Vénus ou des sillons l'agriculture. Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, p. 246.
4. Spécialement
a) ANAT. HUM. et ANIMALE. Synon. de cavité, de lobe.D'autres fois elle [cette vessie] a deux lobes ou loges comme dans le barbeau et la carpe (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 150).
b) BOT. Une des cavités dont sont formés une anthère, un ovaire, un péricarde. Les fleurs [du peuplier] donnent naissance à des fruits qui consistent en capsules à deux loges dans lesquelles on trouve un grand nombre de semences ovales, petites, noires et aigrettées (Baudrillart, Nouv. manuel forest., t. 1, 1808, p. 181).
c) MAR., vx. Chacun des bassins réservés, dans un port, à un navire ou deux. (Dict. xixeet xxes.).
d) TECHNOLOGIE
IMPR. Synon. de cassetin.Loges d'une casse d'imprimerie. Picquenart nous donnait les paquets et nous chargeait de les ranger, selon l'ordre traditionnel, dans les petites loges des casses, que l'on appelle cassetins (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 115).
MUS. Partie d'un buffet d'orgue contenant les soufflets. (Dict. xixeet xxes.).
C. −
1. Vx. Lieu de réunion des corporations de marchands et p. ext. comptoir européen en Asie et en Afrique. Enhardis par le succès de leurs armes dans les Moluques où ils formèrent leurs premiers comptoirs, ils [les Hollandais] obtinrent en 1601, des rois de Bantaus et de Jaccatra la permission d'établir des loges pour leurs négociants (...) [Indes néerlandaises] (Dumont d'Urville, Voy. Pôle Sud, t. 7, 1844, p. 40).
2. Lieu de réunion des francs-maçons; p. méton. association de francs-maçons réunis sous la présidence d'un vénérable (cf. atelier). Une loge maçonnique, la Grande Loge de France :
6. Ces nigauds-là [les francs-maçons] ne font qu'imiter les curés. Ils ont pour symbole un triangle au lieu d'une croix. Ils ont des églises qu'ils appellent des loges avec un tas de cultes divers : le rite écossais, le rite français, le grand-orient, une série de balivernes à crever de rire. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Oncle Sosthène, 1882, p. 22.
Au plur. Les Loges. La franc-maçonnerie. Votre République! Il n'y avait qu'un brave homme : le président Carnot! Ils l'ont tué. Les Loges! Un brave homme... Tous des voleurs! (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 253).
Prononc. et Orth. : [lɔ:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1135 « abri de branchages, de feuillages » (Couronnement Louis, éd. Y. G. Lepage, réd. AB, 828); b) ca 1200 « niche à chien » (Doon de la Roche, 3204 ds T.-L.); 2. a) ca 1135 « antichambre qui précède la salle principale d'un château » (Couronnement Louis, 1619); b) 1181-90 « galerie, tribune » (Chrétien de Troyes, Conte du graal, éd. F. Lecoy, 8954); c) xiiies. « galerie, tribune où se tiennent les spectateurs d'un tournoi » (Lancelot, éd. A. Micha, t. 2, p. 183); d) 1573 archit. « galerie extérieure pratiquée à l'un des étages d'un édifice, formée de colonnes supportant généralement des arcades, et ouverte sur le dehors » (J. Louveau, trad. des Facétieuses nuits de Straparole, III, 1 ds Hug.); e) 1680 « (dans une salle de spectacle) compartiment contenant plusieurs sièges » (Rich.); 3. a) 1430 « guérite de portier de ville » (Comptes de la ville d'Amiens ds Havard, col. 473); 1660 « logement habité par le concierge, le portier » (Oudin Fr.-Esp.); b) 1679 « cellule où l'on isole les malades mentaux » (Mmede Sévigné, Lettre, 17 juill. ds Littré); c) 1762 « petite pièce aménagée dans les coulisses d'une salle de spectacle, et où les acteurs changent de costume » (Chevrier, L'Observateur des spectacles, no5 [i, 215] ds Fr. mod. t. 37, 1969, p. 126); d) 1840 « chambre, atelier où chaque candidat au prix de Rome est enfermé isolément pendant la durée du concours pour satisfaire aux épreuves » (Ac. Compl. 1842); 4. 1703 bot. (d'apr. FEW t. 16, p. 448a); 1765 (Encyclop.); 5. 1740 « compartiment pour les animaux sauvages dans une ménagerie » (Ac.); 6. 1740 « local où se réunissent les francs-maçons; assemblée de francs-maçons » (D'Argenson, Mémoires ds Bonn.). De l'a. b. frq. *laubja, cf. l'a. h. all. louba « auvent », m. h. all. loube « vestibule, galerie à l'étage supérieur d'un édifice », all. Laube. Le lat. médiév. laubia est attesté au ixes. dans le domaine fr. au sens de « galerie, portique » (Nov. gloss.). Au sens 6, loge est empr. à l'angl. lodge « id. » (dep. 1686 ds NED). Fréq. abs. littér. : 2 461. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 086, b) 4 334; xxes. : a) 4 375, b) 2 020. Bbg. Archit. 1972, pp. 21, 217. - Hope 1971, pp. 446-447. - Plate (R.). Französische Wortkunde auf sprach- und kulturgeschichtlicher Grundlage... München, 1955, p. 28. - Quem. DDL t. 5. - Rommel 1954, pp. 38, 84.

Wiktionnaire

Nom commun

loge \lɔʒ\ féminin

  1. (Vieilli) Petite cabane, cabanon, hutte.
    • Un valet écorchait l’animal et portait la peau à la « loge », la cahute des boucaniers. — (Métiers disparus, éditions G. M. Perrin, 1968, page 73)
    • Cet ermite s’est fait une petite loge.
  2. Petit logement pratiqué habituellement au rez-de-chaussée d’une maison, près de la porte d’entrée, et destiné à l’habitation du concierge.
    • La loge du concierge figure une tour carrée, avec une plate-forme à créneaux, garnie d'échauguettes. — (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Il s'rend aux endroits en question et passe la loge d'la cloporte, une serviette sous le bras. « Eh bien ! crie la pip'lette, où qu'vous aller ? » — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  3. Loggia. On ne l’emploie guère, dans ce sens, qu’en parlant des édifices d’Italie.
    • Les loges du Vatican.
    • La loge pontificale, celle située au-dessus du portique de Saint-Pierre de Rome, d’où le pape donne sa bénédiction.
    • Les loges de Raphaël, peintures à fresques, exécutées par Raphaël, ou par ses élèves sous sa direction, dans les loges du Vatican.
  4. Compartiment d’une salle de spectacle, contenant plusieurs places, séparés les uns des autres par des cloisons ; baignoire.
    • Le 10 nov. Je fus ce matin chez Mme de Trémonet.[…]. Elle nous a procuré une loge pour après-demain à la 6e représentation de « Charles IX ». — (Wilhelm von Wolzogen, Journal de voyage à Paris (1788-1791) ; suivi du Journal politique (1793) ; et de la Correspondance diplomatique (1793), traduit de l'allemand par Michel Trémousa, Villeneuve-d'Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 1998, page 117)
    • Oh! reprit la jeune fille, […], tu te souviens de notre loge grillée à l'Opéra ? Toutes les dames en avaient de pareilles. Eh bien, c'est fini ou presque. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
    • Loges découvertes, sortes de loges de théâtre qui n’ont pas de plafond et qui ne sont séparées que par des cloisons à hauteur d’appui.
    1. (Par extension) Public, spectateurs présents dans les loges.
      • Les loges ont applaudi pendant que le parterre sifflait.
    2. Pièce, dans les théâtres, généralement fort petite, réservée à chaque acteur ou actrice pour s’y costumer.
      • Jim manœuvra le cordon d'un vasistas, mais l'ouverture donnait sur la loge de Gaby Million où la vedette avait laissé ses chiens. Les bêtes se mirent à aboyer. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
      • La loge de l’héroïne, également, est intéressante à cet égard, puisqu'elle est constituée d'une roulotte-cage aux barreaux chamarrés. — (Le style de Max Ophuls, dans Analyse d'une œuvre: "Lola Montès", Max Ophuls, 1955, sous la direction de Julien Servois, éd. Vrin, 2011, page 78)
  5. (Vieilli) Cellule, à l’école des Beaux-Arts, où l’on enferme séparément ceux qui prennent part à un concours de peinture, de sculpture, d’architecture, afin de s’assurer qu’ils ne sont pas aidés dans l’exécution du programme proposé.
    • Entrer en loge.
  6. Lieu de réunion des francs-maçons. (Par métonymie) Assemblée, réunion de francs-maçons sous la direction d’un vénérable.
    • Là les Américains vivent strictement entre eux avec leurs club houses, […], leurs nombreuses églises qui n'ont pas l'apparence d'églises, et leurs non moins nombreuses loges maçonniques. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ma mère m’emmenait parfois au cimetière du Père-Lachaise, sur la tombe de ses parents où étaient exposés sous un globe de verre les insignes maçonniques de mon grand-père, haut fonctionnaire de la Troisième République qui avait été disciple d’Auguste Comte et vénérable de la loge « La Rose du Parfait Silence ». — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 28.)
    • Ensemble de francs-maçons placés sous l’autorité du vénérable et de ses officiers. Une loge se réunit lors de tenues rituelles.
  7. Dans les ménageries, compartiments grillagés où l’on enferme les bêtes féroces.
    • La loge du lion, du tigre.
  8. Buffet d’orgues, où sont les soufflets.
  9. (Botanique) Petites cellules ou cavités, ordinairement séparées par des cloisons, dans lesquelles sont renfermés les pépins de certains fruits.
  10. Factorerie.

Forme de verbe

loge \lɔʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de loger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de loger.
    • Dès les premiers avant-textes de Melancholia Sartre avait déjà décadastré l’ensemble de la ville du Havre à l’exception notable de l’hôtel Printania où loge Roquentin — où Sartre a habité une chambre au début de son exil havrais. — (Le Territoire littéraire du Havre dans la première moitié du XXe siècle, sous la direction de Sonia Anton, 2013)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de loger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de loger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de loger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOGE. n. f.
Petite cabane. Cet ermite s'est fait une petite loge. Il a vieilli. Il se dit plus ordinairement d'un Petit logement pratiqué habituellement au rez-de-chaussée d'une maison, près de la porte d'entrée, et destiné à l'habitation du concierge. Votre concierge est souvent absente de sa loge. Il se dit aussi d'une Galerie, d'un portique en avant-corps, pratiqué à l'un des étages d'un édifice, pour jouir de la vue du dehors et de la fraîcheur de l'air. On ne l'emploie guère, dans ce sens, qu'en parlant des Édifices d'Italie. Les loges du Vatican. La loge pontificale, La loge située au-dessus du portique de Saint-Pierre de Rome, d'où le pape donne sa bénédiction. Les loges de Raphaël, Peintures à fresques, exécutées par Raphaël, ou par ses élèves sous sa direction, dans les loges du Vatican. Il se dit en outre des Compartiments d'une salle de spectacle, contenant plusieurs places, séparés les uns des autres par des cloisons. Les loges du Théâtre-Français, de l'Opéra, etc. Loges grillées. Loges d'avant-scène, de balcon. Louer, retenir une loge. Premières, secondes, troisièmes loges, Loges du premier, du second, du troisième étage. Une loge de face, de côté. Loges découvertes, Sortes de loges de théâtre qui n'ont pas de plafond et qui ne sont séparées que par des cloisons à hauteur d'appui. Coupon de loge. Voyez COUPON. Fig. et fam., Être aux premières loges, Se trouver dans la position la plus favorable pour être témoin de quelque chose.

LOGES, au pluriel, se dit quelquefois, par extension, des Spectateurs qui sont dans les loges. Les loges ont applaudi pendant que le parterre sifflait.

LOGES se dit aussi, dans les Théâtres, des Pièces, généralement fort petites, réservées à chaque acteur ou actrice pour s'y costumer. Aller saluer une actrice dans sa loge.

LOGE se dit encore, à l'École des Beaux-Arts, des Sortes de cellules où l'on enferme séparément ceux qui prennent part à un concours de peinture, de sculpture, d'architecture, afin de s'assurer qu'ils ne seront point aidés dans l'exécution du programme proposé. Entrer en loge.

LOGE se dit figurément d'une Assemblée, d'une réunion de francs-maçons. Tenir une loge. Les loges maçonniques. Il se dit, dans les Ménageries, des Compartiments grillagés où l'on enferme les bêtes féroces. La loge du lion, du tigre. Il désigne, dans un buffet d'orgues, le Lieu où sont les soufflets. En termes de Botanique, il se dit des Petites cellules ou cavités, ordinairement séparées par des cloisons, dans lesquelles sont renfermés les pépins de certains fruits.

Littré (1872-1877)

LOGE (lo-j') s. f.
  • 1Petite hutte faite à la hâte. Nous sommes occupés, Mme Denis et moi, à faire bâtir des loges pour nos amis et pour nos poules, Voltaire, Lett. Thiriot, 24 mars 1755. Julie y a fait faire une loge où l'on va se chauffer quand on a froid, Rousseau, Hél. V, 7. La cellule d'un solitaire est demeurée debout sur ses débris [d'un portique à Athènes], et une misérable loge de pâtre est portée dans les airs par deux colonnes de marbre, Chateaubriand, Itin. 1re part.
  • 2Petit réduit servant d'habitation à un portier. Ensuite à l'emploi de portier J'ai, comme de raison, joint un petit métier ; Une loge ne peut occuper seule un homme, Collin D'Harleville, Vieux célib. II, 2. Mon vieux portier dort dans sa loge, Béranger, Cordon.
  • 3Cabinet dans lequel on enferme chaque concurrent pour les prix de peinture, de sculpture et d'architecture, afin qu'il ne soit aidé de personne. Être en loge. Les concurrents entrent en loge.
  • 4Galerie, portique en avant-corps pratiqué à l'un des étages d'un édifice ; il ne se dit qu'en parlant des édifices d'Italie. Les loges du Vatican.

    La loge pontificale, celle d'où le pape donne la bénédiction.

    Les loges de Raphaël, galerie d'une cour du Vatican qui a été peinte par Raphaël, et dans laquelle il a raconté l'histoire sainte ; ces peintures ont été en général exécutées par les élèves d'après les dessins et sous la direction du maître.

  • 5Petite boutique qu'on loue durant une foire, pour y vendre des marchandises.
  • 6Nom de petits cabinets rangés par étages au pourtour d'une salle de spectacle. Premières, secondes, troisièmes loges. Loges de l'avant-scène. Loges du cintre. Une première loge. Louer une moitié, un quart de loge. Nos loges sont parées de femmes qui ne savent jamais de quoi il s'agit, à moins qu'on ne parle d'amour, Voltaire, Lett. d'Argental, 30 déc. 1774. Assise dans ce cirque, où viennent tous les rangs Souvent bâiller en loge à des prix différents, Gilbert, le Dix-huitième siècle.

    Loge grillée, loge garnie par une grille sur le devant. En ce temps-là l'auteur d'une pièce nouvelle avait pour lui et pour ses amis une petite loge grillée aux troisièmes sur l'avant-scène, Marmontel, Mém. III.

    Loges découvertes, espèce de loges qui n'ont pas de plafond, et qui ne sont séparées que par des cloisons à hauteur d'appui.

    Loges à salon, loges qui ont sur le derrière une espèce de salon.

    Avoir loge à un spectacle, y avoir loué une loge pour l'année.

    Jour de loge, jour où l'on a le droit de jouir d'une loge qu'on a louée concurremment avec d'autres personnes.

    Coupons de loge, billets que se partagent entre elles les personnes qui ont loué ensemble une loge. Aujourd'hui coupon de loge ne signifie plus que billet de loge.

    Fig. Être aux premières loges, être bien placé pour voir, pour juger quelque chose.

    Les loges, les spectateurs qui sont dans les loges. Les loges ont applaudi pendant que le parterre sifflait.

    Une loge, les personnes qui sont dans une loge. La critique éveillée, une loge endormie, Le souffleur étourdi, l'acteur embarrassé, Piron, Métrom. V, 1.

    Loge se dit aussi, dans les théâtres, des cabinets où les acteurs s'habillent.

  • 7Assemblée, réunion de francs-maçons. Une loge maçonnique.
  • 8Nom de lieux de commerce pour les Européens en Asie et en Afrique. Les Français ayant, comme les autres, acheté du souba de la province de Décan un petit territoire où ils bâtirent une loge, ils firent, avec le temps, de cette loge une ville considérable : c'est Pondichéri, Voltaire, Polit. et législ. Fragm. histor. sur l'Inde, X. L'Anglais s'est porté à des excès criants : il a insulté les loges des Français ; il leur a enlevé les ouvriers qui lui convenaient ; il a déchiré sur le métier même les toiles qui leur étaient destinées, Raynal, Hist. phil. IV, 29. Ils [les Hollandais] tirent annuellement de ces divers établissements, pour les marchés d'Asie ou d'Europe, quatre ou cinq mille balles de toile qui sont portées à Legapatnam, chef-lieu de tant de loges, Raynal, ib. II, 16.
  • 9Cellule où l'on enferme les fous dans les maisons d'aliénés. Zambullo parcourut d'un air curieux toutes les loges, et, après qu'il eut observé la folie et les fous qu'elles renfermaient, le diable lui dit : vous en voyez de toutes les façons, Lesage, Diable boit. ch. 9, dans POUGENS. Un maître fou… Des loges de Charenton S'est enfui l'autre semaine, Béranger, Juge de Ch.

    Fig. La première chose qui saisit mon imagination la mène si loin, que cela compose souvent une loge des Petites-Maisons, Sévigné, 17 juill. 1680. Il me semble que je vois quelquefois les loges et les barreaux devant ceux qui me parlent, et je ne doute pas aussi qu'ils ne voient les miens, Sévigné, 29 nov. 1679.

  • 10Dans les ménageries, petites chambres où l'on enferme les bêtes féroces. La loge du lion, du tigre. Ne vous considérassiez-vous que comme un de ces satellites préposés à la garde des bêtes féroces… quelle différence mettez-vous entre celles qu'on tient renfermées dans des loges, et celles qui remplissent ce palais [de Néron] ? Diderot, Claude et Nér. II, 107.

    La loge du chien, boîte, petite maison de bois, vieux tonneau où l'on loge le chien. On dit plutôt niche.

  • 11Loge dans un buffet d'orgues, le lieu où sont les soufflets.
  • 12 Terme de botanique. Cavité, compartiment simple ou multiple, constituant ou occupant l'intérieur des anthères ou des fruits, et renfermant le pollen ou les graines.

    Demi-loge, intervalle existant entre les cloisons incomplètes de la capsule du pavot.

  • 13Réduit pratiqué dans un port pour loger un vaisseau. Il fit construire dans l'enceinte du grand port cent soixante loges, qui pouvaient la plupart contenir chacune deux vaisseaux, et en fit réparer cent cinquante anciennes, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 186, dans POUGENS.
  • 14Nom donné, à Marseille, à Lyon, etc. à différents endroits de la bourse où les hommes de même profession se rassemblent pour parler des affaires de leur état. Loge du change. Loge des marchands. Les faillis et banqueroutiers ne pourront entrer en la loge du change, Règl. des 2 et 7 juill. 1667, Bourse de Lyon.
  • 15 Terme de féodalité. Logement que le seigneur accordait aux vassaux en temps de guerre. Droit de loge, redevance que les vassaux payaient au seigneur, afin de pouvoir se réfugier dans le château.

HISTORIQUE

XIIe s. Ardent [brûlent] ces loges, ci fondent li planchier, Raoul de C. 60. Israel ki out ested od Absalon s'en fud fuid as loges e à ses tabernacles, Rois, p. 191.

XIIIe s. Lors convint que l'en esgardast Aucun qui les loges gardast Et qui maufaiteors preïst, la Rose, 9646. Lequel mestre Guillaume jura à Paris es loges du palès par devant dit, que il le mestier desus dit garderoit bien, Liv. des mét. 108.

XVe s. Fut ordonné que chacun se traïst à sa loge pour souper et boire ce qu'il pourroit avoir, Froissart, I, I, 37. Celluy jour firent les deux roys loges dresser emmy les prez, où il y avoit fenestres et appuyaulx aux dames et aux damoiselles ; car la coustume estoit que les roynes et les haultes dames alloient veoir les tournoyemens pour veoir les meilleurs chevaliers, Lancelot du Lac, t. II, f° 82, dans LACURNE.

XVIe s. Il n'est pas mercier qui ne sçait faire sa loge, Cotgrave Vous verrez là-dessous les plus petites herbes… La ruche de l'abeille et la loge au berger Avoir eu part à l'ombre, avoir part au danger, D'Aubigné, Tragigues, Princes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LOGE, s. f. en Architecture ; les Italiens appellent ainsi une galerie ou portique formé d’arcades sans fermeture mobile, comme il y en a de voutées dans les palais du Vatican & de Montecavallo, & à Sofite dans celui de la chancellerie à Rome. Ils donnent encore ce nom à une espece de donjon ou belveder, au dessus du comble d’une maison.

On appelle aussi loge, une petite chambre au rez-de-chaussée, sous l’entrée d’une grande maison destinée pour le logement d’un portier ou d’un suisse.

On donne encore ce nom à de petites salles basses sûrement fermées dans une ménagerie, où l’on tient séparément des animaux rares, comme à la ménagerie de Versailles : latin, cavea.

Loge de comédie ; ce sont de petits cabinets ouverts pardevant avec appui, rangés au pourtour d’une salle de théatre, & separés les uns des autres par des cloisons à jour, & décorés par-dehors avec sculpture, peinture, & dorure.

Il y a ordinairement trois rangs l’un sur l’autre.

Loge, (Commerce.) on appelle à Lyon, à Marseille, &c. loge du change, loge des Marchands, un certain lieu dans les places ou bourses où les marchands se trouvent à certaines heures du jour pour traiter des affaires de leur négoce.

Loge, que l’on appelle plus ordinairement comptoir, signifie aussi un bureau général établi en quelques villes des Indes pour chaque nation de l’Europe.

Loge est encore le nom qu’on donne aux boutiques qui sont occupées par les Marchands dans les foires. Dictionnaire de Commerce.

Loge, (Marine.) c’est le nom qu’on donne aux logemens de quelques officiers inférieurs dans un vaisseau : on dit loge de l’aumônier, loge du maître cannonier.

Loge, (Jardin.) veut dire cellule où se logent les pepins des fruits, cavités ordinairement séparées par des cloisons : le melon a des loges qui tiennent sa semence renfermée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « loge »

Du vieux-francique *laubja (« abri de feuillage »), cf. l'allemand moderne Laub « feuillage », l'anglais moderne leaf « feuille », apparenté à lobby. Le sens maçonnique est un emprunt à l’anglais lodge
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’ancien bas vieux-francique *laubja (« abri de feuillage »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. lotja ; catal. llotja ; espagn. lonja ; portug. loja ; ital. loggia ; Coïre, laupia ; lombard, lobia ; angl. lodge ; bas-latin, laubia, lobia, lobium ; de l'anc. h. allem. lauba, laubja ; allem. mod. Laube, feuillée, parce que de telles cabanes étaient faites en feuillage. Loge, vu les formes congénères, ne peut être rattaché à locare, voy. cependant LOGER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « loge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loge lɔʒ

Citations contenant le mot « loge »

  • Ce qui manque dans le couple, c'est une loge, comme à la scène. De Jacques Dutronc
  • Là où loge le souci, le sommeil ne s'abat jamais. De William Shakespeare / Roméo et Juliette
  • Dans l'oubli se loge la meilleure part de la mémoire. De Michel Beaulieu / Je tourne en rond mais c'est autour de toi
  • L’histoire, dit-on, est la mémoire de l’humanité : la politique se loge dans ses trous. De André Frossard
  • Il y a toujours quelque chose de profondément émouvant dans la perfection, où qu'elle se loge. De Françoise Giroud / La Rumeur du monde
  • On ne force pas l'amour qui loge à l'enseigne qu'il lui plaît d'habiter. De Francis Desroches / Pascal Berthiaume
  • C'est dans les rêves que loge l'inspiration, la graine des chefs-d'oeuvre de l'humanité. De Micheline La France / Le Talent d'Achille
  • Il en est des gens qui bâtissent des systèmes comme d’un homme qui construit un immense château, mais qui loge soi-même dans une grange. De Paul Claudel / Journal
  • Impossible de palper le temps, mais il s'insinue là entre les fibres les plus ténues de l'être, s'y loge en intrus et s'y creuse un nid fatal. De Paul Villeneuve / Johnny Bungalow
  • Le grave inconvénient d'être l'ami le plus intime d'un jeune auteur dramatique, c'est qu'il vous prie d'assister à la première dans la loge de sa mère. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Le bonheur se distingue du plaisir : ce dernier n’est pas lié au sentiment de l’existence, on ne s’y oublie pas en tant qu’être singulier. Ici se loge la deuxième raison qui peut expliquer la rareté de ce bonheur en littérature. De Dalaï Lama / Sagesse ancienne, monde moderne
  • Il est difficile de loger à plus de vingt dans un siècle. De Henri Michaux
  • Un bon arbre peut loger dix mille oiseaux. De Proverbe birman
  • Un couple de vacanciers devant le chalet « Change bébé et loge livres. © Ouest-France , Trévou-Tréguignec. Un chalet « Change bébé et loge aux livres » à Trestel - Saint-Brieuc.maville.com
  • MHSC Store, 11 rue de la loge, Montpellier. Du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h à 19h. , Montpellier : le MHSC ouvre une boutique dans l'Écusson | Métropolitain
  • Après avoir insisté, le médecin a été envoyé vers la directrice de garde. La quête du médecin fini par aboutir. Cependant, il a été orienté vers « une loge sombre dans un service en travaux : poussière, cafards, rats… En somme, toute la panoplie d’un habitat insalubre », témoigne-t-il. Observ'Algérie, Algérie : Atteint du Covid-19, un médecin abandonné dans une loge sombre (Témoignage)
  • Inna (son prénom a été modifié) confectionne du khachapuri, une galette au fromage d’origine géorgienne. Elle a 40 ans et est ukrainienne. La mère de trois enfants a quitté son mari violent il y a un an. Ils vivaient ensemble depuis 20 ans. Désormais, elle loge en hôtel. Elle raconte :  Rue89 Strasbourg, Violences conjugales : le centre Flora Tristan au maximum de ses capacités
  • Son père vient d’un village d’Algérie ; il arrive en France en 1954, loge dans un baraquement de bidonville. Douze années plus tard, Abed Abidat naît à Marseille. Jusqu’en 2015, il a deux activités principales, éducateur et photographe. Le développement d’Images Plurielles, la maison d’édition qu’il a fondée en 2000, le pousse à se consacrer totalement au monde de l’image. Son catalogue déploie une soixantaine de titres, des livres et des coffrets. www.lamarseillaise.fr, Marseille : Abed Abidat, photographe-éditeur, se dévoile
  • Les conseillers ont dû faire preuve d’imagination pour visualiser le bar à côté du guichet à l’accueil, la grande loge scindable en 2, la cuisine, l’espace de déchargement de matériel et bien sûr la salle principale. , En visitant le chantier, les élus d'Ault se projettent dans le futur centre culturel | L'Éclaireur du Vimeu
  • Au total, ils sont une vingtaine dans cet immeuble. Un relogement à l’hôtel est pris en charge par les assurances pendant une semaine, « ensuite, si les travaux sont conséquents, nous chercherons des logements provisoires ». , Alençon. Une femme décède dans l'incendie de son appartement. | L'Orne Hebdo
  • Au moment de la chute, Mamadou Sissoko se trouvait dans l'immeuble d'en face, au niveau de la loge du gardien. C'est un voisin qui lui fait signe pour le prévenir. Il découvre alors son petit-fils étendu sur le sol. leparisien.fr, Chute mortelle à Chelles : «Mon petit-fils est allé sur le lit, la fenêtre était ouverte…» - Le Parisien
  • Isabelle Steuve habite depuis cinq ans dans une maison du sentier Jean Hourdoux à Dour. Aujourd’hui, elle loge provisoirement chez sa fille car elle n’est plus en sécurité à son domicile. sudinfo.be, Isabelle n’est plus en sécurité chez elle à Dour: sa maison menace de s’effondrer, elle doit quitter les lieux
  • Ce jour-là, la femme qui le loge se fait mordre par un serpent. On lui injecte du sérum, la voilà hors de danger. Pourquoi alors Chumpi, son mari, reste-il furieux et bouleversé ? Le chercheur finit par comprendre. La morsure ne doit rien au hasard : c’est une vengeance envoyée par l’esprit Jurijri, l’une des « mères du gibier », à l’encontre de celui qui s’était livré, la veille, à un grand massacre de singes laineux. Le Monde.fr, Dépasser le dualisme entre nature et culture
  • Que se loge t-il au fin fond de notre âme se (nous) demandait-il ? Peut-on le figurer ? Le penser ? Le ressentir ? Nolan changeait soudainement de braquet et offrait de l’ambiguïté et un certain sens du mystère à son cinéma – qui en manquait cruellement jusque-là. En se faisant télescoper les timelines, les réalités, l’enfoui, et la pulsion de mort, Inception orchestrait une perte des sens totales et le techno-thriller s’envolait alors vers le cosmos et l’infini, celui ou résident les fœtus et les monolithes noirs. Tous les secrets de l’univers, si chers à Tesla, résidaient ici dans le tournoiement infini d’une toupie. Energie, fréquence, vibration : tout était enregistré dans un majestueux Scope. A cet instant Nolan devenait un peu plus qu’une simple signature : un grand cinéaste. Donc un adjectif. Premiere.fr, [En attendant Tenet] Christopher Nolan, vibre comme l’air | Premiere.fr
  • Il revient sur les planches dès le mois d'août et ne les quittera plus avant la fin de l'année. Grâce au Pass Télé-Loisirs, il vous donne rendez-vous dans une salle de spectacle près de chez vous puis dans sa loge. , Le Pass Télé-Loisirs : gagnez des places pour le spectacle de Pierre Palmade suivi d'une rencontre avec l'artiste !
  • Baptiste Coulmont désigne en dernière loge les prénoms qui ont moins de chance d’obtenir la mention «  Très bien  ». On retient : Jordan, Rayan, Allan, Walid, et Mehdi. Bladi.net, Voici les prénoms les moins susceptibles de décrocher la mention « Très bien » au Bac
  • C’est pour ainsi dire que l’univers de la star musicale de 68 ans tourne désormais autour de ses enfants. Pour leur confort, il a loué une villa dans laquelle il loge avec elles et leur mère. Breakingnews.fr - Actualités en temps réel !, Jean-Jacques Goldman : que cache sa discrétion en dehors de la scène ? Informations exclusives !
  • Au foyer de l'association pour le logement des jeunes en Val-d'Oise (Aljevo) la situation n'est cependant pas encore réglée. Une soixantaine de personnes sont toujours prises en charge au Crous de Cergy ou chez des proches. « On est appelé très régulièrement par les jeunes qui sont impatients de rentrer, indique le codirecteur du foyer, Jean-Luc Debranche. Ils vont pouvoir réintégrer les lieux dans le courant de la semaine prochaine. Il faut encore désinfecter tous les logements et vérifier la sécurité incendie. Les interventions des prestataires sont déjà programmées. » leparisien.fr, Pontoise : les sinistrés de Marcouville vont pouvoir réintégrer leur logement - Le Parisien
  • Inauguré en 1720, il y a trois cents ans exactement, le palais de l’Elysée a été bâti et financé par Antoine Crozat, pour y loger sa fille et son gendre Louis-Henri de la Tour d’Auvergne. Selon Saint-Simon, Antoine Crozat était à l’époque «l’homme le plus riche de Paris», par conséquent du royaume. En 1701, il avait obtenu la fourniture en esclaves des colonies espagnoles, ce qui représentait bien entendu un marché colossal. Il devint bientôt le premier propriétaire de la Louisiane, et créa la Compagnie de la Louisiane, qui était à l’époque une colonie française. Il dirigea également la Compagnie de Guinée. En d’autres termes, Antoine Crozat fut certainement le plus grand négrier de l’histoire de France. Libération.fr, Palais de l’Elysée, palais du négrier - Libération
  • Serge Reggiani dans sa loge avec sa compagne Noëlle Adam lors de son concert à l'Olympia le 14 janvier 1986 à Paris, France. | Photo : Getty Images amomama.fr, Maladie, dettes, dons : retour les graves problèmes de la veuve de Serge Reggiani
  • Les cinq chambres sont presque terminées, dont une dédiée à Casanova. Seulement, toute cette aventure n'est pas un long fleuve tranquille « car il faut de l'argent et surtout apprendre à gérer le temps, souligne encore Odile Ehret. Nous avons toujours le même enthousiasme, même si, de temps en temps, je me dis que cela ne va pas assez vite. J'espère intégrer mon logement d'ici deux ans et recevoir mes premiers amoureux du patrimoine et de la culture maximum l'année suivante ». leparisien.fr, Près de Rouen, les châtelains d’Ernemont vont accueillir de jeunes artistes - Le Parisien
  • Chose certaine, le premier constat, en ouvrant la boîte des Pixel Buds, c’est que l’étui qui contient les écouteurs est un sacré bel objet, par le fait même très bien conçu. Rechargeable par induction, celui-ci fait penser à un galet un peu dodu qui loge les deux écouteurs sans fil. Pèse sur start, Pixel Buds: l’alternative de Google aux AirPods d’Apple? [CRITIQUE] | Pèse sur start
  • A noter que ces plafonds ne tiennent compte ni d'un forfait logement ni d'une aide au logement ni d'autres ressources. Les travailleurs indépendants (artisans, professions libérales, commerçants et exploitants agricoles) dont les revenus ne dépassent pas un certain plafond peuvent bénéficier de la prime d'activité. La prime d'activité qui leur est allouée est calculée sur la base des derniers bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou non commerciaux (BNC) déclarés aux impôts ou, en l'absence de déclaration de BIC/BNC, du chiffre d'affaire trimestriel.  , Prime d'activité : la prochaine échéance à ne pas rater
  • SigRed se loge sur la technologie DNS (Domain Name System) de Windows. Concrètement, les serveurs DNS servent à trouver l’adresse IP (l’adresse d’une machine, ndlr) correspondant à un nom de domaine, par exemple numerama.com. Si vous entrez l’adresse de Numerama sur votre navigateur (Chrome, Firefox, Explorer…), il va demander à un serveur DNS de lui donner l’adresse IP des serveurs de notre entreprise, pour vous afficher la page d’accueil de Numerama. Cyberguerre, Oups, pendant 17 ans ce logiciel Windows était vulnérable à une cyberattaque d'échelle mondiale - Cyberguerre
  • *prie pour une nouvelle épidémie localisée chirurgicalement, un crash d'avion, une météorite, n'importe quoi sur la maison/loge de Tom Holland* EcranLarge.com, Uncharted : Tom Holland annonce le début du tournage en photo - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Le poulet et les volailles en général ont fait l’objet d’un attendu de jugement datant de 1 436 et qui traitait de la vie quotidienne d’alors. Selon le livre de recettes des Tables du lys Bigourdan, un différend a opposé alors l’abbé de Saint-Savin à plusieurs paysans de Nestalas, Soulom et Balagnas qui fut donc examiné par la juge-mage de Tarbes qui représentait à l’époque la plus haute instance des affaires civiles. Les prévenus se virent confirmer dans l’obligation du "droit de poule", il devait donc offrir au couvent, une fois l’an à l’occasion de la fête de Noël, une poule grasse. Par ailleurs, l’introduction sur le territoire de la culture de maïs a largement avantagé l’élevage des volailles. Encore aujourd’hui, les poulaillers des maisons anciennes sont la preuve qu’il s’agissait d’un endroit, attenant à la "loge des porcs" témoignage du soin que les éleveurs apportaient aux installations servant aux animaux de ferme. ladepeche.fr, Le poulet en cocotte aux parfums du Pibeste - ladepeche.fr
  • Sous le capot de ce Tourneo Connect Active se loge un 1.5 EcoBlue turbo-diesel proposé en 100 ou 120ch secondé par une boite manuelle 6 rapport ou automatique à 8 rapports. Cette fiche technique est identique à celle proposée sur les autres finitions, à ceci près qu’un différentiel à glissement limité, le mLSD, est proposé en option sur le 120 ch pour améliorer la motricité sur surface glissante. En revanche même s’il s’agit là qu’une finition baroudeuse, aucune transmission intégrale ne sera proposée. Cette finition Active sera également proposée sur le Transit et sur les versions utilitaires. L'Automobile Magazine, Ford Tourneo Connect Active : une nouvelle déclinaison baroudeuse pour le ludospace - L'Automobile Magazine

Images d'illustration du mot « loge »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « loge »

Langue Traduction
Anglais lodge
Espagnol presentar
Italien casetta
Allemand hütte
Chinois 小屋
Arabe النزل
Portugais apresentar
Russe домик
Japonais ロッジ
Basque lodge
Corse allughjà
Source : Google Translate API

Synonymes de « loge »

Source : synonymes de loge sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « loge »

Partager